Accueil Stellantis Stellantis/Foxconn : partenariat électrique pour la Chine ?

Stellantis/Foxconn : partenariat électrique pour la Chine ?

0
22
PARTAGER

Stellantis, groupe automobile issu de la récente fusion de PSA et FCA et Foxconn, géant taïwanais de la fabrication de produits électroniques ont indiqué lundi leur intention d’annoncer officiellement mardi à 11H45 (09H45 GMT) un nouveau « partenariat stratégique ».

Accord Stellantis / FIH, filiale de Foxconn

Selon une source proche du dossier, l’accord qui devrait associer Stellantis et FIH Mobile, une filiale de Foxconn spécialisée dans les technologies mobiles, porterait sur la fourniture d’équipements.

Foxconn cherche à se diversifier dans les véhicules connectés et électriques

Foxconn, conglomérat taïwanais, connu notamment pour son implication dans la fabrication de l’iPhone d’Apple, cherche à se diversifier dans l’automobile. La conception de véhicules électriques et connectés figure désormais au tout premier rang de sa stratégie.

En fin de semaine dernière, le groupe a conclu un accord avec le groupe américain Fisker, pour produire des véhicules aux Etats-Unis d’ici la fin 2023.

En janvier dernier, Foxconn a également conclu une alliance avec le groupe automobile chinois Geely, en vue d’établir ensemble une entreprise spécialisée dans l’équipement automobile et des services de conseil aux constructeurs.

Plate-forme MIH de Foxconn

Foxconn prévoit également de produire lui-même une gamme de composants pour véhicules électriques. Au cœur de l’offensive d’électromobilité de Foxconn se trouve une plate-forme appelée MIH, conçue pour contenir tous les principaux composants matériels et logiciels avec une approche modulaire.

Foxconn veut positionner MIH comme le « système Android de l’industrie des véhicules électriques » et créer – en collaboration avec des partenaires industriels – un écosystème Open source pour le secteur de l’industrie automobile spécialisée dans la production de voitures électriques

A l’instar du système d’exploitation mobile Android qui donne le choix aux marques électroniques de l’implanter en version « stock » (Android One, notamment avec Nokia) ou d’y ajouter leur surcouche, la plate-forme MIH permettrait à des constructeurs automobiles de l’adapter à leur convenance, pour la taille, l’empattement, le type de suspension ou encore la capacité de la batterie.

L’objectif de la plateforme MIH est de réduire les barrières à l’entrée des nouvelles entreprises du secteur des voitures électriques.

Accord FCA / Foxconn dès janvier 2020

En janvier 2020, Hon Hai Precision Industry, la société mère de Foxconn, a d’ores et déjà conclu un accord préliminaire avec Fiat-Chrysler (FCA) prévoyant l’établissement d’une coentreprise pour fabriquer ensemble en Chine des voitures électriques et des véhicules connectés, initialement destinés au marché chinois.

Stellantis prévoit de présenter sa stratégie d’électrification de sa gamme début juillet

Stellantis, dont la production est fortement affectée par la pénurie mondiale de puces électroniques, prévoit de présenter une stratégie d’électrification de sa gamme début juillet.

Devraient être également rendus publics ses projets de conquête du marché chinois pour fin 2021, marché où le groupe automobile a du mal à percer.

Notre avis, par leblogauto.com

En tout début d’année, FCA a fusionné avec PSA pour créer Stellantis, devenant ainsi le quatrième constructeur automobile mondial.

Parmi l’un de ses objectifs majeurs figure sa relance commerciale en Chine. Un partenariat avec Foxconn pourrait faciliter les choses … et ce, d’autant plus que le secteur automobile mondial est frappé par une importante pénurie de semi-conducteurs.

L’accord serait-il un passage obligé pour s’arroger les faveurs des autorités et consommateurs chinois ?

Voire même pour accéder au Graal : les batteries ? Précisons en effet que parmi les composants clés que Foxconn entend produire à l’avenir, figure notamment une batterie à semi-conducteurs, qui sera lancée sur le marché d’ici 2024.

Sources : AFP, Stellantis

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Stellantis/Foxconn : partenariat électrique pour la Chine ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Faxconn est très demandé en ce moment

versdemain
Invité

Que penser quand Stellantis annonce qu’il va produire une nouvelle voiture en chine pour le marché chinois ?

Si je me fit a DS, il faut comprendre Stellantis vous fera le plaisir de livrer ces nouvelles voitures en Europe dès que les chinois auront confirmé qu’ils ne souhaitait pas les acheter chez eux.

versdemain
Invité

La bonne nouvelle est que Stellantis va enfin rattraper son retard sur la technologie électrifié de ces voitures. Foxconn étant réputer faire de très bon produits à vendre pour l’occident (mais pas ou très peux en chine).

La mauvaise nouvelle, est que cela va mettre encore plus la pression sur les usines Européenne qui vont encore décliner dans les années qui viennent.

zafira500
Invité

La technologie électrifiée, ils l’ont déjà. C’est sur la mobilité qu’ils pèchent un peu, d’où cet accord.

Michel
Invité

Dans les années 80, on etait bien content de leur « refourguer » nos voitures « has been » (Citroen ZX – Peugeot 405) quand nous étions déjà avec des Xantia ou des Xsara et autres 406

Bizaro
Invité

Toi t’as un problème avec les décennies…

En tout cas si les chinois avaient le droit au ZX et 405 dans les années 80 on ne peut que les envier…

SGL
Invité

Ils disent ce soir que Stellantis veut rattraper son retard sur VW, et même Tesla sur la VE … Donc bas & haut de gamme !
Stellantis, la partie ex-PSA est partis tard dans la VE, ils ne sont que dans la moyenne générale… Mais ils sont en retard sur VW qui a démarré juste après le dieselgate et évidemment Tesla, le pionnier et la référence.

Amazon
Invité

Tesla n’est pas haut de gamme, il faut arrêter avec cette légende.

Les électriques KIA/Hyundai équivalentes sont aussi chères!

zeboss
Invité

l’effet de masse de Stellantis commence donc à peser même si FCA avait signer un peu avant, si certains pensent encore que la fusion n’avait pas de sens…

SGL
Invité

Cela fait des années que je disais que ça serait une bonne idée… de mémoire, il n’avait que @wizz pour me dire le contraire !
…déjà avec son esprit de contradiction.
Mais je dois peut-être déformer ses propos originaux !? 😉

wizz
Membre

oui, parce que des doublons, des triplons dans la fusion

Klogul
Invité

sgl c est la bourse a la moindre annonce le court remonte sans avoir rien vu de concret sortir…

SGL
Invité

« rien vu de concret sortir… » pour le commun des mortels, pas dans les comptes qui doivent déjà représenter des milliards d’économies sur les fournisseurs et matières premières.

…mais OUI, on a encore vu, nous, encore RIEN de concret, car nous sommes qu’au début du commencement d’une nouvelle ère !

c’est pour cela que les traders recommandent l’action à l’achat, le PER est encore faible … l’action Stellantis semblé être une très bonne affaire à 15 € tellement que le potentiel est grand.

Rakihoney
Invité

Le partenaire chinois qui fait la technique, la batterie, les moteurs, la plateforme, les modules.
Stellantis qui fait l’habillage autour.
Décidément le monde tourne de plus en plus vite.
Peut-être nécessaire pour enfin (re)percer mais stratégie surprenante.
Il va falloir des marques très fortes pour se démarquer(!). Jeep?

wpDiscuz