Accueil Actualité Essai Skoda Fabia 1.0 de 110 ch

Essai Skoda Fabia 1.0 de 110 ch

0
67
PARTAGER

La Fabia, à l’image des autres voitures du catalogue Skoda, devient de plus en plus une voiture comme les autres. La 4ème génération progresse, et entend encore mieux concurrencer les autres acteurs de son segment de marché.

Un style moderne et technologique

En termes de style, les Skoda ont finalement les défauts de leurs qualités. Il devient de plus en plus difficile de les reconnaître au premier coup d’œil, et se confondent ainsi plus facilement dans la circulation. À l’image des meilleures citadines du marché, elle exhibe des traits modernes, comme la plupart de ses concurrentes. Son design ne se fait ainsi plus vraiment remarquer pour de mauvaises raisons.

Elle se démarque très largement de ses cousines, Seat Ibiza et Volkswagen Polo. Elle s’avère plus élancée que la génération précédente. Son regard mettant la (très !) large calandre maison, se montre un peu plus agressif. Le toit noir apporte une petite touche de chic, tranchant avec le coloris orange de notre modèle d’essai. Enfin, ses feux typiques full led débordant sur le coffre, font le lien avec le style des autres voitures du catalogue.

De l’espace et des tas d’astuces

A l’intérieur, on attend de cette Skoda Fabia des fondamentaux qui font la réputation du constructeur. Cela passe d’abord par un espace à bord confortable, compte tenu du gabarit. Grace à la plateforme MQB-A0, elle s’allonge et s’élargit au bénéfice de ses passagers. Ces derniers gagnent 5 centimètres pour les jambes et 3 aux coudes. Pour ne rien gâcher, les 380 litres (1 190 banquette repliée) du coffre la mettent au niveau de voitures du segment supérieur.

Ne cherchez pas des plastiques moussés, il n’y en a pas. Néanmoins la qualité des matériaux, certes en retrait par rapport aux meilleures, ne se montrent pas si dévalorisants. En outre, elle fait le plein de technologies, avec deux grands écrans dont l’un hyper connecté. Détecteur d’angles morts et régulateur de vitesse adaptatif font partie des équipements possibles. On adore les solutions « Simply Clever », comme le grattoir dans la trappe à essence, le parapluie dans la porte, les tapis double face, les rangements intelligents. On en oublie.

Son atout: la boite DSG

Sous notre capot un trois cylindres 1.0 d’origine Volkswagen, développant la bagatelle de 110 chevaux. Dans notre configuration, il est associé à une DSG à 7 rapports. La marque s’attend cependant à des ventes majoritairement avec le 95 chevaux et la boite manuelle. Ce moteur fait preuve de suffisamment d’entrain pour la ville, et d’une allonge acceptable pour se glisser hors des murs de la cité. Derrière le son caractéristique de cette motorisation, se cache un appétit maitrisé, avec une consommation entre 6 et 6,5 litres, malgré une conduite pas toujours très raisonnable sur route.

Même si la clientèle semble préférer la transmission mécanique, on ne peut que conseiller l’automatique. Elle permet non seulement de garder une consommation relativement constante, mais surtout rend la vie facile. Sa douceur de fonctionnement participe à la conduite fluide et paisible qu’offre la citadine tchèque. Cet atout en ville, en reste un quand il s’agit de voyager longtemps et loin, sur des axes rapides. Elle gagne ainsi clairement en polyvalence, ce qui finalement fait d’elle une petite compacte, pas si mal à l’aise hors agglomération.

Réglages châssis orientés vers le confort

Les amateurs de sportivité et de dynamisme n’ont pas d’attirance pour une citadine de 110 chevaux. Tant mieux, il ne s’agit pas de sa vocation, bien au contraire. Elle se démarque de ses cousines notamment par un chassis plus moelleux, grace à des réglages de suspensions clairement orientés vers le confort. Cela se traduit par des mouvements de caisse nettement plus marqués qu’une Polo. Néanmoins, cela ne nuit pas tant que cela à la précision de placement, avec un comportement qui reste rassurant. Elle sait ainsi se faire oublier, tant qu’on ne la bouscule pas.

Pour le reste, l’apport des équipements technologiques, renforce son image plus huppée, en plus de faciliter la vie du conducteur. L’aide au stationnement ou la lecture des panneaux ne sont pas toujours des petites attentions attendues à ce niveau. Surtout, le Travel Assist, cette fonction assurant une conduite semi-automatique, encore une fois la rapproche du segment supérieur. Il n’a pas la finesse de réglage d’une Mercedes Classe S, cela étant les rouleurs sauront apprécier cette fonction lors de leurs voyages au long cours. Et c’est justement à cause de ça que cette Fabia, n’a plus rien de la petite voiture moins chère que les autres.

Dès 16 730 € (modèle d’essai: 24 370 €)

Elle reste compétitive face à ses meilleures concurrentes. Toutefois, elle ne se montre pas bon marché pour autant. On a déjà droit à un minimum intéressant avec l’entrée de gamme de 65 chevaux à 16 730 €. Mais avec le jeu des packs, limitant l’intérêt de cocher seulement une ou deux options, on se retrouve vite au niveau intermédiaire à plus de 20 000 €. Notre modèle d’essai coiffant la gamme, s’échange contre un chèque de 24 370 €.

+ON AIME
  •  Espace à bord
  • Astuces
  • Ensemble moteur/boite
ON AIME MOINS
  •  Un peu chère
  • Pas d’électrification
  • Quelques détails de finition

 

Skoda Fabia
Prix (à partir de)16 730 €
Prix du modèle essayé24 370 €
Bonus / Malus0 €
Moteur
Type et implantation3 cylindres en ligne – Injection directe turbo essence
Cylindrée (cm3) 999
Puissance (ch/kW)110 / 81
Couple (Nm)200
Transmission
Roues motricesav
Boîte de vitessesauto. 7 rapports
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneus 215/40 R18
Performances
Vitesse maximale (km/h) 205
0 à 100 km/h (s)9,6
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 4,6
CO2 (g/km)116
Dimensions
Longueur (m)4,10
Largeur (m)1,78
Hauteur (m)1,44
Empattement (m)2,56
Volume de coffre (l)380
Poids (kg)1 192

 

Poster un Commentaire

67 Commentaires sur "Essai Skoda Fabia 1.0 de 110 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

On est noyé par les informations des caractéristiques !!! 😉

SGL
Invité

Certains voient des informations des caractéristiques ?
Fortiche les gars ! 😉

SGL
Invité

Certainement mieux que la Polo… Mais dommage que la Fabia est devenue chère.
La Dacia Sandero en haut de gamme est parfaitement comparable, tellement qu’elle a progressé en qualité et en prestations.

SGL
Invité

« Skoda Fabia: plus chère que la Dacia Sandero, mais pourquoi? »

greg
Invité

Completement idiot, jamais Skoda n’ a eu vocation a etre low-cost.
Simpelement d’ offrir du rationnel a un bon rapport qualite-prix.

SGL
Invité

Bah comme le haut de gamme de Dacia maintenant…
Je ne pense pas que les gens qui achètent une Sandero à 13 k€ ou un Duster à 20 k€ ont le sentiment d’acheter du low-cost !?

Jdg
Invité

Je me demande quelle sera sa cible de clientèle ?

SGL
Invité

Pour ceux qui veulent une nouvelle Polo en plus pratique sans payer la marque VW.
Elle aurait le même volume du coffre qu’une Golf !?

Jdg
Invité

Ben justement je me pose la question.
Je dirais pareil mais le prix est proche de ceux VW.

SGL
Invité

Effectivement, apparemment, il n’aurait que 1300 € d’écarts favorables pour la Fabia face à la Polo… C’est faible !
Les délais de livraison, déjà longs, de la Sandero ne vont pas s’arranger.

Rickyspanish
Invité

Dans l’émission Automoto d’hier, l’essayeur se plaignait justement de l’ensemble moteur/boîte auto… Pied au plancher, il fallait 3 secondes pour que l’auto réagisse…
25000 € pour une « citadine » de 1.0 l et de 110 ch : ouahou !

SGL
Invité

Si l’on n’a pas besoin de plus de 300 km d’autonomie, une bonne Zoe devient plus intéressante… Mais moins polyvalente.

wizz
Membre

SGL
Pourquoi moins polyvalente?

