Accueil Ford WRC 2022 : il n’y aura pas de Ford Fiesta Hybride

WRC 2022 : il n’y aura pas de Ford Fiesta Hybride

0
14
PARTAGER

Non. A la place, Ford et M-Sport ont décidé d’engager un Ford Puma Hybride pour aller chercher des victoires en rallye mondial WRC en 2022.

L’an prochain, le rallye WRC vivra une petite révolution. Les voitures passeront à l’ère hybride. Pour cela, il a fallu adapter les châssis pour pouvoir loger des batteries haute performance et surtout les refroidir. En plus d’une aéro un peu plus limitée, on a donc de nouvelles entrées d’air qui font leur apparition sur les voitures, sur les ailes arrière.

Depuis des semaines, les constructeurs engagés – Toyota, Hyundai et Ford/M-Sport – font tourner et retourner des prototypes pour fiabiliser les motorisations le plus possible. Les moteurs thermiques (380 ch environ) ne changeront pas pour éviter un trop gros coût de développement.

Le rallye WRC devrait devenir hybride rechargeable (PHEV) en 2026, avant de passer au tout électrique en 2030. Cependant, d’ici-là, il faut espérer que les batteries auront fait un énorme bond en avant. Sinon, on risque d’avoir des spéciales de 10 km toutes les 4heures et d’énormes groupes électrogènes pour recharger tout cela. Dès 2022, en plus de l’hybridation, le WRC passe au carburant renouvelable.

Attention, on parle d’hybridation, mais, cela reste « limité ». La batterie, de chez Kreisel Electrics pour tout le monde, peut fournir une puissance de crête de 100 kW (130 ch). Elle a une capacité de  Cela doit permettre des « boosts » à 500 chevaux environ durant 3 secondes durant la course.

Vers un WRC électrique

Surtout, elle permettra aux voitures d’être moins sales dans les liaisons et surtout les zones d’habitation. Le moteur électrique, les convertisseurs et le système de transmission seront fournis par Compact Dynamics pour tout le monde. Une double arceau-cage est prévue pour protéger l’équipage, mais désormais aussi les batteries positionnées sur l’arrière.

Donc, pour sa nouvelle saison, Ford Performance et M-Sport ont décidé de passer de la Fiesta au Puma. Oh, cela ne change pas grand-chose car ce dernier est sur la plateforme de la Fiesta. La voiture reprend la carrosserie du Puma, mais rabaissé. Si cela pouvait donner des idées à Ford pour une série spéciale.

Le Ford Puma Hybrid Rally1 sera en démonstration à Goodwood aux mains du pilote testeur maison Matthew James Wilson, mais surtout (Cocorico !) aux mains d’Adrien Fourmaux, la nouvelle pépite du rallye français. Pour M-Sport, c’est l’occasion de « réimpliquer » un peu plus Ford dans son programme avec une belle page de pub pour le Ford Puma EcoBoost Hybrid de route.

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "WRC 2022 : il n’y aura pas de Ford Fiesta Hybride"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Il a des faux airs de Focus ce Puma, c’est sympa.
Ça va amener un peu de changement dans la catégorie et c’est pas du luxe.

Moi.
Invité

Mouais, on est loin du Mini Countryman qui lui avait gardé son allure de SUV.
Ici on voit clairement que ce n’est qu’une coque adaptée façon Trophée Andros pour rentrer sur le châssis actuel de la Fiesta WRC.

salociN
Invité

Toujours cette tentation du Essuvé dans le WRC… déjà la C3 avec son inélégant gabarit de camion n’avait pas brillé par ses succès, mais en plus, ces entêtés de Toyota persistent pour 2022 à vouloir continuer de gagner avec un des formats les plus compacts du marché !

C’est ce qui paradoxalement, avec l’inéluctable perspective de voir une discipline pratiquement impossible à électrifier en l’état, me fait dire que le WRC se dirige vers un réel décalage, à la fois avec son époque et le marché qu’il est censé « représenter », au risque de disparaître à brève échéance.

Jeff
Invité

Ca finira que la Fiesta disparaîtra tout court du catalogue Ford 🙁

Moi.
Invité

Finalement cela n’est que de la communication, des protos hybrides avaient déjà commencés à tourner sous une coque de… Fiesta.

wpDiscuz