Accueil Actualités Entreprise Usine Switch Mobility pour VE en Espagne : l’Inde vise l’Europe

Usine Switch Mobility pour VE en Espagne : l’Inde vise l’Europe

0
0
PARTAGER

Switch Mobility a annoncé la construction d’une usine de production de véhicules électriques dans la province espagnole de Valladolid. La filiale britannique du constructeur indien de véhicules utilitaires Ashok Leyland prévoit d’investir environ 100 millions d’euros dans son premier site en Europe continentale au cours des dix prochaines années. Le début des travaux est prévu le 27 janvier.

Switch Mobility vise la production des 1ers véhicules au 4eme trimestre 2022

L’entreprise vise le quatrième trimestre 2022 pour la production des premiers véhicules. Selon Andrew Palmer, DG de Switch, la société s’attend à ce que le nouveau site de production fournisse « un accès décisif au marché européen ».

Outre la fabrication de véhicules électriques pour le marché européen, le site se concentrera dans un premier temps sur la recherche et le développement de la prochaine génération de bus électriques et de véhicules utilitaires légers. Les marchés plus éloignés, y compris l’Amérique du Sud, seront également approvisionnés à partir de là.

Switch (anciennement Optare) affirme que la nouvelle installation créera jusqu’à 2 000 emplois et devrait indirectement créer jusqu’à environ 5 000 emplois.

Pour une production écologiquement correcte

Le site de production fonctionnerait entièrement aux énergies renouvelables et serait également équipé d’un système de surveillance et de gestion de l’énergie. Pour la construction, l’entreprise souhaite s’approvisionner en matériaux auprès de fournisseurs ayant « des politiques de production non carbonée et des engagements durables ». Le transport de matériaux sera également mis en œuvre à l’aide de véhicules électriques dans la mesure du possible.

Pendant la phase de planification, Switch a travaillé en étroite collaboration avec les gouvernements nationaux et régionaux espagnols et les autorités locales. Un protocole d’accord correspondant a été signé en octobre.

L’équipementier automobile US Dana : fournisseur privilégié de Switch Mobility

L’équipementier automobile américain Dana est le fournisseur priviligié de Switch Mobility depuis octobre dernier . Les deux sociétés, qui ont travaillé ensemble dans le passé, ont établi contractuellement que Dana fournirait au Royaume-Uni des composants électroniques tels que des essieux électriques, des transmissions, des moteurs, des onduleurs, des logiciels et des commandes ainsi que des systèmes de refroidissement électroniques. Dans le même temps, la société américaine a réalisé un investissement stratégique dans Switch Mobility. Les partenaires se sont engagés à ne pas divulguer le montant.

Switch Mobility se recentre sur la mobilité électrique et verte

Optare a été rebaptisé Switch Mobility fin 2020 pour souligner son orientation sur les transports électriques et durables. Commentant le changement de marque à l’époque, le président d’Ashok Leyland, Dheeraj Hinduja, a déclaré : « Optare adopte une nouvelle identité et un nouveau logo en tant que Switch, signalant nos ambitions stratégiques en matière de mobilité électrique et verte.

Prise de contrôle de l’indien Ashok Leyland

Ashok Leyland est un constructeur indien de véhicules utilitaires, membre du groupe Hinduja, basé à Chennai, dans l’est de l’Inde. En 2010, Leyland a acquis une participation de 26% dans le constructeur britannique d’autobus Optare, qui a déménagé peu de temps après dans une nouvelle usine à Sherburn-in-Elmet. En 2017, Ashok Leyland a racheté 72% supplémentaires d’Optare, ce qui, avec la participation précédente, équivalait à une prise de contrôle presque complète.

Notre avis, par leblogauto.com

Quand l’Inde attaque le marché européen en passant par l’Espagne et sa filiale britannique …

Tout un programme ….

Sources : switchmobility.tech

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz