Accueil Alfa Romeo Un plan sur 10 ans pour relancer (et sauver) Alfa Romeo

Un plan sur 10 ans pour relancer (et sauver) Alfa Romeo

0
127
PARTAGER
Alfa Romeo

En fusionnant FCA et PSA, le groupe Stellantis dispose de 14 marques, parmi lesquelles plusieurs noms emblématiques mais dont la situation actuelle inquiète. Alfa Romeo en fait partie, or le temps est peut-être enfin venu d’avoir un plan à long terme et viable.

Les belles endormies

Avec Lancia et DS, Alfa Romeo incarne le pole premium de Stellantis que le nouveau patron Carlos Tavarès souhaite développer. S’exprimant au Financial Times Future of the Car Summit, l’ancien patron de PSA a déclaré: «Dans le passé, de nombreux autres constructeurs automobiles étaient prêts à acheter Alfa Romeo. Aux yeux de ces acheteurs, elle a une grande valeur. Ils ont raison. »

La relance de la marque conduira inévitablement à l’électrification, bien que cela puisse chagriner une partie des Alfistes et que Carlos Tavarès lui-même ne soit pas un inconditionnel,  mais sans négliger la dimension passionnelle et historique du Biscione. «Alfa Romeo entrera dans le monde de l’électrification (…) mais le fera de manière dynamique, avec un nouveau PDG passionné, qui est d’origine italienne et dirige la marque avec passion et la bonne vision de ce qui doit être fait ».

Une gamme qui ait du sens

Alfa Romeo souffre évidemment d’une gamme désormais réduite à seulement deux modèles, et qui n’ont pas eu le succès escompté, surtout pour la berline Giulia. Mais ce qui a aussi plombé la marque, c’est le chambardement fréquent de ses plans produits. En 2018, le dernier plan de l’ère Marchionne voyait grand avec, en plus des petits SUV (qui deviendront bientôt réalité avec le Tonale et puis le supposé Brennero) une version allongée de la Giulia pour le marché chinois, un grand SUV (qui fut un temps baptisé Castello), un coupé sportif dérivé de la Giulia qui aurait pu raviver le blason GTV et même le retour de la 8C. C’était la fête.

Puis en 2019, après l’annonce des résultats trimestriels de FCA, c’est un virage à 180° qui avait été pris, les modèles spéciaux et iconiques étant remisés au placard pour donner la priorité aux SUV « générateurs de profit ». Sauf que Alfa Romeo n’est pas une marque comme les autres et ne peut reposer sur les seuls SUV, d’autant plus que le Tonale, dont le concept a été dévoilé à Genève en 2019, tarde encore à sortir, pendant que le fossé se creuse toujours plus avec le premium allemand qui propose pléthore de modèles et déploie à tout berzingue sa gamme électrifiée. La Giulia et le Stelvio n’ont même pas encore un hybridation légère…

On s’est donné rendez-vous dans 10 ans…

Tout cela, Tavares en a conscience et pointe aussi la stratégie globale de la marque: «Nous devons améliorer la façon dont nous parlons aux clients potentiels. Il y a une déconnexion avec les produits, l’histoire et avec qui nous parlons. Nous devons ajuster la distribution et comprendre à qui nous parlons et de quel aspect de la marque nous leur parlons. Il faudra du temps pour bien faire les choses. « 

Du temps, oui, 10 ans, voilà le cap fixé pour permettre à Alfa Romeo, mais aussi à Lancia et Chrysler, de prouver qu’elles peuvent surmonter la sélection darwinienne que le monde automobile est en train de vivre. «Nous donnons une chance à chacun, en accordant une fenêtre de 10 ans et en fournissant un financement pendant 10 ans pour mettre en œuvre une stratégie modèle de base. Les PDG doivent être clairs en ce qui concerne la promesse de la marque, les clients, les objectifs et la communication de la marque (…) S’ils le peuvent, tant mieux. Chaque marque a la possibilité de faire quelque chose de différent et d’attirer les clients ».

