Accueil Actualités Entreprise Tesla peut produire 2 000 Model Y à Berlin, mais pas les...

Tesla peut produire 2 000 Model Y à Berlin, mais pas les vendre

0
78
PARTAGER

La Giga-factory de Tesla construite dans la périphérie de Berlin est sur le point d’ouvrir officiellement ses portes. Mais ne crions pas trop victoire tout de même : si le constructeur a certes été autorisé à produire 2 000 Model Y sur le site, il n’est toujours pas à l’heure actuelle autorisé à les vendre …

Certains médias parlent d’ores et déjà de « gaspillage » …

Gageons que ces « pertes » n’affecteront pas les comptes financiers de Tesla .. et que son patron Elon Musk trouvera bien quelques fonctions ou usages à attribuer à ces véhicules.


Giga-factory Tesla de Berlin : la production de 2000 modèles autorisée

La nouvelle Giga-factory Tesla de Berlin – première usine du constructeur US sur le territoire européen – devrait prochainement ouvrir officiellement ses portes. Les installations sont en cours d’examen et de certification par les autorités allemandes.
Entre-temps la production de 2 000 modèles a été autorisée, mais ils ne peuvent en aucun cas être vendus. Une étape « douloureuse », mais néanmoins nécessaire pour recevoir le feu vert des autorités.

De la localisation de l’usine à la déforestation d’hectares de forêt, l’entreprise américaine est passée par un vaste « océan » de réglementations et d’obligations. Après avoir accumulé des retards successifs, tout semble prendre forme désormais.

La Tesla Model Y a été le modèle sélectionné pour être le premier à être fabriqué dans l’usine allemande.

Le marché européen alimenté par les usines de Chine et Usa à l’heure actuelle

Tesla s’attend à ce que les installations répondent aux besoins du marché européen, en rationalisant les processus de fabrication et de livraison . Actuellement, ce sont les Gigafactories des États-Unis et de Chine qui alimentent le vieux continent en modèles.

L’approbation environnementale du Land de Brandebourg très attendue

Désormais, tout dépend de l’approbation environnementale du ministère de l’Environnement du Land de Brandebourg. Face aux critiques des groupes de protection de l’environnement, le ministère doit examiner les plaintes afin de clore le dossier et donner son feu vert à l’ouverture opérationnelle de l’usine. Ce qui signifie pratiquement un mois de retard que Tesla veut pallier en menant des actions parallèles.

Une première série de 250 unités d’une qualité perfectible

Pour tenter de réduire les impacts d’un nouveau retard, la production de 2 000 unités du Tesla Model Y a été demandée puis approuvée.

Tesla avait auparavant reçu l’autorisation de produire 250 unités, mesure qui a désormais été élargie.

Néanmoins, des problèmes de qualité ont été détectés dans cette première série de 250 unités qui, selon les termes de Tesla,  » s’écartent considérablement des spécifications « .

Notre avis, par leblogauto.com

Les 2000 Model Y qui sortiront de la chaîne de montage ne pourront pas être vendues puisque, en théorie, l’usine n’est pas agréée par les autorités à cet effet. Considérés comme des prototypes, ils pourront circuler, mais pas être vendus. Ils sont donc loin d’être promis à un bel avenir …

Il apparaît plus que dommage voire incongrue que tant d’unités soient « gaspillées », mais Tesla a préféré cela à plus de retards qu’il n’en a déjà sur place.

Sources : Tesla

Poster un Commentaire

78 Commentaires sur "Tesla peut produire 2 000 Model Y à Berlin, mais pas les vendre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ils peuvent m’en donner une… Je passerai un peu plus vite à la VE 😉

SGL
Invité

Je dis ça, je serai obligé de changer de parking, 4,75 m… Effrayant comme il est grand le Model Y

wizz
Membre

si un peu trop longue, alors ça peut s’arranger….

