Accueil Rivian Rivian démarre en trombe à Wall Street, un petit air de Tesla

Rivian démarre en trombe à Wall Street, un petit air de Tesla

0
28
PARTAGER

Rivian, constructeur américain de pick-up, SUV et camionnettes électriques, a démarré en trombe mercredi à Wall Street, atteignant une valorisation – virtuelle – de 67,9 milliards de dollars.

Un montant quasi identique à la valeur boursière de Ford (80,4 milliards). Et ce alors même que la société vient tout juste de sortir ses premiers véhicules de la chaîne de production. Comme un petit air de Tesla, donc.

Rivian lève mardi soir son prix d’introduction en Bourse

Rivian a fixé mardi soir son prix d’introduction à 78 dollars, bien au delà de la fourchette de 57 à 62 dollars envisagée il y a moins de dix jours.

Face à la forte demande, la société a également augmenté mardi le nombre d’actions émises.

Valorisation boursière de 67,9 milliards

Grâce à cette opération, Rivian obtient ainsi au moins 11,9 milliards de dollars de trésorerie … et une valorisation de 67,9 milliards sans prendre pris en compte les stock-options et autres actions convertibles, et même de 69,7 milliards au cas où la société exercerait l’option d’émettre des titres supplémentaires.

Pour rappel, le 1er novembre dernier, Rivian avait déclaré qu’il visait une valorisation de plus de 53 milliards de dollars lors de son introduction en Bourse (IPO) aux États-Unis.

Le constructeur aura donc dépassé son objectif de plus de 14 milliards …. !

Partenariats avec Ford et Amazon

Le fondateur de Rivian, Robert Scaringe, âgé de 38 ans, a su convaincre de grandes entreprises de l’accompagner dans son aventure, dont Ford qui devrait posséder 13% des parts de Rivian après son entrée en Bourse.

La société a aussi noué un partenariat avec Amazon, qui lui a commandé 100 000 camionnettes à livrer d’ici 2030 et devrait détenir environ 19% des parts à l’issue de l’opération.

Des pertes importantes

Reste tout de même que Rivian a enregistré une perte nette de 994 millions de dollars durant le premier semestre 2021, soit la quasi-totalité des pertes enregistrées en douze mois l’année dernière (1,02 milliard de dollars), 2020 étant l’année durant laquelle la société a agrandi son usine et recruté du personnel pour pouvoir assurer sa production. En 2019, Rivian a déclaré une perte nette de 426 millions de dollars.

« Nous sommes une entreprise en phase de développement et n’avons pas généré de revenus importants à ce jour », s’était bornée à déclarer la société dans son dossier d’introduction en Bourse.

Si jusqu’à présent, Rivian a enregistré d’énormes pertes, les analystes sont de loin de s’alarmer, estimant cela tout à fait normal au stade de développement actuel de la start-up.

Investissements massifs pour accroître la production

Rivian a investi massivement pour accroître sa production, y compris pour son pick-up truck R1T tout électrique haut de gamme, qui a été lancé en septembre, narguant des concurrents tels que Tesla, General Motors et Ford.

En septembre, la startup avait environ 48 390 précommandes pour ses R1T et ses SUV R1S aux États-Unis et au Canada.

Stratégie à deux volets

Rivian poursuit actuellement une stratégie à deux volets : la fabrication de vans électriques de livraison pour Amazon et le développement d’une marque de pick-ups et de SUV électriques destinée aux particuliers aisés.

Une rude concurrence

L’entreprise devra cependant faire face à la concurrence des constructeurs automobiles sur les marchés des vans grand public et commerciaux.

Ford a récemment déclaré avoir plus de 160 000 commandes pour son pick-up truck électrique F-150 Lightning et qu’une version électrique de sa fourgonnette commerciale Transit était « complètement épuisée ».

General Motors accélère pour sa part la production de vans de livraison électriques, de SUV et de pick-up trucks.

Notre avis, par leblogauto.com

Bien que le premier Rivian R1T destiné à un particulier ne soit sorti de sort de la chaîne d’assemblage que le 15 septembre dernier, les analystes boursiers le concèdent eux-mêmes : tous les investisseurs sont à la recherche de l’entreprise qui pourrait connaître le même essor que Tesla en Bourse et certains pensent que c’est Rivian … d’où sa valorisation … virtuelle.

