Accueil Ecologie Crit’Air 4 et au delà : Grand Paris, c’est fini !

Crit’Air 4 et au delà : Grand Paris, c’est fini !

0
146
PARTAGER

C’est fini ! A compter de mardi 1er juin les véhicules dotés de vignettes Crit’Air 4 et supérieures – ce qui signifie en clair les moteurs diesel et essence les plus anciens – ne pourront plus circuler en semaine dans la zone à faible émission du Grand Paris.

Crit’Air 4 et 5 et non classés bannis de la zone à faible émission du Grand Paris

Les véhicules particuliers (voitures ou deux-roues) et utilitaires légers classés Crit’Air 4, 5 et non classés ne pourront plus circuler la semaine entre 8H et 20H, hors jours fériés, dans un large périmètre situé à l’intérieur de l’A86, laquelle forme une large boucle autour de Paris.

Il s’agit dans le détail des véhicules diesel Euro 1, 2 ou 3, immatriculés avant le 31/12/2005, et des véhicules essences immatriculés avant le 31/12/96.

Pour les poids lourds, autobus et autocars, cette interdiction est valable tous les jours de 8 heures à 20 heures.

Initialement prévue le 1er décembre 2020, cette interdiction déjà en vigueur dans Paris intra muros avait été repoussée de 6 mois pour « des raisons qui tiennent notamment à la pandémie », selon la Métropole du Grand Paris.

Amende de troisième catégorie

Les conducteurs des véhicules contrevenants risquent une amende de troisième classe, soit 68 euros. La vidéo-verbalisation, en cours d’étude, ne devrait être mise en place qu’à partir de la fin 2021.

Un dispositif écologique éprouvé selon la Métropole du Grand Paris

« Déjà adopté par 247 villes ou métropoles européennes, ce dispositif est reconnu comme particulièrement efficace pour réduire les émissions provenant du trafic routier, l’une des principales sources de pollution en ville », a souligné la Métropole du Grand Paris lundi dans un communiqué.

Crit’Air 3 bannis en 2022, Crit’Air 2 en 2024

L’interdiction doit être étendue progressivement aux autres vignettes : les véhicules classés Crit’Air 3 seront aussi bannis dès juillet 2022 et les Crit’Air 2 en janvier 2024.

Plusieurs exceptions prévues

Plusieurs exceptions sont néanmoins prévues. L’interdiction de circuler dans la « ZFE » ne s’applique pas aux porteurs d’une carte « mobilité inclusion » comportant la mention « stationnement pour les personnes handicapées », ni aux véhicules de collection, de secours, ou aux véhicules utilisés pour approvisionner les marchés, ou pour des déménagements, des événements culturels ou des tournages.

La Métropole prévoit également des dérogations en faveur des professionnels impactés par la crise sanitaire, sur justificatif : sont concernés les véhicules des entreprises ayant bénéficié d’un prêt garanti par l’Etat, du fonds de solidarité, ou de mesures de la région Île-de-France.

Notre avis, par leblogauto.com

A l’heure où la crise sanitaire pourrait conduire à d’importants dégâts sociaux, cette nouvelle mesure est susceptible de toucher tout particulièrement les personnes financièrement exsangues.

Circuler en voiture dans le Grand Paris ne constitue bien souvent pas un choix … mais un besoin. D’autant plus que la circulation du Covid-19 est favorisée par les transports en commun.

Poster un Commentaire

146 Commentaires sur "Crit’Air 4 et au delà : Grand Paris, c’est fini !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité
« D’autant plus que la circulation du Covid-19 est favorisée par les transports en commun. » Totalement faux. Argument fallacieux classique des lobbyistes de la bagnole, lobbyiste de l’autosolisme. Toutes les études sérieuses, pas les discussions de comptoirs, ont démontré que le risque de contamination dans les TC étaient très faibles, tout simplement parce que le port du masque était respecté et surtout fait respecter. Dans les trains, la sûreté ferroviaire veille au grain et n’hésite pas à faire sortir le contrevenant, dans les gares, des agents de sécurité appelle les forces de l’ordre pour les récalcitrants, beaucoup de réseaux de bus… Lire la suite >>
CO2monde
Invité

Toi, tu ne dois pas prendre les TC en heure de pointe en RP….

