par Elisabeth Studer

Véhicule autonome : durée de vie réduite à 4 ans selon Ford

Une telle affirmation pourrait faire couler beaucoup d'encre : selon le responsable du programme de voiture autonome de Ford, la durée de vie des véhicules à conduite autonome ne serait que de 4 ans. Leur longévité serait en effet comparable selon lui à celle d'un ordinateur.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Durée de vie réduite à 4 ans pour les véhicules autonomes

John Rich, COO de Ford Autonomous Vehicles, a ainsi déclaré dans un entretien accordé au Telegraph que le modèle économique associé aux véhicules autonomes – y compris ceux développés par Ford - était bâti de telle sorte que la durée de vie de ces voitures ne serait que de 4 ans. Il tient ainsi préciser que la solidité de ces véhicules n'est aucunement mise en cause dans le cadre de sa réflexion.

"Nous allons épuiser et détruire une voiture tous les quatre ans" a-t-il ainsi déclaré au Telegraph. A titre de comparaison, précisons qu'une durée de vie de 12 ans est observée à l'heure actuelle en ce qui concerne le parc automobile français.

Problématique liée au modèle économique

John Rich estime nécessaire de repenser le modèle économique de vente des véhicules autonomes. Observant que les « véhicules d'aujourd'hui passent la majeure partie de la journée garés", le responsable de Ford considère que les véhicules autonomes doivent au contraire fonctionner presque toute la journée pour que le système soit « rentable et viable ».

Une des solutions vers lesquelles s'orienter selon lui : vendre les véhicules non plus directement à des propriétaires particuliers mais à des entreprises de VTC, charges à ces dernières de proposer des services payants de transports via véhicule autonome.

Or, dans un tel contexte d'utilisation, les véhicules seraient nettement plus sollicités et donc mis à l'épreuve que les véhicules non autonomes, voués eux mine de rien au final à demeurer plus longtemps immobiles qu'en mouvement durant 24 heures …

Cette sollicitation intensive conduirait donc à réduire fortement la longévité des véhicules autonomes.

L'avis de Leblogauto.com

Il convient de noter qu'un ordinateur est vu comme totalement dépassé – commercialement et techniquement parlant - bien avant une durée de 4 ans. La problématique pourrait bien être la même s'agissant de véhicules autonomes où l'informatique est omniprésente. D'où l'intérêt de constructeur comme Ford d'anticiper voire d'inciter à un changement de paradigme pour pouvoir vendre ce type de véhicules  ?

Sources : Ford, Telegraph

Pour résumer

Une telle affirmation pourrait faire couler beaucoup d'encre : selon le responsable du programme de voiture autonome de Ford, la durée de vie des véhicules à conduite autonome ne serait que de 4 ans. Leur longévité serait en effet comparable selon lui à celle d'un ordinateur.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.