Accueil Actualités Entreprise Le Covid n’arrange pas les affaires de Volkswagen en Chine

Le Covid n’arrange pas les affaires de Volkswagen en Chine

0
4
PARTAGER

Volkswagen a été contraint lundi de mettre à l’arrêt deux de ses usines chinoises situées à Tianjin. Des mesures prises en raison de la pandémie de Covid-19, et qui pourraient affecter ses performances commerciales sur son principal marché … alors qu’il y a enregistré une perte de vitesse en 2021.

Usine Volkswagen/FAW et site de production de composants à l’arrêt

Une usine de production de véhicules détenue en partenariat avec le constructeur chinois FAW ainsi qu’un site fabriquant des composants, tous deux situés dans la métropole portuaire de Tianjin « sont fermées depuis lundi en raison des cas récents de Covid-19 », a indiqué un porte-parole du groupe Volkswagen. Ajoutant que le constructeur espérait reprendre les activités très bientôt et rattraper la production perdue.

Dimanche dernier, Tianjin, ville limitrophe de Pékin, a interdit à ses 14 millions d’habitants de sortir des limites municipales après une augmentation du nombre de cas de Covid-19.

Une usine majeure pour Volkswagen et Audi en Chine

L’usine de voitures coexploitée par la filiale chinoise de Volkswagen produit cinq modèles des marques VW et Audi, avec une capacité de production annuelle de 300.000 unités, selon des données du groupes.

Une année 2021 difficile pour Volkswagen en Chine

Ces arrêts de production surviennent après une année difficile de Volkswagen en Chine, de loin le plus important marché du groupe dans le monde.

Le dernier trimestre a particulièrement pesé, avec 754.700 véhicules vendus par le groupe allemand, qui y a enregistré un recul de 36,5% en l’espace d’un an.

Sur l’année 2021, le groupe a écoulé 3,3 millions d’unités en Chine, soit un recul de 14%.

Cette baisse a été partiellement comblée par les ventes de véhicules électriques, qui ont, elles, été multipliées par plus de quatre sur un an, avec 92.700 unités.

Notre avis, par leblogauto.com

N’oublions pas que VW a vendu 70 625 de ses véhicules entièrement électriques de sa gamme ID en Chine l’année dernière, ratant son objectif de vendre 80 000 à 100 000 voitures. La production étant tout à a fois affectée par les perturbations logistiques induites par la crise sanitaire et la pénurie de puces électroniques.

Les récentes vagues épidémiques de COVID-19 qui ont frappé les villes chinoises de Ningbo et de Tianjin ont provoqué des fermetures temporaires d’une usine détenue par VW en coentreprise ainsi que celles de sites de fournisseurs clés, ce qui a affecté la production de VE ID.

Sources : AFP, Volkswagen

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le Covid n’arrange pas les affaires de Volkswagen en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christopher
Invité

La stratégie de zéro covid de la Chine risque de faire partir bon nombre d’entreprises étrangères à force de ce genre de fermetures.

Navigator84
Invité

Là on parle d’usines qui produit pour le marché local.

Navigator84
Invité

L’usine FAW VW à Tanggu (banlieue de Tianjin) produit les Audi Q3, Q3 Sportback et les VW Tayron et Tayron X. C’est une usine importante, mais pas autant stratégique que celles de Shanghai (Anting) et Foshan où sont produits – en autre – les modèles ID.

vévénumberone
Invité

Là on voit bien que les chinois qui aiment la qualité choisissent allemand et pas la pseudo prétendu vraie fausse qualité de ds.

wpDiscuz