Masque ou pas quand t’es entassé les uns sur les autres la distanciation, tu l’oublies…

Donc oui il y a infiniment plus de chance de choper n’importe quel virus dans les TC que dans ton véhicule personnel…

Christophe
Invité
https://www.ameli.fr/assure/covid-19/comprendre-la-covid-19-se-proteger/en-cas-de-contact-avec-une-personne-malade-de-la-covid-19 « Qu’est-ce qu’une « personne contact à risque » ? » « La personne contact à risque est une personne qui, en l’absence de mesures de protection efficaces pendant toute la durée du contact » « a eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée » « Enfin, ne sont pas considérés comme mesures de protection efficaces : une plaque de plexiglas posée sur un comptoir, les masques en tissu « maison » ainsi que les visières en plastique transparent portées seules. » Donc 2 personnes à moins d’1 m l’une de l’autre chacune avec… Lire la suite >>
wizz
Membre

« Par contre l’individualiste qui prend sa voiture augmente la pollution, même si elle est électrique, pollution qui augmente la propagation du virus. »

Christophe
C’est donc la pollution des particules.
Une hausse du niveau des particules dans l’air permettrait de mieux propager le virus. OK. Soit. Supposons ainsi. Supposons que cette hypothèse soit vraie

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/metro-et-rer-les-particules-ultrafines-jusqua-dix-fois-plus-concentrees-quen-exterieur-1132723
Si la présence des particules dans l’air permet de propager le virus, alors on serait tous contaminés dans le métro. C’est là qu’on trouve les plus fortes concentrations, jusqu’à 10x celle de dehors!

Bref, tu te contredis toi même!!!

SGL
Invité

Ce sont des constats qui peuvent se contredire, mais les deux peuvent être vrais et dans ce cas-là cela reste effectivement un paradoxe… le métro est pollué mais paradoxalement il contribue (aussi) à dépolluer !?

SGL
Invité
Christophe
Invité
@wizz Il n’y a que ceux qui pratiquent le biais de confirmation qui trouvent cela incohérent. Les particules interviennent de 2 façons : – à priori comme support balistique au virus : si masque peu de virus expiré dans l’air, donc peu de virus transporté par les particules – ce qui n’est pas le cas avec l’air extérieur pollué par les voitures que tu peux retrouver même chez toi là où tu seras sans masque, un masque chirurgical ou catégorie 1 représente un filtre (imparfait) aux particules, – en affaiblissant l’organisme : il a été prouvé qu’il était préférable d’avoir… Lire la suite >>
Christophe
Invité

https://www.huffingtonpost.fr/entry/cette-etude-de-linstitut-pasteur-confirme-ce-quon-sait-des-lieux-de-contamination_fr_601f9b81c5b6173dd2f6c9bc
« Les commerces, lieux religieux et transports publics n’accroissent pas “non plus le risque d’infection”, contrairement au covoiturage, “sans doute car l’espace est réduit et le port du masque pas systématique”. »

patdpau
Invité

Tu vas tjs pasbmieux le fonctionnaire nantais plaqué derriere son velo et ces combines financieres regionales. Ca va tu teclates avec largent du contribuables ? Tu dois prendre un malin plaisir a juger lautre alors que tu arnaques le systeme tt les jours. Ahahah t es un malade

Christophe
Invité

https://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-pourquoi-aucun-cluster-n-a-ete-detecte-dans-les-transports-05-06-2020-8330415.php
« Ensuite, les passagers parlent et bougent généralement très peu une fois qu’ils sont installés, surtout lorsqu’ils voyagent seuls. « Un individu infecté peut en contaminer d’autres dans un tel environnement, mais cela doit être rare », estimait fin mai dans la revue Science le virologue japonais Hitoshi Oshitani, expert en santé publique à l’université de Tokyo. Dans son pays également, aucun cluster n’a été détecté dans les trains, pourtant souvent bondés à Tokyo et dans sa banlieue. »