SGL
Invité

Euh, pouvoir faire un trajet au dernier moment Paris Marseille sans être obligé de faire une étude de trajet d’une heure pour savoir où on va se ravitailler.

wizz
Membre

C’est vrai que si l’on veut faire un long trajet comme Paris Marseille, décidé au dernier moment, alors une petite ZOE ne serait pas très polyvalente, comparée à une Clio dCi…

Ceci dit, LA CONDITION DE BASE de SGL était très explicite: « Si l’on n’a pas besoin de plus de 300 km d’autonomie »

Donc si on n’a pas besoin de faire plus de 300km, alors ce problème de polyvalence lié à l’autonomie n’est plus à l’ordre du jour, puisque le trajet Paris Marseille ne sera jamais appliqué

SGL
Invité

La gamme Skoda fait de plus en plus doublon de la gamme VW… Mais en mieux !
Par contre le sentiment de faire « l’affaire du siècle » en achetant une Skoda s’estompe progressivement en fonction de la montée en gamme de la marque.

Lolo
Invité

@Rickyspanish , je compléterais même
«  25000 € pour une SKODA « citadine » de 1.0 l et de 110 ch : ouahou ! »

panama
Invité

Attention à la valeur de revente : mieux vaut acheter une Polo si on compte la revendre dans les 5 ans.
Très bonne petite voiture mais si c’est une seconde voiture du foyer autant miser sur l’électrique. L’Europe de l’Ouest n’est clairement pas sa cible de marché principale.

SGL
Invité

Pour gagner 50 € sur 5 ans !?

C’est sûr que si ce n’est pas la seule voiture du foyer, un VE moderne devient plus intéressant si l’on n’a pas de problème pour la brancher le soir.
Va-t-on faire plus de 300 km avec ce type d’auto dans la semaine ?
Après, comme unique voiture, elle peut remplacer d’une manière plus économique une Golf bas de gamme pour les petites familles…

amiral_sub
Invité

SGL en élédctrique faut pas raisonner en kilomètres par semaine mais en kilomètres par jour. Si pas plus de 300km par jour, une électrique sera bien mieux. Au dela ça s’étudie

SGL
Invité

Tout à fait @ amiral_sub
Vous me faites comprendre que je m’étais mal exprimé…
Quand j’ai dit « Va-t-on faire plus de 300 km avec ce type d’auto dans la semaine ? » Je pensais par jour tout le long de la semaine.
Merci de me reprendre.

Amazon
Invité

Pour celui qui recharge chez lui pendant la nuit

Term
Invité

Cesser de généraliser. Pour moi ca serait ma voiture principale (Tout le monde n’a pas les moyens d’avoir 2 voitures)

SGL
Invité

Moi, je parle des 2 cas !
En 2018, 47 % des foyers français possédaient au moins une voiture… Et 39 %, deux voitures au minimum.
Avec une tendance à la hausse, surtout après le Covid 19.
Ce qui me fait dire qu’environ 40 % des VT seront potentiellement remplacés par une VE d’ici 5 ans environ.
Évidemment que quand l’on n’a qu’une voiture, l’on a intérêt en 2022 à avoir encore une VT dans 8/10 des cas.
Bien que maintenant le poids des carburants pèse de plus en plus !

panama
Invité

@Term : pourquoi ne pas investir dans la catégorie supérieure alors ? Côté tarif on n’est pas si loin.

Emmanuel
Invité
Ma voiture principale ; Niro électrique d’occasion : 27 mois, 48 500 km au compteur et 19 000€ pour le haut de gamme avec la prime à la casse et le bonus écologique … Pour l’instant pas de trajet à plus de 550 km de chez nous, ça veut dire une pause de 20 à 30 min pour la charge, c’est à dire 15 min de plus qu’avec la thermique. En neuf, avec prime à la casse et bonus, une MG ZS LR c’est à partir de 23 000€ Avec un coût kilométrique imbattable si vous rechargez chez vous et… Lire la suite >>
SGL
Invité

Opel, propose lors d’un achat d’un Mokka-e qui est limité à 200 km sur autoroute, des tarifs préférentiels pour une VT pour les vacances… J’ai appris cela ce week-end.
Ça, peut-être intéressant pour certains !?

wpDiscuz