Notre avis, par leblogauto.com

Nous sommes prévenus, rendez-vous en 2031 pour savoir ce qu’il adviendra de certains blasons. Alfa Romeo attend impatiemment le Tonale, qui doit enfin booster les ventes. Jean-Philippe Imparato cependant ne fait pas des volumes l’apha et l’omega de sa stratégie et pense aussi en termes de qualité produit et de caractère, ce qui l’a amené récemment à repousser le lancement du Tonale afin de s’assurer que le véhicule sera suffisamment digne de son blason. Contrairement à ce qui avait été dit dans un premier temps, la plate-forme Giorgio, sur laquelle ont été bâties la Giulia et le Stelvio, loués pour leur comportement dynamique, n’est pas abandonnée mais s’intégrera à la famille des plate-formes Stellantis.

Un retour de la Giulietta a également fait partie des rumeurs, en profitant de la synergie et des restylages sont en approche pour le couple Giulia/Stelvio. On sait aussi que d’autres chantiers attendent le Biscione : améliorer l’image, qui souffre encore de stéréotypes anciens au-delà du cercle des amateurs, mettre au niveau l’offre technologique primordiale dans le segment, améliorer le réseau et repenser aussi le volet compétition, l’engagement en F1 (qui est en fait un prête-nom à Sauber) étant sur la sellette après 2021 à la vue des résultats actuels. Pour Lancia, la tâche s’annonce encore plus ardue car, hormis la petite Ypsilon qui se vend encore (plutôt bien) sur le seul marché italien, l’ancienne marque iconique des rallyes a déserté le reste du monde depuis plusieurs années et tombe peu à peu dans l’oubli.

 

Source : clubalfa.it

Poster un Commentaire

127 Commentaires sur "Un plan sur 10 ans pour relancer (et sauver) Alfa Romeo"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité
Ds et Lancia ne perdent pas d’argent. Ds parce que la base utilisée est plutôt rentabilisée, soit par les volumes des autres marques soient parce qu’elle inaugure les nouveautés et donc non exclusives… (En même temps c’est aussi le talon d’achille mais Vw fait un peu pareil avec Seat/Cupra en empêchant des véhicules plus performants…que Audi ou VW). De l’autre Lancia gagne pas mal d’argent grâce à une base usée jusqu’à la corde, et zéro investissements depuis 10 ans au pif… Le service développement de Lancia doit tenir dans une cabine téléphonique depuis un moment….). Donc les caisses sans déborder,… Lire la suite >>
wizz
Membre
Lancia ne perd pas d’argent en se contentant d’un seul modèle dans son pays. Soit. Aucun investissement effectué et avec un marché captif Mais le plus difficile dans ce cas là, ce seront les 10 prochaines années, lorsqu’il faudra se re-développer, reconquérir les nouveaux clients, reconquérir les ex-clients Pour DS, certains couts sont partagés avec plateformes et composants en commun. Mais d’autres couts sont uniquement attribués à DS, comme par exemple les carrosseries, les garnitures, les sièges, ou encore les épreuves d’homologation, sans oublier les campagnes de publicité. Par exemple, un passage de 30s de pub à la télé coute… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Si Lancia se base sur DS, c’est la mort assurée de Lancia. Lancia est déjà mort de se reposer sur son plus petit modèle de toute manière et ne pourra plus être un Mercedes de Maserati, seule place à prendre encore sur le marché.

SGL
Invité

La Lancia Ypsilon est un grand succès encore elle talonne l’Audi A1, pourtant nettement plus récente, lors du premier trimestre 2021 en Europe.

wizz
Membre

après la comparaison DS vs Bentley, maintenant la comparaison Ypsilon vs A1…

SGL
Invité

Ah… ben désolé si ce n’est pas la même catégorie c’est quoi ?
Sacrée démonstration de la vieille Ypsilon face à la très récente A1.

wizz
Membre

Ypsilon dans la même catégorie que la A1 !!!

