Accueil Lamborghini Lamborghini dégaine la Huracan Super Trofeo EVO 2

Lamborghini dégaine la Huracan Super Trofeo EVO 2

0
7
PARTAGER
Lamborghini

Lancée en 2014, la Lamborghini Huracan Super Trofeo bénéficie d’une seconde évolution, après celle de 2017, qui entrera en service dans les compétitions officielles en 2022.

Le championnat Super Trofeo de Lamborghini est un véritable succès, avec une 400e Huracan produite en avril dernier. La Huracan Super Trofeo EVO2 introduit de nouvelles améliorations au niveau esthétique et aérodynamique, développées par les départements Squadra Corse et Centro Stile.

Lame de rasoir

Comme souvent sur les modèles de course et les versions Track, le Huracán Super Trofeo EVO2 accentue le design des précédentes générations tout en anticipant les éléments de style des modèles à venir. A l’avant, à l’image de la Ferrari 488 Challenge EVO, le regard devient plus acéré et intègre de nouveaux groupes de lumière LED haute intensité. Sur la face avant, une lèvre prononcée dite «oméga» fait la jonction entre les ailettes en fibre de carbone et renforce le lien stylistique avec le Huracán STO. Les énormes écopes sur le capot, qui optimisent la circulation de l’air, sont retravaillées avec une languette qui vient tutoyer le logo Lamborghini.

L’arrière est dominé par le grand aileron en fibre de carbone. Les cadres Les nouveaux optiques LED, qui abandonnent la forme en Y comme sur la « Cyan », sont enserrés dans des cadres en forme de pince qui rendent hommage à la poupe de la Countach. Ils ont soutenus par le pare-chocs arqué en fibre de carbone, qui relie les appendices aérodynamiques situés derrière les roues aux ailettes redessinées du diffuseur.

Mitja Borkert, responsable du design chez Lamborghini, a précisé : «Lorsque nous avons abordé le projet Huracán Super Trofeo EVO2, nous avons immédiatement pensé au concept de ‘Racing in style’. C’est-à-dire une combinaison de l’agressivité typique des voitures de course Huracán et des caractéristiques stylistiques classiques de l’ADN de Lamborghini. De plus, la Huracán Super Trofeo EVO2 représente une approche esthétique futuriste qui anticipe partiellement les éléments de design de la prochaine gamme de voitures de route ».

Un kit pour « upgrader » l’EVO 1

Plusieurs composants de la carrosserie, tels que les panneaux latéraux et les appendices aérodynamiques arrière , font davantage place à la fibre de carbone tandis que le système de freinage voit ses disques avant en acier passer de 380 à 390 mm. Les nouveaux étriers peuvent accueillir des plaquettes avec un nouveau design et une plus grande surface pour optimiser les performances. La mécanique de cette redoutable propulsion reste par contre la même avec le moteur V10 atmosphérique de 5,2 litres qui délivre une puissance maximale de 620 ch à 5700. tours/min, couplé à une boîte séquentielle X-Trac à six rapports. De quoi largement s’amuser, ne faisons pas la fine bouche !

Le Huracán Super Trofeo EVO2 fait ses débuts publics le 28 mai au Castellet, à l’occasion de la deuxième manche de la Lamborghini Super Trofeo Europe. Le prix pour le marché européen est de 250 000 € mais un kit dédié disponible à partir de début 2022 permettra aux propriétaires de faire évoluer leur EVO 1. Avec cette EVO2, Lamborghini espère atteindre la barre des 500 exemplaires commercialisés.

Ailettes carbone, angles saillants, le design se complexifie et le succès devrait être au rendez-vous, dans un championnat relevé qui offre de nombreuses passerrelles vers les championnats GT3.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Lamborghini dégaine la Huracan Super Trofeo EVO 2"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Je préfère l’arrière la, par contre la lame avant, ça me fait penser à la Vulcan

SGL
Invité

Comment ce fait-il que l’on ne peut déposer des commentaires sur l’article « LI Auto cible les 10000 unités par mois en septembre »
https://www.leblogauto.com/2021/05/li-auto-cible-10000-unites-mois-septembre.html

Thibaut Emme
Admin

A priori une case décochée par erreur. Merci du signalement.

SGL
Invité

Merci

Akouel
Invité

Bonne nouvelle pour Lamborghini, qui va pouvoir enrichir son palmarès dans ce championnat, où la marque est invaincue (humour)

Malco
Invité

Tiens, justement, ça se compare comment en perf par rapport à une GT3?

Et aussi: quel est le but de ce genre de compétition mono-marque? Avoir une série suffisante pour être engagé dans un championnat officiel? Offrir des solutions techniques hors bridages réglementaires? Offrir de la compétition auto à coût réduit? Ou bien ça attire simplement les pilotes qui se retrouvent à armes égales?

Roma
Invité

Bestial

wpDiscuz