Accueil Toyota Toyota : 3,4 milliards de $ pour électrifier les Etats-Unis

Toyota : 3,4 milliards de $ pour électrifier les Etats-Unis

0
36
PARTAGER

Toyota va injecter 3,4 milliards de dollars aux États-Unis pour y localiser la production de batteries et de véhicules électrifiés. L’usine devrait entrer en production en 2025.

Toyota investit massivement pour batteries et véhicules électrifiés aux Etats-Unis

Toyota projette d’investir près de 3,4 milliards de dollars aux États-Unis d’ici la fin de la décennie pour accélérer le développement et la production de batteries pour voitures et camions électrifiés, véhicules que le constructeur japonais produira également localement à terme.

L’avancée de Toyota dans le domaine des batteries aux États-Unis se concentrera dans un premier temps sur la production de lithium-ion pour les véhicules hybrides.

Construction d’une usine et d’une nouvelle unité

L’investissement de Toyota sur le sol américain intègre la construction d’une usine de 1,3 milliard de dollars qui devrait employer 1 750 personnes et la création d’une nouvelle unité avec la société de matériaux et de négoce affiliée Toyota Tsusho qui commencera la production d’ici 2025.

Un investissement intégré dans le plan VE mondial de Toyota

Ces mesures font partie de la politique plus large du géant industriel japonais – annoncée le mois dernier – d’investir 13,5 milliards de dollars pour le VE au niveau mondial. Objectif : rattraper ses concurrents, notamment General Motors, Ford et Volkswagen, qui ont également engagé des milliards pour électrifier leurs propres gammes, ainsi que Tesla.

Créer des emplois US et protéger l’environnement

Dans un discours très politiquement correct, le patron de Toyota Amérique du Nord, Ted Ogawa, a déclaré que l’engagement du constructeur japonais en faveur de l’électrification visait « à assurer la durabilité à long terme de l’environnement, des emplois et des consommateurs américains ».

« Cet investissement aidera à inaugurer des véhicules électrifiés plus abordables pour les consommateurs américains, à réduire considérablement les émissions de carbone et, surtout, à créer encore plus d’emplois américains liés à l’avenir de la mobilité. »

Crossover bZ4X : 1er véhicule 100 % électrique de Toyota

Le premier véhicule 100 % électrique de Toyota, le crossover bZ4X, doit entrer en production l’année prochaine au Japon et en Chine et être vendu dans le monde en 2022.

En avril dernier, le constructeur a annoncé qu’il disposerait d’environ 70 modèles « électrifiés » sur les marchés mondiaux d’ici 2025, dont 15 véhicules 100 % électriques. Parmi ceux-ci, sept feront partie de sa gamme bZ.

Toyota mise sur l’hydrogène

L’hydrogène est au centre des préoccupations de Toyota depuis les années 1990. Bien que les ventes de berlines à pile à combustible Mirai soient relativement modestes (limitées principalement à la Californie aux États-Unis, l’un des rares endroits avec des stations-service appropriées), la société se tourne vers les véhicules lourds à hydrogène avec sa filiale de camions Hino. En août, Toyota a annoncé qu’il commencerait à construire des modules piles à combustible de pour les semi-remorques à hydrogène dans son immense usine de Georgetown, dans le Kentucky, à partir de 2023.

Notre avis, par leblogauto.com

Toyota, qui s’est attiré les critiques des groupes environnementaux pour ne pas avoir – jusqu’à présent – réalisé sa transition énergétique vers les véhicules 100 % électrique, fait désormais un de ses plus gros paris sur cette technologie. Investissant massivement dans le domaine.

Le constructeur a tardé à ajouter des modèles 100 % électrique à sa gamme. Sa « lenteur » observée dans le domaine, combinée à son soutien à la pression exercée par l’ancien président Donald Trump pour affaiblir les règles d’économie de carburant et ses « efforts » pour freiner la réglementation californienne sur les émissions de CO2 a conduit des groupes environnementaux tels que le Sierra Club à l’attaquer pour sur son comportement considéré comme peu écologique.

Sources : Toyota, Automotive News, Forbes

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Toyota : 3,4 milliards de $ pour électrifier les Etats-Unis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
amiral_sub
Invité

toyota sent le vent tourner aux US, c’est bon signe

Sylver
Invité

3.4M$ sur 10ans c´est un geste symbolique, c´est pas avec ca qu’ils vont réussir leur transition…

Joledemago
Invité

L’histoire dira s’ils ont réussi leur pari. Peut être partent ils juste au bon moment sur la transition électrique. Ne pas oublier quand même que Toyota est le pionnier et leader de l’hybride et développe des véhicules hydrogène de série. Peuvent pas être partout. Je leur fais confiance sur leur pragmatisme

Sylver
Invité

En effet, l’histoire le dira. On note cependant qu’ils vont sur l’électrique a contre-cœur. Ils ont parié sur le mauvais cheval avec l’hydrogène (techniquement la mirai est un bide comparé aux meilleurs VE) et continuent à vouloir vendre leur hybrides démodés.

