Accueil Essence ou Diesel Carburants : les stations communales ont le vent en poupe

Carburants : les stations communales ont le vent en poupe

0
110
PARTAGER
pompe carburant

Pour lutter contre la désertification, de plus en plus de communes rurales lancent leurs propres stations à carburant. Et cela n’a que des vertus.

Avec les mises aux normes des cuves, de plus en plus de petites stations-services de campagne ont mis la clé sous la porte, faute de ne pouvoir financer raisonnablement ces mises à jour. Désormais, dans bien des cas, il faut faire 10 à 15 km pour aller faire son plein. Outre un coût en carburant pour faire ces 30 km de 2 à 4 € pour un particulier, cela a un effet pervers : la désertion des commerces locaux.

En effet, quitte à faire 30 km pour aller bien souvent à la station-service du supermarché de la grande ville du coin, les gens en profitent pour faire leur course. Et tant pis pour l’épicerie du village, ou les commerçants comme le fleuriste, le cordonnier, le libraire/papetier, etc.

Certains maires ont mis du temps à comprendre qu’un « poste à essence » participait aussi à la vie d’un village. Pour de nombreux édiles, ce n’est pas le rôle de la municipalité que de s’occuper de carburant. De la même manière que beaucoup ont compris que garder un bureau de poste était vital, ils sont – enfin – de plus en plus nombreux à créer leur propre station.

Interdiction de faire du bénéfice avec la station

Mais, ici, pas de station-service à proprement parler. Le seul service rendu, c’est la distribution, et via des pompes 24/7 à carte bancaire. Pas de pompiste qui vous fera le parebrise pendant ce temps. Cependant, c’est l’assurance d’avoir du carburant à proximité. Et cela a un autre avantage : la municipalité ne cherche pas à faire de marge sur le carburant.

Ainsi, après le prêt éventuel ou l’investissement remboursé, pour les consommateurs cela devient très intéressant. Une station automatique, aux normes, c’est entre 120 000 et 180 000 € selon les emplacements et le nombre de pompes. De nombreuses communes empruntent alors sur 15 ans pour limiter l’influence sur leurs budgets souvent tendus. Résultat, les prix à la pompe sont comparables à ceux des stations de supermarché. Celles qui ont investi il y a plusieurs années arrivent même à être moins chères, ayant des coûts de fonctionnement plus faibles.

Et cela continue une fois le prêt remboursé puisqu’une municipalité n’a pas le droit de faire de bénéfice via cette installation. Elle doit simplement couvrir les frais, réduits au symbolique. Certes, ces pompes ne créent pas d’emploi direct, mais les retombées indirectes sont réelles. Les commerçants ambulants peuvent faire le plein là, et les habitants sont moins tentés d’aller à 15 km pour faire toutes les courses. Certaines communes voient même les habitants alentour venir faire le plein à cette station moins chère, et ils en profitent pour acheter dans la commune.

Notre avis, par leblogauto.com

Alors que la flambée du cours du pétrole fait grimper les cours des carburants fossiles, ces stations municipales permettent d’être sûr de ne pas avoir de marges cachées (reste les taxes…). C’est aussi un geste citoyen local en faisant marcher le commerce local.

Certaines communes ont mis du temps à accepter que c’était aussi leur rôle que de garder une station-service, une épicerie/bar/tabac, un bureau de poste dans la mairie, ou même une pharmacie. Pour ne pas avoir réagi à temps, certaines communes ont vu leur pharmacie fermer sans repreneur et la licence tomber.

La « France périphérique », c’est aussi cela. Eviter que les villages ne deviennent des cités dortoirs ou ne se vident totalement de leur population et de leurs travailleurs. Quelques municipalités installent aussi des pompes d’AdBlue pour attirer les routiers. Certaines communes sont même passées à l’étape d’après en installant une borne électrique accélérée ou rapide.

Illustration : T.Emme/leblogauto.com

Poster un Commentaire

110 Commentaires sur "Carburants : les stations communales ont le vent en poupe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

C’est certes une bonne initiative, m’enfin, c’est dommage devant le chamboulement de période qu’un effort ne soit pas fait plus pour le long terme… Un réseau de recharge pour VE et des pompes qui favorisent le E85 et GPL ainsi la location ou la vente de quadricycle électrique.

seb
Invité
Emprunter sur 15 ans pour installer une pompe à essence quand dans moins de 10 il n’y aura plus de véhicule neuf thermique, ça fait presque un peu tard. Par contre, ça permettrait d’avoir un aménagement pour y installer des bornes de recharges plus tard. On pourrait presque imaginer réinvestir dans 15 ans dans une borne de recharge, en partie financée par la pompe a essence qui restera d’actualité quelques années encore. A voir ce que disent les normes concernant la distance entre une borne de recharge à plusieurs centaines de volts et une pompe à carburant. ^^ La logique… Lire la suite >>
SGL
Invité

Bah oui @seb, enfin quelqu’un qui se pose la question sur la pérennité de l’investissement !
Les gens dans les villages font rarement plus de 40 km dans la journée… Souvent plusieurs fois 10-15 km, banaliser le quadricycle électrique ou VE du style Spring serait un désenclavement et un retour à l’emploi pour certains.