SGL
Invité

Pas segment B premium !?

wizz
Membre

Ypsilon, premium?
Lancia, premium?
Va donc aborder un conducteur d’une A1, et propose lui d’échanger sa voiture pour une Ypsilon….

SGL
Invité

c’est ton avis @wizz ! (très personnel)

Lucas
Invité

Euh…. l’Ypsilon est sur le A, pas sur le B…

SGL
Invité
SGL
Invité

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lancia_Ypsilon
Extrait : « La première Ypsilon repose sur la base de la Fiat Punto II et elle est dévoilée en mars 2003 »
« Classe : Citadine premium »
Il faut juste savoir LIRE !

greg
Invité

et l’ actuelle repose sur une base de Fiat Panda III.
Il faut juste savoir SE TAIRE !!
Elle n’ a plus les prestations d’ une B. Et tarifairement on etait toujours au meme niveau qu’ une 500 apres promo.

SGL
Invité

Juste pour vous rappeler que le segment est donné à titre indicatif en fonction de la longueur (et donc pas de la plateforme)
Car si l’actuelle dérive de la Panda (en 2011), cela n’empêche pas qu’elle soit plus longue que celle de 2003.

koko
Invité

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lancia_Ypsilon
Et il faut aussi savoir lire jusqu’au bout !😁
« La citadine de Lancia repose sur la plate-forme des Fiat Panda et 500, allongée de 6 cm pour l’occasion. »

SGL
Invité

Je l’attendais celle-là… ET alors !!!?
La C4 repose sur une 208 et pourtant elle fait partie de la catégorie du segment C …. Oui ou non ?
La DS 9, est-elle une compacte ? Puisqu’elle repose sur la plateforme de la 308 !?
Vous en avez d’autres des arguments aussi pourris comme ça !?
@greg il va falloir apprendre, ne pas rétorquer dans ces cas-là !

Amazon
Invité

@ SGL, merci de préciser en Italie! Elle est disponible en GPL, GNL et hybride, il y a des avantages fiscaux pour les carburants alternatifs.
la Lancia est vendue 13500 E quand la A1 débute à 21500. ceci peut expliquer aussi cela!

la Lancia est basée sur la Punto des années 2000, l’A1 sur la POLO de 2017.

Bref difficile de comparer, disons que la Lancia est une version luxe 3 portes de la Panda avec un peu plus d’espace que dans la 500.

SGL
Invité

On est d’accord @Amazon, n’empêche que si Lancia nous sortait une new-Ypsilon, basé sur une 208 II, elle aurait certainement toutes ses chances d’avoir des prestations au moins égales à l’A1, si ce n’est pas mieux !
Mais dans aucun cas, les raisons de l’ancienneté ou de promotion sur les tarifs ne justifierai un reclassement dans le segment A, qui reste avant tout une question de taille… Même si cela dérange certains.

SGL
Invité

DS vs Bentley, c’est uniquement que sur une qualité des cuirs sur une finition bien précise @Wizz… et cela reste toujours vrai !
… dès 66 k€ c’est effectivement une performance qu’il faut noter… tout à l’honneur de la grande qualité du premium DS qui se hisse au niveau du vrai luxe dans certains domaines !

greg
Invité
« c’est uniquement que sur une qualité des cuirs sur une finition bien précise @Wizz… et cela reste toujours vrai ! » Non cela reste toujours faux car tu n’ as aucune idee de la maniere dont Bentley travaille ses cuirs. On a des constructeurs generalistes qui viennent meme solliciter l’ experience de Bentley en la matiere. Pour le reste, l’ Ypsilon repose sur une base de segment A aggrandie, mais conserve les cotes et la tenue de route d’ une A. Ensuite, en Italie tu peux avoir une ypsilon pour minimum 10.800€ (Lancia t’ offre une remise immediate de 4500€ en… Lire la suite >>
SGL
Invité

