Accueil Chevrolet Chevrolet Bolt : reprise de production fin janvier

Chevrolet Bolt : reprise de production fin janvier

0
4
PARTAGER

La production des Chevrolet Bolt EV et EUV (pour Electric Utility Vehicle) de GM va redémarrer dans la semaine du 24 janvier 2022 a annoncé le constructeur. Rappelons que la fabrication est actuellement suspendue alors que General Motors (maison mère de Chevrolet) procède à un rappel de batterie sur les deux modèles.

Rappel de toutes les Chevrolet Bolt EV et EUV en août dernier

En août dernier, GM a rappelé toutes les Bolt EV et EUV, les véhicules étant impactés par un défaut de batterie qui avait conduit à des incendies.

En octobre, General Motors a annoncé avoir conclu un accord en vertu duquel LG Electronics – constructeur des batteries défectueuses –  a remboursé au constructeur automobile US les coûts et dépenses associés au rappel des Chevrolet Bolt EV et EUV en raison de défauts de fabrication des modules de batterie fournis par LG.

À la suite de l’accord, GM a intégré dans ses bénéfices du troisième trimestre une somme qui permettra de compenser 1,9 milliard de dollars sur 2,0 milliards de dollars de charges associées aux rappels.

Parallèlement et GM a arrêté la production des Bolt EV et EUV en attendant que soient produites des batteries ne présentant plus de défaut.

Défaut corrigé en septembre, mais pas de reprise de production automobile

En septembre dernier, GM a annoncé que le défaut avait été corrigé et que la production de batteries avait repris , mais la production de véhicules est quant à elle restée en pause (en dehors d’une période de deux semaines entre le 1er et 15 novembre au cours de laquelle GM a redémarré une production limitée.

Une date de reprise se profile

Si ce gel de production a été prolongé plusieurs fois, il semblerait désormais qu’une date se profile pour le retour en production des véhicules. Une nouvelle prolongation ne peut toutefois être exclue.

L’industrie automobile connaît sa part de perturbation de la chaîne d’approvisionnement mondiale et de pénurie de puces, ce qui oblige de nombreuses constructeurs à interrompre la production de divers véhicules en ce moment, ou à supprimer des fonctionnalités pour tenter d’économiser des puces pour des éléments plus critiques. GM n’a probablement pas envie de remettre la Bolt en production pour être affecté par de nouvelles pénuries d’approvisionnement parallèlement à ses problèmes de rappel.

Mise à jour logicielle

GM avait précédemment recommandé aux propriétaires de Bolt – pour limiter les cas d’incendie – de ne pas charger à l’intérieur pendant la nuit et de maintenir l’état de charge de la batterie à des niveaux moyens (moins de 90 % et au-dessus de 70 milles d’autonomie restante), mais a récemment annoncé une mise à jour logicielle , qui devrait être bientôt disponible et doit être installée auprès d’un concessionnaire.
De meilleurs outils de diagnostic devraient être installés dans ce cadre-là, ainsi qu’une limitation de la charge en vue de supprimer les restrictions de stationnement suggérées.

Il ne s’agit toutefois pas de la solution finale. GM informera les propriétaires lorsque des batteries de remplacement seront disponibles pour leurs véhicules. GM a déjà commencé à remplacer les batteries des Bolt, mais avec environ 140 000 voitures dans la nature, il reste encore beaucoup de batteries à échanger.

Notre avis, par leblogauto.com

La prolongation du gel de production signifie que GM – qui affirme haut et clair miser « tout sur l’électrification » – ne vend actuellement aucun véhicule électrique aux États-Unis, bien qu’il ait promis d’avoir 20 modèles en circulation d’ici 2023.

A noter toutefois que les premières livraisons du GMC Hummer EV débute ce mois-ci.

Sources : Electreck, Chevrolet, Detroit News

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Chevrolet Bolt : reprise de production fin janvier"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Problème l’auto a maintenant plus de 5 ans… C’est pour baroud d’honneur !?

Invité

Elle vient d’être remise a jour et une version EUV (mini SUV) lancée. Je pense qu’elle est toujours dans le coup.
Surtout si le gouvernement passe le plan Build Back Better qui ajoute des subventions pour les voitures fabriquées aux Etats-Unis par des ouvriers syndiqués (+4.000 US$) !

SGL
Invité

Je comprends bien… Mais que se dit l’acheteur potentiel… Une voiture corrigée qui brûlait spontanément et qui a 6 ans… Bah oui, elle a eu une remise à jour, encore heureux !
Mais ça va être dure maintenant.
Mais c’est bon pour l’expérience acquise pour GM, essuyer les plâtres au début de la VE, c’est normal.

Marcus_D
Invité

70 milles = 112 km à retrancher de l’autonomie. Quand va-t-on comprendre que cette techno est une impasse!

wpDiscuz