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Rivian démarre en trombe à Wall Street, un petit air de Tesla"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

La folie des valeurs des constructeurs start-up de VE

Klogul
Invité

on verra surement la meme chose que pendant la bulle internet des annees 2000

SGL
Invité

Valorisation boursière de 67,9 milliards… plus que Stellantis, Plus que Renault, Plus que Honda, etc.
Des constructeurs qui vont devoir mettre les bouchées doubles dans le développement de la VE pour ne pas sombrer.

Klogul
Invité

pour.pas.grand chose cette valorisation… les bouchés double pour faire quoi sgl? rivian n ont pas sorti une voiture encore c est quoi le risque?

Ca licencie, ca envoi la r&d dans les pays low cost bref les actionnaires sont vraiment capable di grand ecart.

SGL
Invité

Ils vont devoir « rayonner » sur l’actualité de la VE, presque tout le monde attend ça.
Grosse pression sur le lancement de la Megane E-TECH… Pour Stellantis, il aura du mieux début 2022 et du nouveau fin 2023.
Honda, il faut qu’ils rectifient le tir avec la Honda e au critère d’autonomie digne d’une vieille Zoe.
Rivian a un carnet de commandes plein qui fait rêver tout le monde !

Klogul
Invité

oui vendre de la saucisse / reve…

Sylver
Invité

Un carnet de réservation, il me semble qu’il ne s’agit pas encore de commande fermes.
Malheureusement leur capacité de production sont limitées et il n’est pas sûr qu’ils puissent convertir ces réservations en ventes.

amiral_sub
Invité

Klogul vous ne comprenez pas le fonctionnement de la bourse: Rivian vient de lever des dizaines de milliards sans passer par les banques, sans emprunter! Rivian est désormais une entreprise très riche grâce aux investisseurs qui ont placé leur argent dans cette entreprise. Certes le bilan va encore afficher des pertes quelques années mais ça n’a plus d’importance, ils sont plus riches que les Renault ou Stellantis, ils vont pouvoir tout déchirer : R&D poussée, usines neuves, bref c’est fou mais c’est vertueux. Ca indique également que les investisseurs ne croient plus dans les pétrolettes

Klogul
Invité

je comprends juste que c est du speculatif comme la bulle 2000 c est tout pas besoin d essayer de me faire une « lecture » avec votre commentaire…

SGL
Invité

@Klogul, il y a une immense différence avec la bulle des années 2000, car avant, il n’avait rien derrière que du vent… Là, ce sont des milliards de voitures à changer ces 15 prochaines années avec une double obligation, celle de moins polluer et d’être indépendant vis-à- vis de la baisse des volumes de pétrole… Qui baisse depuis 2006.

SGL
Invité

Lancia de retour en France en 2024 ?
Pour concurrencer Tesla, Volvo et Mercedes EQ !?
https://www.automobile-magazine.fr/toute-l-actualite/article/31507-lancia-de-retour-en-france-en-2024
Les anciens constructeurs auront leur revanche ?

Amazon
Invité
le plus étonnant c’est le volume d’argent disponible. dans un monde post pandémie, les riches sont devenues encore plus riche et peuvent se permettre de bloquer 67 M$ dans une boite! Rivian perd 1milliard de $ en 6 mois, mais a vendu ces actions pour 67 milliards: la tréso doit être bonne! ils ont déjà 50000 précommandes, juste pour USA/canada, ils ont Ford comme appuis logistique (Rivian est déjà aussi riche que Ford), Ford a des usines à reconditionner à la pelle, des employés formés… bref je ne vois pas ou ça peut coinçer, sauf si Tesla sort enfin son… Lire la suite >>
Miké
Invité

Ils ont surtout Bozo pour les backer.

panama
Invité

Mais qui a dit que c’était des personnes physiques ? Ce sont des sociétés qui investissement majoritairement.

amiral_sub
Invité

moi je suis un petit employé et j’ai des actions rivian

Fred21
Invité
@Amazon Rivian a introduit 135 millions d’actions à 78$ soit 10.53 milliards de $. La valorisation, c’est les actions mises en bourse + les actions non mises en bourse par exemple celles déjà possédées par Ford ou Amazon qui ne les avaient pas achetées 78$ pièce à l’époque et également celles des fondateurs qui valaient encore moins à l’époque. Le tout fluctue maintenant suivant la cote boursière de Rivian, 123$ ce jour et capitalisation à 111 milliards. Au final et au total, il n’y a jamais eu 67 milliards de placé dans Rivian. Maintenant, le succès est le succès de… Lire la suite >>
wpDiscuz