La base est la même, sinon, c’est certain que Bentley ajoute un + que ne peut offrir DS qui propose une voiture qui reste au plus proche trois fois moins chère !!!
Cela me semble évident que c’est mieux chez Bentley le niveau n’est pas le même … Mais il faut rajouter 120.000 € au minimum ! … Rien qu’un petit détail !

koko
Invité

« La Lancia Ypsilon est un grand succès encore elle talonne l’Audi A1, »
Ventes Europe 2020:
A1 58224
Ypsilon 43076
Ventes Europe 2019
A1 77868
Ypsilon 58820
25% derrière, c’est « talonner » ?
Combien Audi marge sur une A1, combien Lancia marge sur une Ypsilon ?

SGL
Invité

Dernier trimestre 2021 en Europe :
14e Audi A1 : 14.653 ex
16e Ypsilon : 12.546 ex
Sachant que la Clio 1er fait 60.671 ex, à leurs niveau l’Ypsilon ancienne, n’est pas loin de l’A1 nouvelle !
La même période en 2020
Ypsilon : 20.438 ex contre 16.556 ex de l’A1 ! Mieux que talonner…
Pour une auto qui est sortie en 2011, ça reste un beau succès, même en 2021. (et c’est bon pour les marges)

SGL
Invité

Pourquoi @Mwouais, DS est techniquement trop moderne pour Lancia ? 😉

greg
Invité
« Ds parce que la base utilisée est plutôt rentabilisée, soit par les volumes des autres marques soient parce qu’elle inaugure les nouveautés et donc non exclusives » N’ importe quoi. Normalement, chaque marque doit payer une cote part au developpement, ou des frais de licence interne pour ne pas grever le budget de la marque ayant assume de le developpement de la base technique. Ensuite faire un vehicule, meme sur base existance et soit-disant amortie, cela coute quand meme entre 500 millions et 1 milliard. Enfin les volumes de DS sont fameliques, et pourtant il y a des frais de reseau,… Lire la suite >>
SGL
Invité

Avant le Covid, le niveau de vente des DS était conséquent et certainement rentable !
70 % au minimum des éléments ont été rentabilisés pratiquement dès les premiers exemplaires.
DS n’a pas vocation à battre des scores de ventes pour être rentable.
Si ce que je dis est faux… Il faut nous prouver le contraire !
Sinon, ce ne sont que des conversions de comptoirs.
Car Tavares n’est pas homme à mettre de l’argent dans une entreprise qui perd de l’argent.

greg
Invité

 » le niveau de vente des DS était conséquent et certainement rentable ! »
Non !
Si c’ etait Bentley, avec 6 voitures et les volumes que faisait DS, alors c’ etait la marque la plus rentable du monde.
Mais en fait non…

SGL
Invité

Décidément, ce n’est pas moi qui parle de plus de Bentley quand l’on parle de DS !
Bentley est incomparable ne serait-ce que par les prix… 3 X plus chers au minimum !
Cela doit être parce que Bentley à des plateformes spécifiques à leur marque … Ben non !
Alors cela doit être parce que Bentley à des GMP spécifique à leur marque … Ben non plus !
Bentley, n’est plus qu’un DS haut de gamme…

zeboss
Invité

Bentley avec ses caisses made in Hongrie…
merci greg de ramener le sujet au centre…
mdr

SGL
Invité

C’est une très bonne nouvelle tout cela !
Stellantis a les moyens de concurrence dignement les BAM, et faire mieux que Jaguar et Volvo.
Le vrai luxe est français ou Italien… Cela deviendra logique que les marques HdG de Stellantis récupèrent leurs places historiques.
Bravo Tavares !

Nithael70
Invité

Le VRAI luxe motorisé est Anglais ou Italien.
Rolls, Bentley, Jaguar, Ferrari, Lamborghini.
Pour les vetements et accessoires, Anglais, Francais, Italien et Suisse

SGL
Invité

Oui, d’accord.
Mais aussi un peu Porsche quand même !

