Accueil Renault Fonderies du Poitou alu : Renault permet de gagner du temps

Fonderies du Poitou alu : Renault permet de gagner du temps

0
1
PARTAGER

Les salariés des Fonderies du Poitou alu, fabricant de culasses en redressement judiciaire, ont levé le blocage de l’expédition de la production, opération mise en place depuis une semaine afin d’obtenir le soutien de l’unique client, Renault, en vue de pérenniser le site.

Fin du blocage de Fonderies du Poitou alu

La fin de ce blocage a été votée jeudi par les salariés réunis en assemblée générale, après la présentation par Renault de commandes qui « ont évolué significativement » sur la période 2022-2025, a expliqué l’intersyndicale CGT-CFE-CGC dans un communiqué vendredi.

Renault permet de gagner du temps

Le volume et les chiffres d’affaires estimés par Renault – « de 30 millions d’euros en 2022 à 22,4 M EUR en 2025″ – permettent « de laisser le temps à un éventuel repreneur d’envisager une diversification (…) pour d’autres clients », précise le communiqué.

Les syndicats redoutent un désengagement total » de Renault

Les syndicats redoutent toutefois que Renault se désengage  totalement  de cette usine qui emploie quelque 320 salariés, depuis l’annonce que le site ne serait pas consulté pour l’attribution de la fabrication d’une nouvelle culasse, devant finalement être produite en Turquie.

L’intersyndicale demande à Renault de revoir sa stratégie

L’intersyndicale avait demandé au fabricant automobile de revoir sa position à la lumière de l’audit commandé par le gouvernement sur l’avenir de l’usine.

Selon la CGT, ce rapport d’un cabinet de consultants estime que le site a « une capacité de retournement » s’il passe de la fabrication de culasses à des pièces pour des voitures électriques hybrides. A condition, toujours selon la CGT, d’assurer un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros par an jusqu’en 2025.

En redressement judiciaire depuis avril, la fonderie a jusqu’à mi-octobre pour trouver un repreneur.

Filiale du groupe Alvance de l’Indo-Britannique Sanjeev Gupta, l’équipementier automobile est en difficulté depuis plusieurs années. L’usine mitoyenne Fonderies du Poitou Fonte, qui produisait pour Renault des carters diesel destinés principalement à des véhicules utilitaires, a fermé ses portes cet été.

Notre avis, par leblogauto.com

Il y a une semaine, les salariés des Fonderies du Poitou alu, avaient  voté  « jusqu’à nouvel ordre » le blocage de l’expédition des pièces, avec l’espoir de faire réagir leur unique client Renault et d’obtenir son soutien pour pérenniser le site.  La pression exercée sur le constructeur  a semble-t-il porter ses fruits …

Sources : AFP

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Fonderies du Poitou alu : Renault permet de gagner du temps"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rateurOn
Invité

a porté ses fruits
Si seulement

wpDiscuz