SGL
Invité
Bien vu @wizz Je constate que Tesla arrive à faire l’exploit de faire des cartons commerciaux avec des autos pas adaptés au marché européen pour être normalement sur les podiums. Le succès gigantesque de Tesla est imprévisible… Comme son le cours de son action. Rappelez-vous vers 2018 ou 2019, les nombres de gens qui prévoyaient la fin de Tesla… La faillite était proche selon eux ! Moi, je ne disais pas le contraire, mais je nuançais déjà à l’époque… Pas sûr qu’ils tombent en faillite, mais jamais j’aurai cru à pareil succès. Les BAM, avec leur Série 3/4 et A4/5… Lire la suite >>
wizz
Membre

le succès ou survie de Tesla, ça dépend aussi des décisions des politiciens dans divers pays. En 2018, les subventions aux VE en Allemagne étaient ridicules. Trump Power ne favorisait pas les VE. Les Tesla arrivaient à la limite pour bénéficier des subventions aux USA. La Chine changeait son fusil d’épaule avec un bémol aux aides VE. Etc…
Et puis, des actionnaires d’une patience inouïe, alors que tant de PDG auraient déjà perdu leur poste pour insuffisance de résultat (ps: versement des dividendes!!!)

Fred21
Invité

A la valorisation de 1000 milliards, ce ne sont pas des actionnaires mais simplement des spéculateurs. Le but est de revendre plus cher et non d’obtenir 1.8$ de dividende par action. Ce ne serait pas possible autrement : 1000 milliards …

SGL
Invité

OK @Fred21, mais ils spéculent tous sur quelle base !?
… Sur la place prise de la VE qui pourrait augmenter de l’ordre de 100 ou 1000 !????
On ne met pas des centaines de milliards parce que Musk serait beau !???
OK il y a une bulle, moi-même, je dis que ce n’est pas possible que Renault ne vaille que 10 quand Tesla vaut 1.000… C’est du délire, mais pourtant, c’est la vérité.
Mais l’on ne peut pas expliquer les 1000 milliards uniquement pour de la spéculation comme pourrait dire Mélenchon.

Emmanuel
Invité
@SGL spéculation aussi sur la conduite autonome. Tesla enregistre et traite par des réseaux neuronaux l’ensemble des logs de tous leurs véhicules qui circulent. C’est une masse de données très importante et des compétences que les autres constructeurs n’ont pas l’habitude d’envisager. et, Tesla, suit le principe Apple : tout maitriser, donc quand ça fonctionne les bénéfices sont très importants, et les clients apprécient tellement qu’ils en deviennent captifs ! quel autre constructeur automobile, en 2022, maitrise son logiciel, la conception des moteurs, a son propre labo de recherche sur les batteries, fabrique ses propres packs de batteries, fabrique ses… Lire la suite >>
SGL
Invité

La bourse vise aussi le long terme.
Le pétrole abondant et pas cher à extraire devient extrêmement rare… Et la demande augmente encore !
C’est un scénario catastrophe pour la VT sur les 10 prochaines années… et je mets de côté volontairement les notions d’écologies qui poussent également plus la VE que la VT.
Le monde doit passer au 100 % VE d’ici 30 ans, Tesla paraît en 2022, être un excellent acteur !?

amiral_sub
Invité
tous les milieux financiers s’accordent pour dire que le pétrole bon marché appartient au passé. Tesla est le seul constructeur a avoir réellement mis le paquet (super bagnoles+super reseau de recharge). De plus tesla est désormais très rentable (+ de 7% l’an passé si je ne me trompe) malgré des investissements gigantesque (cette usine géante, l’usine du texas, la R&D sur les batteries, le déploiement du réseau de concessionnaires, le développement du réseau de superchargeurs, la R&D sur l’autopilot). Les courbes de ventes sont en réelle exponentielle. Bref la messe est dite tesla va être ultra rentable (la rentabilité augmente… Lire la suite >>
SGL
Invité

