Accueil Toyota Toyota : l’e-Palette autonome suspendu aux JP de Tokyo

Toyota : l’e-Palette autonome suspendu aux JP de Tokyo

0
7
PARTAGER

Toyota a annoncé vendredi avoir suspendu toutes les véhicules de transport autonomes e-Palette au village des Jeux paralympiques de Tokyo, un jour après qu’un des véhicules a heurté et blessé un piéton malvoyant.

Excuses de Toyota

Dans une vidéo YouTube , le directeur général de Toyota, Akio Toyoda, s’est excusé pour l’incident et a déclaré qu’il avait proposé de rencontrer la personne mais qu’il n’avait pas pu le faire.

« Un véhicule est plus fort qu’une personne, donc j’étais évidemment inquiet de leur état », a-t-il déclaré, répondant aux questions au sujet de l’accident.

Des circonstances particulières difficiles pour le e-Palette selon Toyoda

Akio Toyoda a déclaré que l’accident montre la difficulté pour le véhicule autonome de fonctionner dans les circonstances particulières du village des Jeux paralympiques avec des personnes malvoyantes ou ayant d’autres handicaps.

« Cela montre que les véhicules autonomes ne sont pas encore réalistes pour les routes normales », a-t-il ajouté.

Véhicule sous contrôle manuel

Le véhicule s’était arrêté à un carrefour en T et était sur le point de tourner sous le contrôle manuel de l’opérateur, qui utilisait le joystick du véhicule, lorsque le véhicule a heurté l’athlète à environ 1 ou 2 kilomètres à l’heure, a déclaré Toyoda. Il a déclaré que les responsables paralympiques lui avaient dit que l’athlète, qui était resté conscient, avait été emmené au centre médical du village des athlètes pour y être soigné et avait pu rentrer à pied chez lui.

L’e-Palette : un véhicule électrique autonome adapté pour les JO

L’e-Palette, un véhicule électrique à batterie entièrement autonome, a été spécialement adapté pour être utilisé pendant les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Il a été équipé de grandes portes et des rampes électriques pour permettre aux groupes d’athlètes d’embarquer rapidement.

Enquêtes de la police et de Toyota

Le constructeur a déclaré qu’il coopérait avec la police locale pour déterminer la cause de l’accident, ajoutant qu’il mènerait également sa propre enquête.

Dans une déclaration, Toyota a par ailleurs indiqué qu’il continuerait à se coordonner étroitement avec le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo pour éviter tout autre incident.

Notre avis, par leblogauto.com

Les Jeux olympiques et paralympiques qui devaient être une vitrine pour l’e-Palette auront au final mis au grand jour les difficultés de mises au point de véhicules autonomes. Ce que concède même Toyota.

Sources : Reuters, Toyota

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Toyota : l’e-Palette autonome suspendu aux JP de Tokyo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Léon
Invité

Espérons que Akio Toyoda aille dans la même cellule de prison VIP que Carlos Ghosn .

Will
Invité

C’est nul comme info non ?
Un véhicule autonome heurte à 1-2km/h -soit 27 à 55 cm par seconde- et SOUS LE CONTROLE MANUEL DE L’OPERATEUR un aveugle qui est heureusement resté conscient.
L’ordinateur aurait peut-être fait mieux que l’opérateur.

zeboss
Invité

Amusantes les conclusions, je viens d’écrire la même chose dans le post sur le lidar de Waymo, sauf que je pensais l’engin capable de se déplacer à 2 km/h sans risque, bien non, raté, bon ça va être la faute au conducteur ?

georges
Invité

Il est possible que les différences de déplacent d’un aveugle par rapport à un voyant n’est pas géré par le programme, vu que l’IA est plutôt un dressage, si « l’entrainement » avec le cas d’un aveugle n’a pas été fait ou insuffisamment, …. .
L’humain est là pour reprendre la main, si l’aveugle était dans un de ses angles morts… .

Nithael70
Invité

il y a des angles morts sur ce type de vehicule entierement vitré?

Elisabeth S
Invité

Des vitres oui mais de angles et un.minimum de carrosserie

Will
Invité

D’après l’article c’est l’humain qui conduisait :
« Le véhicule s’était arrêté à un carrefour en T et était sur le point de tourner sous le contrôle manuel de l’opérateur, qui utilisait le joystick du véhicule »
Donc je ne vois pas le rapport avec le fait que ce soit à la base un véhicule autonome, et je ne vois pas l’intérêt de cet news, à part faire parler de cette navette dont personne n’aurait eu vent de l’existence autrement.

Alors c’est peut-être plutôt l’opérateur qui s’est dit que le gars allait bouger, mais qui est resté en plein milieu :p

wpDiscuz