Accueil Renault Renault Austral : adieu Kadjar

Renault Austral : adieu Kadjar

0
27
PARTAGER
Renault Austral 2022

Celui qui va bientôt remplacer le Renault Kadjar changera de nom. Adieu Kadjar, bonjour Renault Austral.

Officiellement, le nom vient « du latin « autralis » » (*). Surtout, c’est « un mot répandu et présent dans de nombreuses langues européennes. Ecrit en toutes lettres, il revendique les origines françaises du constructeur ». Bon, Austral pour revendiquer une origine française, on a fait mieux comme justification.

Surtout, cela semble marquer la fin de la règle des « K » pour les SUV. Pourtant, la justification à l’époque était que cela évoquait la solidité. Visiblement Kadjar ne devait pas assez l’évoquer, ou était difficile à prononcer dans certains pays. Arkana avait déjà cassé la règle (Kwid, K-ZE, Captur, Kaptur, Kadjar, Koleos, etc.).

La reconquête du segment C

Sylvia Dos Santos, Responsable de la Stratégie des Appellations à la Direction Global Marketing de la marque Renault, précise : « Austral évoque aussi les couleurs et la chaleur de l’hémisphère sud. C’est un nom qui invite au voyage et qui convient parfaitement pour un SUV. Sa phonétique est harmonieuse, équilibrée et facile à prononcer par tous tout en se voulant internationale ». Ah là, pour le coup, c’est plus compréhensible.

Le Renault Austral sera présenté au printemps 2022. Il remplacera donc l’actuel Kadjar et fera 4,51 m de long (4,49 m pour le Kadjar). Renault parle d’un véhicule connecté, mais aussi d’un plaisir de conduite responsable. Entendez par là qu’il devrait être électrifié et justifier par des motorisations plus efficientes sa silhouette controversée de SUV/crossover.

De l’origine des patronymes automobiles

Faut-il voir dans le changement de nom l’échec du Kadjar et la volonté d’effacer ce nom rapidement ? Sand doute. Pour son SUV, Renault expliquait que le nom Kadjar n’avait rien à voir avec la dynastie qui a régné sur l’Iran de 1786 à 1925. Non. Le nom venait de « quad » et de « jar » inspiré de « agile » ou « jaillir »…

Le choix d’un nom pour une voitures n’est jamais anodin, bien que cela semble totalement anecdotique. En effet, il peut y avoir des noms malheureux, qui révèlent une connotation douteuse dans une langue. Mais, souvent, il s’agit soit de faire appel au passé façon madeleine de Proust (Renault 5 concept pour rester chez Renault) soit de balayer un patronyme entaché. On peut citer la Laguna (nom issu d’un concept car) que Renault a voulu supprimer après une génération manquée. La Talisman qui devait redorer le blason du segment chez Renault peine à convaincre (euphémisme).

Ici, attention. Le Renault Austral existe déjà. Enfin, le Stylevan Austral IV, sur base de Renault Trafic. C’est un van aménagé de chez Stylevan, filiale du groupe français Rapido, sise à Auxerre. Va-t-il y avoir une bataille autour du nom ?

Notes

Australis en latin signifie, du sud, du midi ou méridional. Il est à opposer à borealis, du nord, ou septentrional.

Illustration : Renault

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "Renault Austral : adieu Kadjar"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

 » plaisir de conduite responsable » j’adore le marketing

Fabi35
Invité

Après l’espace-dicounasse, le koleos-lipe voici l’austral-opithèque 🤭

Twin Spark
Invité

Je suis bon public sur les calembours : je mets +1

SAM
Invité

Exceptions faites du Kiger et du Kwid.
Le « K » chez Renault avait son importance car il désignait le 4 roues motrices.

Un jour reviendront R25 et R16 dans les appélations.
Ils font bien de changer le nom du remplaçant du Kadjar!

Stabak
Invité

De souvenir il me semble que le nom Kadjar avait été choisi en référence aux Qajar, peuple ayant dominé l’Iran à une époque. Le but étant de séduire les Iraniens et leur marché auto en potentiel exploqion à une moment ou les sanctions économiques n’étaient pas encore en vigueur…

alezan
Invité

d’un simple point de vue de la diction, c’est une erreur. la syllabe de fin et la syllabe de début sont en AU, ça sonne mal. C’est vraiment pénible ces décisions finies à la pisse. Scénic, ça mérite de vivre, même en crossover, même en suv. C’est un nom qui mérite sa dynastie. Bande de branques alors !

wpDiscuz