Accueil F1 F1-GP Brésil : Hamilton gagne un duel épique contre Verstappen

F1-GP Brésil : Hamilton gagne un duel épique contre Verstappen

0
30
PARTAGER
Hamilton

Voilà des duels que l’on aimerait voir à chaque course. Hamilton l’emporte après un weekend fou où il est passé par toutes les émotions. Le duel pour le titre continue !

Si le climat est radieux dans le ciel, ce n’est pas pareil dans le paddock. La tension est montée d’un cran entre Red Bull et Mercedes après l’affaire du DRS de Lewis Hamilton et sa disqualification, en raison d’un écartement de l’aileron suéprieur à la normale pour…0,2 mm ! . Le « Fu….g them all » lâché à la radio hier par Toto Wolff en disaitt long sur l’atmosphère, le patron de Mercedes AMG étant visiblement remonté contre la sanction infligée à son pilote seulement deux heures avant la « Sprint Race », ce qui a été assez perturbant dans le « modus oprandi » de l’équipe pour préparer l’épreuve. A l’image de la suspicion dont l’écurie autrichienne avait fait l’objet en début de saison, Red Bull suspecte Mercedes d’utiliser des ailerons flexibles, ce qui a visiblement motivé « l’inspection » réalisée rapidement par Max Verstappen à la descente de sa voiture dans le parc fermé, et qui a valu une amende de 50.000 $ à Red Bull.

Avec un Hamilton remonté, qui a lâché à la radio à l’issue de la course sprint que « ce n’était pas encore terminé »,  le grand prix du Brésil 2021 promet d’être animé, 30 ans après la légendaire victoire d’Ayrton Senna. Verstappen aura à coeur de son côté d’enfoncer le clou et de prendre une première option sérieuse sur le titre.

La température de la piste est plus élevée qu’hier, ce qui risque de mettre les tendres à rude épreuve. Tout le peloton part en pneus mediums, sauf Tsunoda qui s’élance en softs. Kimi Raikkonen s’élance des stands.

Départ

Verstappen est mieux parti ! Bottas insiste mais Verstappen ferme logiquement la porte et vire en tête ! Perez passe aussi Bottas  ! Sous pression du mexicain, le finlandais a raté son freinage au virage 3 et a viré trop large. Départ de rêve pour Red Bull ! Norris a été touché au départ et plonge à la dernière place.C’est chaud entre Ocon et Ricciardo !

Hamilton est remonté en 7e position puis il passe Vettel pour la P6 à la fin du 1er tour.

Tour 2

Hamilton dépasse Sainz pour la P5, c’est un bon début pour lui ! Le replay montre que Norris a été touché par Sainz, mais Lando était vraiment passé dans un petit trou de souris sur sa droite, l’espagnol n’y est pas pour grand chose.

Tsunoda fait n’importe quoi derrière et touche Stroll sur un freinage trop optimiste, en laissant des débris et son aileron au passage. Il a essayé de nous faire un freinage « Kobayashi ».

Tour 5

Hamilton est P3 ! Il a doublé Leclerc et Bottas s’est logiquement écarté dans la foulée. Quel début de course de l’anglais ! Le prochain obstacle sera Perez, qui va bien sûr tout faire pour couvrir son leader.

Safety-Car !! Des débris de l’Alpha Tauri jonchent encore la piste dans le 1er virage.

Verstappen mène devant Perez, Hamilton, Bottas et Leclerc. Sainz, Vettel, Gasly, Ocon et Ricciardo complètent le top 10. Beau début de course de Nikita Mazepin qui est 14e.

Tour 9

La SC est terminée. Le restart va être crucial.

Verstappen relance sur la ligne, pour ne pas donner d’aspi aux Mercedes. Les Red Bull repartent mieux que Hamilton, qui perd quelques longueurs. Bottas a du rester derrière son leader mais Leclerc était sur le point de passer.

Tour 11

Hamilton est dans le sillage de Perez. Il doit passer rapidement s’il veut disputer la victoire à Verstappen.

Mick Schumacher est au ralenti, l’aileron avant en moins…encore des débris !! C’est la conséquence d’un contact avec une Alfa Romeo.

