Accueil Actualité Essai Citroën C3 Aircross PureTech 130 ch

Essai Citroën C3 Aircross PureTech 130 ch

0
26
PARTAGER
  1. Le Citroën C3 Aircross s’offre un petit restylage après 4 ans de carrière. Il doit aujourd’hui faire face à une concurrence redoutable. Réussit-il sa mise à jour ? On a cherché queleques éléments de réponse à son volant dans le sud de la France.

Un design plus sérieux

De loin, on ne distingue pas au premier coup d’œil ce qui change. L’allure générale n’a pas vraiment évolué, mais en se rapprochant, les changements s’avèrent plus importants qu’on l’imaginait. La face avant complètement refondu, devient encore plus massive et rectiligne. On trouve toujours les feux à double étage, avec des chevrons en guise de joncs chromés entre les signaux de jour. Les blocs de phares se sont amincis, et les rondeurs ont quasiment disparu.

Globalement il gagne en sérieux, et perd en fantaisie. Il peut encore être personnalisé, mais avec notamment la bonne combinaison de couleurs, il se fond désormais un peu mieux dans la circulation. L’arrière reste quasiment identique à la première version du modèle. Est-ce assez pour trouver un nouveau souffle face à une concurrence qui s’est très largement étoffée ? Difficile à dire, tant il y a désormais de modèles sur ce segment où les candidats s’accumulent.

Un peu plus de rangements

À bord, on ne constate pas de révolution de design non plus. Il faut passer de l’un à l’autre pour remarquer l’écran de 9 pouces, plus grand que l’ancien et quelques rangements en plus entre les deux sièges avant. Un porte-gobelets fait en effet son apparition. On ne note pas vraiment de progrès question finition. Le dessin de la planche de bord n’a pas perdu de son originalité, mais l’environnement commence à avoir du mal à tenir la comparaison face aux meilleurs du marché.

Il faut noter également la sellerie Advanced Comfort améliorée. La possibilité d’avoir autre chose que des compteurs analogiques n’existe pas.  Au chapitre des équipements, il ne peut pas bénéficier du dernier cri, à cause de sa conception plus ancienne. La connectivité fait partie de la dotation. Cependant pour le conducteur, mis à part une alerte de franchissement de ligne et un régulateur de vitesse classique, on n’a pas grand-chose de plus pour apaiser le voyage. Ce C3 Aircross, il faut encore l’utiliser « à l’ancienne » si l’on peut dire. Cela peut manquer face à certains de ses concurrents.

Plus de confort grâce aux sièges

Ces nouveaux sièges jouent un rôle important dans le surplus de confort. Citroën n’a pas touché au châssis et à ses trains roulants déjà axés vers le bien-être des occupants. On peut ainsi voyager et passer du temps à bord sans vraiment de soucis pour le dos notamment. En ville comme sur route, sa capacité à faire oublier les imperfections de l’asphalte impressionne. On peut même franchir les dos d’âne avec un peu plus de vitesse que n’importe quelle autre voiture, sans faire rebondir les passagers à l’intérieur.

Mais cela a un revers. Il n’a pas l’agilité de beaucoup d’autres camarades qui partagent la vedette avec lui sur ce marché. Dès que l’on entre un peu vite dans un virage, on comprend alors que le C3 Aircross va s’avachir généreusement sur ses appuis. Toutefois on ne risque pas la sortie de route. Le manque de précision de la direction et son amortissement plus taillé pour la balade que pour la spéciale de rallye, n’aident pas à donner de bonnes sensations quand on hausse le rythme. Ce n’est certes pas sa vocation de départ, mais un 2008 (de conception plus récente) pour ne citer que lui, offre un meilleur compromis.

Consommation élevée et des malus

Sous le capot, le PureTech de 130 chevaux sert bien ce Citroën C3 Aircross. Il ne manque pas d’entrain, mais se fait tout de même un peu trop entendre quand on sollicite la puissance. Associé à la boite automatique EAT6, ce moteur fait plutôt bien son office. Toutefois on regrettera une consommation assez haute au regard du gabarit. Elle a atteint les 7 litres sur notre parcours essentiellement routier, sans passagers ni bagages. Peut-être que deux rapports de plus aurait permis de gagner au moins un litre, mais la plateforme ne permet pas de recevoir l’EAT8.

Il ne peut pas compter non plus sur une hybridation. En outre, il est pénalisé par des malus, même s’ils sont d’un montant inférieur à 300 €. Le 110 chevaux n’a droit qu’à la boite manuelle à 6 rapports, et on le regrette. Citroën continue de proposer son C3 Aircross avec des diesels. Les versions Blue HDi sont disponibles avec 110 ou 120 chevaux. Le plus puissant des deux a droit à la transmission automatique.

Moins cher que ses concurrents

En passant par la case restylage, le SUV urbain de Citroën garde ses fondamentaux que sont l’espace à bord, ses cotes étroites et ses tarifs contenus par rapport à la concurrence. Les prix démarrent à 18 850 €, et culminent à 27 200 € en essence. De quoi garder une place de choix sur le marché, même si ses camarades de jeu sont souvent plus modernes et mieux équipés. Mais sans aucune électrification pour sa seconde moitié de vie, il sera difficile pour lui de faire face.

