Accueil Ford Ford ne veut pas voir Rivian cannibaliser ses propres VE

Ford ne veut pas voir Rivian cannibaliser ses propres VE

0
18
PARTAGER

Ford et Rivian ont annoncé vendredi avoir renoncé à développer en commun une voiture électrique, contrairement à ce qui était prévu dans le partenariat initial.

Investissements initiaux de Ford pour profiter du savoir-faire de Rivian

En 2019, Ford a investi 500 millions de dollars dans Rivian. Il avait alors indiqué vouloir profiter du savoir-faire de la start-up pour développer un nouveau véhicule électrique.

Au début 2020, le groupe automobile US avait même précisé qu’il s’agirait d’un véhicule de sa marque de luxe Lincoln. Il avait toutefois renoncer à ce projet quelques mois plus tard.

Depuis lors, Ford a augmenté son investissement à 1,2 milliard de dollars et a vu la valeur de sa participation plus que décuplé après l’entrée en bourse de Rivian le 10 novembre.

Ford privilégie désormais le développement de ses propres véhicules

Ford a depuis mis l’accélérateur sur ses propres véhicules électriques. Il a ainsi annoncé en mai dernier mettre sur la table 30 milliards de dollars d’ici 2025 dans ce domaine.

Le groupe de Detroit mise beaucoup sur la sortie de la version électrique de son populaire pick-up F150 au printemps 2022. Parallèlement, la demande pour les véhicules fabriqués par Rivian, qui a commencé à produire ses propres pick-ups, baptisés R1T, en septembre, a augmenté.
Les deux constructeur « ont ensemble décidé de se concentrer sur leurs propres projets et livraisons », indique désormais un message commun.

Vifs succès du F-150 Lightning, Mustang Mach-E et du E-Transit

«Nous respectons Rivian et avons eu de longues discussions exploratoires avec eux. Cependant, les deux parties ont convenu de ne poursuivre aucun type de développement conjoint de véhicules ou de partage de plate-forme », a déclaré Mike Levine, un porte-parole de Ford, dans un communiqué. « Nous constatons une demande extraordinaire pour notre première série de véhicules électriques – le F-150 Lightning, la Mustang Mach-E et le E-Transit, – et notre équipe se concentre sur la mise à l’échelle et la réduction de la complexité » a précisé Ford.

Ford « reste un investisseur et un allié » de Rivian

Ford « reste un investisseur et un allié » de Rivian précise le communiqué. Le groupe de Detroit possède en effet environ 12% des actions de la start-up. Laquelle a fait une entrée sur les chapeaux de roue à Wall Street. Vendredi dernier, le titre de la jeune société s’affichait en hausse de 65% par rapport à son prix d’introduction. A  a clôture, Rivian valait 114 milliards de dollars, contre 77 milliards pour Ford …  Lequel a toutefois renoncé en septembre dernier à son siège au conseil d’administration de Rivian.

Notre avis, par leblogauto.com

Fin équilibre recherché par Ford … préserver l’intérêt financier de son soutien à Rivian … sans créer un propre concurrent … d’où le maintien – très juteux – de sa participation dans la start-up mais le renoncement à un projet commun qui pourrait jouer dans la même cour que son F150 électrique et autres VE de la marque et diminuer de facto les subsides disponibles pour les investissements internes au groupe automobile historique.

Sources : Ford, Rivian, AFP, Bloomberg

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Ford ne veut pas voir Rivian cannibaliser ses propres VE"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité
Il faut l’admettre, il semblerait que Ford ait pris le taureau par les cornes… Sur le sujet du VE. En investissant à la fois sur Rivian (ils ont eu le nez fin) et en interne. L’avenir des grands constructeurs va basculer rapidement sur la VE pour au moins la moitié de la production et le reste en hybrides … Souvent rechargeable. L’urgence pour nos constructeurs français serait qu’ils nous sortent rapidement des nouveaux modèles de VE et PHEV … Malheureusement, il risque de ne pas en avoir beaucoup si l’on retire les Megane E TECH et petites améliorations d’autonomie chez… Lire la suite >>
Achille Talon
Invité

114 milliards de dollars, c’est complètement délirant.
Je suppose que c’est dû à un effet Tesla, ceux qui ont raté le coche ne veulent pas rater le suivant.
Rivian en est où, exactement ? Ils ont des protos roulants, ils ont démarré la production ?

SGL
Invité

C’est un pari sur l’avenir … Jusqu’à là et depuis 2012, cela marche plutôt bien, non !? (sauf chez BMW en 2019, c’était moins clair)

SGL
Invité

On comprend mieux @Achille Talon, que Renault investit dans une boîte spécialisée dans la conception et le développement de moteurs électriques de haute technologie. !?
L’avenir est là !
Fini leurs vacances qu’ils se sont imposées pendant 7 ans après 2012 sur la VE.
Même les 14 marques de Stellantis vont s’y mettre à fond seulement à partir 2024 … Ils sont en retard face au groupe VW et Renault maintenant.

wizz
Membre

pas forcement SGL

il ne faut pas confondre entre:
-pendant 7 ans, je n’ai rien foutu
-pendant 7 ans, je n’ai rien proposé à vendre, mais j’ai bossé en pur développement, ai fiabilité des nouveaux produits, et ai tout simplement attendu la « maturité » du marché pour sortir des nouveaux produits
(ps: « maturité » = l’arrivée des clients naturellement, ou forcé par des lois contraignantes)

