Accueil Nissan Nissan va installer plus de 600 bornes de recharge en Europe

Nissan va installer plus de 600 bornes de recharge en Europe

0
23
PARTAGER

Nissan va étendre considérablement l’infrastructure de recharge de ses concessionnaires en Europe grâce à deux collaborations majeures. Allego installera des chargeurs CC chez les concessionnaires Nissan dans 16 pays. En Allemagne et au Royaume-Uni, les concessionnaires Nissan construiront des infrastructures avec le groupe énergétique E.ON.

70 % des entreprises partenaires pourvues de stations de recharge combinées CCS et CHAdeMO

Selon Nissan, 70 % des entreprises partenaires de concessionnaires et d’ateliers obtiendront des stations de recharge combinées CCS et CHAdeMO d’ici 2024. Les deux coopérations ont été conclues à cette fin pour développer l’infrastructure dans 18 pays au Royaume-Uni et en Europe.

Le contrat entre Nissan et Allegro étendu à tout le process

Allego précise que ce « partenariat à long terme » comprend non seulement la construction de l’infrastructure de recharge, mais également son exploitation et sa maintenance, bien que le contrat de maintenance soit initialement fixé à cinq ans.

Extension et gestion de plus de 600 emplacements

Allego étendra et gérera le réseau de recharge CC chez les concessionnaires dans plus de 600 emplacements et dans 16 pays. Cela comprendra les partenaires de Nissan en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Norvège, en Suède, en Finlande, au Danemark, en France, en Italie, en Espagne, au Portugal, en Suisse, en Autriche, en Estonie, en Lettonie et en Lituanie.

L’Allemagne constitue une exception, le constructeur automobile continuant de vendre ses véhicules via son propre Nissan Center Europe. En Allemagne et au Royaume-Uni, les nouvelles bornes de recharge seront sous la responsabilité d’E.ON.

Bornes de recharge CC de 50 kW et 24 kW et hyperchargeurs Alpitronic

Les bornes de recharge installées et exploitées par E.ON et Allego seront pour la plupart des bornes de recharge CC de 50 kW et 24 kW.

Dans le cadre de coopération avec E.ON, des hyperchargeurs Alpitronic avec une capacité de charge allant jusqu’à 150 kW pourront également être installés chez les concessionnaires en option. Ceci donc en Allemagne et au Royaume-Uni.

Des hyperchargeurs Alpitronic pour le prochain Nissan Ariya e-SUV

La plus grande capacité de charge de 150 kW constitue une fonctionnalité importante pour Nissan, car le prochain Ariya e-SUV pourra accepter une puissance de charge CC allant jusqu’à 130 kW.

Reste qu’aux bornes de recharge des concessionnaires des pays exclus du partenariat avec E.ON (soit  tout de même plus de  15 pays ….), le temps de recharge de ce modèle sera donc beaucoup plus long.

Une répartition entre les points de recharge CCS et CHAdeMO était à prévoir puisque la Nissan Leaf utilise toujours le standard CHAdeMO. Nissan ne passera à la norme CCS en Europe qu’avec le prochain Ariya e-SUV  basé sur la plate-forme CMF-EV. Le van Townstar utilisera également le CCS, contrairement à son prédécesseur, le e-NV200.

Nissan ouvre ses bornes de recharges à tous les constructeurs

Nissan ouvre les bornes de recharge à tous les conducteurs de véhicules électriques, quelle que soit la marque et la capacité de recharge de leur véhicule, ce qui signifie que les nouvelles bornes de recharge ne seront pas exclusivement réservées aux clients Nissan.

Les bornes de recharge seront connectées aux services d’itinérance via Hubject et pourront ainsi être utilisées avec quatre services de recharge différents. Le paiement direct par carte de crédit ou QR_Code sera également possible. Les prix de charge seront déterminés par les concessionnaires individuels et les clients Nissan recevront des conditions spéciales via l’application Nissan Charge.

Notre avis, par leblogauto.com

Nissan veut donc se donner les moyens d’assurer le succès de ses nouveaux modèles Ariya et Townstar en déployant l’infrastructure de recharges nécessaire.