SGL
Invité

@Sylver
En 2022-2030, on a besoin de tout encore.
De bonnes hybrides fiables Toyota qui peuvent tous passer à E85 dans l’avenir ?
De bonnes VE améliorées.
De bonnes VE à PAC H2 pour remplacer nos bonnes autos diesel modernes qui restent pour le moment imbattable sur les longs parcours.
Dans 15 ou 20 ans une ou deux technologies prendront le dessus, mais pour le moment en n’en sait rien !

Man MB
Invité

Toyota à l’E85. C’est tout de suite. Pas besoin d’attendre. Mes 2 toyota hybrides roulent déjà à l’éthanol pur d’origine depuis 2015 depuis leur achat.

SGL
Invité

Bah, j’ignorais… Ben là c’est top !
Merci pour l’info et bravo Toyota

amiral_sub
Invité

ma prius de 2006 roulait deja au E85, avant que la remplace avec une tesla

SGL
Invité

Bon bon, mais je n’aime pas les moteurs au bruit de Moulinex.
Mais je respecte la qualité Toyota qui devrait être prise comme exemple chez nos constructeurs.

Amazon
Invité

du coup c’est combien la conso avec E85? c’est significativement différent d’un thermique classique E85?

SGL
Invité

Bah @Amazon en ville et zone périurbaine cela doit être forcément mieux… bon, après sur les longs trajets, c’est une autre histoire.

amiral_sub
Invité

au E85 la prius 2 montait à 6l/100 au lieu des 5.3L/100 habituels

SGL
Invité

Oui, mais c’est -90 % de particules fines et c’est aussi -60 % de CO2.
C’est donc sacrement vertueux par rapport à une simple VT !?

Amazon
Invité

merci à celui-celle qui met -1 à une question!

Les seules expériences que j’ai avec l’hybride Toyota, c’est un RAV4 sur autoroute qui fait ces 8.5 l/100.
une Auris Hybride, qui conduite comme un diesel consomme comme un diesel.

aucune ne m’a convaincu. donc je repose la question. est ce que la conso en E85 est plus convaincante qu’avec du E95?

Amazon
Invité
l’hydrogène pour la mobilité légère c’est un non-sens technologique. Rendement énergétique très mauvais et le même problème que l’électricité il y a 10 ans, il y a un réseau à construire. c’est même pire, pour l’électricité les câbles sont en place, manque juste les stations. pour l’H2, il faut construire un réseau de distrib+ le réseau de pompe. Toy et sa Mirai sont à mon avis aux fraises. Mais bon, la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain, mais aujourd’hui on sait traverser la France dans un temps raisonnable avec une électrique (Une tesla c’est sûr, les autres je… Lire la suite >>
Neutre
Invité

En faite, c’est les seules qui ont compris que l’électrique n’était pas la solution, mais qu’il fallait 3 solution qui fonctionne ensemble. Et surtout ils temporisent pour finalisé leurs batteries Solid-Stat qui rendra normalement totalement obsolète les batteries actuelles.

Amazon
Invité

entre 2010 et 2015, Tesla a investi 2 M$ juste en R&D (pas que dans l’électrique aussi la conduite autonome).
3.4 pour Toyota si c’est juste sur les plateformes électriques sans les outils de production, ca peut le faire

JesaisTout
Invité

sauf erreur, Toyota était un actionnaire significatif de Tesla…au départ et ils ont tout revendu car ils y voyaient pas d’avenir dans le VE…

amiral_sub
Invité

tout comme mercedes. Les dinausaurus constructorus n’ont ni vu l’avenir de la voiture électrique, ni la flambée de l’action tesla. Et tout ça avec des hauts dirigeants grassement payés. De même tesla a du fabriquer lui même pas mal de sous équipements dès la model S parce que les équipementiers pensaient que ça n’avait pas d’avenir. Ils ont été nuls nuls nuls

SGL
Invité

Enfin les BAM… On peut être perdu quelque bataille, mais pas la guerre, ils restent immensément puissants !
Mais c’est sûr que leur supériorité de ces 50 dernières années sera peut-être moins évidente à l’avenir.
Tesla, Nio, Volvo… Et peut-être même des petits comme Maserati, DS, pourront leur prendre des parts de marché à cause de l’ère VE qui arrive à grands pas et qui sera le nerf de la guerre en 2030.

Amazon
Invité
oui et non, je dirais qu’ils sont quand même derrière Tesla en combinant performance et efficience. Après je trouve l’Audi Etron GT RS magnifique. elle a les même perf que mon TM3 perf, qui coute moins de la moitié du prix 59900 contre 144900 €), et qui est plus efficient, avec une conso moyenne de 16.2KWH WLTP (en vrai je fais 17.5 de moyenne sur 11000 km, moitié route/autoroute) quand Audi annonce 21 WLTP. je pense qu’en terme de technologie, il y a une génération d’écart. j’espère que les autres vont rattraper leur écart, car Tesla c’est vraiment pas valorisant… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité

on peut pas généraliser en parlant de l’etron gt rs, c’est une voiture absolument hors de prix. Et ma vieille model S de 2013 consomme moins, a autant d’autonomie et des perfs similaires. Pr contre l’etron charge vraiment fort, une pause fera rarement plus d’un quart d’heure

SGL
Invité

J’avoue que faire une bonne VE hors de prix n’est pas vraiment un exploit… C’était déjà mon sentiment qu’en l’on comparait avant la Zoe et la i3, somme toute qui étaient assez proches dans les prestations !
J’ai beaucoup d’espoir pour la MeganE, que j’espère bonne et achetable.
L’avantage des Tesla est qu’elles sont presque à moitié prix pour leurs prestations.

