Accueil Stellantis T3 2021 : Stellantis limite la casse face à la pénurie de...

T3 2021 : Stellantis limite la casse face à la pénurie de puces

0
18
PARTAGER
stellantis

Comme tous les constructeurs, le groupe Stellantis est touché directement par la pénurie de composants électroniques. Toutefois, le groupe réussit à limiter la casse niveau chiffre d’affaires.

« Le chiffre d’affaires net de Stellantis au troisième trimestre reflète le succès de nos récents lancements de véhicules, notamment de nouvelles offres électrifiées, combiné à d’importantes actions commerciales et industrielles réalisées par nos équipes en réponse aux commandes de semi-conducteurs non honorées. L’objectif opérationnel 2021 est donc confirmé malgré une visibilité toujours faible sur l’approvisionnement en composants », déclare Richard Palmer, le Directeur Financier de Stellantis.

Les ventes consolidées de véhicules représentent 1,131 million d’unité sur le 3e trimestre. Par rapport aux 1,547 million de T3 2020, cela représente une baisse de 27%. En revanche, en termes de chiffre d’affaires, Stellantis annonce 32,551 milliards cette année contre 37,717 milliards d’euros pour le troisième trimestre 2020. Cela représente une baisse de 14%. La réorientation commerciale (vendre plus cher, des options, et des finitions plus élevées) et le lancement de certains nouveaux véhicules attendues ont permis que le chiffre d’affaires recule moins que les ventes mondiales. Il y a aussi certainement la priorisation des véhicules à fortes marges dans la répartition des puces électroniques.

Orienter les ventes vers des modèles plus chers

Stellantis indique que les nouveautés comme « la DS 4, la Jeep Grand Cherokee L, l’Opel Mokka et la Peugeot 308 » ont participé à la limitation de la casse. Pour les prochains mois, la nouvelle Jeep Grand Cherokee ainsi que le tout premier Grand Cherokee 4xe électrifié devraient aider aussi. Dans les zones du monde qui progressent, il y a l’Amérique du Sud avec un CA qui passe de 1,780 à 2,546 milliards d’euros. Le Moyen Orient reste stable tandis que l’Asie Pacifique passe de 771 millions d’euros à 949 millions. Maserati voit son chiffre d’affaires passer de 392 millions à 514 millions d’euros.

Stellantis confirme ses objectifs pour 2021, soit une marge de résultat opérationnel courante d’environ 10%, à condition que l’approvisionnement en puces électroniques ne se détériore pas plus qu’à l’heure actuelle.

Les constructeurs ont réagi à cette pénurie de puces (les fameux semi-conducteurs). En privilégiant les véhicules chers, bien équipés, à forte marge, ils sauvent les meubles. C’est comme cela que la part des SUV en Europe continue d’exploser. Ces véhicules étant souvent vendus dans des finitions hautes, hybrides, voire hybrides rechargeables (PHEV), ils sont mis en avant par rapport aux versions de base pas chères. Et les délais de livraison de s’allonger, s’allonger, s’allonger.

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "T3 2021 : Stellantis limite la casse face à la pénurie de puces"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Comme aurait pu dire @darkargos…

Formidable Tavares… Il n’est pas que le plus beau, c’est aussi le meilleur et le plus intelligent.
Tavares est le Messie (Lionel ?) des patrons des constructeurs automobiles ?
(je n’y connais rien au foot)

… Et j’aime bien de dire du bien de Tavares… Normalement, ça fait plaisir à tout le monde… 😉

Frédéric LANGLOIS
Invité

Je crois qu’il n’y a pas qu’au foot où tu n’y connais pas grand chose xptdr
OK je sors … j’suis déjà dehors, même

SGL
Invité

😉

darkargos
Invité

https://www.turbo.fr/actualite-automobile/toyota-bz4x-2021-un-nouveau-suv-electrique-equipe-dun-volant-incroyable-182752

L’équivalent pas avant fin 2024 chez Stellantis. Donc oui bravo a Carlos Tavares de faire de la marge àcourt terme en ayant oblitérer la R&D et la transition vers l’électrique (valable chez FCA aussi d’ailleurs) . Les early adopters acheteront Tesla , coréen ou chinois ou japonais mais pas Stellantis avant 3 ans. Bon courage pour les récupérer une fois partis ailleurs.

SGL
Invité

Ils ont copié sur DS ! 😉 😀 (avec un peu de mauvaise foi)

zeboss
Invité
c’est vrai qu’il y a un « retard » à l’allumage.. sauf que sans aides financières, sans un sens organisationnel hors pair il reste compliqué de roulez en VE. Surtout professionnellement parlant. Et ce sont les pros qui brulent le plus le pavé et donc le GO. La « superbe » Hyundai présentée comme la parfaite anti-tesla ne tient pas la distance de ses promesses, autonomie ridicule dès qu’on roule à plus de 100 km/h. Donc sortir des véhicules au rapport autonomie/recharge très inférieur au monde actuel ne fera ni baisser le taux de co² ni assurer un bel avenir à l’entreprise. Alors oui… Lire la suite >>
Amazon
Invité
je suis d’accord! je dois changer le 2nd véhicule de la famille, nous aimerions une électrique. dans un budget de 35k€, on a rien de folichon chez Renault ou Stellantis, en tout cas rien qui puisse affronter 200 km d’autoroute sans mouiller sa culotte. la plateforme exPSA c’est pas fait pour faire de la route dès qu’on dépasse 110 la conso s’envole, idem la petite 500e. idem la Zoe. il reste la VW et on attend avec impatience la meganE en espérant qu’elle soit moins cher que l’ID3. VW, les coréens ont des offres crédibles, les marques françaises il faut… Lire la suite >>
Commandant Tour
Invité

c est le pb de toutes les VE actuels : si petite taille, petite batterie, donc utilisation urbaine avec un peu de 4 voies mais pas plus. Apres, si on veut pousser plus loin, il faut un tank avec des batteries de grosses capacités et c’est plus le meme prix.. et les promesses sont souvent loin de la realité

C Ghosn
Invité

Mercedes nous a prêté un EQC sur une semaine . Entre 250 et 300 bornes pour moi avec 80% d autoroute . Et je roule assez fort . Madame est à 300 330 elle. 😂

On a pris un glc 300e en remplacement du 3008.

Frédéric LANGLOIS
Invité

« En fait, les « petites » VE sont des outils formidables à la campagne »

Et comme en plus elles craignent moins les inondations ptdr

SGL
Invité

Donc autant garder son diesel et attendre au moins 5 ans pour avoir une VE « de voyage » et d’avoir une compacte avec de la place et 300 km à 130 au minimum.
Qui plus est, ce n’est pas plus mal pour l’écologie.
Laissons-les VE pour les trajets quotidiens… Et sont déjà parfaites depuis des années, et avec la montée des prix des carburants, il va falloir être « riche » pour vouloir garder une VT pour les petits trajets.

Frédéric LANGLOIS
Invité

Il y a déjà un article sur leblogauto, pourquoi aller chercher celui d’un des pires sites auto qui soit ?

NIC084
Invité

Oui enfin darkargos j’espère jamais voir un volant horrible comme ca chez stellantis lol c’est marrant tous copie tesla ils ont fait un joystick donc You copie

Frédéric LANGLOIS
Invité

600.000 véhicules non produits à cause de la pénurie de puce, c’est loin de ce qu’on pourrait appeler « limiter la casse ».
Sinon :

Thomas
Invité

Ca sous-entend: « comparé à la concurrence » 😀

Thomas
Invité

Peugeot pourrait terminer premier du marché français en 2021 😉

wpDiscuz