Je suis d’accord @amiral_sub, mais je fais lancer un bémol.
Tesla est ultra fort dans plein plein de domaines… Je l’ai dit mille fois, c’est le Boss de la VE, les autres sont des petits joueurs à côté …. Mais SI, un constructeur comme Renault lance 4 modèles de plus comme sa Mégane E TECH , qui semble se bien se présenter manifestement à courte échéance, si d’autres le font également… Tesla risque de rentrer dans le rang !?
Et son baromètre de valorisation de bourse risque de passer de 1.000 milliards à 50 milliards ?
Peut-être ?

amiral_sub
Invité
SGL: ça taillerait plutot des croupières aux dinausaurus constructorus, tesla a le « moat » économique qui le protège : voitures sportives, double coffre, super informatique embarquée, spotify et tout le tralala, autopilot, superchargeurs, pas de révisions. Le « moat » c’est un phénomène économique de protection des entreprises extremement bien gérées, comme apple qui peut se permettre d’avoir sa norme de charge proprietaire, son OS, ses téléphones à 1500€ et sa rentabilité qui ne fait qu’augmenter. Idem pour nike ou coca cola qui survolent la concurrence, ils sont à part (Hermes ou chateau Yquem en France survolent aussi les débats et la rentabilité… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité

@SGL
Pas besoin d’être le plus gros pour être le plus rentable.
C’est l’écosystème complet qu’il faut voir, pas juste le véhicule.
Je pense que Tesla voit loin, plus loin que seulement les véhicules particuliers.

AXSPORT
Invité

« super bagnoles » ?
Pas que……

polo
Invité

Les « pré-séries » c’est un procédé commun quand on lance un nouveau véhicule sur une chaine de production, la plupart des modèles seront ensuite détruits ou utilisés par le constructeur pour les déplacements du personnel à l’intérieur des sites industriels.

Par contre on critique pas mal la France pour sa bureaucratie, visiblement outre-Rhin ça pas l’air franchement mieux!

SGL
Invité

Oui, je pense aussi qu’ils ont une grosse bureaucratie, mais j’imagine qu’ils sont généralement plus efficaces à la fin.
Après, ils ont leur fiasco comme aéroport de Berlin-Brandebourg, mais c’est plus rare que nous.

manu928
Invité

3 ans pour construire et démarrer une usine en Europe c’est assez standard.

SGL
Invité

Depuis l’époque de bismarckien, l’Allemagne à la réputation d’une gross bureaucratie

manu928
Invité

Une usine automobile rentre dans la directive SEVESO.
C’est forcément compliqué donc long.
Si, en plus, vous avez quelqu’un qui veut faire le malin, ça n’arrange pas les délais.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Directive_Seveso

Amazon
Invité

Seveso? Pour quels risques? pollution?

manu928
Invité

une usine de voiture, c’est des milliers de m3 de pièces qui sont plus ou moins inflamables
C’est 2000 ou 3000 voitures sur un parking juste à coté (une voiture ça brûle bien et ça rejette beaucoup de produits polluants si ça brûle)
c’est des milliers de litres de bains de peinture avec des solvants et tout un tas de trucs dedans.
C’est des dizaines de milliers de litres d’essence en stock, encore plus d’huile moteur en stock aussi.
Au milieu de tout cela tu as en général un transfo électrique 25 kV vers 400V
A coté d’une chaufferie au mazout de plusieurs MW.

wizz
Membre

les risques de pollution d’une grande usine?

https://communismeouvrier.files.wordpress.com/2013/12/1.png
très polluant…

bon, je vous laisse
c’est à mon tour d’apporter ma contribution à cette pollution…
https://www.leparisien.fr/resizer/HyyRgwPcYZqwEaOZFOMb-0lRb68=/932×582/arc-anglerfish-eu-central-1-prod-leparisien.s3.amazonaws.com/public/GHD44THNVPUGMFGODQZ7ENZAZY.jpg

manu928
Invité

ils semblent qu’ils ont déjà fait un premier lot de 250 qui était vraiment pourri en qualité.

Ensuite 2000 voitures de mise au point, c’est un peu beaucoup, mais ce n’est pas délirant non plus.

Si ils arrivent à fabriquer aux standards qualité qu’ils espèrent, ils pourront en récupérer un peu pour les vendre.