labradaauto
Invité
juste la nostalgie du temps où tu pouvais aller chez esso pour le tigre, les décalcomanies, sa queue que t’accrochais au rétro, tu allais aussi chez avia, chez shell, Caltex : Plein de cadeaux partout ! tu choisissais. Il y avait des pompistes , des pompes mélange 2 temps! Oui c’était le bon temps ! En Suisse , Autriche je vois encore beaucoup de stations ailleurs que chez les enseignes de distributions alimentaires et des pompistes . Ici, nous sommes en France . Permis à points, ceintures, 110, 90, 80, 90 …et le 30 a la cote .on y a… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

You wanna make la station essence great again mais le vote électronique t’a volé ta victoire ?

Mathieu
Invité

Comment le pays de De Gaulle du nucléaire et de la défense autonome a pu être si dépendant d’un produit venant de l’autre bout du monde tenu par des dictatures ? La faute à Total ?

SGL
Invité

+1000 @Mathieu
Ça devient dramatique que l’on accepte autant de soumission.
Pourquoi pas cibler avec le diesel de synthèse HVO10, l’E85.
On règle toujours que la fin du mois au jour le jour, rien de pérenne.
Faisons travailler nos paysans !

SGL
Invité

La solution unique n’existe pas @Thibaut, et vous le savez autant que moi.
Ça ne sera qu’un chapelet de solution.

Vous vous rendez compte que la une des informations est sur les prix élevés des carburants alors qu’il existe des VE en vente dont le coût aux 100 km est divisé par 4 ou 6 !
Alors que ces autos ne font même pas 1 % du parc automobile français !
Demain (en année) les carburants seront forcément plus chers…

SGL
Invité

Non mais un mixte de thermique biocarburant et VE.
Si tous les hangars agricoles et parkings de supermarché seraient équipés de PV (français) avec parfois station de fabrication de H2, on serait autonome, la France aurait moins besoin de lignes HT pour acheminer l’électricité

SGL
Invité

« Argent magique… » Peut-être ?
Sauf que si c’est de l’investissement dans l’intérêt économique de la France cela peut se rembourser !
N’oublions pas à côté la facture de pétrole et gaz par an… À côté de la facture de l’EPR de Flamanville, c’est une facturette.

SGL
Invité

Manifestement, nous sommes partis pour avoir régulièrement des factures de 70 milliards € au minimum.
La facture du proto EPR, c’est moins de 20 milliards les suivants seront de 4 à 6 moins chers.
Pour moi, il n’y a pas photo, même avec l’EPR, le nucléaire n’est pas cher à côté !!!
… Et les éoliennes du futur risquent de nous rajouter une couche de factures salées avec une consommation de gaz en plus !

wizz
Membre

Le réseau français est capable de supporter 100GW, puisque c’est le pic maxi qu’on a connu, sans que le réseau ait cramé par surchage
on n’a pas besoin de construire des lignes HT supplémentaire, (sauf dans certaines régions où les gens ne veulent ni centrale nucléaire, ni centrale thermique, ni éolienne, ni panneaux solaires, tout en désirant vivre moderne)
construire des centrales nucléaires supplémentaires n’implique pas la construction de milliers de km de lignes HT supplémentaires, mais juste quelques dizaines de km pour les raccorder au réseau

SGL
Invité

Mon « Yakafokon » comme vous le dite, me semble préférable et plus constructif que de pleurnicher et surtout de chercher à tout prix un coupable… Comme les pauvres, les riches, Macron, etc. de certains !

SGL
Invité

« …qui est top dans un sens devient Satan dans l’autre ?  »
Déjà la GROSSE question, est-ce que les échanges sont équilibrés !???
Malheureusement, je crois connaître la réponse… Mais que tout le monde vérifie par lui-même !
On va encore me traiter de sinophobe.

SGL
Invité

Le chine est l’usine du monde …
Des produits pas chers imbattables d’un point de vue rapport qualité sortent par milliards des usines chinoises.
S’ils arrivent jusqu’à chez nous pour seulement quelques centimes en plus seulement… C’est grâce au pétrole pas cher.
… ça fait 40 ans que cela dure et 20 ans avec les frontières ouvertes par les lois de l’OMC.

wizz
Membre

et tout le monde va au supermarché avec le pistolet sur la tempe, leur forçant à remplir le caddy avec les produits chinois….

SGL
Invité

Non mais !???
Les gens n’ont pas une éducation civique pour choisir la nationalité de leurs produits.
Dans ma boîte, il y a plein des jeunes cadres de 30 ans qui gagnent tous plus de 3 k€ net par mois sont heureux d’acheter en masse chez Amazon et Alibaba.
Alors déjà si les gens qui ont les moyens n’achètent qu’au moins cher, allez dire aux pauvres d’acheter obligatoirement français !
De plus, ce n’est pas trop le rôle des Français de choisir… C’était encore le boulot des autorités dans les années 80 de veiller sur la nationalité des produits.

SGL
Invité

… Pardon d’avoir choqué en parlant de la vraie vie !

