Accueil Ferrari La Ferrari SF90 Stradale en mode Assetto Fiorano

La Ferrari SF90 Stradale en mode Assetto Fiorano

0
4
PARTAGER

Le Cheval Cabré vient de présenter la Ferrari SF90 Stradale Assetto Fiorano, une variante la plus extrême de la SF90 Stradale, qui semblait déjà assez extrême à la base. L’aérodynamique et l’agilité du châssis ont été les principaux domaines d’optimisation, tandis que le moteur hybride rechargeable délivre toujours 1000 chevaux.

L’étalon de Fiorano

La SF90 Stradale Assetto Fiorano rend ainsi hommage au circuit d’essais de Ferrari, où la dernière supercar a battu le record détenu précédemment par la LaFerrari. Elle embarque toujours un V8 Biturbo qui a reçu des modifications de la chambre de combustion, un nouvel alésage et des injecteurs centraux, capable de délivrer 780 chevaux, associé à trois moteurs électriques qui permettent d’obtenir 1000 chevaux en puissance combinée. Les 220 ch restants sont fournis par trois moteurs électriques : un à l’arrière situé entre le moteur thermique et la boîte de vitesses et les deux autres sur le train avant, un pour chaque roue, associé à une vectorisation de couple. Avec le moteur thermique éteint, les deux moteurs avant indépendants permettent à la voiture d’avoir une autonomie de 25 km et d’atteindre une vitesse de pointe de 135 km/h. Entièrement repensée, la boîte de vitesses à double embrayage, désormais à 8 vitesses, est 30% plus rapide et également 10 kg plus légère car la marche arrière n’est active qu’en mode électrique.

Supaéro

Pour se démarquer de la SF90 « classique », on remarque sur l’Assetto Fiorano un nouveau becquet arrière qui donne un look encore plus agressif et surtout augmente la charge aérodynamique générée par les effets du « Shut-Off Gurney »( c’est-à-dire une aile brevetée par Ferrari). C’est un système actif qui, en régulant les flux qui frappent la partie supérieure du corps à l’arrière, réduit la résistance dans des situations de conduite en ligne droite ou avec des angles de braquage minimes, tout en maximisant la charge verticale en cas de freinage, de changement de direction ou de virage. Sur la SF90 Stradale Assetto Fiorano, la charge aérodynamique produite est égale à 390 kilogrammes à 250 kilomètres par heure, tandis que sur la SF90 Stradale « normale », cette valeur est atteinte plutôt aux alentours des 300 km/h.

La cabine en forme de bulle rappelle celle d’un avion : elle présente une section avant réduite, déplacée vers l’avant pour améliorer l’aérodynamisme. Grâce à l’utilisation intensive de la fibre de carbone, la Ferrari SF90 Stradale Assetto Fiorano gagne envrion 30 kilogrammes sur la balance, malgré l’utilisation de suspensions équipées d’amortisseurs en aluminium dérivés de ressorts « racing » et en titane ou le même matériau utilisé pour les échappements. Quelques kilos en plus sont optimisés avec un allègement de l’insonorisation et l’absence possible du système stéréo alors que le chauffage d’appoint  n’est utilisé uniquement que pour les déplacements électriques.

Requin marteau

D’un point de vue strictement esthétique, la Ferrari SF90 Stradale Assetto Fiorano présente une peinture bicolore qui utilise une bande centrale grise , ou personnalisable avec d’autres couleurs, qui s’étend jusqu’à l’avant bas de la voiture. On retrouve le tableau de bord technologique avec un écran incurvé de 16 pouces et un volant avec commandes tactiles sur les rayons, à l’exception du levier pour les modes de conduite (eDrive, Hybrid, Performance et Qualify) qui reste analogique. Il y a aussi une livrée spécifique qui accentue l’effet « requin marteau » du profil en flèche de la face avant, ce qui entraîne néanmoins un surcoût de 25 000 euros…

La Ferrari SF90 Stradale Assetto Fiorano atteint – depuis l’arrêt – les 200 km/h en 6,7 secondes, alors qu’il lui faut 2,5 secondes pour atteindre les 100 km/h. Quant au prix, il faut débourser 50 000 euros de plus que la Ferrari SF90 Stradale : l’Assetto Fiorano coûte ainsi 480 000 euros.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La Ferrari SF90 Stradale en mode Assetto Fiorano"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Sympatoche
😉

lataupe2B
Invité

Et elle peut même passer devant les fenêtres d’Hidalgo sans qu’elle lui tire dessus 🤫

Fabi35
Invité

 » atteint les 100 km/h en 6,7 secondes, alors qu’il lui faut 2,5 secondes pour atteindre les 100 km/h »

Les 6,7s ce ne serait pas pour le 200km/h ?

Thibaut Emme
Admin

Oui @Fabi35. C’est bien le 0 à 200 km/h qui est fait en 6,7 s. Merci du signalement.

wpDiscuz