Accueil Land Rover CO2 : la pénurie de puces oblige JLR à s’accorder avec Tesla

CO2 : la pénurie de puces oblige JLR à s’accorder avec Tesla

0
17
PARTAGER

Jaguar Land Rover (JLR) a l’ intention de rejoindre le constructeur automobile japonais Honda dans l’accord de mise en commun des quotas CO2 mis en œuvre avec Tesla pour l’année dans l’Union européenne et séparément au Royaume-Uni (Brexit « oblige »).

JLR n’a pas vendu assez de véhicules « propres » pour respecter ses quotas CO2

Selon Schmidt Automotive Research , Jaguar Land Rover, société britannique (détenue par Tata) a vendu plus de 25 000 véhicules plug-ins sur 18 marchés européens, soit environ un quart de son volume de ventes. Cependant, ce n’est pas suffisant pour répondre aux exigences d’émissions CO 2 – ou du moins pas optimales du point de vue de la rentabilité.

Quand la pénurie de puces influe sur les quotas CO2

Bien que presque tous les constructeurs soient optimistes sur les objectifs de CO2 cette année, Jaguar Land Rover (JLR) a probablement conclu – dans un contexte de pénurie de semi-conducteurs – qu’il était plus exposé à faire dérailler ses objectifs de conformité CO2.  Choix cornélien pour le constructeur : quelle stratégie adopter ? commercialiser en priorité ses modèles les plus rentables … mais néanmoins plus émetteurs de CO2 où les « sacrifier » pour atteindre ses objectifs de conformité.

Au final, le constructeur ne disposant pas d’assez de semi-conducteurs pour équiper toute sa production il aura donné la priorité à ses modèles lui rapportant plus de marges … mais également plus polluants. On ne peut pas tout avoir …

A noter que JLR, qui est classé comme un fabricant de niche, a un objectif de dérogation de seulement 131,8 g/km au lieu de l’objectif de 95 g/km (NEDC) moyen basé sur le poids de la flotte pour les fabricants de masse.

Or, la société ne propose actuellement qu’un seul modèle tout électrique – la Jaguar I-PACE , et près de 10 versions hybrides rechargeables d’autres modèles.

Tesla : 1,15 milliard de dollars de revenus issus des crédits CO2

Tesla indique pour sa part qu’au cours des trois premiers trimestres de 2021, il a enregistré quelque 1,15 milliard de dollars de revenus provenant des crédits réglementaires (au niveau mondial). Il y a un an, il s’élevait à 1,18 milliard de dollars (en grande partie grâce à un accord avec FCA, qui fait désormais partie de Stellantis).

C’est un montant substantiel au final qui, en quelques années seulement, peut se traduire par le financement nécessaire à la construction d’une nouvelle usine …

D’autres alliances

D’autres groupes de mutualisation de quotas CO2 sont répertoriés pour 2021. En dehors de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi (avec les marques Dacia, Mitsubishi, Nissan, Renault, Alpine), il s’agit de l’accord Volvo / Polestar et de l’alliance entre le Groupe Volkswagen + SAIC, MG.

Sources : Schmidt Automotive Research

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "CO2 : la pénurie de puces oblige JLR à s’accorder avec Tesla"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lym
Invité

A tout points de vue, le marché de l’électrique est quand même bien biaisé: Tout doit lui faire ventre entre malus et crédits CO2… Gare au retour de bâton quand des millions de personnes vont devoir faire la queue devant les bornes!

amiral_sub
Invité

c’est très sain : les cancres financent les vertueux

SGL
Invité

Alors @lym reconnaît à demi-mot qu’il n’y a pas assez de bornes …. On avance un peu 😉

amiral_sub
Invité

ah ok, c’est de la faute à la pénurie de semi conducteurs que jaguar a une gamme très emittrice…. MDR

sweeck
Invité

Oui la pénurie de composants c’est devenu l’élément de langage favori des constructeurs, celui qui explique tous leurs problèmes.
Pour JLR ce n’est pas parce que leur pace E n’est pas assez compétitif qu’il ne se vend pas, c’est la faute aux composants.
Pour d’autres constructeurs, Stellantis par exemple, ce n’est pas parce qu’on arrive pas à vendre nos suv hors de prix qu’on arrête les chaines, c’est la faute aux composants… (mais on offre quand même 5000€ de remise sur nos suv hors de prix, bizarre non ?)