SGL
Invité

OK @Thibaut Emme, pour la bouffe !
Surtout les fruits et les légumes

Camac
Invité

C’est dommage d’investir uniquement dans du petrole alors que c’est une technologie du passé.
Nous avons besoin de bornes électriques rapides car dans la campagne tomber en rade est stressant

wizz
Membre

????

SGL
Invité

Le monsieur te dit que les campagnes sans bornes de recharge n’encouragent pas l’achat des VE… Moi, je le comprends 😉

wizz
Membre
Si ma tante en avait, alors je l’appellerais tonton Si les villages avait une densité urbaine de 10.000 habitants par km², au point de ne pas pouvoir se garer par manque de place, alors ce serait une ville Certains habitants des grandes villes ont choisi de quitter le centre ville pour s’installer en banlieue, afin d’voir une maison individuelle, de l’espace, un vrai jardin, et un garage A la campagne, ce sont des maisons essentiellement, des maisons individuelles, avec donc garage. Il est infiniment plus facile pour un campagnard de recharger sa voiture électrique dans son garage qu’un Parisien qui… Lire la suite >>
SGL
Invité

@wizz, dans ce cas-là… Pourquoi n’a-t-il pas plus de VE ?
…la peur de faire de trop grosses économies ?

wizz
Membre

parce qu’à la campagne, les salaires sont bien moindres. C’est bien pour cela que les jeunes vont dans les grandes villes, voire à Paris pour faire carrière, pour des salaires qu’ils n’auront jamais dans leur campagne. Et donc ce qui parait abordable pour un Parisien peut ne pas l’être pour un provincial, voire pas du tout. C’est bien pour cela que tu as pu acheter ta maison secondaire que tu trouvais pas trop chère, mais qui était surement très chère pour les locaux

wizz
Membre
En France, pour 40.000€, on peut avoir une voiture électrique très potable, qui coutera à peu près le même prix, que l’on soit à Paris ou dans le Cantal 40.000€, c’est « pas grande chose » pour un Parisien 40.000€, c’est quasiment l’achat d’une maison dans certains coins à la campagne, THE crédit principal pour le guss 40.000€, un Parisien trouverait normal de dépenser cette somme pour acheter une voiture électrique Le type dans la campagne profonde, avant de mettre 40.000€ dans une voiture, il réfléchira 2 fois (parce qu’il peut acheter une maison avec ce budget) bref, mais pourquoi donc on… Lire la suite >>
lym
Invité

C’est de la connerie ou c’est du surjoué pour rigoler derrière son clavier?

lym
Invité

Il s’agit ici de stations de campagne destinées à éviter que les usagers locaux aillent ailleurs pour faire le plein (et les courses): Il faut l’écrire en quelle langue?
Le but n’est clairement pas de charger les bobos de passage qui vont rester plantés là le temps de la longue charge en se plaignant du cri du coq, alors que les rares locaux ayant un VE sont tous en maison pouvant charger à domicile et s’en tapent d’une borne!
Par contre, ils n’ont pas la raffinerie à domicile…

SGL
Invité

@lym, personne ne critique l’initiative… Mais ça pourrait être mieux et plus ciblé et quelque part, on entretient le mal.
D’emblée, j’ai parlé de pompe E85 de diester, de GPL, de location de quadricycle électrique.
Là, on finance des infrastructures dignes du XXe siècle.
… Bref, c’est bien mais pas top pour préparer l’avenir !
Si vouloir préparer l’avenir « , c’est de la connerie“ !!?

SGL
Invité

C’est vrai pour les VE (c’est un problème en France, globalement.)… Mais pour le diester E85, GPL, ça devrait être beaucoup plus !
…et encore plus dans un proche avenir.

@ Thibaut, je vois dans les villages du 89 des flottes immenses de C15, Berlingo 1e gen. 205, 309 et R19 diesel , Laguna 1 Xantia … Tous à 90 % diesel qui pourrait fonctionner au diester… ou au colza parfois à 100 %

amiral_sub
Invité

des flottes immenses? tout cela devient rare, on ne doit pas vivre dans les memes campagnes

SGL
Invité

Oh que si !
Il y a de tout, mais souvent, une voiture de 10 ans est plutôt à ranger dans les voitures les plus récentes !
Les autos de plus de 25 ans ne sont pas rares.

amiral_sub
Invité

vous nous posterez une video, j’ai hate de voir des 205, 309, R19 qui se croisent dans la rue

SGL
Invité

Mais allez sur les brocantes dans le 89, 77, 45, c’est sympa, on voit des beaux villages avec leurs « indigènes“ 😉
Il y a de tout, mais aussi un 1/3 d’autos qui ont largement plus de 20 ans.
De toute façon, l’âge moyen des autos est passé en peu d’années de 7 à 10 ans et donc une voiture neuve plus une de 20 ans, fait une moyenne de 20 ans.

amiral_sub
Invité

merci SGL j’habite à la campagne et j’ai de la famille dans d’autres départements, nous n’avez pas conscience que meme dans le trou du cul du monde les 205 disparaissent

wpDiscuz