Accueil Nissan Nissan : les sites espagnols vendus au chinois Great Wall ?

Nissan : les sites espagnols vendus au chinois Great Wall ?

0
16
PARTAGER

Les autorités espagnoles et Nissan ont annoncé vendredi qu’ils allaient entamer des pourparlers avec la société chinoise Great Wall Motor au sujet d’un éventuel rachat d’une usine du constructeur automobile japonais à Barcelone, laquelle devrait fermer ses portes en décembre.

Les autorités nationales et régionales, ainsi que Nissan, ont également choisi le constructeur espagnol de motos électriques Silence et la société d’ingénierie locale QEV Technologies – qui dirige un centre de production de véhicules électriques intégré par les fabricants suédois Inzile et Volta – pour négocier le sort de deux usines plus petites.

Great Wall intéressé par le plus grand des sites, voire même par les 3 usines de Nissan

Great Wall serait intéressé par la plus grande usine  et étudierait à l’heure actuelle quelle pourrait être la synergie avec les deux autres sites, Silence et QEV Technologies ne s’intéressant quant à eux qu’aux petites usines.

« Nous sommes convaincus que nous pourrons trouver des solutions bénéfiques pour tous », a déclaré le directeur industriel de Nissan en Espagne, Frank Torres, dans un communiqué.

1600 emplois directs en jeu

Les trois usines Nissan de Barcelone emploient environ 3 000 personnes directement et 20 000 indirectement. Mais seuls 1 600 emplois directs sont en jeu, le reste des employés bénéficiera en effet de retraites anticipées et d’autres mesures, selon une source syndicale.

Fermeture de 3 usines Nissan en Espagne dans le cadre d’une restructuration

Portant un coup dur à l’Espagne, deuxième pays producteur automobile d’Europe, Nissan a annoncé l’année dernière la fermeture de ses trois usines dans le cadre d’une restructuration mondiale.

Le constructeur japonais a tout d’abord indiqué que les usines fermeraient d’ici décembre 2020, mais a ensuite repoussé la date d’un an, débutant alors sa recherche avec les autorités d’un projet industriel alternatif.

Great Wall pourrait conserver 1300 emplois

Si Great Wall Motor n’a pas rendu public son plan pour les usines, une source proche du dossier a déclaré que le constructeur chinois pourrait conserver environ 1 300 emplois.

Un projet présenté par le constructeur automobile belge Punch pour les usines de Nissan a été exclu des négociations à venir, bien que les responsables aient déclaré qu’aucune option n’était totalement exclue.

Notre avis, par leblogauto.com

Petit à petit la Chine et les constructeurs automobiles chinois « grignotent » le monde et le secteur automobile. Une manière pour Great Wall de faire d’une pierre, deux coups, mettant la main sur des usines « toutes faites » et l’infrastructure industrielle de Nissan, tout en plaçant une nouvelle fois ses pions sur le Vieux Continent.

Sources : Nikkei

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Nissan : les sites espagnols vendus au chinois Great Wall ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Klogul
Invité

pas une communication ne parle d un lien entre la fermeture de l usine et l accord japon / eu sur la suppression des droits de douane…

Jean
Invité

L’Europe a tue la vieille automobile. On louera une voiture chinoise comme on loue un telephone Xiaomi

Emmanuel
Invité

@Jean
Peut être que la vieille automobile c’était assoupie sur son savoir faire diéselistique, sans voir pointer les motorisations électriques ?
Le meilleur exemple : Fiat, mais Renault ,’était pas mal non plus.
et que dire de Land Rover, abandonnant une partie de sa clientèle afin de courir vers le luxe plus rentable.

elrond
Invité

la même rhétorique victimaire chez certaine est usante.
Ils ont sauvé volvo, volvo est toujours là, fait du bénéfice et les emplois préservés

Pareil pour nissan, ils vont maintenir des emplois, rénover.
Il faut expliquer aux gens que personne ne force les constructeurs à fermer si ce n’est leur manque de compétitivité.

La vérité est face, personne ne veut la voir. On crachera dans la soupe, et au lieu de se mettre à travailler, on accusera les chinois de « voler » l’industrie alors même qu’ils ont distancé toute l’industrie automobile électrique européenne.

La seule et unique vérité, est qu’ils bossent et qu’on les jalouse.