Christophe
Invité

L’étude la plus intéressante c’est celle-là https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/09/13/covid-19-selon-une-etude-la-frequentation-des-restaurants-et-bars-est-une-situation-a-risque-dinfection/
Le graphique présente le rapport entre le nombre de cas testés positifs et le nombre de cas testés négatifs pour différentes situations. Concernant les transports publics, la ratio est inférieur à 1, ce qui veut dire que les non contaminés ont plus fréquenté les TC que les contaminés !!!! Pour les restaurants et les bars le ratio est très supérieur à 1.

Lolman77
Invité

Mais, Christophe, à la limite, on s’en cogne que ce soit vraiment le cas ou non. Le problème n’est pas là. Déjà tout ce que vous dites dépend du port du masque, pas forcément respecté (et s’il est si strictement demandé, c’est bien que c’est plus dangereux dans les TC)
Ce qui compte c’est que les gens craignent les TC. À tord ou à raison, peu importe, ils les craignent et prennent la voiture par conséquent. DONC la COVID-19 a favorisé l’usage de la voiture.
CQFD

SGL
Invité

Il est vrai que je prends les TC avec une certaine appréhension depuis 15 mois.

Christophe
Invité

@Lolman77
« DONC la COVID-19 a favorisé l’usage de la voiture » et l’usage de la voiture par la pollution qu’elle génère favorise le COVID. Beau cercle vicieux.
A un moment il faut bien démonter les arguments fallacieux, je m’y colle.
Il existe un type de masque qui permet de limiter la transmission du virus même si les gens que vous cotoyez n’en portent pas. Ce n’est pas un hasard si on voit fleurir ce masque dans les TC depuis un petit moment. Là il importe que vous le portiez bien en assurant son étanchéité.

patdpau
Invité

Tu ments tellement. Cest fou tes un malade mec

Thibaut Emme
Admin

« prendre une voiture et à enlever et remettre le masque à chaque montée / descente » >> Qu’est-ce qui vous empêche de garder votre masque ?

Christophe
Invité

Le port de lunettes, mon permis intégrant « port de verres correcteurs obligatoires », sur ma trottinette avec le vent cela ne pose pas de problème mais en voiture, elle se retrouve maculée de buée très (trop) rapidement.

Thibaut Emme
Admin
Alors je vous propose le magnifique Précimask : https://precimask.fr/fr/ (je n’ai aucune action de l’entreprise 😉 ) transparent pour voir votre sourire (ou votre moue), renouvelable car avec cartouche céramique (en gros on la passe au four et elle se régénère). On peut même changer de cartouche pour passer d’un type de masque à un autre. Il y a en plus une option protège yeux (c’est un masque industriel à la base). Le precimask pro à 209 € TTC est un poil cher mais franchement bien. Le precimask air à 125 €TTC fait moins bordélique à porter mais est protecteur… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Merci Thibaut Emme.
Les avantages de celui-là ce sont :
– fabrication française,
– étanchéité,
– filtration performante des aérosols de 3 μm.
Dommage qu’on n’ait pas le classement selon la norme EN149 (FFPx), il semble faire aussi bien qu’un FFP2, ce qui est donc intéressant aussi vis-à-vis de la pollution aux particules, notamment pour les infrastructures ferroviaires souterraines.

Thibaut Emme
Admin

Oui, il est industriel à la base et donc l’investissement pour la Covid (que l’on espère bientôt derrière nous au moins en masse) est récupérable aussi sur des opérations de tous les jours.
Exemple vous faite du vélo ou de la patinette électrique…un masque anti pollution c’est pas mal non plus 🙂
Et surtout, pas besoin de le jeter après 4h comme ces tonnes de plastique (les gens ont l’impression que c’est du papier donc hop on balance).

Sinon il y a le Michelin (enfin ce sont eux qui l’on aidé financièrement) mais trop industriel…
https://o-cov.com/ et pas transparent pour deux sous.