Klogul
Invité

en phase il y a plusieurs vagues de productions de vehicule en pre serie.

Seule la toute derniere est vendable donc rien de choquant la dedans

SGL
Invité

Connaît-on la capacité annuelle de l’usine à terme vers 2023 ?

manu928
Invité

Une usine peut en général faire 200 000 voitures par an.
En cas de besoin, on peut monter jusqu’à 350 000.

La limite de capacité n’est que très rarement dans la phase finale d’assemblage. En général c’est dans la fabrication des composants.
Et puis la capacité ça s’achète et c’est très cher. Donc on ne la mets que si on est sur de l’utiliser.

Si ils font 50 000 cette année ça sera très bien.

wizz
Membre

ça dépend des usines
ça dépend de la cadence de la ligne d’assemblage (combien d’heures pour assembler une voiture)
ça dépend de combien de lignes d’assemblage

ex: si la voiture est plus simple, ou avec des ensembles pré-assemblés (par des unités latérales, ou pas les fournisseurs), alors la cadence peut être très élevé

manu928
Invité

Je parlais de 1 ligne d’assemblage
Le temps d’écoulement ne joue pas sur la cadence.
En général, la cadence varie de 2mn pas poste (pour les VUL) à 1 mn par poste (pour les VP).
En cas de besoin, on peut monter à 50s mais il est difficile d’aller au delà.
Après, on peut jouer sur le temps d’ouverture : 1 eq, 2 eq, 3 eq ouvrir les samedis voire les dimanches, réduire les congés …

Le calcul standard de capacité c’est 1 mn de temps de cycle, 16h/jour, 5j/sem et 47sem par an

Amazon
Invité

C’est étonnant de dimensionner une usine sur 16h et 5/7 j 47 semaines: cela fait 3760 h/an

En production chimie/agro on calcule sur 8000 h/an avec 5 équipes, le reste du temps étant la maintenance.

manu928
Invité

Tu es sur une industrie ou tu as beaucoup d’investissements et peux de coûts de main d’oeuvre. Il faut donc faire tourner aux max pour amortir les invests.
Une usine d’assemblage c’est relativement peu d’invests mais beaucoup de coûts MOD. On essaye donc de réduire le temps de prod.
Sur des activités d’usinage ou d’emboutissage qui sont beaucoup plus capitalistiques, on fait du 3×8.

Après, on a 5s/an qui sont pour des travaux de maintenance et modification des usines.

SGL
Invité

@manu928
Merci pour la réponse sur la cadence 🙂
Il y a une distribution de graines pour les pigeons… Pour les « -1 » à une question ?

Emmanuel
Invité

La capacité de l’usine serait de 500 000 véhicules en année pleine.
elle serait prévue pour :
Model Y
Model 3
et pas le futur Model Compact qui ne serait produit uniquement en Chine. D’ailleurs la conception serait plutôt américano-chinoise et pas américaine.

Par contre pas d’utilitaires, quand on connaît le marché mondial de l’utilitaire ça parait dommageable.
Mais peut être que ce sera « plus tard » dans une seconde usine européenne.

manu928
Invité

c’est possible en tournant en 3×8 et 6j/7.
Maintenant il faut quand même pouvoir faire la maintenance des machines.
Après les camions n’ont pas le droit de rouler le samedi ni la nuit.