Tours 12/13

Virtual Safety Car ! Hamilton trépigne derrière Perez…

Tour 14

Fin de la VSC. Hamilton a été prudent sur la relance, et Perez a repris quelques mètres d’air. Hamilton reprend néanmoins beaucoup dans la ligne droite des stands!

Pénalité pour Tsunoda après son strike.

Tour 16

Hamilton a le DRS, mais c’est encore un peu trop loin. Perez demande à ce que Verstappen lui donne le DRS pour contrer l’aspi des Mercedes. Un exercice d’équilibriste !

Pour l’instant, Perez conserve assez de marge à l’amorce de la remontée vers les stands pour résister à l’aspiration d’Hamilton.

Tour 17

Hamilton passe ! Magnifique, par l’extérieur dans les S de Senna…mais l’anglais n’a pas la meilleure trajectoire de sortie et  Perez riposte avec un bon coup de boost. Le mexicain reprend son bien dans la ligne droite suivante ! Superbe !

Tour 18

Acte 2. Hamilton refait la même, mais cette fois-ci Perez ne pourra pas répliquer. Hamilton est à 3″9 de Verstappen, le match peut commencer !

Tours 20/21

Bottas est maintenant aux basques de Perez.  Pendant ce temps, Vettel fait une belle course et passe Ricciardo pour la P8. L’australien reprend son bien au tour suivant.

Au 1er tiers du GP? Verstappen mène avec 3″5 sur Hamilton. La Mercedes est très forte dans les lignes droites, mais la Red Bull compense dans le secteur 2 sinueux. Perez est 3e à 6″7, avec une seconde de marge sur Bottas. Leclerc et Sainz ne sont pas très loins, 5e et 6e, à 12 et 14″.

Stroll s’arrête aux stands.

Tour 26

Hamilton constate que les pneus arrière souffrent énormément désormais. L’écart avec Verstappen se stabilise à 3″8. Gasly stoppe pour chausser des pneus durs.

Tour 27

Hamilton stoppe en 2″4. Sainz l’imite dans la foulée en 2″8. L’espagnol ressort derrière Gasly qui a réussi l’undercut. Verstappen est logiquement aux stands dès le tour suivant.

Hamilton passe Ricciardo au DRS et se retrouve à 2″ du leader. L’undercut peut être redoutable ici.

Tour 28

Perez s’arrête. Bottas continue…pour faire un sandwich au Verstappen ? Norris est très pressant sur Sainz. Les Alpine prolongent leur relais.

Tour 30

Meilleur tour d’Hamilton, qui est presque dans la zone DRS de Verstappen. Gasly passe Norris au freinage de la ligne droite des stands.

VSC !!! Stroll a perdu des morceaux de carbone, sans doute une conséquence du contact avec Tsunoda. Et Bottas en profite pour stopper, c’est bien vu de la part de Mercedes. Le finlandais passe devant Perez avec un arrêt presque gratuit.

 

Tour 32

Hamilton est dans la zone DRS ! Verstappen va jouer sur le secteur 2 du circuit pour se mettre à l’abri. Il signe le meilleur tour, mais Bottas le reprend dans la foulée. Chaque point compte.

Tour 34

Comme prévu, Hamilton est gêné par le « dirty air » et Verstappen met à profit l’agilité de la Red Bull dans le secteur sinueux pour éjecter Hamilton de la zone DRS avant la ligne des stands.

Mi-course

Alonso ne s’arrête que maintenant, étonnant qu’Alpine n’ait pas profité de la VSC. L’epsagnol repart 14e.

Hamilton reste à 1″2-1″3 de Verstappen, sinon il va détruire ses pneus. Iront-ils au bout ? Mercedes va-t-elle tenter un coup à la « Budapest 2019 » ou « Barcelone 2021″ ? Compliqué, car Perez n’est pas très loin.

Tour 37

Ocon revient dans le Top 10 en passant Tsunoda.

Tour 39

Vettel bataille avec Tsunoda et Alonso est juste derrière. Le pilote Alpine et le pilote Aston Martin doublent coup sur coup le japonais.