Emmanuel
Invité

Pas transparent mais à un tarif bien plus « normal » : 23€ avec 5 filtres lavables 20 fois chacun, il existe aussi des filtres jetables.
Avec l’avantage que l’Ocov est aussi un EPI équivalent au FFP3 !!!

Donc pour un bricoleur qui souhaite se protéger des poussières le week end, tout en se protégeant de la pollution pendant le footing et du covid pendant les trajets boulot-dodo, il est parfait, moche, mais il fera parfaitement le travail.

Emmanuel
Invité

c’est cher.
un masque 3M à cartouches c’est entre 30 et 50 €
et une paire de filtres FFP3 c’est 20€ !
et FFP3 c’est mieux que FFP1 ou 2, c’est ce qu’il faut pour l’amiante !

j’aurais beaucoup de mal à commander ce type de masque sans l’essayer auparavant.

Le défaut du masque de type silicone toute la journée, c’est la ventilation, vous vous retrouvez vite avec le bas du visage qui marine dans la condensation. Résultat, il faut faire des pauses régulières et aller le ventiler / essuyer.

Christophe
Invité

FFP3 et amiante c’est juste valide pour des diagnostiqueurs.
Pour les intervenants il faut des masques spéciaux (demi ou complet avec cartouche).
Attention un FFP3 possède souvent une valve, à ce titre il vous protège mais ne protège pas les autres si vous êtes contaminés. idem pour les FFP1 et FFP2 avec valve, mais la majorité sont sans valve.

Emmanuel
Invité
on s’éloigne du sujet, mais un maque chirurgical ne protège que les autres, absolument pas le porteur. Un EPI c’est le contraire : protection du porteur mais pas des autres … idem pour les maques NBC (nucléaires / bactériologiques) façon masque militaire, c’est la protection du porteur qui est mise en avant, pas celle des autres. C’est d’ailleurs une chose que je n’ai jamais compris dans l’épidémie : demander aux personnes de porter un masque afin qu’il ne communique pas aux autres un virus dont elles sont, potentiellement, porteuses !!! Pourquoi be pas utiliser des EPI : les porteurs de… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@Emmanuel C’est un peu plus complexe que cela. Les masques FFPx sont testés à l’inspiration (leur rôle initial est de protéger les travailleurs), cependant leur couche filtrante (un non tissé) fonctionne dans les deux sens. Ils protègent donc le porteur mais aussi les autres en vis-à-vis mais la présence d’une valve annihile cette fonction. Les masques chirurgicaux ou de catégorie 1 sont testés à l’expiration afin de protéger les autres en vis-à-vis du porteur, ils n’empêche que leur système de filtration étant passif, ils fonctionnent dans les 2 sens (un masque chirurgical a la même conception qu’un masque FFPx). Même… Lire la suite >>
Emmanuel
Invité

non, dans le cas des masques chirurgicaux, la norme ne tient pas compte de l’aspiration, et la forme peut conduire à plus de 70% de passage d’air non filtré par les cotés lors de l’aspiration.
sur les liens mis par Thibaut il y a un rappel des règles avec des explications permettant de voir les avantages des masques par rapport aux jetables.

Christophe
Invité
@Emmanuel J’ai écrit « Les masques chirurgicaux ou de catégorie 1 sont testés à l’expiration » ce qui est en accord avec « la norme ne tient pas compte de l’aspiration ». https://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/choix-des-masques-14-avril-2020.pdf « Au début de l’épidémie COVID-19, un discours simplificateur a véhiculé la notion inexacte que les masques FFP2 permettraient de filtrer uniquement l’air inhalé alors que les masques chirurgicaux ne permettraient de filtrer que l’air expiré par le porteur de masque. Les deux types de masques permettent de filtrer à la fois l’air inhalé et l’air expiré avec d’une part des performances de filtration et d’étanchéité différentes, d’autre part une tolérance au… Lire la suite >>
patdpau
Invité

T es un malade mental gros.
Va te soigner

patdpau
Invité

3/4 faux vous raccontez nimporte quoi.
Vous deriez pas un fonctionnaire de nantes responsbales de piste cyclables et qui racconte que lz merde tt les 5 min. ?