patdpau
Invité

Oui

Christophe
Invité
Pour fabriquer une voiture il faut dépenser une énergie d’environ 30 000 kWh, – si électricité française à 60 g/kWh –> 1,8 t CO2e, – si électricité allemande à 461 g/kWh –> 14 t CO2e. Remplacer une VT par une VE ne permettra aucunement d’atteindre la neutralité carbone, c’est bien une fable des lobbyistes de la bagnole électrique. Qui croit encore qu’avec plus de 1900 kg sur la balance, ces bestiaux n’usent pas leurs pneus, la route et leurs freins en émettant des particules. Particules = polluant le plus tueur sans seuil d’innocuité –> polluant à traiter en priorité en… Lire la suite >>
Amazon
Invité
J’ai hésité entre + et -. + au début, – sur la fin. 100% d’accord que produire un dispositif sensé réduire les GES avec une énergie bourrée de CO2 est une hérésie. comme la politique énergétique allemande actuelle. mais nous vivons une période de transition. il faut être lucide, le réchauffement anthropique, il est déjà là. On a le stock de CO2 atmosphérique suffisant et la production des 20 ans à venir va impliquer un +2°C moyen minimum. Ssi on veut initier qq chose, c’est d’abord essayer la frugalité énergétique, puis la propreté énergétique. Ce en quoi le VE peut… Lire la suite >>
Christophe
Invité
« Ssi on veut initier qq chose, c’est d’abord essayer la frugalité énergétique, puis la propreté énergétique. » Entièrement d’accord. « mais nous sommes sur une planète aux dimensions finies, la population augmente, il va falloir partager le gâteau. » Entièrement d’accord. https://nosgestesclimat.fr/ « objectif 2 tonnes » = partage du gateau « c’est à nous les riches de faire le premier effort, de montrer que la transition est techniquement possible » Entièrement d’accord. « 🇫🇷 moyenne 9.8 tonnes ». Donc les riches doivent descendre à 2 t sachant qu’en France il faut retrancher 1 t pour les services publics, reste donc 1 t. Comment on arrive à 1 t… Lire la suite >>
manu928
Invité
on ne va pas faire la discussion de l’autre jour 🙂 Les déplacements ne sont qu’une part du problème, et pas la plus simple à traiter. Pour que ça marche, il faut que les mesures prises apparaissent comme acceptables. On pourrait : – Limiter les forfaits téléphone à 2Go/mois – Limiter les forfaits fixes à 2To/mois – Faire des formations à l’éco conduite et sensibilisation aux autres modes de transport – Limiter le nombre de places de parking en ville. – Mettre des parkings en libre accès à coté et TC. – Apprendre aux gens à faire les petits travaux… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@manu928
Tu parles de logement, mais pour moi c’est encore plus compliqué à traiter que les déplacements.
En effet comme pour les déplacements on peut vite être contre-productif. Cela doit se voir de manière globale : https://view.genial.ly/6149a5453f078c0dfd73d6f8/interactive-content-la-tentation-de-la-renovation-par-etape

manu928
Invité

Dans un premier temps, il ne faut pas chercher le résultat.
Il faut mettre le processus en route (comme pour l’usine du sujet).
Il faut que les gens s’approprient le sujet pour le comprendre et se faire une idée de ce qu’il faut faire.
Après chacun pourra mesurer où il est, mesurer l’écart à la cible et imaginer un cheminement pour l’atteindre.

Il faut que l’ensemble de la population face le parcours décrit ci après

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le_de_K%C3%BCbler-Ross

Christophe
Invité
@manu928 Tout à fait d’accord pour mettre le processus en route que chacun mesure où il en est et imagine un cheminement pour atteindre la cible. Par contre, si il faut bien chercher le résultat. Passer par une solution intermédiaire peut s’entendre uniquement ssi on sait comment atteindre la solution finale, sinon c’est une perte de temps et des émissions de GES pour rien. Sachant que la réflexion doit être globale sur tous les postes : déplacement, logement, alimentation, biens et services. Donc les actions sur chacun des postes doivent intégrer les implications sur les autres postes. Il est aberrant… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité
@Manu 928 En France, aucune appropriation du sujet de l’isolation et de la sobriété énergétique dans le bâtiment par les habitants / occupants des bâtiments. Car tout est verrouillé => entreprises obligatoires pour toute aide. Résultat un tas de margoulins qui isolent à tout va pour « 1€ » avec des « professionnels » étrangers, qui ont 1 h de temps pour isoler 80 m2 de combles avant de passer au chantier suivant ! En Belgique francophone c’était des aides au m2, avec un tarif si c’est le propriétaire qui réalise,et le double si c’est un pro. Pour obtenir les aides : visite,payante, obligatoire… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Emmanuel
« en France, dans l’ancien (avant 1914), vous pouvez vous retrouver avec 14 cm d’isolant intérieur sur un mur de 60 cm pour toucher les aides, tout en ayant 1 cm d’isolant dans les embrasures !
En Belgique, ce type de montage ne passait pas ! »
Quel montage est demandé en Belgique ?