Une politique en phase aux récentes annonces de Nissan sur sa stratégie d’eMobilité. Un total de 15 modèles de véhicules 100 % électriques doit être lancé d’ici 2030, et plusieurs milliards de dollars seront également investis dans le développement.

Sources : Nissan, allego

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Nissan va installer plus de 600 bornes de recharge en Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Il ne manque pas au moins un zéro !? 😉

zaza
Invité

Les bornes inférieurs à 150 kwh ne servent à rien.
Pas envi de mettre 2h à charger ma voiture quand je dois faire 800 km.

wizz
Membre

encore faudrait il que tu puisses encore faire 800km dans l’avenir…

BigBrother
Invité

Quand tu auras compris la différence entre kW et kWh, tu auras fait un grand pas dans ta vie de VE.

wizz
Membre

déjà un petit pas dans sa vie de lycéen, ça serait pas mal…

C Ghosn
Invité

en section scientifique ….

Amazon
Invité

Tout dépend de la localisation des bornes. Sur autoroute, oui il faut 150 KW ou plus. Mais en ville ce n’est pas strictement nécessaire. Avec 10-15 min de recharge à 50 kw tu a déjà de quoi faire 100 km en ville.

wizz
Membre
On n’entre pas dans une ville pour y trouver une borne de recharge, avant de quitter cette ville pour reprendre sa route. Je pars de Lille à destination de Bordeaux. Je ne vais pas entrer dans Paris place de la mairie pour recharger la voiture, avant de reprendre l’autoroute A10. En fonction du moment de la journée, il me faudrait 2h pour y entrer, et autant pour ressortir… En fait, quand on va en ville, c’est pour faire des choses dans cette ville. Boutique, administration, spectacle, restaurant… C’est pour 1h, pour 2h, pour toute l’après midi ou soirée. De ce… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité
@Wizz oui, mais non, ça dépend de la ville, de ce qu’on appelle « entrer dans la ville » Il m’arrive de charger mon VE à Caen, au rond point à l’entrée de la ville, au lieu de partir vers le périph je rentre sur un boulevard urbain, je fais 300 m, tourne à gauche, 40 m, tourne à gauche, et je stationne devant une borne 100 kW 30 m plus loin, sur le chemin de la station Tesla, qui n’est pas sur l’autoroute, tout en ayant des bornes 250 kW (spéciale dédicace @Amazon). suis je en ville ? oui, mais plutôt… Lire la suite >>
wizz
Membre

c’est une « destination charger », faite pour attirer les clients de l’hotel, de la zone hotelière. C’est comparable avec les chargeurs des supermarchés, voire leur station service classique. Ce n’est pas une station de recharge dont l’unique business est la recharge rapide, où on aurait plutôt intérêt à se situer sur les grands axes de circulation, ou proche de ces axes

Emmanuel
Invité
@wizz, c’est une recharge en entrée de ville, à destination des automobilistes qui avant de sortir / rentrer sur le périph souhaitent faire le plein. D’ailleurs il y a une station Tesla à proximité, et une station total « carburants liquides) 300 m plus loin. Et c’est une station installée par le syndicat d’énergie du département, et c’est une station rapide (borne 100 kW), pas une station sur laquelle on se branche pour la nuit … en 20 min il est possible de récupérer une trentaine de kWh soit plus de la moitié de ma batterie (64 kWh). Pourtant elle est… Lire la suite >>
wizz
Membre

en entrée de ville, mais juste à côté d’un grand axe circulation
ça permet de gratter un peu ceux qui font les longs trajets, et ceux qui habitent dans les (lointains) alentours, et « sponsorisé » par les commerçants locaux

