Accueil Electriques Allemagne : 1 million de voitures électriques en juillet !

Allemagne : 1 million de voitures électriques en juillet !

0
23
PARTAGER

Le fort recours des consommateurs allemands aux subventions gouvernementales mises en place outre Rhin pour aider à l’achat de des voitures électriques a permis à l’Allemagne de se placer bien au-delà de de son objectif initial d’avoir 1 million de voitures électriques sur la route d’ici 2020.

Niveau record d’usage des subventions pour VE en Allemagne

Le ministre allemand de l’Énergie et de l’Économie , Peter Altmaier, a ainsi déclaré que les subventions pour les voitures électriques atteindraient un nouveau record cette année.
L’Allemagne franchira le seuil du million de voitures électriques sur ses routes ce mois-ci, six mois plus tard que prévu initialement, a indiqué Peter Altmaier au journal Tagesspiegel.

Durant le premier semestre 2021, plus de primes d’achat de voitures électriques ont été réclamées que sur l’ensemble de 2020, pour un total de 1,25 milliard d’euros.

Immatriculations des VE x 4 en valeur glissante annuelle

Les immatriculations de nouvelles voitures 100 % électriques ont plus que quadruplé en juin par rapport à il y a un an.

Les immatriculations de voitures électriques pures ont augmenté de plus de 300 % en juin 2021 par rapport au même mois de l’année dernière.

Selon la Federal Motor Transport Authority 33 420 nouvelles voitures électriques supplémentaires ont permis d’atteindre une part de 12,2 % des immatriculations.

Les hybrides rechargeables ont presque triplé

Les immatriculations de voitures hybrides rechargeables ont presque triplé pour atteindre 31 314, portant leur part à 11,4 %. Il y a maintenant plus de 930 000 voitures électriques et hybrides rechargeables sur les routes allemandes, selon les derniers trimestriels de la KBA chiffres et les immatriculations récentes.

La baisse des ventes de moteurs thermiques se poursuit

En revanche, les nouvelles immatriculations de moteurs à combustion ont continué de baisser. Les voitures à essence représentaient 39,5% du total après une baisse de près de 5% en glissement annuel, tandis que les voitures diesel représentaient un cinquième des immatriculations après une baisse de près de 20%. Les émissions moyennes de CO2 des voitures nouvellement immatriculées ont chuté de 19 % à 121,7 g/km.
2/3 des Allemands envisageraient d’acheter une voiture 100 % électrique

Une enquête laisse même apparaître que l’adoption des voitures électriques pourrait s’accélérer davantage. « Actuellement, 66%, et donc deux titulaires d’un permis de conduire sur trois en Allemagne, envisageraient d’acheter une voiture purement électrique« , a déclaré Filip Thon, PDG de la branche allemande du groupe énergétique E.ON, qui a commandé le sondage.

L’enquête a montré une augmentation de deux points de pourcentage du taux d’approbation des voitures électriques par rapport à l’enquête précédente de l’automne 2020.

Avec un taux d’approbation de 74%, les hommes sont plus ouverts à l’ électromobilité que les femmes (59%). À 78%, les familles avec enfants sont beaucoup plus susceptibles d’envisager l’achat d’une voiture électrique que le conducteur moyen, selon l’enquête.

Les propriétaires de systèmes solaires photovoltaïques sont également beaucoup plus ouverts aux voitures électriques, 82 % d’entre eux déclarant qu’ils envisageraient de passer à l’électrique.

Ecologie et primes à l’achat : 2 vecteurs de croissance

La durabilité, la sensibilisation à l’environnement et la protection du climat seraient les principales raisons d’acheter une voiture électrique  pour 70 % des personnes interrogées, contre 62 % l’année dernière, tandis que 57 % ont cité les primes d’achat et les avantages fiscaux comme des raisons importantes, contre 55 % à l’automne. Davantage de personnes interrogées considèrent également les voitures électriques comme la technologie du futur (58 %) par rapport à l’enquête précédente (51 %).

Notre avis, par leblogauto.com

Actuellement, il y a environ 48 millions de voitures sur les routes allemandes. L’adoption des véhicules électriques a été lente en Allemagne par rapport à de nombreux autres marchés. Mais grâce aux incitations gouvernementales, les immatriculations ont fortement augmenté depuis l’année dernière.

Reste que l’Allemagne a du mal à réduire les émissions dans le secteur des transports, lesquelles sont restées globalement stables pendant des décennies, les gains provenant de moteurs plus efficaces ayant été absorbés par des voitures plus lourdes.

Les nouvelles offres de VE 100% électriques outre-Rhin : ici  (en Allemand, natürlich ! )

Poster un Commentaire

23 Commentaires sur "Allemagne : 1 million de voitures électriques en juillet !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ah ben si la locomotive de l’Europe s’y met, je ne vois pas ce qui pourrait freiner maintenant le développement de la VE pour notre continent.
Mais cela risque de coincer encore au niveau des fournitures des batteries et de puces pendant au moins 3-4 ans.
Enfin, la pompe semble être définitivement amorcée.

mich30
Invité

Oui la penurie generale est bien en place. tous les secteurs sont concernés. Et penurie plus creation de monnaie outranciere: crise monetaire devant.

SGL
Invité

C’est un appel d’air aussi pour le développement du H2…

SGL
Invité

Êtes-vous sûr qu’il aura suffisamment des matériaux pour faire la totalité des besoins futurs de batteries ?
… Leurs extractions seront propres comme leurs recyclages.
Le H2 a des défauts… Les batteries faites n’importe comment aussi… C’est certainement même nettement pire !

Fortnite
Invité

Pourquoi ne pas faire des voitures qui rouleraient à l’urine ou à la matière fécale ? On en produit tous les jours et c’est gratuit.

SGL
Invité
Thibaut Emme
Admin

@Fortnite : vous avez dû tenter un bon mot, mais en fait cela existe déjà.

L’urée sert dans la réduction des NOx dans les moteurs Diesel.
On l’appelle commercialement AdBlue mais cela reste de l’urée.

Quant à la matière fécale, on l’utilise pour générer du bio-méthane. Ce biogaz est utilisé dans les moteurs thermiques.

wizz
Membre

http://www.truckeditions.com/les-moteurs-diesel-volvo-se.html#.YOSJln469dg

ainsi, les chauffeurs ne diront plus « je fais une pause pipi », mais « je refais le plein de bio-adblue »

idem pour la pause caca….

mich30
Invité

Je pisse deja dans le reservoir adblue. Pas question de payer pour ca.

darkangourou
Invité

il y n’y aurait pas une erreur sur l’année dans cette phrase du début de l’article? : « se placer bien au-delà de de son objectif initial d’avoir 1 million de voitures électriques sur la route d’ici 2020 ». alors que le titre indique que le million sera atteint seulement en juillet.

amiral_sub
Invité

ce qui est paradoxal c’est qu’en Allemagne les VE font moins économiser en CO2 qu’en France où chez nous c’est radical la différence est gigantesque grâce à notre électricité à 30g de CO2/kWh. Mais tant mieux ça tire vers le haut toute l’industrie

SGL
Invité

Si je fais l’avocat du diable… Si leurs EnR alimentent directement leurs VE garées à leur travail pendant la journée.

SGL
Invité

https://www.bet-ramat.fr/photovoltaique-au-sol-ombriere-de-parking/
C’est parfaitement envisageable avec le smart grid.

wpDiscuz