wizz
Membre
manu « – Faire des formations sur le coût CO2 des différents produits alimentaires … » >Les gens savent très bien que les produits viennent de Chine, ont traversé les océans, produits avec des centrales au charbon, sans respecter aucune norme sanitaire et sociale. Et pourtant, personne ne se refuse de faire des bonnes affaires « – Identifier plus clairement l’origine des produits vendus – Identifier les produits de saison » >tout le monde sait que les fraises ne poussent pas en hiver, ni les salades, ni la plupart des fruits et légumes qu’on avait mangé en été. Tout le monde sait aussi que… Lire la suite >>
manu928
Invité

Juste sur les tomates : dans mon jardin cet année, j’ai eu des tomates de mi-juin jusqu’à début octobre.
Pour celles du marché, entre les variétés précoces, les tardives, celles qui poussent sous serre sans chauffage, …, je ne sais pas vraiment quelles sont les tomates « climat compatibles » et « climat incompatibles »

Emmanuel
Invité

@Manu928
Vous avez eu de la chance => 36 pieds sous la serre à tomates … et quasi rien => pas de fleurs, pas de pollinisateurs au printemps il faisait trop froid, ensuite trop d’eau
Au final, 10 à 15 kg de tomates consommables, autant à jeter vertes avec champignons /moisissures !

Christophe
Invité

C’est confirmé par : https://www.tcs.ch/fr/tests-conseils/conseils/achat-vente-vehicule/recherche-auto-comparaison.php
« Tesla Model Y Long Range » « Empreinte carbone » « Fabrication 23.2 t CO2eq »

manu928
Invité

C’est, au choix, plus que 2 spring ou 2 twingo ZE

Christophe
Invité

@manu928
La question devient donc : Comment on arrive à 1 t / an.personne en émettant 11 t pour fabriquer une voiture électrique ?

manu928
Invité

Si la voiture dure 15 ans, on est à moins de 1T/an en « amortissement ».

La vrai question, c’est la taille du marché automobile et donc de l’industrie qui va avec.
80 ou 90 millions par an n’est pas vivable.

si on réduit à 40 millions par an, ça veut dire qu’on divise le nombre d’usines par 2 et le nombre d’employés aussi.
Que deviennent ces gens ?

Christophe
Invité
@manu928 11/15 = 733 kg CO2/an. Autant en moins pour les autres postes du foyer. Une voiture intéresse 3 à 4 postes : – le poste transport, – le poste énergie, – le poste industrie, – éventuellement le poste importations. Une voiture électrique en remplacement d’une voiture à essence permet : – la décarbonation du poste transport, – la réduction par 2 à 3 du poste énergie (en France) dont l’objectif est la décarbonation totale. Mais qu’en est-il pour le poste industrie (avec un objectif de division par 5 selon la SNBC) et éventuellement le poste importation (avec un objectif… Lire la suite >>
Ema__
Invité
ce calcul a déjà été fait plusieurs fois par Thibaut M (mériterait un article de blog épinglé, ou une vidéo ?) Une autre façon de voir : VE Production -> 10 000/12 = 833 | 833/2 = 415 kg de CO2 par an et par personne (2 voitures pour 2 personnes d’un foyer de 4 personnes) Usage en France -> 20 km par jour x 220 jours par an x 13 g/km = 60 kg/Co2 par an Total = 480 kgCO2/an VT : Production = 268 kg de CO2 par an et par personne Usage = 20 km par jour… Lire la suite >>
Amazon
Invité

Qui a dit que chacun devait avoir 1 voiture? ce n’est pas le cas et heureusement, le partage va devenir une obligation (et une contrainte?) notamment pour les citadins. la plupart des logements de ville sont commercialisés sans place de stationnement.
35 millions de véhicules en France, pour 67 millions d’habitants et seulement 2 millions de véhicules neuf. A ce rythme, l’âge moyen du parc va atteindre 17 ans d’ici quelques années, (le parc va plutôt se réduire à mon avis).

wizz
Membre

le partage des voitures va très rapidement atteindre ses limites : parce que nous vivons tous au même rythme (même horaire, même contraintes, même congés…..)