+ON AIME
  •  Look plus sérieux
  • Dimensions serrées
  • Modularité et espace généreux
ON AIME MOINS
  •  Quelques technologies manquantes
  • Consommation
  • Malus

 

Citroën C3 Aircross
Prix (à partir de)18 850 €
Prix du modèle essayé26 950 €
Bonus / Malus+ 150 à 260 €
Moteur
Type et implantation3 cylindres en ligne – Injection directe turbo essence
Cylindrée (cm3) 1 199
Puissance (ch/kW)130 / 96
Couple (Nm) 230
Transmission
Roues motrices av
Boîte de vitessesauto 6 rapports
Châssis
Freinsà disques
Jantes et pneus215/50 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h) 195
0 à 100 km/h (s)9,1
Consommation
Cycle mixte (l/100 km)6,3
CO2 (g/km) 137 à 143
Dimensions
Longueur (m) 4,16
Largeur (m) 1,76
Hauteur (m) 1,60
Empattement (m)2,60
Volume de coffre (l)410
Poids (kg)1 205

 

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Essai Citroën C3 Aircross PureTech 130 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Arthur
Invité

J’ai vraiment du mal avec ce modèle… Je trouve les prix très élevés pour ce que c’est. Vous lui enlevez les sièges et c’est un duster bis. Comme avec la nouvelle C4, on n’en a pas pour son argent. Autant aller Chez Dacia ou Skoda

Amazon
Invité

Pour avoir essayé les 2 je ne suis pas d’accord. le C3 est super confortable quand le Duster sautille tout le temps.
niveau bruit, c’est aussi le jour et la nuit (essayés en versions diesel).
et le C3 est quand même beaucoup plus sympa à l’intérieur, mais ca c’est une affaire de goût.

Allegra
Invité

« Mais sans aucune électrification pour sa seconde moitié de vie, il sera difficile pour lui de faire face. »

Et quand on sait que cette caisse représente, avec la C3, plus de 50% des volumes de Citroën en Europe, ça promet… On trouve ici les limites de faire du neuf avec du vieux, j’espère que le remplaçant ne tardera pas à pointer le bout de son capot.

georges
Invité

Je ne suis pas sur qu’a ce jour et pour quelques années, l’absence d’électrique soit un problème, plus d’hybride.

wini
Invité

le C3 Aircross Diesel 100CH est très agréable à conduire ,on peut démarrer en2ème en ville et rouler facilement en 3ème sans étouffer le moteur, une vraie voiture automatique, sur route un vrai régal, pas d’angle mort , la vitesse maxi de 165KM PAR HEURE est largement suffisante,cette voiture pollue moins que tous les essences et hybrides de tous poils , je conseille à tous les détracteurs de diesel ou de voitures en général de laisser les avions sur le tarmac et les bateaux à quai et d’aller boucher les gueules des volcans et la leur en meme temps

Term
Invité

Les Français sont tombés dans le piège tendu par l’état. L’état a mis le paquet contre le diesel et a remporté le pactole. L’essence ou les véhicules hybrides essence consommeront toujours beaucoup plus que les diesel donc des sous en plus pour l’état

SGL
Invité

Bah, si les Français utilisent uniquement les VE sous 200 km/jour et les PHEV sous 50 km/jour.
Ils seront gagnants… et l’Etat perdant !
… on vend bien encore des diesels neufs et nous sommes encore en démocratie !?

Miké
Invité

Encore en démocratie, ça se discute.

SGL
Invité

Les fachos et les cocos se posent la question effectivement… on a plus la liberté de répandre le covid tranquillement.

Miké
Invité

Étant donné que tu le chopes aussi une fois vacciné, tu le répands aussi, surtout si tu penses qu’une fois vacciné tu peux arrêter les gestes barrières. A partir de la, si on doit continuer à utiliser les gestes barrières, un coco ou un facho n’a pas plus de chance de le répandre qu’un vacciné. Mais bon, des méthodes de cocos ou de fachos pour imposer la vaccination ça n’a pas l’air de te déranger.

Jamie
Invité

t’as l’air de t’y connaître en pharmacocinétique ; quelle fac ?

SGL
Invité

@Miké on « chope » 12 à 13 fois moins le virus après la double vaccination et le risque de développer une forme grave de la maladie descend de -95 %.
Le Covid ne fait pas de politique, il prospère grâce à l’ignorance ou de croyance de gens qui sont minoritaires.

Verslefutur
Invité

Miké, invitation à voyager en Chine, Russie, Corée du nord…
Nous sommes encore libre en démocratie face à l’énorme bloc que la Chine est en train de fédérer derrière elle:
https://www.arte.tv/fr/videos/078193-000-F/le-monde-de-xi-jinping/

C Ghosn
Invité

TU seras libre d’aller au resto et en course dans 15j comme actuellement?

Miké
Invité

Je n’irai pas foutre les pieds dans ces pays, merci. Et je n’ai pas envie de vivre dans un pays dont le gouvernement utilise les mêmes méthodes anti-democratiques, et anti-constitutionelles, sans légitimité.

Joledemago
Invité

Miké boude et se met à comparer la France à des pays anti-democratiques pcq on l’oblige à se vacciner pour limiter la diffusion d’un virus. Vaccination qui plus est permettant de limiter les confinements ou autres restrictions. En plus d’être totalement prise en charge par l’état et dont le rapport bénéfice risque est très (très) largement positif. Mais si ça vous stimule de vous croire opprimé et d’en discuter sur un blogauto, libre à vous, c’est ça la liberté !

Jamie
Invité

va faire un tour en corée du nord tu te rendras peut être de ce qu’est une démocratie

Verslefutur
Invité

C’est le problème des CONsommateurs qui s’abreuvent du contenu des pubs (« influenceurs compris ») sans réfléchir.
Chaque motorisation a ses avantages et ses inconvénients. Il faut acheter selon son utilisation (kilométrage annuel et type de trajet).

beniot9888
Invité

Et qu’est-ce qui te permet d’affirmer que « les autres » sont cons ? Et ne réfléchissent pas ?
A part un léger complexe de supériorité.

amiral_sub
Invité

Term avec tous les cadeaux que fait l’état aux proprietaires de VE, PHEV et meme hybrides simples je n’ai pas du tout la meme vision que vous

wpDiscuz