Accueil VW Marque Volkswagen : fin du thermique en Europe d’ici 2035

Marque Volkswagen : fin du thermique en Europe d’ici 2035

0
4
PARTAGER

La marque Volkswagen mettra fin à la vente de voitures dotées de moteur thermique sur le Vieux continent d’ici le milieu de la prochaine décennie, a déclaré le directeur de la filiale Klaus Zellmer dans une interview au journal Münchner Merkur.

Elimination progressive des moteurs thermiques des chaînes de production de Volkswagen

« Nous nous préparons à un éventuel durcissement des réglementations [climatiques de l’UE] », a déclaré Zellmer au journal, ajoutant que Volkswagen éliminerait progressivement les moteurs à combustion de ses chaînes de production en Europe entre 2033 et 2035.

Une décision similaire serait prise aux États-Unis et en Chine « un peu plus tard », alors qu’un changement complet en Afrique ou en Amérique du Sud prendrait quant à lui beaucoup plus de temps en raison du manque d’infrastructures pour la mobilité électrique.

VW vise 70 % des ventes en électrique en Europe d’ici 2030

La marque Volkswagen de la société mère VW , qui possède également d’autres marques comme Audi, Skoda ou Porsche, porterait sa part de véhicules électriques à 70% des ventes totales de la région d’ici 2030, a ajouté Zellmer.

Cependant, selon lui, le débat sur les objectifs climatiques serait toujours « inachevé » à cette date.

Le directeur de la marque Volkswagen s’attend par ailleurs à ce que certains pays européens interdisent les moteurs à combustion plus tôt que d’autres, estimant parallèlement que les voitures électriques n’auront aucun sens écologique dans certains pays en raison d’une part élevée du charbon dans la production d’électricité.

Volkswagen en faveur d’un maintien d’une « petite marge de manœuvre » dans le thermique

Une telle projection incite le dirigeant à maintenir « une petite marge de manœuvre » concernant l’utilisation de moteurs à combustion.

Zellmer a ainsi ajouté que Volkswagen continuerait d’investir dans l’amélioration de l’efficacité de ses moteurs thermiques et prévoyait de maintenir le recours à la technologie diesel.

Zellmer prône les avantages d’une production européenne indépendante

Zellmer a également déclaré que les difficultés rencontrées par l’industrie automobile européenne ces derniers mois pour se procurer des volumes suffisants de semi-conducteurs en provenance d’Asie ont mis en évidence les avantages de l’installation de capacités de production européennes indépendantes. « Cela réduit les coûts, diminue les émissions et nous permet de réagir rapidement » a-t-il mis en avant.

Notre avis, par leblogauto.com

Ces propos voient le jour alors qu’un récent rapport de la National Platform Future of Mobility (NPM) pour le Ministère des Transports allemand indique que les voitures électriques devront représenter la plupart des nouvelles immatriculations outre Rhin en seulement quatre ans et que la fin des nouveaux thermiques devrait débuter en 2030.

Afin d’atteindre les objectifs climatiques du gouvernement fédéral, environ un tiers de tous les véhicules – quelque 14 millions de voitures – devront être électriques d’ici 2030, précise ainsi le rapport. L’année dernière, l’industrie automobile allemande s’est engagée à atteindre la neutralité climatique d’ici 2050, mais a refusé de se concentrer uniquement sur la mobilité électrique.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Marque Volkswagen : fin du thermique en Europe d’ici 2035"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Qu’est-ce qu’il disait l’ancien boss de BMW au sujet des ventes des VE ? 😉

wizz
Membre

il se demandait l’Allemagne changerait un jour son aide aux voitures électriques, et si les gens acheteraient des voitures électriques avec une aide dérisoire…

amiral_sub
Invité

VW semble etre le seule dinausaurus constructorus à comprendre et s’adapter à ce qui se passe. Les autres vont subir…

SGL
Invité

Le groupe VW a mis 73 milliards pour la VE dont 40 uniquement pour la batterie sur la table depuis 2016, si j’ai bonne mémoire.
Grosso modo, Renault suit avec 2 ans de retard, Stellantis 3 ans de retard.
Le point du non-retour est dépassé… il manque surtout les infrastructures maintenant.

wpDiscuz