Amazon
Invité

Historiquement, les carrossiers français ont été quand même parmi les + grands, comme Chapron (mais tout est une affaire de goût)
Bugatti Atlantic, Voisin Aero, talbot lago 150 par exemple, moins classiques que Rolls ou Bentley et plus rares
Je ne connais pas les MAybach des années 30, mais il parait que c’était exceptionnel!

Le luxe n’a pas de patrie, mais seulement la volonté des créateurs de faire un objet exceptionnel (ce qui à mon avis n’est plus le cas de lambo/ferrari/jaguar pour leurs grandes séries)

SGL
Invité

@Amazon OUI, il a raison !
Le summum de l’automobile de luxe avant 1939… C’était en France !
Ceux qui ont vécu ça, sont morts depuis très longtemps… Mais c’est dans l’histoire !
Beaucoup l’on oublié aujourd’hui, dire que Renault concurrençait Rolls-Royce avec sa gamme Stella…

SGL
Invité

Le dernier essai de la DS9 E Tense 360 ch est également une bonne nouvelle.
D’ailleurs, il semble qu’une partie de son assemblage se fasse en France, pour la partie arrière électrique. (à confirmer)
Le niveau de finition et l’association de puissance sont d’un niveau, du jamais vus pour un constructeur français pour une berline.
Son tarif, à partir de 66 k€ est extrêmement compétitif !
Même les ventes seront symboliques, le fait qu’elle existe est une chose remarquable pour l’image de marque de la marque !

SGL
Invité

Ça me fait bien plaisir les haters anonymes avec leurs “-1 ”, c’est très bon signe pour Stellantis !
Ils l’ont bien dans l’os 😉

Mwouais
Invité
Pourquoi haters et pourquoi anonyme ? Ce n’est pas parce qu’on considère la DS9 comme une idiotie qu’on est haters. Quant à son association de puissance, va voir l’essai moins consensuel (qui était enthousiasmé pour la présentation statique) de Planet GT par exemple. Cette voiture me fait penser à la 605 annoncée en tueuse d’allemande, à la 607 idem puis un peu moins avec le scandale tenue de route (qui n’a pas eu de conséquence sur son image /allemandes). Elle me fait surtout penser à la C6 (pourtant plus intéressante sur l’affect) en arrivant avec un train de retard mis… Lire la suite >>
SGL
Invité

Ben merci de répondre @Mwouais, mais tu ne comptes pas pour 7 ? 😉

Le haut de gamme français, c’est une longue histoire d’échecs, mais pour différentes raisons.
Elle arrive en retard certes, mais elle prouve que l’on peut être Presque au niveau des meilleures allemandes si l’on veut… Au moins sur le rapport qualité-prix !
Le marché, s’il existe ne sera qu’entièrement pour la Chine, l’Europe son segment est symbolique et la concurrence avec une forte image pullule déjà.
Mais elle a le mérite d’exister !

wizz
Membre
Oui SGL Oui, l’assemblage du train électrique arrière se fait en France, par ceux qui mettent le même train arrière sur la 508 PSE Oui, le niveau de finition et l’association de puissance sont d’un niveau, du jamais vus pour un constructeur français pour une berline. Oui, son tarif, à partir de 66 k€ est extrêmement compétitif ! Mais SGL, pour la suite, tais toi. Arrête de vouloir comparer DS avec les BAM ou Volvo… Une voiture ne s’achète pas au kg, ne s’achète pas à ses prestations, ne s’achète pas au ratio qualité/prix, ne s’achète pas comme des patates.… Lire la suite >>
SGL
Invité

@Wizz, ce qui est rare est précieux !
DS n’a pas d’image, mais elle se fabrique actuellement, le relatif succès des DS7 à plus de 50 k en est la preuve !
La DS9 sera un échec ! mais elle rehausse l’image de DS.
La DS9 n’est rien une BAM au rabais… bien au contraire !