Tour 40

Hamilton réhausse le rythme et revient à 1 ». Un 2e arrêt imminent ? la radio Mercedes crépite.

Alonso passe Vettel pour a P10.

Verstappen devance Mercedes et s’arrête ! La Red Bull est gênée par la Williams de Latifi à la sortie des stands.

Tour 42

Bottas stoppe. Hamilton prolonge son relais donc.

Tour 43

Perez stoppe. Verstappen claque le meilleur tour et reprend une demi-seconde à Hamilton. L’anglais va parier sur un dernier train de pneus plus frais ? Hamilton s’arrête !

L’anglais voulait un train mediums visiblement,la stratégie ne le convainc pas…

Tour 45

Perez signe le meilleur tour et passe Leclerc, retrouvant ainsi sa P4.

Tour 46

Meilleur tour d’Hamilton qui est presque dans la zone DRS. C’est peut-être là que ça se joue.

Tour 47

Hamilton est près ! Il a repris 1″ pleine dans le dernier tour. Première intimidation.

Tour 48

C’est serré ! Hamilton prend le DRS…il déboite dans la ligne droite 2 et se met àla hauteur du néerlandais ! Il prend même une demi-voiture d’avance au freinage…mais Verstappen a freine très tard et survire. Les deux hommes sont sortis très larges !! C’était ça ou l’accrochage. Investigation des commissaires ?

Tour 50

Hamilton a remis ses pneus en forme. Il revient dans la zone DRS. Le combat est intense. C’est beau ! Espérons qu’il n’y ait pas d’accrochage.

Tour 51

Ricciardo se retire. Red Bull communique avec la FIA et demande à ce qu’on laisse les deux pilotes faire leur course. Pas d’investigation supplémentaire, le combat peut se dérouler normalement. tant mieux !!

Tour 54

Hamilton est de nouveau très près. Mais c’est encore insuffisant. Le trafic peut aider Verstappen en lui donnant du DRS dans les lignes droites.

Wolff se plaint de la clémence des commissaires envers Verstappen. Le replay montre que l’accrochage a été évité de justesse.

Tour 58

Hamilton est près ! Il déboite mais Verstappen garde la corde, cette fois-ci c’était safe.

Tour 59

Nouvelle tentative ! Verstappen zigzague mais là ça passe ! Hamilton a forcé Verstappen à sortir un peu large du S de Senna pour bien prendre son aspi dans la ligne suivante. Parfait !

Tour 61

Gasly a failli envoyer Ocon en l’air sur un gros freinage au bout de la ligne de stands. Le pilote Alpine a du faire un écart.  Les deux pilotes se battent sur les virages suivants mais le pilote Alpha Tauri a le dernier mot.

Wolff dit à Bottas : « vas-y et vas le chercher » en parlant de Verstappen. Il y a quand même 8 secondes d’écart.

Gasly s’attaque désormais à Alonso pour la P7. Viril mais propre entre les deux attaquants.

Tour 64

Drapeau noir et blanc d’avertissement pour Verstappen suite à son zigzag quand Hamilton a pris son aspiration pour le doubler.

Tour 67

Bottas roule 1/2 seconde plus vite que Verstappen mais ce sera insuffisant pour le rattraper.

Tour 69

« Où est Valtteri ? » demande Hamilton. « Bon travail » quand on lui répond qu’il est P3. L’anglais a 10″ d’avance, il a la rage !

Tour 70

Perez stoppe pour aller chercher le meilleur tour. Bottas va-t-il l’imiter ?

Arrivée

101e victoire d’Hamilton ! Quelle victoire ! Ce n’était pas fini, comme il le disait hier. C’est sans doute l’une des plus belles de sa carrière. Quel week-end pour le champion en titre : pole position, disqualification, remontée de la 20e place à la 5e en course sprint, départ en 10e place à cause d’une pénalité et remontée fantastique pour gagner après un duel intense contre Verstappen.

