Accueil Porsche Bilan 2021 Porsche : plus de 300 000 livraisons, un record

Bilan 2021 Porsche : plus de 300 000 livraisons, un record

0
14
PARTAGER

Malgré des livraisons perturbées par la pénurie de semi-conducteurs et toujours la Covid-19, Porsche a livré 301 915 véhicules. Une année record grâce aux SUV et à l’électrique.

Quand Porsche a décidé de lancer le Cayenne pour augmenter ses ventes et continuer de vendre des 911 exclusives, les « puristes » ont crié au meurtre de la marque. Depuis ? Depuis, ils ont mis de l’eau dans leur vin ou ont même tourner casaque en achetant l’un de ses véhicules honnis. Lesquels ? Et bien les SUV Cayenne, puis Macan.

En effet, en 2021, 88 362 Macan ont été livrés à leur nouveau propriétaire, ainsi que 83 071 Cayenne livrés. 171 433 SUV livrés sur 301 915 véhicules soit 56,8% des Porsche livrées qui sont des SUV. En 2020, Porsche avait livré 272 162. Près de 30 000 Porsche de plus en 2021. Impressionnant.

Le Porsche Taycan 100% électrique voit ses livraisons doubler avec 41 296 véhicules livrés en 2021. C’est plus que l’iconique Porsche 911 avec tout de même 38 464 livraisons. C’est énorme quand on voit le prix de la sportive bourgeoise du constructeur. Elle devance la mal aimée Panamera qui totalise tout de même 30 220 livraisons. Enfin, les modèles 718 Boxster et 718 Cayman, pourtant plus proches philosophiquement des débuts de la marque, n’ont convaincu que 20 502 clients.

Quand on regarde les marchés, la Chine reste le plus grand marché pour Porsche avec 95 671 livraisons. Derrière, on trouve l’Europe avec 86 160 dont 28 565 rien qu’en Allemagne. Rapportées à la population, l’Europe fait mieux que la Chine en fait. Les USA ne sont pas mal non plus avec 70 025 ventes pour un total Amérique de 84 657 livraisons. Ce sont les USA qui sont le marché le plus en croissance pour Porsche avec +22%, tirant le bilan mondial à un très beau +11%.

La crise ? Quelle crise ?

Si on regarde un peu le détail des modèles par marchés, on voit que l’Europe a acheté à 40% des véhicules électrifiés (hybrides ou électriques). La France est même la championne avec 77% des ventes.

Porsche va donc continuer dans cette voie de SUV+électrification puisque les clients le demandent. Porsche précise tout de même « En même temps, les volumes de vente ne sont pas le facteur décisif pour nous. Nous voulons plutôt être synonymes d’expériences exclusives et uniques pour nos clients et nous continuerons à nous développer en ce sens dans le monde entier » selon les mots de Detlev von Platen, membre du directoire responsable des ventes et du marketing chez Porsche AG.

Expériences…on croyait bêtement que Porsche, comme les autres constructeurs vendaient des voitures. Pour 2022 le carnet de commandes est plein et la croissance devrait être là encore. Une stratégie de diversification qui paie, donc, avec la possibilité d’avoir de petites séries de 911 dont la rentabilité importe peu grâce aux poires pour la soif que sont les SUV et le Taycan.

Livraison 2021 Porsche

    PORSCHE AG

Livraisons

Janvier – Décembre
20202021Evolution
    Monde272 162301 915+11%
    Europe80 89286 160+7%
        Allemagne26 15228 565+9%
    Amérique69 62984 657+22%
        Etats-Unis57 29470 025+22%
    Asie-Pacifique, Afrique et Moyen-Orient121 641131 098+8%
        Chine88 96895 671+8%

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Bilan 2021 Porsche : plus de 300 000 livraisons, un record"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
darkargos
Invité

Entre les marques de luxe toutes en record de ventes et la montée en puissance des asiatiques en Europe (d’abord les Coréens, puis Toyota et l’offensive chinoise XXLimminente) je ne donne pas une décennie à Stellantis Ford Renault pour faire faillite. Qui sera le futur Nokia, Sony Ericsson ou Alcatel européen dans l’automobile.