wizz
Membre

ne pas confondre

ce qui est précieux est rare
mais tout ce qui est rare n’est pas forcement précieux, pour la simple raison est que personne n’en veut, et donc personne n’en fabrique, n’exploite les ressources, d’où cette rareté

demain, tu pourrais te lancer dans la fabrication des pulls, très moches, en polyester. Ce sera très rare, mais pas du tout précieux…

SGL
Invité

La vraie qualité finit par faire son effet … mais si cela arrivera trop tard pour la DS9, mais elle sera utile pour les futures générations de DS.

Mwouais
Invité

@SGL : user d’un sophisme jusqu’à en abuser ne fera jamais une vérité.

Le sophisme sophisme de base est :
un cheval à 3 pattes est rare
Ce qui est rare est cher
Donc un cheval à 3 pattes est cher

Ce sophisme de base finalement est très proche du cas DS9 : remplace cher par premium, luxueux, ou tout fantasme qui t’accompagne quand on parle. DS9.

SGL
Invité

@Mwouais, la DS9 malgré ses défauts … Made in China, Infotainement de 10 ans, variante d’une Peugeot, manqué d’image de DS… Est une auto de très grande qualité pour son prix !
On peut même insister sur ses défauts, le bilan reste bon !

zeboss
Invité
@sgl : personne ne compare la Ds9 à une variante d’une Peugeot, sinon les audi sont des variantes de skoda ? la Ds9 ne sera ps un best seller, c’est sur, par contre elle ne présente pas les défauts qu’avaient les 605/607 XM/C6 face aux Allemandes ou Suédoises. Il est juste dommage que la partie GPS soit de l’ancienne génération quand sort la Ds4 avec la nouvelle version. une concomitance fâcheuse surtout quand les clients seront dans la concession et auront les deux modèles en cote à cote.. D’autres marque haut de gamme japonaises entre autres sont aussi un peu… Lire la suite >>
Mwouais
Invité
@Zeboss : regarde le profil d’une 508L chinoise et de la DS9 et si au jeu des 7 erreurs tu arrives à 7 tu es fort. Ensuite comparer PSA à Audi/VW est amusant alors que VW/Audi est votre bête noire. Ensuite, si tu ne comprends pas la différence de construction de l’image Audi avec un investissement technologique différencié durant des années de VW et la DS9 qui doit affirmer le statut DS par rapport à la plus plèbéenne Peugeot mais en partageant intégralement le concept 360CH en parallèle pour brouiller les images… Ensuite de ce que la MQB et la… Lire la suite >>
wizz
Membre
La stratégie haut de gamme, premium de PSA était mauvaise, maladroite dès le départ, avec le positionnement Citroen par rapport à Peugeot, puis l’affiliation que feront les gens entre Citroen et DS Citroen et Peugeot étaient en concurrence frontale à 100%, avec les même offres et la même clientèle. Il faut dissocier, décaler ces 2 marques à la façon VW/Skoda. L’un occupe le segment « généraliste – » et l’autre « généraliste + ». Sur cela, Peugeot devient « généraliste + », et Citroen « généraliste -« . Rien à dire sur cela. Pile ou face. Cela se voyait avec une gamme plus pauvre pour Citroen, moins huppée…… Lire la suite >>
zeboss
Invité
@wizz : faut arrêter de nous baratiner sur le soit disant haut de gamme de Citroën : c’était des voitures d’ingénieurs, la Ds ou la Sm furent en haut de la gamme avec des technos modernes, pour l’époque, avant-gardistes si l’on peut dire mais tout comme les 2CV (Ami6 /Dyane / Tube) avaient des suspensions ingénieuses, efficaces et low cost… Malheureusement la cohabitation des deux types de modèles était loin d’offrir une image haut de gamme… Nombre de garages Citroën furent incapables d’accueillir les heureux essayeurs (pardon clients) de la SM… D’où un sacré os dans la soupe de la… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@SGL : ce n’est pas une mauvaise voiture, c’est entendu.
Comme une Talisman n’est pas une mauvaise voiture. Mais si c’est pour ne pas la vendre et tuer l’image…

SGL
Invité

La Talisman est une bonne auto, mais il a toujours manqué une version « phare », une finition plus soignée (surtout de la PdB), une meilleure fiabilité.
Elle souffre du manque d’image de Renault qui est déplorable.