Klogul
Invité

mais bien tu vis dansnun fantasme mon pauvre… jaloux d une dictature communiste avec zero lierte de pensee? arrete de lire les sites d info alternative tu te fais bourre le crane par de la propagande chinoise et russe.

Avec la chute d evergrande on va bien rire je le sens

elrond
Invité
A partir du moment où tu as évoqué Evergrand, tu as signé que tu ne comprend strictement rien à l’économie. Les endoctrinés ne sont pas là où on croit. Evergrand fera faillite avec une décomposition assistée par l’état pour que les gens n’encaissent pas trop. Mais ils vont laisser les actionnaires crever et c’est le signe d’une économie bien structurée. En Europe, les faillite ont été masquées par des impressions monétaires de la BCE, mais c’est une façon de cacher la pourriture. Il suffit d’ouvrir les yeux et d’aller faire un tour à Paris et va comparer avec une métropole… Lire la suite >>
Klogul
Invité

🤣 tu penses qu ils vont s en sortir sans dommage tu crois au pere noel encore. En meme temps vu comment tu avales les couleuvres diffuse sur internet.

On verra dans dix ans ton pays avec qie des hommes vieillisant et proche de banqueroute.

Bref va vivre la on te retient pas, ils te recruteront dans la police de la pensee tu pourras surveiller les mechants ouigours ou les mechants tibetains ou ecrase des etudiants avec un tank

beniot9888
Invité

Tu as un clavier chinois ? Tu n’as pas dû le payer cher en tout cas 🙂

beniot9888
Invité
Et qu’est-ce qu’on en a à faire que la Chine soit une dictature communiste ? Quand tu achètes une Ford, tu ne te demandes pas si c’est soutenir l’ultralibéralisme ? Quand tu achètes une Volkswagen, tu penses à son passé nazi ? Une voiture, c’est un produit. Un produit très cher, en plus. Genre pour le prix d’un 3008 haut de gamme, tu peux avoir un petit 2 pièces dans une ville de province. Donc si j’ai un produit compétitif fabriqué en Europe par des employés européens, je ne vais pas dire non. On était plutôt content quand Toyota est… Lire la suite >>
SGL
Invité
Ce n’est pas correct @beniot9888 vous mélangez tout comme pour tout noyer. Quand, je critique les Allemands, ce n’est pas sur leur passé Nazi… C’est sur leur politique qu’ils ont depuis Merkel, trop indulgent vis-à-vis de Chine et la Russie. (pour le gaz) Je ne vais pas chercher dans leur passé, dans ce cas, la France comme tous les pays du monde sont coupables de quelques choses. À force de tout pardonner des choses actuelles et en cours, sous prétexte que dans un passé lointain, nous serons également coupables, on ne met plus de limites aux exactions possibles puisque tout… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

Qui a pardonné quoi ?

lym
Invité

Une main d’œuvre corvéable et sans protection sociale d’un état totalitaire, cela s’appelle du dumping social (donc indirectement économique) et devrait surtout être compensé par des taxes.

Emmanuel
Invité

@Lym
Mais si les produits sont taxés, les importateurs vont acheter plus cher, donc avoir moins de marge et les actionnaires ne font pas être contents !
et comme une famille, ou un patron de société propriétaire de chaines de distribution, ou un propriétaire de produits de luxe, a plus facilement accès aux dirigeants d’un pays qu’un petit industriel provincial, c’est l’ouverture des frontières qui sera présentée comme la meilleure solution pour le pays !
et pas une taxation basée sur la protection sociale des travailleurs ou le bilan carbone de la production et l’importation du produit !

SGL
Invité

@Emmanuel, et donc ?
On ferme les yeux pour ne pas déclencher une période de GJ bis ?
On ferme les yeux pour qu’une minorité à l’image de Serge Tchuruk s’en mette plein les poches sur un amas de chômeurs ?
« C’est l’ouverture des frontières qui sera présentée comme la meilleure solution pour le pays »
C’est l’argument de Bill Clinton quand il a expliqué les cadeaux faits aux Chinois pendant les négociations sur l’OMC en 1997-2000.
L’ouverture des frontières avec la Chine, ça ne marche pas pour nous… cela nous enterre vivant !

pat d pau
Invité

Ah carlos et sa course aux volumes et pas la qualité/fiabilité. La theorie du « c’est le client qui comprend pas »
Infinity reviendra en europe malgré le four qu’ils ont pris ?

carlito
Invité

Le début de la fin…

wpDiscuz