par Elisabeth Studer

Volkswagen : l'Open Source pour affiner l'OS du véhicule

Volkswagen souhaite utiliser une approche Open Source pour affiner les éléments du système d'exploitation du véhicule basé sur un logiciel développé par le constructeur. C'est ce qu'indique Christian Senger, membre du conseil d'administration responsable des services et logiciels numériques.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Pour rappel, un logiciel Open Source est un programme dont le code est distribué sous une licence permettant à quiconque de le lire, le modifier ou le redistribuer. Le terme signifie en particulier que le code source du logiciel est public et accessible.

Utiliser les compétences d'acteurs externes au secteur automobile

"Il y a une course pour créer des systèmes d'exploitation automobiles. Nous constatons que de nombreux acteurs non automobiles développent des compétences dans ce domaine", a déclaré Christian Senger.

En mars dernier, Thomas Ulbrich, membre du conseil d'administration de Volkswagen, a déclaré que Tesla, constructeur américain de voitures électriques, avait une avance de 10 ans sur ses rivaux dans la construction de voitures électriques et de logiciels.

D'ici 2025, VW souhaite augmenter sa part de développement de logiciels sur ses voitures à 60%, contre 10% actuellement, et concevoir également l'électronique et l'architecture du véhicule.

Une approche open source pour créer des normes … et des partenariats

"A l'avenir, il y aura probablement moins de systèmes d'exploitation automobiles que les constructeurs automobiles", estime Senger.

Volkswagen définira le système d'exploitation de base, mais pourrait rechercher une approche open source pour en améliorer certains éléments.

"Le système d'exploitation n'est pas quelque chose que nous contrôlerons par nous-mêmes. Nous définirons son noyau, puis inclurons rapidement des composants open source, pour créer des normes. Cela créera des opportunités de partenariats", a déclaré Senger.

L'adoption d'une approche open source du développement avec des partenaires externes est une nouvelle approche, a déclaré Senger. "C'est presque inimaginable pour les constructeurs automobiles traditionnels. Mais il s'agit d'une opportunité pour percer' a-t-il ajouté.

Lancement de Car.Software par Volkswagen en janvier dernier

En janvier dernier, Volkswagen a lancé Car.Software, une unité indépendante chargée de développer du code logiciel, avec environ 3000 experts numériques et un budget de plus de 7 milliards d'euros.  Le constructeur souhaite employer plus de 10 000 experts en logiciels d'ici 2025.

Nombreuses demandes pour être intégré au projet de Volkswagen

Senger a déclaré avoir reçu de nombreuses demandes de renseignements de la part d'autres constructeurs automobiles pour savoir s'ils pouvaient participer au projet. Volkswagen est actuellement en train d'étudier les opportunités. Son objectif est de créer un nouveau système plutôt que d'intégrer les logiciels hérités de ses concurrents. "Cela éliminera de nombreuses personnes qui ne sont pas disposées à le faire", a-t-il ajouté.

Notre avis, par leblogauto.com

Si les compétences en électronique ont pris peu à peu le pas sur les compétences en mécanique, l'informatique pourrait être un des éléments différenciants majeurs entre constructeurs dans les années à venir. Véhicules électriques ou autonomes devraient accélérer la tendance.

Avec l'avènement de la conduite autonome, les constructeurs automobiles ont été contraints de relier les capteurs radar, caméra et ultrasons et de les connecter aux composants de freinage et de direction, ce qui nécessite des milliers de lignes de code logiciel.

Quant aux véhicules électriques, une simple recherche sur internet démontre s'il en était besoin l'enjeu du dossier, tant les propositions de codes open source pour concevoir les voitures de demain semblent nombreuses, constituant un véritable marché à part entière.

Sources : VW, Reuters

Pour résumer

Volkswagen souhaite utiliser une approche Open Source pour affiner les éléments du système d'exploitation du véhicule basé sur un logiciel développé par le constructeur. C'est ce qu'indique Christian Senger, membre du conseil d'administration responsable des services et logiciels numériques.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.