Accueil BMW BMW s’attaque aux émissions de la chaîne d’appro en Chine

BMW s’attaque aux émissions de la chaîne d’appro en Chine

0
2
PARTAGER

Le constructeur automobile allemand BMW a annoncé qu’il souhaitait réduire les émissions de CO2 de la chaîne d’approvisionnement en Chine de 20 % par rapport aux niveaux de 2019 d’ici 2030, rapporte l’agence de presse dpa.

Chaîne d’approvisionnement : plus grande empreinte carbone que la voiture elle-même

« Beaucoup de gens pensent que la plus grande source d’émissions est la voiture. Mais si l’on considère l’ensemble du cycle, la chaîne d’approvisionnement laisse la plus grande empreinte carbone », a déclaré Jochen Goller, DG de BMW Group Region China.

Selon le dirigeant, l’objectif de réduction de 20 % des émissions de CO2 de la chaîne d’approvisionnement en Chine doit faire partie des prochaines ambitions du constructeur, car le passage à l’ électromobilité et à la conversion à la production de batteries devrait au final entraîner une augmentation de 40 % des émissions de production si rien n’est fait.

« Premièrement, nous ne voulons pas accepter cette augmentation, deuxièmement, nous voulons aller en dessous », s’est fixé pour but Jochen Goller.

Récente loi sur la chaîne d’approvisionnement en Allemagne

Le gouvernement allemand a récemment introduit une loi sur la chaîne d’approvisionnement qui vise à garantir les droits de l’homme et la protection de l’environnement tout au long des chaînes d’approvisionnement mondiales.

À l’avenir, les grandes entreprises allemandes seront chargées de veiller à ce que leurs fournisseurs respectent les normes de durabilité et de droits de l’homme sous peine d’amendes et d’exclusion des projets publics.

Notre avis, par leblogauto.com

Un sujet d’autant plus intéressant que de plus en plus de personnes s’interrogent sur les supposés avantages écologiques procurés par la circulation des véhicules électriques et des modèles à hydrogène. Pointant du doigt le fait que le process de  fabrication de batteries pour VE ne soit pas forcément des moins polluants où que la production d’hydrogène soit à l’heure actuelle toujours très dépendante de la consommation d’hydrocarbures.

Alors que normes et textes de lois rivalisent pour imposer des contraintes de plus en plus strictes aux constructeurs, la bataille risque de se jouer sur les chiffres, ou plus exactement sur les modes de calcul et les éléments pris en compte.

Sources : DPA, BMW, Bloomberg

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "BMW s’attaque aux émissions de la chaîne d’appro en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
patdpau
Invité

Oh lz pas sympa la loi. Si en plus fzut devenir responsable.. en esperant qu ils puissent rester responsbale mais pas coupable

SGL
Invité

Tous ces problèmes (graves) n’existeraient pas s’il avait des contrôles à la frontière de l’Europe avec des quotas des normes écologiques et de droit de l’homme.
C’est déjà arrivé avec la mort de nos industries de PV et d’éoliennes… Laissé les portes ouvertes de l’Europe, c’est laisse tous les abus des puissances financières étrangères, qui appauvrit l’Europe de l’Ouest.
Une menace se fait sur notre industrie automobile, ferroviaire, Aérien, Navale…
L’OMC est dans les mains de la Chine et des USA.

wpDiscuz