SGL
Invité
Il faut reconnaître qu’ils ont fait superbement évoluer la Zoe. Mais la Fluence … Échec. La Twizy… Sympa mais trop chère … Échec La Kangoo … Semi-succès au départ sans évolutions par la suite Twingo VE lancé très tardivement ! Pas des Talisman II E TECH … Abandonné il y a 2 ans qui serait utile pour concurrencer la Model 3 en Europe. OK, ils ont développé des diesels avant d’arrêter en catastrophe en 2016 après le diesel-gate. A force de suivre plusieurs lévriers, Renault au niveau GMP à perdu du temps. … Sentiment de gâchis. Après coup, leur programme… Lire la suite >>
wizz
Membre

Carlos Ghosn avait un melon, mais pas une boule de cristal…

wizz
Membre

Carlos Ghosn avait un melon, mais pas une boule de cristal, ni des actionnaires patients (tu craches 6% ou tu dégages….)

En comparaison, Elon Musk a un pastèque OGM, pas non plus une boule de cristal, mais il a des actionnaires patients, très patients, infiniment patients….

Malco
Invité

Rivian est en phase de démarrage de production depuis septembre. Cadence limitée, véhicules à destination interne (test et employés). Premières livraisons externes prévues aux alentours de Mars 2022.
Leur valeur boursière est dingue, mais bon, Tesla a redéfini la notion de ‘capitalisation dingue’.
Ils ont pour eux la primeur du lucratif marché truck US, un carnet de commande assuré (deal Amazon) et un produit reconnu comme très bon.
Et, forcément, des hordes d’investisseurs qui ont raté le train Tesla et ne veulent louper le suivant…

panama
Invité

Ou plus simplement maintenant que Ford a pillé la techno Rivian ils essayent de tuer un concurrent direct. Très ricain comme démarche.

SGL
Invité

Il ne faut pas exagérer @panama, “ que Ford a pillé la techno Rivian  » c’est faux de dire cela, Ford investit dans cette boîte… Donc une partie du savoir-faire lui appartient d’une façon honnête et loyale.
Personne n’interdit aux autres constructeurs d’investir dans les autres start-up ! … C’est prendre des risques… Comme en bourse.
Regardez Nikola… Allez-y… Si vous n’avez pas peur ! 😉

panama
Invité

Oh SGL bien entendu que si , c’était pour accéder à la techno de Rivian. Renault a fait pareil en entrant dans le capital de Mitsubishi (PHEV)

SGL
Invité

Bah, aux dernières nouvelles, Renault, à décider de ne rien prendre de la technologie de Mitsubishi, me semble-t-il !?
Alors qu’il en état question…
Suivant leur contrat comme une société d’ingénierie les études appartiennent à celui qui commande et qui finance … Pas à la société qui fait les études … Dans la réalité, le savoir-faire reste bien sûr dans la société ou plutôt les ingénieurs qui ont développé les technologies.

panama
Invité

SGL tout ça est précisé dans le contrat. Dans la réalité le savoir faire est plutôt rapidement assimilé par la société qui rentre dans le capital, qui envoie ses ingénieurs et qui sait qui doit être débauché. Sinon ça sert à quoi d’acheter une boite comme Rivian ou Mitsubishi ?

wizz
Membre
Supposons qu’il y a quelques années, une start up au nom Bandurcomfer ait inventé le Viagra. Son fondateur a assez d’argent pour se lancer industriellement sans emprunter d’argent, sans avoir à lever d’argent à la bourse (vendre une partie des parts de l’entreprise). Rapidement, l’entreprise Bandurcomfer fait d’énorme chiffre d’affaire, se fait des milliards € de bénéfice, 6 milliards de bénéfice. Puis un jour, son fondateur a décidé de vendre son entreprise. Rapidement, les enchères ont grimpé, se rapprochent de 100 milliards, puis 100 milliards. Puis j’ai remporté les enchères pour 100 milliards +1€. Si cette entreprise vaut 100 milliards,… Lire la suite >>
wizz
Membre
pas forcement juste pour piller la technologie, ou prendre la technologie en tant qu’actionnaire. D’ailleurs, en tant que simple actionnaire, on n’est pas propriétaire des brevets de l’entreprise. Peut-être que Ford n’a pas envie de faire des projets en commun, parce que ce serait lui qui devra financer, devra supporter ces projets. Rivian est valorisé à 114 milliards en bourse, mais combien y a t il d’argent dans la caisse pour assurer son fonctionnement? (salaire, impot, facture, R&D) Ford n’est valorisé que 77Mds, mais combien d’argent, de budget possède t il? Par exemple, je monte une start up, avec une… Lire la suite >>
Rakihoney
Invité

12% de 114 Milliards $ c’est 13.5 Milliards $ soit 45% de ce qu’ils ont prévu d’investir dans les VE.
C’est le bon moment de vendre au fur et à mesure des besoins et avant que la bulle n’éclate.

wizz
Membre

ceci dit, si les 114Mds deviennent 1140Mds, alors 12% de 1140Mds….

wpDiscuz