rger la nuit
Invité
Je ne sais pas si le nouveau monde est merveilleux…. je remarque simplement qu’avec un moteur thermique…on pouvait faire entre 800 et 1000 km, et si besoin de faire le plein, 5 mn à une pompe à essence suffisait. là, en électrique, vu par un vieillard pas encore totalement sénile…. ça se complique quand même sérieusement…..vu de mon ordi, ça ressemble à une furieuse pagaille…entre la capacité de recharge, la puissance de la borne et la prise électrique qui va bien….si tant est qu’on en trouve une disponible…:-)…. ma prochaine voiture sera une hybride rechargeable, probablement une toyota, vertueuse au… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité
@rger la nuit en plus de 30 ans de circulation au volant d’un véhicule motorisé (et sans doute plus du million de km), je n’ai jamais eu de véhicule permettant de parcourir 800 à 1000 km d’une traite sans devoir faire une pause carburant. 600 km, en ayant un oeuf sous l’accélérateur, OK, mais pas 800 km … La plus grosse contenance de réservoir : LR 109 des années 80 => 70 + 45 + 45 L, mais qui aurait l’idée de parcourir 1000 km avec ce véhicule ? Résultat, les 2 fois 45L sont démontés, en attente de rénovation… Lire la suite >>
C Ghosn
Invité

Mon anciennes Golf 4 tdi 110, pas loin de 800kms. Chartres – Metz allez retour sans refueller.

L’ancienne Polo 9n 1.4 tdi de madame, en roulant trankillou on tapait les 900kms voire 1000kms parfois.

Idem avec la 607 hdi du padre, lui faisait souvent 1000 bornes, moin un peu moins. Je me souviens d’un Metz Wien d’une traite de nuit avec madame qui dormait comme un sac . Ce qu’on fait pas quand on est jeune. ^^

Klogul
Invité

clio 3 dci 55l => 1100km a 110km/h

wizz
Membre

audi A6 1.9 TDI, avec son réservoir de 70 litres…

beniot9888
Invité

Ce n’est pas faux, mais si le standard c’était l’électrique et qu’on passait progressivement au carburant fossile, on aurait droit à « c’est ridicule ! Avant tu pouvais tranquillement brancher ta voiture chez toi, et maintenant il faudra aller exprès à une pompe pour remplir un réservoir ? Tout ça pour quoi ? Pouvoir faire 800 bornes sans s’arrêter ? Tant mieux vu que des pompes, il y en a très peu ! Sérieusement, qui va acheter ça ? Qui fait 800 bornes sans s’arrêter ? Il est merveilleux le nouveau monde des écolos bobos »

Thibaut Emme
Admin

« Qui fait 800 bornes sans s’arrêter ? » >> Sans s’arrêter, cela m’est déjà arrivé…enfin en s’arrêtant 1 minute sur une aire simple pour soulager un besoin naturel.
Mais on peut s’arranger à ne pas faire plus de 600 km sur un plein, si ce plein demande 5 ou 10 minutes.

Emmanuel
Invité
@Thibaut « Sans s’arrêter, cela m’est déjà arrivé…enfin en s’arrêtant 1 minute sur une aire simple pour soulager un besoin naturel. » Mais tu étais jeune et insouciant, et rien ne te faisait peur, la fameuse immortalité des jeunes hommes ! J’ai aussi déjà fait 1000 km d’une traite (Lille => Font Romeu) la nuit parce que j’étais invité à une fête de Nouvel An le lendemain soir, mais j’ai fait plusieurs pauses parce que ma Fiat, à la vitesse de circulation sur autoroute avait besoin de remplir son réservoir tous les 450 à 500 km, bien qu’il s’agisse d’un diesel. Et… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

C’était il y a 3 ou 4 ans….pas très jeune ni très insouciant…mais un impératif d’aller à 800 km de là, rapidement (sans dépasser les limitations).

Polaris
Invité

Sauf qu’un très grand nombre d’automobilistes sont incapables et resteront incapables de recharger leur VE à domicile, notamment (bien que pas uniquement) en ville. Et pour eux, compte tenu du très faible nombre de bornes publiques urbaines, un VE, c’est tout de même très contraignant au quotidien.

jdfor
Invité

J’hallucine Nissan a découvert la carte bleue …ils iront loin les gars !

wpDiscuz