SGL
Invité

Il y a une chose étonnante pour la Talisman … Malgré ses faibles scores de ventes, elle réussit néanmoins à se vendre mieux que l’ Alfa Romeo Giulia lors du 1er trimestre en Europe !!!
Ce qui n’est pas flatteur pour la pauvre Giulia.
La 508, sans être un succès, se vend 6 à 7 fois plus !

Mwouais
Invité

@SGL : une question de prix aussi (mais pas que), une question de taxes aussi (mais pas que).

C’est là que Stellantis va se poser la question de ce qu’il faut faire de Alfa : oublier l’Europe et se concentrer un temps sur les USA ou oublier les grosses Alfa et se concentrer sur des nouvelles Mito et Giulietta sauce SUV hybride. Mais avec un Puretech, ce sera sans moi.

A moins d’un salut électrique.

Pas beaucoup d’avis LBA par ici…
Beaucoup plus d’images animées qui servent qu’au banquier.

SGL
Invité

Même en Europe pour le 1er trimestre sur le segment D, il va falloir s’y faire !
1er la BMW S3 – 33.311 exemplaires suivit par la
2e Tesla M3 – 30.309 ex
3e VW Passat – 26.916 ex
4e Classe C – 18.545 ex

9e Peugeot 508 – 6.183 ex notre championne !

Je pense que les dirigeants de Renault doivent se mordent les doigts d’avoir abandonné la Talisman 2 100 % électrique qui était encore en étude en 2019. (à moins que ce ne soit qu’une rumeur ?)

AXSPORT
Invité

Faut savoir rester humble.
Vous voulez qu’on parle Puretec ?
Vous voulez qu’on parle des courroies de distribution des HDI ?
Les entrées d’eau des DS7 ?

Bref

AXSPORT
Invité

Allez on y croit

Il n’y a pas tellement de marques valables chez Stellantis quand on regarde on petit peu

Mais bon si Carlos fait du fric…..

SGL
Invité

faut y croire pour la prochaine génération… Pour cela les dés sont déjà jetés… la DS9 sera un bide, mais ses qualités travaillent pour le futur de la marque.

wizz
Membre

voilà SGL
une phrase sensée
actuellement, DS va mordre la poussière, va bouffer son pain noir, va plomber les finances de PSA de par ses ventes anecdotiques.
puis peu à peu, pas à pas, DS avancera, avec une reconnaissance, une acceptation progressive du public de son statut premium (et du power pricing associé)

mais pour l’instant, faut être modeste, voir les choses en face des yeux et constater que pour le public, DS n’est pas épaule contre épaule avec BMW ou Mercedes….

AXSPORT
Invité

Les gens (ou les sociétés) achètent du DS car c’est entre 7000 et 10000 euros de moins qu’une BAM….

Uniquement……

C Ghosn
Invité

-40% de remise si tu fais reprendre une BAM…. -10 au bas mot pour faire reprendre une caisse lambda peugeot,ford,kia ..

davdan
Invité

Alfa Rpméo , oui, j’y crois encore ;mais Lancia était déjà à la ramasse depuis longtemps dans les années 80 sauf pour les rallyes . La game n’était pas très étoffée… Pour Chrysler je ne pense pas qu’elle prenne une place car on ne peut pas maintenir la tête hors de l’eau à toutes ces marques … Le temps coûte très cher, la distribution aussi et sur 10 ans? … ce serait étonnant que ça tienne la distance . J’espère me tromper.

wpDiscuz