par Elisabeth Studer

Mise en place progressive du paiement du stationnement via mobile à Paris

Après plusieurs villes de France mais avant la Navarre, Paris va progressivement mettre en place le service du groupement Vinci-PayByPhone, en vue de permettre le paiement du stationnement via son téléphone mobile ou via une application smartphone.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Après plusieurs villes de France mais avant la Navarre, Paris va progressivement mettre en place le service du groupement Vinci-PayByPhone, en vue de permettre le paiement du stationnement via son téléphone mobile ou via une application smartphone.

Ce service sera disponible dès la fin du premier trimestre prochain dans quatre arrondissements du centre de la capitale (1er, 2ème, 3ème et 4ème), avant de s’étendre à toute la ville en 2015. Pour une fois, Paris était à la traîne, plusieurs villes de banlieue - comme Issy-Les-Moulineaux - et du sud de la France ayant déjà adopté le dispositif.

Petite précision et non des moindres : le service sera d’abord ouvert aux usagers "visiteurs" puis dans un deuxième temps aux résidents et aux professionnels. Pour pouvoir accéder au service, il sera nécessaire d'être pré-inscrit au service PayByPhone, ouvrir un compte, et disposer d’une carte bancaire. Les étudiants, les personnes âgées - voire les visiteurs étrangers ? - vont encore une fois faire grise mine …

Une fois inscrit – en donnant notamment le numéro de sa plaque d'immatriculation - l’usager “pourra régler son stationnement par téléphone suivant les règles en vigueur et au quart d’heure près", indique par ailleurs le communiqué officiel.

Le principe d’utilisation est simple : les horodateurs des villes ayant adopté la solution de paiement du stationnement par mobile PayByPhone sont équipés de tags NFC. Après avoir garé son véhicule, l’automobiliste devra passe son téléphone portable devant le tag apposé sur l’horodateur le plus proche de sa voiture. Après identification automatique de l'usager/client, l’application PayByPhone s’ouvrera sur son téléphone avec la zone tarifaire correspondante. Ces données vont également alimenter mine de rien au passage les bases de données et permettre ainsi de proposer des services adaptés mais néanmoins payants via l'analyse des flux des automobilistes …

Autre innovation : il sera possible de prolonger ou stopper le stationnement à distance. Et donc d'éviter les PV ? Pas si sûr … puisque les agents municipaux chargés du contrôle seront dotés d'équipements leur permettant d'interroger la base de données des tickets de stationnement virtuels et pourront verbaliser les éventuels contrevenants.

L'investissement pourrait donc s'avérer rapidement rentable pour la Ville de Paris, le respect du stationnement payant dans la capitale étant trois fois inférieur à la moyenne nationale (9 % contre 30 %). Attention également  au dépassement de forfait éventuel que pourraient engendrer de telles communications.

Sources : Les Echos, PayByPhone

Crédit images : Vinci Park

Pour résumer

Après plusieurs villes de France mais avant la Navarre, Paris va progressivement mettre en place le service du groupement Vinci-PayByPhone, en vue de permettre le paiement du stationnement via son téléphone mobile ou via une application smartphone.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.