Accueil Ecologie ElectricBrands XBus, le véritable Combi électrique ?

ElectricBrands XBus, le véritable Combi électrique ?

0
15
PARTAGER

Evidemment, il n’a pas la légitimité historique de VW, mais le nouveau constructeur ElectricBrands présente le XBus, héritier philosophique du T2, alias le Combi.

ElectricBrands est un constructeur allemand sis à Itzehoe, au nord de Hambourg. Ce nouveau venu sur la scène européenne avait publié une photo teaser de son eBussy. Finalement c’est le XBus qui a été montré aujourd’hui lors d’une présentation vidéo. Pourquoi ce changement de nom ? Mystère. Toujours est-il que ce véhicule électrique conserve les promesses faites l’an dernier pour le eBussy.

Concrètement, c’est un véhicule électrique qui présente deux variantes de châssis, mais également des modules qui permettent d’avoir différentes carrosseries. Le premier châssis est un châssis dit standard, le second est un châssis tout-terrain. Sur ces deux châssis, on peut ensuite trouver un minibus, un pickup simple ou double cabine, un « camper », un fourgon, etc.

Un quadricycle lourd électrique

La philosophie de ce ElectricBrands XBus est…de ne pas être une voiture. Enfin, pas une voiture conventionnelle. D’une dimension de 3,64 m de long par 1,60 m de large et 1,94 de haut (!), on a affaire à un L7e alias le quadricycle lourd électrique. Et quand on dit lourd, on parle de 450 à 600 kg seulement. Le châssis intègre une cellule de sécurité avec une « crash box » intégrée à l’avant.

Heureusement car ce n’est pas un véhicule limité à 45 km/h. Ici les 100 km/h peuvent être atteints et le véhicule bénéficie de quatre roues motrices (via quatre moteurs électriques). La puissance est limitée à 15 kW (56 kW en crête), mais ElectricBrands promet environ 1200 Nm de couple (!). De quoi aller hors des sentiers battus.

Pour alimenter les moteurs, le XBus dispose de série de 8 batteries lithium-ion de 1,25 kWh (soit 10 kWh au total) sous 72 Volts. Deux packs optionnels de 10 kWh peuvent être installés pour aller au total à 30 kWh. ElectricBrands annonce une consommation de 5kWh/100 km seulement en ville. Oui ! Donc de base, ce sont 200 km d’autonomie, et jusqu’à 600 km. En parcours mixte, l’autonomie est de 140 km par pack de 10 kWh (soit environ 420 km avec les 24 batteries de 1,25 kWh).

La batterie est compatible avec la charge lente sur prise domestique 10A ou industrielle 16A. Sur une telle prise monophasée 230V/16A, il faut 3h par 10 kWh. Le véhicule intègre aussi un chargeur 11 kW type 2 (triphasé alternatif 3x16A) pour une charge en 1h environ pour le pack de 10 kWh. Attention, le chargeur 11 kW est en option.

Moins de CO2 très rapidement

ElectricBrands annonce plus de 1000 cycles pour ses batteries soit théoriquement 200 000 km par pack de 10 kWh. Le constructeur promet des stations d’échange de batterie… Au rayon pratique, le XBus peut en théorie embarquer une charge utile jusqu’à 1000 kg.

Le véhicule utilise des biopolymères « écologiques » et recyclables pour l’intérieur. ElectricBrands promet un véhicule hautement recyclable. Surtout, avec son poids plume, et sa consommation légère, le XBus est dit « vert » après 10 000 km seulement par rapport à son équivalent thermique (qui n’existe pas NDLA).

Mais venons-en au look. Il a une tête de Combi, simple, rustique, pratique/modulable. Evidemment, il ne ressemble pas au VW stricto-sensu (sinon il y aurait procès) mais on retrouve la philosophie un peu flower power. On regrette juste le manque de couleur dans le configurateur. On aurait bien vu un orange vif, ou des carrosseries bi-colores bleu/blanc ou rouge/blanc.

Simple et dépouillé

A l’intérieur aussi la simplicité est de mise. Le système infodivertissement est affiché via un écran de 10,2 pouces compatible Android Auto et Apple Carplay. Le reste des boutons est regroupé sur le volant. Même le sens de la marche (!). L’intérieur lui aussi manque un peu de couleur. On peut quand même l’avoir en bi-color noir et gris.

ElectricBrands propose aussi en série (!) des panneaux photovoltaïques pour le toit de son XBus. Dans la plus grande configuration, cela peut aller jusqu’à 8 m2 de panneaux pour une production pouvant aller, selon le constructeur, jusqu’à 800 W par heure et 13 kWh par jour. De quoi faire donc 200 km.

Le gros hic de ce XBus ? La version Freedom qui permet à chacun de mettre ce qu’il veut sur l’arrière débute à plus de 17 000 € ! La version bus quant à elle est à plus de 21 000 €. Cela fait cher le quadricycle lourd électrique. En variante tout-terrain, on passe même à 24 000 €. Pour passer commande, il faut verser 10%

Attention aux options. La climatisation par exemple (prix non communiqué), ou les packs de batteries. On peut rajouter la caméra de recul, les radars avant/arrière, le plancher en bois stratifié à l’arrière, à l’avant…

Notre avis, par leblogauto.com

Le véhicule parait un peu bizarre dans ses proportions. Très haut pour sa largeur, il a un look « amusant » et pas vilain. Les promesses de consommation à 7 kWh/100 km environ ne semble pas utopique quand on compare avec les homologations des autres L7e du marché. Par contre, il faudra voir la finition.

Surtout que le XBus n’est pas donné. En France, il bénéficiera d’un bonus de 900 €. On a des voitures électriques pour le même prix. Par contre, aucun n’a cette bouille. Monsieur ElectricBrands, on peut l’avoir en couleur funky voire avec de grosses fleurs ?

Et si ces véhicules étaient l’avenir de notre mobilité ? Plutôt que des véhicules de 2 tonnes ou plus ? Les livraisons doivent débuter en 2022.

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "ElectricBrands XBus, le véritable Combi électrique ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Au moins celui-ci à de la gueule

Emmanuel
Invité

« Et si ces véhicules étaient l’avenir de notre mobilité ? Plutôt que des véhicules de 2 tonnes ou plus ? Les livraisons doivent débuter en 2022. »
toutafé d’accord
le prix est justifié par la petite série, la production en Allemagne et pas Chine …
mais ce n’est pas vraiment donné, mais de l’ordre des autre L7 fabriqués en Europe en petites séries : répliques de Mehari, de 2 CV, chez MLT par exemple.

SAM
Invité

C’est ingénieux. Top!
Les allemands friands de camping cars vont délaissé Fiat et VW?
je vois bien cette auto dans le sud de l’Italie.

Dans le registre opposé, un préparateur Lada proposent des camping car à prix canon! Mais plus « polluants ».

Emmanuel
Invité

« couleur funky voire avec de grosses fleurs »
il existe une version vert qui pète bien !
Au départ il y avait orange, mais il n’est plus sur le configurateur, dommage la couleur me plaisait bien.
pour les fleurs : un p’tit coup de covering et c’est réglé 😉

SGL
Invité

On dirait un véhicule amphibie… Je cherchais l’hélice sur les photos.

wpDiscuz