Thibaut Emme
Admin

Les cartouches 3M c’est quelle durée de vie ? Ici on parle de cartouches réutilisable à vie (garanties 40 ans….) et nettoyables dans un simple four et de l’eau bouillante.
Le demi-masque 3M ne me semble pas forcément plus confortable sans l’avoir essayer, et il est aussi (en tout cas pour ceux que je connais) en silicone.

Après c’était surtout pour offrir à Christophe une solution antibuée 😉 🙂

patdpau
Invité

Faudrait lui iffrir une solution finale

Guallaume
Invité

@ Thibaut Emme :
Oui, mais non, vu la forme du masque, qui remonte assez haut sur le nez, on aura du mal à mettre des lunettes en plus, il faut assez de place pour les poser sur le nez.
Et pour porter ce type de demi masque au boulot, autant en hiver ça passe presque, mais en été, ou quand il fait chaud, on transpire tellement, que c’est presque un exploit de tenir 1/4 d’heure.

patdpau
Invité

T es un taré

SGL
Invité

Je pense que @Christophe à raison.
« Coronavirus : quel est le risque d’être contaminé dans les transports en commun ? »
https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/coronavirus-coronavirus-risque-etre-contamine-transports-commun-14703/
extrait : « Une chance pour 20.000 trajets d’être contaminé »
Les TC vecteurs du coronavirus… Cela teint plus de la légende urbaine…
Nota : je suis une personne à risques qui n’a jamais cessé de prendre les TC depuis 18 mois sur l’IdF, et je ne suis pas toujours d’accord avec @Christophe, notamment sur la VE, mais son point de vue est courageux.

Christophe
Invité

Merci SGL

phil
Invité

pareil, je plussoie

patdpau
Invité

Sgl et christophe , les 2 tarés se sont bien trouvés.
Si vous faites des ptits, prenez une photo. Depuis la zone 51 on avait pas vu ca. Ahahzahhz

patdpau
Invité

Chri chri le fonctionnaire nantais du centre ville est de retour.
Tu nous sors ton couplet sur les pneu

Invité

Encore un peu plus de « pauvrophobie » de la part d’Hidalgo !

Carmelo Izzi
Invité

Bonjour, Sinon la capri en photo superbe 🙂 🙂 🙂

Dom
Invité

Hallucinant les prix de la RS2600 en occasion …. une Bastos ( cigarettes Corse pour les non fumeurs ) à plus de 203.700€ !
En neuf chez Ferrari : la Roma 198.205€, la Portofino M 203.399€
https://www.reezocar.com/occasion/ford-capri+rs+2600.html

Fred21
Invité

Ma 1e caisse, je rêvais évidemment de la 2600RS, ensuite j’ai dû baisser mes prétentions et je visais une 1700GT et à la fin avec mes maigres économies : j’ai eu une 1500 GL V4 de 100 000 kms. Un an après, elle en avait 35 000 de plus.
Si le c.. avec sa GS avait su freiner quand je lui ai coupé la route, elle serait encore vivante … 🙂

robert
Invité

Mais carmelo , capri c fini !!!!

Torvi3000
Invité

Donc en 2024 mon diesel de 2016 (Euro 6d) ne pourrait plus rouler au centre de Paris… Vu le parc automobile moyen de la région, ça va faire très très mal.

M33
Invité

C’est bien ça, tu as le droit d’acheter aujourd’hui un diesel qui sera interdit de rouler dans 2,5 années. Et pas que dans Paris
Pensez à votre diesel avant cette échéance.

beniot9888
Invité

En même temps, ce n’est pas comme si ça n’était pas déjà annoncé ! Donc si on achète un gros mazout, on le fait en connaissance de cause.

seb
Invité

@beniot9888, oui c’était annoncé, oui nous tous ici on est au courant de ça, mais ça m’étonnerait que ma mère soit au courant par exemple, et je pense que tu peux aller à Paris et interroger les 10 premières personnes qui voudront bien te répondre à la sortie d’une station de métro, je ne pense pas que la moitié soit au courant qu’une voiture neuve aujourd’hui n’aura plus le droit de rouler dans 2 ans et demi.