Amazon
Invité

je discutais avec un type en modèle S à un supercharger. la conso de la S est vraiment élevée par rapport à une 3. Tesla a fait de gros progrès en 5 ans!

Thibaut Emme
Admin

@JesaisTout : Toyota, comme d’autres (Daimler par exemple) avaient investit dans Tesla en 2010. Pour Toyota, c’était 50 millions de dollars de l’époque pour 2,5% (donc petit actionnaire).
Ils ont revendu en partie en 2014 en faisant une belle culbute au passage (x10).

Mais depuis 2014, de l’eau a coulé sous les ponts et surtout les politiques ont décidé de tordre une nouvelle fois le bras de l’industrie automobile.

SGL
Invité

Mouais, c’est comme être actionnaire de Microsoft et Apple à leurs débuts…
On serait tous milliardaire avec des si. 😉

Thibaut Emme
Admin

Ah tiens, là vous ne traitez pas de « guignol » Akio Toyoda ? 😉

C.Ghosn
Invité

Il est pas Allemand …

SGL
Invité

…Et ?
Je serais germanophobe ?

SGL
Invité
🙂 Le contexte n’est pas le même, ils ont pris une telle avance dans les hybrides depuis 1997… Il me semble même que leur production est à 50 % hybride depuis 10 ans. Akio Toyoda n’a jamais dit que « la VE … personne n’en veut » que je sache ? Le problème de Toyota est qu’ils n’ont pas voulu ou pas pu courir derrière deux lièvres à la fois en plus de leur développement des véhicules thermiques qui ne commencent tout juste à être abandonné dans les études. Il n’empêche que Toyota n’est pas l’un des cadors des constructeurs… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin

@QGL : Ah bon ? Donc quand encore tout récemment le grand patron dit : « Plus nous construirons de voitures électriques, plus le CO2 sera mauvais » ou quand l’un des cadres dirigeants dit que si Toyota va sur l’électrique, c’est contraint et forcé, c’est qu’ils y croyaient depuis des lustres….ah ok ok. Mes confuses alors…

Toyoda considère depuis des années que le VE va condamner la voiture individuelle (trop chère, trop lourde, etc.) et que la disparition du thermique va entrainer des dizaines de milliers d’emplois supprimés.
Mais oui ils sont à fond pour l’électrique…

SGL
Invité

Pourtant, la Toyota Mirai reste une VE ou la batterie principale est remplacée par une PAC et des réservoirs de H2.
Donc je ne pense pas que Toyota serait à l’ouest s’ils devaient devenir un acteur important dans la VE ?

Thibaut Emme
Admin

C’est quoi le rapport avec le fait que depuis la Prius 1 Toyota explique que le VE à batterie n’est pas « bien » et que bizarrement ce ne sont pas des « guignols » selon vous ?
Toyota combien de VE à batterie à l’heure actuelle ? (je ne parle même pas de la Mirai qui n’est pas en vente)
BMW combien de VEB à l’heure actuelle ? 😉

SGL
Invité

Parce qu’ils ont eu une alternative crédible qui a déjà fonctionné pendant plus de 20 ans !
Dire du bien de la VE aurait un torpillage de la politique de la société (qui marchait de feu de Dieu)
BMW n’a pas le palmarès de l’hybride qu’a Toyota, en dehors de la VT, Toyota est déjà un vainqueur sur son alternative à la VT… Pas BMW pour le moment.
Maintenant, que la VE s’impose doucement, mais sûrement, Toyota va se retrouver au niveau de BMW.
Paradoxalement, c’est le patron de BMW qui s’est fait un hara-kiri… Pas le japonais ! 😉

Thibaut Emme
Admin

seppuku vous voulez dire ?

BMW a eu des alternatives plus que crédibles aussi…du thermique, du thermique turbo, des MHEV, PHEV, des VE…
« la VE s’impose doucement » >> Ah ben merde…donc BMW aurait dû selon vous foncer tête baissée depuis plus de 10 ans dans un truc qui « s’impose » maintenant ? Arf.
Vous cherchez à vous justifier.

amiral_sub
Invité

SGL vous n’avez toujours pas compris que l’hybride n’est pas une alternative à la voiture électrique. L’hybride c’est améliorer le rendement d’un moteur thermique en utilisant le cycle aktinson et en récupérant l’énergie au freinage. Une hybride c’est une voiture thermique améliorée qui consomme moins. Une voiture électrique ça ne consomme plus du tout de pétrole.

wpDiscuz