Max Verstappen doit s’avouer vaincu cette fois-ci mais il marque des points importants qui lui permettent de conserver 14 points d’avance au championnat. Le duel a été magnifique, intense, viril au tour 48 mais c’est ce que l’on veut voir !

Bottas complète le podium, ce qui permet à Mercedes de reprendre de l’air au championnat constructeur. Perez, 4e, prend le point du meilleur tour.

Leclerc et Sainz finisent en tir groupé aux 5e et 6e places. Bonne opération dans le duel contre Mclaren.

Pierre Gasly continue de porter à bout de bras Alpha Tauri avec une solide 7e place, devant les Alpine d’ALonso et Ocon. Lando Norris cloture le Top 10 pour McLaren qui a connu un bien mauvais weekend.

Prochain acte du duel au Qatar, pour un grand prix inédit.

Classements et championnats

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "F1-GP Brésil : Hamilton gagne un duel épique contre Verstappen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Vraiment un des meilleurs Weekend d’Hamilton

Par contre Ferrari est en train d’écrasé McLaren qui est aux abonnés absent depuis quelques courses

C Ghosn
Invité

Certains disaient qu’Ham était surcoté …. il a montré que non.
Depuis 2-3 GP, la Mercos est quand même une sacrée fusée.

Twin Spark
Invité

Faudrait savoir : c’est Hamilton qui est bon ou la mercos qui est une fusée ?
Perso, je suis convaincu qu’un Gasly ou un Norris dans la mercos/fusée ce week-end fesait aussi bien.
Archimede disait : donnez moi un point d’appui et un levier, je soulèverais le monde. Les pilotes de F1 disent donnez moi une Mercedes….

gigi4lm
Invité

Hamilton est bon et c’est pour ça qu’il pilote la fusée Mercedes.
D’une façon générale, et à quelques exceptions prés, on donne les meilleures voitures aux meilleurs pilotes.
Normal, non ?

Thibaut Emme
Admin

Caramba ! J’ai raté ce GP !

Lolo
Invité

Mais ça s’enregistre Thibaut !
Je viens juste de le regarder, top.
Défense toujours sale de Max, mais heureusement Lewis s’est montré patient pour éviter le crash.
Je ne supporte aucun des deux, juste content de voir un championnat aussi serré.
Gasly encore au top aussi !

Moi.
Invité

La preuve avec RUS l’année dernière.

Moi.
Invité

Il est surcoté, tu lui donne une Haas, il sera aux fraises.

lataupe2B
Invité

Mis à part le problème technique du DRS chez Mercedes les ingénieurs ont trouvé un truc qui permet à leurs voitures de gagner en vitesse de pointe. Reste à savoir si c’est légal ou si c’est une interprétation très pointue des règles. En tout cas voilà un championnat qui tient toutes ses promesses et peu importe le vainqueur c’est la F1 qui en sort grandie. Il y’a une très nette montée en compétences à tous les niveaux. Aujourd’hui il y a plusieurs locomotives pour tirer ce sport encore plus haut. Et les polémiques en font parties.

Thibaut Emme
Admin

Totalement légal. En fait la suspension arrière utilise un systême de « barre stabilisatrice » à double comportement.

En virage, la force sur les deux suspendions n’est pas la même. La barre tente de maintenir l’assiette.
Maos en ligne droite, la force est la même. La barre « bascule » et les suspensions s’abaissent, baissant l’aileron arrière et diminuant la traînée. Sur les caméras embarquées c’est flagrant.
Mercedes a trouvé un meilleur système que Red bull ou d’autres écuries qui utilise ce genre de système.
Les suspensions ne sont pas modifiées en cours de route, ce n’est pas de l’aéro mobile….bref légal 🙂

PEMS
Invité

Non ils ont juste poussé les réglages et rogné sur la marge fiabilité. Pas sûr que le moteur aille au bout de la saison à ce rythme mais bon, ils sont en mode attaque max (verstap… non) et n’ont plus le choix ils sont au pied du mur.

PEMS
Invité

Je parlais pour la partie moteur, pas de triche je pense, évidemment ils cherchent des astuces aéro ailleurs.