Christophe
Invité

@wizz
Voir parigo 158 (lien donné sur le message précédent).
Quand on a pas besoin de voitures tous les jours, une voiture en autopartage convient et peut remplacer 8 voitures.
Donc il va falloir que tout le monde fasse sans voiture.

wizz
Membre

pas forcement christophe

on serait plusieurs à ne pas avoir besoin de voiture tous les jours….mais on serait tous à vouloir la voiture le week end, voire celui là expressement après une semaine de météo de merde, ou encore à vouloir partir en vacances telle semaine précisement (congé scolaire)

bref, ce n’est pas du tout évident.
on peut raisonner par la moyenne, mais ce n’est pas forcement valable

Christophe
Invité

https://www.youtube.com/watch?v=qjZlGJyBCUA&list=PL-GdGvYVjHDBsk3KU4LLJhwF-NRSQU2ng&index=2
« heureusement, le partage va devenir une obligation (et une contrainte?) notamment pour les citadins » mais après il ne faudra pas se plaindre si ils ne veulent plus de voitures sous leurs fenêtres.

Emmanuel
Invité

@Christophe
Selon les distances parcourues, l’équilibre entre véhicule thermique et électrique peut être assez vite trouvé.
Entre un VE et un VT d’occasion de 50 000 km il ne faut pas forcément beaucoup de km pour amortir le surcoût CO2 de la fabrication du VE.

Christophe
Invité

@Emmanuel
La question n’est même pas l’armortissement du « surcoût CO2 de la fabrication du VE », mais la compatibilité de cette émission de CO2 dans la cadre de la neutralité carbone.

Emmanuel
Invité

@Christophe
attention
Les Tesla Model Y actuellement livrés proviennent de Chine ou des USA selon les versions.
Il faut attendre un nouveau calcul pour le bilan carbone des versions qui seront produites en Allemagne.

Christophe
Invité

L’électricité allemande reste tout de même très carbonée.

wizz
Membre

christophe
personne ne veut atteindre la neutralité carbone

Christophe
Invité

@wizz
« personne ne veut atteindre la neutralité carbone »
Au moins là on est fixé.

Amazon
Invité

si la neutralité carbone c’est 2 t/an et que c’est une obligation, une grosse partie des territoires va devenir inhabitable

wizz
Membre

ce sera habitable, mais TRES différent du mode de vie tel qu’on a l’habitude…

Amazon
Invité

oui, retour en 1900

SGL
Invité
@Amazon, c’est même pire, cela peut être 200 ans en arrière Les villes comme Londres étaient invivables tellement qu’elles polluée par l’utilisation du charbon. Pourtant, le grand paradoxe était de dire à l’époque que le charbon était bon pour l’environnement… En effet à l’époque, on commençait par manquer des bois de chauffage… Et des constructions… Bâtiment navires charrette, etc. L’avènement du charbon a été accueilli comme une bienfaisance pour l’environnement et la qualité de vie des hommes. Plus tard aussi, fin de 19e début du 20e siècle, le pétrole a eu son heure de gloire aussi de bienfaisance pour l’environnement… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité
@Amazon une maison neuve de 130 m2, de type parpaings, ITI laine de roche/verre avec placo c’est, environ, 65 tonnes de Co2 attention, comme dans la majorité des cas, les équivalents CO2 des matériaux sont calculés et financés par les constructeurs. C’est ainsi que vous pouvez avoir un dossier de construction d’une usine d’isolant laine de roche qui indique que la matière première provient de Russie ou du sous continent indien. Mais une note de calcul qui parle de roches extraites en France ! Ce qui ne semble plus être le cas puisque la carrière est fermée depuis au moins… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Emmanuel
Et voilà justifié toute l’aberration des lotissements rendant dépendants à la bagnole.
La dépendance à la bagnole n’est tout simplement pas compatible avec la neutralité carbone.
Qu’une VE annule sa dette après un certain nombre de km par rapport à une VT fossile n’y change rien, les émissions de GES pour sa fabrication ne sont pas compatible avec la neutralité carbone si possession d’un seul foyer.