Amazon
Invité

les crédits CO2 c’est une belle arnaque quand même de la façon dont c’est calculé.

Tesla émet pas mal de CO2 pour la construction de ses voitures, comme les autres qui font du thermique (voir plus disent certains).
vivement que la chaine complète d’émission soit comptabilisée.
sans ça, c’est un peu du pipeau.

le crédit, il devrait être versé aux utilisateurs des véhicules électriques, car ce sont eux qui font l’effort de changer de mode de déplacement

amiral_sub
Invité
Amazon: le gros des emissions des thermiques c’est au roulage. Et la comission européenne est gentille parce que si on comptait les emissions réelles du puits à la roue, le bilan serait calamiteux: les emissions ce ne sont pas que les 160g/km de la voiture de monsieur tout le monde (la moyenne du parc Français actuel), il faut ajouter la prospection, le forage, le pompage, le transport, le rafinage, le retransport, la distribution. Et suivant les pétroles on est de +25% pour du brut léger saoudien à +100% pour du pétrole lourd canadien ou venezuelien (il a fallu 2 barils… Lire la suite >>
Amazon
Invité

j’en suis conscient, mais pour changer, si la prime CO2 comme le malus d’ailleurs était payé directement par l’utilisateur (tesla comme tout utilisateur paye pour le CO2 qu’il émet, les utilisateurs de voiture sont taxés à hauteur du CO2 émis).
cela nous garantirait le retour des GJ aux ronds points, petite animation sympa!

Jdg
Invité

Moi bon élève j’ai pas trop pollué donc c’est bon je peux vendre mon crédit au pollueur d’en face et comme ça il est tranquille.
Que c’est beau l’écologie…….

amiral_sub
Invité

sinon on eut faire interdire les jaguar land rover en Europe, mais c’est un peu radical

Jdg
Invité

Interdire de revendre un droit à polluer ça suffira.
JLR payera une amande ou investira pour baisser ses émissions

SGL
Invité

Bah, il ne faut pas oublier que la taxe carbone n’est actuellement pas trop chère… Mais elle doit augmenter progressivement.
Donc, dans un futur proche, les constructeurs trop émetteurs vont rentrer dans une situation intolérable s’ils ne font pas rapidement un énorme effort.
À la fin, c’est une situation saine… Le pollueur est payeur.

Jdg
Invité

Je vois de -1 donc ils y en a qui sont d’accord pour laisser polluer des entreprises ? Pas grave vu qu’elles peuvent acheter du bonus carbone.
Bien bien

SGL
Invité

Mais enfin @ Jdg, vous comprenez bien la situation ?
JLR est obligé de payer leur surplus de CO2… Donc ils sont mis à l’amende… Ils sont pénalisés, cela leur coûte un fric de dingue à terme !
Tout les encourage (heureusement) à moins polluer dans un proche futur !
… Donc oui, c’est bien… C’est même très bien, d’autant que les taxes carbone vont augmenter dans l’avenir, ça sera donc encore plus vrai dans l’avenir.

versdemain
Invité

Ben moi, je trouve ce choix de Jaguar contreproductif. Il s’agit d’nu aveux d’échec, et pire de financer son principale concurrent.

La bonne mesure, selon moi, aurait consisté à faire une braderie sur le model I-Pace avec disons 50% de remise sur le 2me si on en achète 2 d’un coup. Voir 50% de remise aussi sur le 3èm modèle.

Ainsi toutes les entreprises qui savent compter se serait jeter sur la jaguar I-Pace. Et les cotas CO2 de JLR serait atteins avec en plus une bonne publicité.

SGL
Invité

Tout à fait… Ils sont mauvais… Ils avouent de l’être… Mais ils payent. (une sorte d’amende)
… Cela encourage tous les constructeurs du monde à être plus vertueux.

MDR
Invité

c’est dommage en effet j’en aurais bien acheté de 3 couleurs différentes

wpDiscuz