darkargos
Invité

https://www.largus.fr/actualite-automobile/une-peugeot-408-electrique-en-chine-10824401.html

allez voir ce que propose la joint venture Stellantis Dongfeng en 2022 aux clients chinois en 2022 en matière de véhicule électrique

Quelques photos valent beaucoup mieux que de longs discours, et là on voit comment Tavares aura privilégié les actionnaires et ses stocks options pour la moitié de décennie 2017 – 2023 avant que le chateau de cartes ne s’écroule

SGL
Invité

C’est une initiative locale de Dongfeng, cela beau être chinois, je ne vois pas ce qui est critiquable… À part la grille dégueulasse de la calandre, cette VE pourrait devenir intéressante pour son marché !???
Nous nous aurons une solution 100 % Stellantis pour 2023-24.

Amazon
Invité

heu Stellantis? j’ai bon?

SGL
Invité

Pour la première année d’existence de Stellantis … +47,60 %… Mauvais signe !??? 😉

Jdg
Invité

Merci pour ce commentaire complètement hors sujet

versdemain
Invité
Pour le plaisir de la rhétorique, je vais dire que vous avez tords. Concernant Ford, que j’ai moi-même beaucoup critiqué, mon nouveau constat est qu’il ferme les usines au fur et à mesure que les ventes baissent dans de nombreux pays du monde. Donc grosse baisse des ventes, mais la boite reste saine sur son continent fétiche, les USA. Grosse marge actuel, encore aux USA, mais effectivement quand ils seront devenu tout tout petit en volume il se feront racheter. On en parlera alors comme une veille marque du siècle dernier. Qui va racheter Ford ? Celui qui a déjà… Lire la suite >>
versdemain
Invité
Concernant Renault, suite à la révolte des Japonais, ils finiront sur la tutelle d’un Japonais, avec la bénédiction des actionnaires américains qui semblent décider pour Renault actuellement. Puis rachat du Japonais (Renault inclus) par un chinois qui travaille déjà avec Nissan. Concernant Stéllantis, c’est comme Ford, (et comme feu FCA en fait). Baisse des volumes de vente chaque année, mais fermeture d’usine et baisse des couts (licenciement) plus vite que la musique. Donc restera avec de très gros dividendes pour les actionnaires pendant encore 3 à 5 ans. Et quand il seront devenu tout petit, je ne sais pas avec… Lire la suite >>
Manu34
Invité
Quand on vend 300000 voitures, est-on encore une marque de luxe ? La question, de mon point de vue, se pose depuis longtemps pour Porsche… C’est peut-être jouer sur les mots, mais c’est pour moi toute la limite de leur stratégie. certes, ils ont mené de main de maitre cette croissance depuis une vingtaine d’années, mais le résultat inévitable de cette vulgarisation (au sens premier, sans connotation péjorative) est arrivé; on en croise à tous les coins de rue, littéralement. Porsche du luxe… certes puisque ça reste au dessus du premium, mais du luxe très « bas du spectre ». Porsche a… Lire la suite >>
Torvi3000
Invité

Quand on pense qu’il y a 30 ans, la marque était au bord de la faillite … et que maintenant elle vend principalement des Audi rebadgées (Macan et Cayenne) à prix d’or.

Heureusement que cela permet d’avoir des 911 et 718 désirables (les versions GTS et la dernière GT4 RS) et aussi le Taycan 🙂

Amazon
Invité

« En même temps, les volumes de vente ne sont pas le facteur décisif pour nous. Nous voulons plutôt être synonymes d’expériences exclusives et uniques pour nos clients et nous continuerons à nous développer en ce sens dans le monde entier »; Quel faux derche!

mais bien sûr, sinon pourquoi ils se sont mis à faire du SUV, si ce n’est pour augmenter les volumes de vente…

SGL
Invité

Pourquoi donc que c’est le passage obligé d’Alpine… Ça fait au moins 5 années que je le répète !
Porsche revient à ses origines… Concepteur de Panzer ! 😉

SGL
Invité

Combien représentent en % les ventes des coupés chez Porsche maintenant ?

SGL
Invité

Ah !? Question qui fâche manifestement …ils ont lâché les pigeons cliqueurs…

wpDiscuz