Accueil General Motors Usine General Motors /LG Energy : le Michigan a un plan...

Usine General Motors /LG Energy : le Michigan a un plan !

0
0
PARTAGER

L’administration et les législateurs du gouverneur du Michigan Gretchen Whitmer préparent un important programme de développement économique qui pourrait impliquer des millions de dollars pour faire atterrir de grands projets en vue d’un passage devant l’Assemblée législative la semaine prochaine. Avec en ligne de mire : General Motors.

A défaut de Ford, le Michigan General lorgne sur les investissements de General Motors

L’une des principales cibles du projet qui prend forme discrètement est General Motors. L’atterrissage inopinée d’au moins l’une des deux usines de batteries du constructeur automobile de Détroit – la plus grande ville du Michigan – compenserait la décision de son rival Ford, annoncée en septembre dernier, de s’associer à SK Innovation pour investir 11,4 milliards de dollars et créer 11 000 nouveaux emplois dans une usine de camions électriques, trois usines de batteries et un parc de fournisseurs à répartir entre le Kentucky et le Tennessee.

Le Michigan veut s’assurer des capacités de l’Etat et du soutien du gouvernement

Les fonctionnaires du Michigan veulent toutefois s’assurer que leur État est à la fois prêt et compétitif pour ces prochains projets, mais cela pourrait nécessiter une utilisation importante – et potentiellement controversée – des dollars du gouvernement.

Certains législateurs se sont auparavant opposés aux incitations destinées à des entreprises spécifiques. Le sénateur de l’État Ken Horn, président du Comité sénatorial du développement économique et des petites entreprises, a déclaré mardi que les législateurs prévoyaient de créer un « fonds d’investissement », dans l’espoir de changer le fait que les planificateurs de sites ignoraient le Michigan.

« Nous devons envoyer un message à l’ensemble du monde du développement économique que vous ne pouvez plus nous tenir à l’écart de votre feuille de calcul alors que vous recherchez de nouveaux développements », a déclaré Horn, R-Frankenmuth.

5 milliards de dollars du plan de sauvetage américain non encore attribués

Les législateurs réfléchissent à la manière de dépenser un excédent budgétaire et plus de 5 milliards de dollars non encore alloués issus du plan de sauvetage américain, que le président Joe Biden a promulgué en mars.

La Chambre et le Sénat de l’État ont encore cinq jours de session prévus avant la fin de l’année, et les législateurs espèrent faire parvenir l’initiative de développement au bureau de Whitmer avant les fêtes.

Le paquet, selon deux sources informées du dossier, devrait s’appuyer sur une série de projets de loi qui ont été présentés la semaine dernière pour créer de nouveaux fonds publics axés sur la sensibilisation et l’attraction stratégiques, la préparation des sites et les industries critiques.
Certains législateurs ont signé des accords de non-divulgation les empêchant de discuter des détails d’au moins un projet de développement potentiel qui pourrait bénéficier de l’initiative.

4 sites de production projetés par General Motors et LG Energy Solution

General Motors et son fournisseur de batteries LG Energy Solution projettent de construire quatre sites de fabrication de cellules de batterie aux États-Unis. Jusqu’à présent, ils en ont annoncé deux – un dans le nord-est de l’Ohio et un second à Spring Hill, Tennessee.

Le président de GM, Mark Reuss, avait précédemment déclaré au Detroit News que le constructeur automobile cherchait dans son État d’origine l’emplacement d’au moins une des usines supplémentaires prévues : « Nous aimerions réduire les coûts de transport. Et, bien sûr, beaucoup d’entre nous sont des Michiganders », avait-t-il indiqué. »

Un emplacement potentiel pour une usine de batteries serait situé près de l’usine de Delta Township de GM, où le constructeur automobile a des surfaces disponibles.

GM soutient la législation en cours

Mardi, le porte-parole de General Motors, Daniel Flores, a déclaré que son entreprise soutenait la législation en cours : « Nous soutenons les efforts qui permettront aux entreprises comme la nôtre d’améliorer leur compétitivité en prenant en charge les coûts d’exploitation pour de nouveaux investissements et la création d’emplois.

« Nous avons l’intention de travailler en collaboration avec l’Assemblée législative et le gouverneur sur cette législation dans les semaines à venir. Nous n’allons pas spéculer ni divulguer les détails des projets à l’étude. »

Mardi, le canton d’Orion a publié un avis d’audience du 20 décembre pour discuter d’une éventuelle exonération fiscale des installations industrielles pour la propriété de GM à proximité de l’usine d’assemblage de la société. Flores n’a pas précisé l’investissement envisagé pour Orion.

Le comité des opérations du gouvernement de la Chambre de l’État se réunira mercredi matin pour « entendre des témoignages sur un nouveau plan visant à garantir que les communautés du Michigan restent compétitives alors que les entreprises décident où investir de l’argent et des emplois », selon un communiqué des républicains de la Chambre.

Le représentant de l’État, Jack O’Malley, a déclaré qu’une partie de la législation créerait un fonds au sein du ministère du Travail et des Opportunités économiques du Michigan – le fonds de réserve stratégique pour la sensibilisation et l’attraction – qui pourrait être utilisé pour les entreprises à la recherche de subventions ou de prêts pour le développement d’infrastructures et des sites critiques.

Sources : Detroit News

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz