Accueil Constructeurs chinois HAAH en faillite, c’est fini pour Chery aux Etats-Unis

HAAH en faillite, c’est fini pour Chery aux Etats-Unis

0
7
PARTAGER
Vantas TXL / Exeed TXL (Chery)

Pas encore commencée, l’aventure de Chery aux Etats-Unis tourne court. Son partenaire américain HAAH Automotive jette l’éponge et se place en faillite. Les marques Vantas et T-Go ne verront pas le jour.

  • Abandon des marques Vantas et T-Go
  • Perte sèche pour les concessionnaires ayant déjà investit dans l’aventure

Alors qu’ils commencent à débarquer en Europe, les constructeurs chinois ont un peu plus de mal à s’implanter en Amérique du Nord. Dernier en date à prendre le pari, Chery. Le constructeur s’était trouvé un partenaire local, HAAH. Le projet prévoyait la création de deux marques, Vantas et T-Go, pour vendre différents modèles issus des marques Chery, Exeed ou Jetour du groupe chinois. L’assemblage final des premier modèles devait se dérouler en Chine dans un premier temps, mais passer rapidement sur un site local. Le recrutement des concessionnaires avait débuté voici quelques mois.

Mais face au contexte politique et économique, HAAH a décidé d’abandonner les frais et de se placer en faillite. Duke Hale, patron de HAAH, explique que les tensions entre les USA et la Chine rendent le projet plus difficile, et qu’à cela s’ajoute l’idée chez beaucoup d’américain que la Chine est responsable de la pandémie de COVID-19.

Le problème sera principalement pour les concessionnaires. Leur dépôt (entre 100 et 175 000$ – 84 000 et 148 000€ par concession) est perdu, sachant que certains avaient prévu plusieurs points de vente dans leur secteur…

Notre avis, par leblogauto.com

Chemin semé d’embuches pour les constructeurs chinois aux Etats-Unis, alors qu’ils prennent pied de façon de plus en plus sérieuse sur des marchés comme la Russie, l’Australie, l’Inde ou le Brésil. Mais il faut aussi reconnaître que pour l’heure, aucun plan vraiment ambitieux n’a été développé par les plus grands et les plus sérieux groupes chinois. Tout est toujours passé via des importateurs locaux aux épaules plus ou moins larges. Le véritable test se fera sans doute avec les start-ups spécialisées dans le véhicule électrique, comme Nio, Xpeng, ou les grands groupes avec leurs marques dédiées, Arcfox, IM, Zeekr. Sur le nombre…

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "HAAH en faillite, c’est fini pour Chery aux Etats-Unis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

Tiens c’ est eux qui voulaient faire un gros investissement chez SsangYong, mais qui ont disparu des qu’ on leur a dit que cela devait etre confirme par ecrit.
On comprend pourquoi du coup ^^

Invité

Je ne savais même pas qu’ils avaient tenté l’aventure aux USA … ou alors je suis tombé sur l’info, mais elle m’a tellement marquée que j’ai oublié.
D’un autre côté, la marque en elle-même ne me dit rien ! Il serait temps que les Chinois cessent de créer 10000 marques tous les ans.

Navigator84
Invité

Chery est quand même connue, même pour une marque chinoise …

Invité

Je parlais de la marque Haah en elle-même. D’ailleurs, il aurait peut-être été plus pertinent que cela soit Chery qui ailles aux USA, que de créer une énième marque pour ça !

amiral_sub
Invité

ça alors ! (ça ne m’étonne pas du tout)

Thomas
Invité

L’Europe devrait emboiter le pas sur les USA, surtout que les Américains ont raison sur le fait que ce sont les Chinois responsables du Covid 😮

HEB
Invité

« s’ajoute l’idée chez beaucoup d’américain que la Chine est responsable de la pandémie de COVID-19 »

haha sans blagues… avec la planète entière qui subit le COVID-19, les chinois qui en plus refusent toutes responsabilités et qui bannissent de plus en plus de produits occidentaux et bien mmm je trouve cela totalement normale.

wpDiscuz