MOTÖRHEAD
Invité

mais Christophe , l’acheteur s’en fout, il sera dans « la hype » faire voir aux autres que lui ne pollue pas! et en plus il fait des « zéconomies » peu importe à ce qu’il faisait avant, c’est comme ça les bourbours (bourgeois bourrins)

Christophe
Invité

@MOTÖRHEAD
« l’acheteur s’en fout, il sera dans « la hype » faire voir aux autres que lui ne pollue pas! », c’est bien ce que l’on voit avec les lobbyistes de la bagnole électrique qui cherchent à l’imposer pour ne pas se remettre en question. C’est bien pour cela aussi qu’ils n’apprécient pas la vérité sur les particules d’abrasion.

SGL
Invité

@MOTÖRHEAD, n’a pas tort, le premier que j’ai connu acheter une Model S pour remplacer un X5, se contre fout de l’écologie
Il a fait ça, il y a presque 8 ans, parmi les premiers en France.
C’est la frime… En plus, il pouvait se dire « écolo » et il fait des économies alors que le smicard y laisse un bras pour payer son gazole pourri de Clio 2 pour aller à son taf. (alors qu’il pourrait d’énormes économies en roulant en AMI, mais il n’a même pas les 6 k€ pour pouvoir se l’a payer.)

Emmanuel
Invité
@Christophe : Tesla Modem 3 => 1745 kg avec des roues 235/45R18 BMW Serie 4 => 1665 kg avec des roues 225/50R17 ou 255/40R19 Passat 200 rline => 1540 kg avec des roues 235/45R18 Peugeot 5008 hdi 180 gt => 1610 kg avec des roues 205/55R19 Semi remorque : tracteur avec 6 ou 8 roues et remorque avec 8 ou 12 roues, pneus de 265/70R19.5 jusque 365/70R22.5 avec un poids compris entre 25 et 44 tonnes ! et vous pensez vraiment que ce sont les 100 à 200 kg de plus d’un VP électrique par rapport à l’équivalent thermique qui… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Emmanuel
TM3 SR+ chinoise CU = 375 kg pour 1745 kg de PV.
Comment peut donc dire que c’est l’équivalent électrique des 3 autres.
Ce n’est même pas équivalent à la CU d’une voiture de segment A dont fait partie la triplette PSA/Toyota et qui revendique 840 kg sur la balance. Là il est sûr que les 905 kg de plus sur la balance font émettre beaucoup plus de particules que son équivalent thermique.
Et encore, je suis sûr que sur un Dinan Aubenas la triplette PSA/Toyota est capable de le faire plus vite que la TM3 SR+.

jdfor
Invité

Tesla est encore là…parce qu’ils possèdent des importants ACTIFS INDUSTRIELS et cela n’est pas du papier en bourse …et du pipeau comme fut le cas de NIKOLA !!
Leur usine de Berlin EXISTE …et ce n’est pas du pipeau en bourse non plus !!
Voilà pourquoi certains investisseurs ne les ont pas quittés depuis le début !!
L’industrie auto ce n’est du VIRTUEL que chez certains !!

manu928
Invité

Tesla c’est 3 usines et quasiment pas de réseau de distribution.
Si on compare à une constructeur classique c’est insignifiant

SGL
Invité

D’accord @jdfor, mais tesla vaut 100 X plus que Renault, Rivian 9 X plus… normal ?

wpDiscuz