Guallaume
Invité

Et sur ces 10 personnes, il y en a au moins la moitié, qui ne possèdent pas de voiture…

beniot9888
Invité

Si ils sortent du métro…

AFLC7
Invité
Les guignols qui nous gouvernent ferais bien de relire le livre de Florence Aubenas, le ferry de Ouistreham. Elie parle de l’importance d’avoir une voiture quand on est dans la précarité, sans travail ou avec un petit boulot. Elle parle d’un besoin vital pour travailler. Elle a vécu cette précarité en tant que journaliste pour réaliser ce livre. Les bobos qui gouvernent la petite ceinture parisienne vont donc empêcher quantité de gens motivés travailleurs d’accéder aux emplois accessibles seulement à ceux qui peuvent se passer des transports en commun, ces emplois en horaires décalés. Tout ce que veulent ces bobos… Lire la suite >>
SGL
Invité

Bonjour les clichés populistes ! 😯

Fred21
Invité
La future zone à « mobilités apaisée » qui va piétonniser les arrondissements centraux de Paris, sérieusement SGL, tu penses que c’est pour le petit peuple ? ça ne va pas finir en quartier de gens plutôt aisés qui travaillent dans l’arrondissement d’à côté et peut être des pousse-pousse Uber pour que le touriste puisse accéder à son AirBnB. Ça fera plus d’exclusion que d’inclusion, juste quelques années pour le voir et je parierai bien que la moitié de la police municipale patrouillera uniquement dans ces 4, 5 arrondissements. Et la caissière de Franprix se démerdera bien pour venir de sa banlieue,… Lire la suite >>
SGL
Invité

Il faut arrêter la « lutte des classes » Cela tient de l’intérêt général, c’est la santé qui est importante et il faut protéger les personnes les plus vulnérables.
D’accord pour aider plus les « travailleurs pauvres », ce sont eux les plus à plaindre.

patdpau
Invité

Mais oui y a pas des pb de lutte des classes. Cest pas largent le pb donc tu me donner une partie de ton fric pour linteret general stp.
Pour proteger les gens je vais venir te prendre 1000euros par semaine.
A lundi ! Jai hate … pour linteret general !

Thibaut Emme
Admin

En fait, la caissière du Franprix devrait, si la Mairie tient parole…, pouvoir venir en bagnole. Car c’est le transit que la Mairie veut arrêter, pas le trajet à destination de la zone.
Mais, il y a peu de chances/risques que la caissière vienne en bagnole. Souvent c’est via un RER cradingue, brinquebalant, en retard (quand il fonctionne) qu’elle voyage, comme des millions de Franciliens.

Là, ce sera le pied pour les privilégiés de ces quartiers 🙂

SGL
Invité

Un Franprix loin des TC !? 😯
à Tombouctou ?

patdpau
Invité

Pourquoi tombouctou ? Pourquoo vtu te moque du mali, T es raciste ?

beniot9888
Invité

Donc la pauvre caissière du Franprix ne sera absolument pas impactée ?

Fred21
Invité

Ça fait un bail que les petits salaires Parisiens sont soit exilés en banlieue + TC ou soit dans des 20 m² plus ou moins insalubres en RP. Et depuis AirBnb, toutes les petites surfaces se transforment et on continue d’exclure au delà du périph. Politiquement, on raconte le contraire mais Paris perd bel et bien des habitants et c’est le recensement qui le dit non pas la mairie de Paris.

Fred21
Invité

La caissière de Franprix, si elle venait en voiture, elle n’a surement pas la bonne vignette Crit’Air, ni les moyens de payer du stationnement devenu de plus en plus rare et de plus en plus couteux.

wpDiscuz