Accueil Général Record Rimac Nevera : la nouvelle Jamais Contente

Record Rimac Nevera : la nouvelle Jamais Contente

0
26
PARTAGER

La Rimac Nevera vient de pulvériser le record du monde d’accélération pour un véhicule de production. Les thermiques définitivement hors-jeu ?

La Jamais Contente du Belge Camille Jenatzy fut la première voiture automobile à dépasser les 100 km/h. C’était en 1899 et elle était électrique. 122 ans après, Rimac écrit aussi l’histoire de l’automobile en prenant, avec son hypercar électrique Nevera, le record d’accélération sur le 1/4 de mile pour une auto de production.

Cette distance, de 402,33m est la distance iconique des courses de dragster. Déjà en juin dernier, la voiture avait battu le record, de façon non officielle. Cette fois, c’est de façon très officielle, au Famoso Bakersfield Raceway à McFarland en Californie, et en présence des experts de DragTimes (voir vidéo).

La voiture était chaussée de pneus Michelin Pilot Sport 4S. Ce sont les pneus de toutes les Nevera livrées. Il faisait 37° dans l’air et 65° sur la piste. La voiture était conduite par Brooks Weiselblat de DragTimes. Voilà pour décor planté.

Grâce à son logiciel de gestion de couple avancé, le Rimac All-Wheel Torque Vectoring 2, la Rimac Nevera a parcouru le quart de mile départ arrêté en 8,582 secondes avec une vitesse de passage de 167,51 mph soit 269,58 km/h. Rimac précise que c’était le 11e essai de la journée et que malgré la chaleur, ils ont pu les enchaîner. Cela montre la constance de la performance (et ne serait-ce pas une pique envers la Tesla S Plaid ?).

L’ère des hypercars électriques

Le précédent record était détenu depuis peu par la Tesla Model S Plaid justepent avec 9,247s pour 244.8 km/h. Record qui avait été piqué à la Bugatti Chiron (9,4 s à 254.3 km/h). Désormais, les deux voitures de production les plus rapides sur le 1/4 de mile sont donc des voitures électriques.

En juin dernier Rimac avait utilisé un aérodrome croate pour son test. 8,62 sur une piste « non préparée ». Là, la piste est préparée pour avoir le meilleur grip possible avec une sorte de glue, le PJ1 TrackBite (anciennement VHT). Chez Rimac, on estime qu’il y a encore une marge de progression. Surtout que le système de gestion du couple « apprend » la piste pour s’améliorer.

Le 1/4 de mile est une référence aux USA (même si elle a tendance à être supplantée par les 1 000 pieds ou 304,8 m). Une sacrée publicité pour le missile sol-sol de 1914 chevaux présent à la Monterey Car Week et au Quail sur le green.

Illustration : Rimac

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Record Rimac Nevera : la nouvelle Jamais Contente"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Avec 1914ch ça doit bien aider, j’ai presque envie de dire plus que le fait que ce soit électrique.
Même si en VE on a le couple de suite, donc bien pratique pour faire de jolis chiffres en départ arrêté

Invité

« Les thermiques définitivement hors-jeu ? »
Bah faudrait des thermiques de 1900cv déjà

Jdg
Invité

La Chiron fait 1600ch c’est pas si loin

Nicolas
Invité

Il n’y en a pas. Elles sont donc bien hors-jeu.

AXSPORT
Invité

Moins facile en thermique
😉

1900cv pendant combien de secondes ?

Nicolas
Invité

Sur 400m, pas sur que les 1900ch soient d’utilité, puisque la Rimac ne fait que 0,7s de mieux qu’une Tesla S Plaid, qui n’en fait que 1000. Sur une distance aussi courte, ça se joue ailleurs.
En revanche, il y a des chances qu’elle battent la S en vitesse de pointe.

Emmanuel
Invité

Plus de 400 km/h la vitesse de pointe : 412 km.h

0-100 km/h en 1,97 s
0-300 km/h en 9,3 s.

batterie 120 kWh – 550 km en cycle Wltp 🙂

150 exemplaires prévus au rythme d’un véhicule par semaine,
tarif : à partir de 2 millions l’unité !

SGL
Invité

Il n’y a plus que vraiment que l’endurance qui manque à la VE… Si l’on met le bruit de côté

wpDiscuz