Accueil Electriques Munich 2021 : Mercedes EQG Concept, Classe G électrique

Munich 2021 : Mercedes EQG Concept, Classe G électrique

0
12
PARTAGER
Mercedes EQG Concept

Mercedes va dévoiler au Salon de Munich 2021 le concept EQG, le futur Classe G électrique. Ou comment conserver l’ADN du G tout en le rendant « vert ».

Des Classes G vert, on en connait plein. Vert militaire comme à l’origine du véhicule. Là, Mercedes dévoile une étude toute électrique « proche de la production ». Visuellement, le concept est un Classe G sans aucun doute. On retrouve la face avant bien verticale, avec la signature lumineuse en rond qui reprend la forme des feux originaux. La calandre quant à elle est suggérée car pleine. Une signature lumineuse entoure l’étoile Mercedes. Le tout est souligné par des petits points bleus (oui le bleu c’est électrique…).

Mercedes a conceptualisé le EQG en mettant des lignes lumineuses partout, mais il est aisé de voir un véhicule de série derrière tout cela. On a même les rappels de clignotants sur le dessus des ailes avant. Dans le côté concept, on a également les barres de toit qui intègrent le troisième feu stop ou une rampe de lumière d’appoint. En revanche, on n’a pas le droit à l’intérieur. Le EQG est présenté en une carrosserie bi-ton superbe.

V8 ou électrique, faites votre choix

En revanche, les jantes de 22 pouces en aluminium poli ne font pas très 4×4 des champs et plus SUV de ville. Le coffre de roue de secours est ici un coffre tout court. Pas de roue de secours, et une forme qui rappelle les wallbox Mercedes.

Technologiquement, on est à l’opposé de la version AMG G 63 et de son V8 de 4 litres. Ici, la fée électricité entraîne les quatre roues pour conserver les capacités de franchissement du EQG. Quatre moteurs électriques « proches » des roues pour une gestion du couple, du patinage, etc. très fine. Le véhicule dispose d’une boîte deux rapports dont un « rapport court ».

Mercedes parle volontiers des capacités de grimpette de son EQG : il gravit la piste d’essai de Schöckl mountain à Graz, les 5,6 km avec des pentes jusqu’à 60°. Le modèle de série devra aussi passer ce test pour être « Schöckl proved ». En revanche, pas de chiffre sur l’autonomie, la puissance, ou même le poids de tout cela. On en saura peut-être plus lors du salon.

Notre avis, par leblogauto.com

Le Classe G électrique a de l’allure. En fait, il a l’allure décalée de son glorieux ancêtre, le G. Reste à savoir si ce genre de véhicule trouvera son public. En effet, le V8 a aussi la cote sous le capot. Ca fait vroum-vroum et les propriétaires le mettent volontiers en avant en laissant les badges. Par contre, cela plaira aussi à une certaine frange d’acheteurs pour se draper dans la « vertu » électrique.

Si le VE s’adapte très bien aux 4×4 (contrôle du couple de chaque roue, etc.) il y a un écueil : le poids. Déjà qu’un Mercedes-AMG G 63 pèse plus de 2,5 tonnes, alors imaginons avec une grosse batterie.

Illustration : Mercedes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Munich 2021 : Mercedes EQG Concept, Classe G électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Pour quelle autonomie?
A un prix stratosphérique? (combien de Spring ou d’Ami pour se la payer?)
En tout cas la défense de l’environnement a du bon!
Entre les faux SUVs électriques, les faux pick-ups électriques, les vrais pick-ups électriques … v’la les 4×4 électriques! C’est cool de rouler « propre »!

Les riches aident à la reconversion électrique! Lol.

Emmanuel
Invité
Parfois c’est utile d’avoir un 4×4. sur le forum AP, il y a régulièrement des demandes de véhicules 4×4 capables de circuler dans la neige ou sur des chemins défoncés. Les utilisateurs sont le plus souvent des infirmiers qui réalisent des tournées en montagne, et qui cherchent un équivalent à la Suzuki Ignis ou à la Fiat Panda 4×4. Mon voisin est agriculteur / éleveur, il a acheté un Defender 90 avec moteur 300 tdi des années 90 remis en état pour remplacer un pickup trop grand, trop gros et pas adapté à son usage. D’autres ont des Duster 4×4,… Lire la suite >>
SAM
Invité

@Emmanuel. J’en croise souvent à Megève ou Courchevel des Classe G ou à Genève mais pas ailleurs …

panama
Invité

@sam : Monaco, Cannes, St Tropez…

C.Ghosn
Invité

Luxembourg, à tout les coins de rues …

KifKif
Invité

Dasn tous les pays de l’Est, très très prisés en Ukraine et en Russie

beniot9888
Invité

Le classe G n’est pas exactement dans des prix abordables à la base. Et pas exactement une voiture d’écologiste non plus avec ses V8.

C.Ghosn
Invité

Un bon vieux G240 d et ces vaillants 70cv est tout a fait abordables….

beniot9888
Invité

Sûrement, mais l’actuel commence à 108550€. Plus le malus.
Après, on peut effectivement s’amuser à comparer une voiture neuve et une occasion de 40 ans.

zeboss
Invité
Ce que le législateur européen n’a pas intégré dans la bascule VE c’est que c’est un Eldorado pour les « j’ai la plus grosse »… Résultat probable dans 15 ans, un parc de mastodonte dont la conso convertie en production d’énergie perdue sera simplement monstrueuse. Ily a 30 ans une compacte de 130 / 160 cv ou une limousine de 250 Cv c’était le nirvana, aujourd’hui c’est le niveau mini en VT, en électrique, une Volvo, marque pas spécialement réputée pour faire des autos ultra sportive nous sort des 240 Cv en VE, à minima, ici le EGXXX sera aussi dans le… Lire la suite >>
mich37
Invité

Le classe G c est en V8 essence.

Nico
Invité
À dubai, c est la voiture à avoir pour faire comme ( (béeeeeeee) le Sheikh, en g63 blanc de préférence. Je suppose que la plupart des conducteurs ne connaisse même pas les origines militaires et agricoles de cette boîte à chaussures. Je suis vraiment pour une liberté de choix et contre par exemple l interdiction de véhicule thermiques des 2035. Mais ce genre de véhicule en AMG ( comme l Urus, Cullinan , Bentayga, etc transmet un message clair de «  j en ai rien à f….. de l environnement et de mon voisin, et regardez qui a la plus… Lire la suite >>
wpDiscuz