Accueil Bugatti La Bugatti Bolide devient petite série: 4 millions d’€ le bout

La Bugatti Bolide devient petite série: 4 millions d’€ le bout

0
9
PARTAGER

Lors de sa présentation fin octobre 2020, la Bugatti Bolide a suscité l’enthousiasme de tout le monde, et de très fortunés. Elle entame sa mise en production.

La Bugatti Bolide, c’est la Bug’ ultime du moment. Non homologué pour la route, ce véhicule concentre tout le savoir-faire de la marque de Molsheim dans un véhicule « expérimental ». Bugatti nous raconte une belle histoire comme quoi ce véhicule qui devait être unique a soulevé tellement les foules que la firme a décidé de la mettre en petite production. Allez, on va croire ce storytelling et non au fait que Bugatti avait sans doute déjà sondé les potentiels clients avant de se lancer dans la création du concept.

Ce seront donc 40 exemplaires pour « clients aisés » qui seront ainsi produits. « La Bugatti Bolide a suscité beaucoup d’enthousiasme et d’intrigues cette année. Après la présentation, un nombre important de passionnés et collectionneurs nous ont demandé de développer un véhicule de série à partir du véhicule expérimental Bolide. J’ai été submergé par les réactions et les retours des clients du monde entier » explique Stephan Winkelmann, Président de Bugatti.

1850 chevaux gavés à l’indice 110 d’octane

« Nous avons donc décidé de lancer une petite série de la Bolide pour donner à 40 clients la chance de découvrir cet incroyable véhicule. Notre équipe développe maintenant depuis quelques semaines une véritable machine à conduire qui sera parfaite pour la piste ».

Pour la Bolide, rappelons que tout part du désormais mythique W16 de 8 litres à quatre turbocompresseurs. Ensuite, les équipes de Bugatti ont travaillé sur une carrosserie minimaliste taillée pour la course et la performance. C’est pratique de ne pas avoir à trop de soucier des normes et lois en vigueur.

Il est vrai que par rapport à une EB100 (époque pré-Volkswagen), une Veyron ou même une Chiron, cette Bolide représente mieux la « belle époque » de Bugatti avec des véhicules de course (homologués route à l’époque) que tout le monde s’arrachait. La Bolide peut fonctionner avec un carburant type course avec un indice 110 d’octane. Là, ce sont 1850 chevaux qui sont disponibles. Sinon, pour ceux qui n’ont pas de carburant course à disposition (les pauvres), un simple Super Sans Plomb 98 permet au moteur de sortir 1600 chevaux et 1600 Nm à partir de 2250 tr/min.

Normes de sécurité FIA

Si la Bugatti Bolide n’est pas homologuée pour la route, en revanche elle est conforme aux normes de sécurité internationales de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile). Compatibilité avec le système Hans, système d’extinction automatique d’incendie, ravitaillement sous pression avec vessie de carburant, le verrouillage central des roues et évidemment un système de harnais à six points.

Grace à l’emploi massif de carbone et à son dépouillement, la Bugatti Bolide ne pèse « que » 1450 kg à vide. Rien qu’avec le SP98, on a déjà un rapport poids puissance de 0,9 kg/ch. Bugatti a retravaillé sa copie par rapport au concept. C’est notamment visible au niveau du bouclier avant, des prises d’air latérales et celle supérieure, mais aussi de l’aileron.

Désormais, les équipes de Bugatti vont développer la voiture durant environ trois années pour des livraisons en 2024. Bugatti proposera alors des « track days » (journées piste) exclusifs pour ses clients pour qu’ils découvrent la voiture dans un environnement sûr et encadré. Il faut dire que 1850 chevaux pour 1450 kg, cela doit sacrément ruer.

La production est donc limité à 40 exemplaires, sans doute déjà tous réservés malgré un prix unitaire net de 4 millions d’Euros. Quant au malus…on s’en fiche car c’est un véhicule de piste. C’est toujours 30 000 € d’économisés.

A noter que la Bugatti Bolide présentée lors de la Monterey Car Week sur le parcours de Golf de The Quail (Pebble Beach) est le concept de l’automne 2020 (image d’en-tête).

Illustration : Bugatti.

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "La Bugatti Bolide devient petite série: 4 millions d’€ le bout"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

C’est la tendance. De Ferrari, à Aston en passant par Lambo … le personnalisation en petite série a du bon. Lambo a déjà vendu les 112 exemplaires de sa Countach. Bugatti suscite donc de l’intérêt sur ses exclusives.

Du coup Porsche, le maître des série spéciales va peut-être y venir aux autos exclusives de petite série.

Nithael70
Invité

C’est Bugatti le spécialiste. Peu ne sont pas sorties en série spéciale ou personnalisées

Bizaro
Invité

Je trouve que Bugatti devient très(trop) Lamborghini dans le concept.

greg
Invité

Normal helas parce que c’ est le meme PDG pour les deux firmes

greg
Invité

Disons surtout que l’ exercice sur la Chiron etait irrealisable, c’ est un vehicule qui n’ a rien a voir avec la EB 110 (la EB 100 n’ existe pas a ma connaissance) esthetiquement.
Tandis que l’ Aventador est deja a la base une evolution du style de la Countach.

Amazon
Invité

Dire que la plupart de ces engins resteront dans un garage, attendant que la cote montent pour être revendus

Malco
Invité

Un fameux look! Et une proposition plus intéressante que de coller un nom historique et de changer la couleur des surpiqures pour gagner en exclusivité…

wpDiscuz