Thibaut Emme
Admin

14 points de retard…3 GP.
Si HAM les gagne les 2 prochains (on revient sur des circuits théoriquement plus favorables au grand empattement Merco) et que VER fait 2d, ils peuvent arriver à égalité à Abu Dhabi….suspense suspense….

PEMS
Invité

What a race!! Bon pas sûr que le moteur d’Hamilton fasse le quota de km prévu normalement ^^ Ils ont poussé les potards au taquet.
Mais quelle saison de dingue on vit là!!

Zak
Invité

La course d’Hamilton a été fantastique et sa victoire est méritée. Verstappen s’en tire bien.

Je pense aussi que Mercédès a poussé le nouveau moteur d’Hamilton au max (il ne restait que quatre courses à disputer pour ce moteur). Tiendra-t’il la distance à ce rythme jusqu’à la fin de la saison ?

J’ai aussi eu l’impression que les Red Bull avaient des problèmes avec l’exploitation de leurs pneus au Brésil.

Reste à voir ce qui va se passer le week-end prochain. Jeddah et Abou Dhabi devraient être favorables à la Mercédès, alors Verstappen et Red Bull jouent gros au Quatar…

Achille Talon
Invité
Je suis dubitatif. Comment est-il possible que Mercedes dépose ses concurrents à ce point ? On est en F1, le pinacle du sport auto, on y trouve les meilleurs techniciens et ingénieurs, les meilleurs pilotes (surtout financièrement parlant), les départements aéro et moteur les plus pointus, certains qui ont de l’expérience sur des décennies. Tout ça pour se prendre 2 secondes au tour et 10 à 20 km/h dans la tronche. A un moment, je me suis demandé si les autres concurrents ne roulaient pas sur des F2. RedBull et Verstappen sont les plus performants cette année, et si Hamilton… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
@Achille Talon : bcp des monoplaces de cette année n’évoluent plus du tout. La McLaren est en pause depuis qq gp et cela se ressent. La Haas est celle de l’an passé, l’AlphaTauri n’évolue plus non plus et ne doit qu’à Gasly le fait de se battre encore avec Alpine, alpine qui n’évolue plus non plus. Les écuries sont toutes tournées vers 2022 et le développement des monoplaces. Mercedes de son côté a introduit la grosse évolution de son année (et de 2022) à la mi-saison environ avec cette suspension qui « s’affaisse » en ligne droite. Ce faisant, ils récupèrent énormément… Lire la suite >>
Achille Talon
Invité
A Monza et Interlagos, c’était égalité niveau tête de mule. Je suis la F1 depuis plusieurs décennies, le coup de Bahreïn, j’avais jamais vu ça ! On est en droit de mettre en balance les mots incompétence et corruption concernant la direction de course. Quand je parlais de 10-20km/h, je suis loin du compte ! Horner parle de 30 km/h plus vite que RB avec les appuis de Monaco ! https://fr.motorsport.com/f1/news/red-bull-mercedes-horner-appuis-monaco/6782566/ Soit 35 à 40 km/h plus vite que le reste du plateau. Donc voilà, on a une pointure qui ne comprend pas comment l’autre pointure peut avancer avec un… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
Heu…Horner serait capable de vendre sa mère pour une bonne déclaration hein 😉 Verstappen qui mesure l’écartement de l’aileron c’est pas à l’oeil nu qu’il a vu les 0,2 mm (oui 0,2 mm !). C’est RBR qui lui a dit de faire cela pour les caméras. Qui l’a dit à RBR ? Mystère. La F1 ce sont des déclarations depuis un paquet d’année. Horner ou Marko sont maîtres en la matière. Ici, Horner parle de « quasiment 30 km/h » (donc lire 25 km/h) avec aspiration et DRS….pas avec l’aileron braqué 🙂 Avec une déclaration comme cela, Horner instille le doute, le… Lire la suite >>
Malco
Invité

Ouaip, ne certainement pas prendre les déclarations des team managers pour argent comptant (ça vaut tant pour Toto que Cricri). Il y a toujours un objectif derrière la déclaration, et un objectif derrière l’objectif (mode inception ON 😉

wpDiscuz