Accueil Continental Continental abaisse ses prévisions de ventes et de marge pour 2021

Continental abaisse ses prévisions de ventes et de marge pour 2021

0
0
PARTAGER

Continental a abaissé vendredi ses prévisions de ventes et de rentabilité pour 2021. Le géant équipementier automobile allemand est fortement impacté par des « pénuries persistantes de semi-conducteurs et des incertitudes sur les chaînes d’approvisionnement ».

Continental prévoit une baisse de son chiffre d’affaires et de sa marge

Continental table désormais sur un chiffre d’affaires compris entre 32,5 et 33,5 milliards d’euros contre 33,5 à 34,5 milliards précédemment, avec une marge opérationnelle comprise entre 5,2% et 5,6% (contre 6,5% à 7%). Supputant que le marché automobile mondial stagne par rapport à l’année 2020.

Quand Continental pariait il y a peu sur une reprise

Pourtant, Continental – deuxième équipementier mondial derrière son compatriote Bosch – comptait sur 2020 pour se refaire une santé après la crise économique engendrée par la crise sanitaire. Le groupe avait initialement prévu une progression des ventes de voitures comprise entre 8% et 10% pour 2021.

C’était sans compter sur la pénurie de puces électriques qui frappe les entreprises dans le monde entier, et tout particulièrement le secteur automobile.

Les problèmes d’approvisionnements freinent la reprise du secteur automobile

Mais l’optimisme n’est plus d’actualité … les problèmes d’approvisionnement observés dans le monde ont freiné la reprise, contraignant les principaux constructeurs automobiles à interrompre temporairement leurs chaînes de production ces derniers mois.

Ainsi, ne serait-ce qu’au niveau européen, le marché automobile est revenu en septembre à ses niveaux de 1995 avec 718.598 voitures neuves vendues, soit une baisse de 23,1% en valeur glissante annuelle.

Une pénurie qui conduit à une hausse des prix …

Mais ce qui est rare devient cher … et puces et matières premières n’échappent pas à la règle.
Selon les termes mêmes de Continental, « l’impact négatif » de la hausse des prix « s’est nettement renforcé ».

Alors qu’au troisième trimestre, le chiffre d’affaires du groupe a baissé de 8,5% en comparaison annuelle, pour s’établir à 8,04 milliards d’euros, les commandes fondant comme neige au soleil, la a marge d’exploitation avoisine quant à elle à 5,2%, selon des résultats préliminaires publiés vendredi.

Dans le détail, la branche automobile a dégagé une perte opérationnelle de 2,3% sur ses ventes, elles-mêmes en recul annuel de 17%. Le groupe table désormais sur une perte annuelle en 2021 pour cette activité alors qu’il tablait auparavant sur une contribution légèrement positive.

Notre avis, par leblogauto.com

Par un effet domino, c’est tout le secteur automobile qui se retrouve impacté par les pénuries de semi-conducteurs et matières premières. Déjà éprouvés par la crise économique induite par la crise sanitaire, la fin du diesel et les coûteux investissements nécessités par la transition énergétique, le secteur risque d’être fortement secoué.

Sources : AFP, Continental

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz