Accueil Actualités Entreprise Ford se fait plus ambitieux sur l’électrique

Ford se fait plus ambitieux sur l’électrique

0
16
PARTAGER
Ford EV plateformes

Chaque jour son complément d’information sur le véhicule électrique chez Ford ? Après avoir présenté son F150 Lightning, son association avec SK Innovation, le constructeur américain dévoile à présent sa stratégie de plateformes qui ouvre la porte à plus de modèles.

  • Deux plateformes centrées sur les gros modèles pour le marché américain
  • Partenariat avec Volkswagen toujours privilégié pour l’Europe

Dans le cadre d’un plan baptisé Ford+, la direction Ford a montré une partie de ses intentions en ce qui concerne le véhicule électrique. Au delà des Mustang Mach E, F150 Lightning et de l’usine prévue avec SK Innovations donc.

A moyen terme, Ford prévoit donc d’investir 30 milliards de dollars (25 milliards d’euros) d’ici 2025 dans les modèles électriques. De quoi rassurer les investisseurs quant à l’engagement. Précisons qu’il ne s’agit pas forcément d’investissements qui s’ajoutent à ceux réalisés habituellement, mais une bonne partie verra des projets véhicules thermiques remplacés par des électriques, et il en va de même pour les moteurs. Cette somme concerne l’ensemble des marchés.

Sur ce même ensemble, Ford estime que les véhicules électriques représenteront 40% des ses ventes mondiales en 2030. Dont 100% en Europe puisque le groupe y fera la transition complète à cette date. Concernant une éventuelle transition sur d’autres marchés, le principe est envisagé, mais sans date précisée. Sur son marché national par exemple, le constructeur estime que seulement 1/3 du lucratif marché du pick-up sera électrique à cet horizon. Soit quand même un gâteau de près de 800000 véhicules par an.

Deux nouvelles plateformes électriques

Mustang Mach E comme F150 Lightning ne sont que des véhicules conçus pour répondre « à l’urgence ». Ils sont ainsi tous deux basés sur des plateformes à l’origine non prévues pour cet usage. La prochaine génération fera mieux. Deux nouvelles plateformes sont ainsi planifiées.

GE2 aura pour but de proposer une série de véhicules électriques couvrant principalement le marché des SUV moyens ou des « petits utilitaires ». Les illustrations accompagnant la présentation peuvent laisser augurer du Mustang Mach E, d’un remplacement du Edge ou même de l’Explorer, un petit fourgon… Les illustrations n’ont pas pour vocation d’annoncer clairement le plan produit, mais on y distingue aussi un petit pick-up et un modèle typé tout-terrain. L’avenir du Bronco Sport et son pendant pick-up Maverick ?

La seconde plateforme est baptisée TE1, et elle sera destinée au gros pick-ups et SUV. Donc la prochaine génération de F150 Lightning, attendue dès 2025. Et pour l’accompagner, Ford devrait électrifier ses Expedition et Navigator.

Tout cela est évidemment plutôt centré sur les besoins du marché américain. Pour l’Europe, le besoin en modèles plus compacts sera couvert par le partenariat avec Volkswagen. L’usage par Ford de la plateforme MEB devrait ainsi à termes donner naissance à deux modèles.

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Ford se fait plus ambitieux sur l’électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

La TE1? Tout dans le châssis échelle?

SAM
Invité

Que des armoires normandes et pas de berlines.

AXSPORT
Invité

Ça vend du rêve…….

zaza
Invité

Il faut déjà être un expert en eco conduire pour réaliser les données wltp avec un véhicule électrique standard. Quelle hérésie de sortir des pick up avec un cx d’armoire. Autonomie dans la vraie vie 250 km max. Compliqué compliqué

SGL
Invité

Je ne suis pas d’accord, les Américains sur route et autoroutes roulent de 20 à 40 km/h moins que les Européens.
La motorisation des VE n’aime pas la vitesse, mais a beaucoup de couples, idéal pour les engins lourds.
à 80km/h, l’importance du CX est moins importante qu’a 140 kmh.
Comme j’ai récemment appris que les Américains ne font pas spécialement plus de kilomètres que l’Européen moyen.
La motorisation des VE peut parfaitement idéal pour leur mode de vie et l’utilisation massive de leurs trucks.

SGL
Invité

« …moins VITE que les Européens. »
« …peut ÊTRE parfaitement idéal »
Veuillez m’excuser. 🙁

SGL
Invité

Notez bien que lors des essais des VE en milieu urbain, les données WLTP étaient respectés à 99%.
Ce qui démontre bien que la VE est particulièrement à l’aise en zone urbaine et périurbaine…
Comme le constat de voir souvent les Tesla rouler sur autoroute de 110 à 90 km/h, qui démontre le contraire quand il s’agit de faire de la route à vitesse élevée sur une longue distance.
C’est pour cela qu’il ne faut pas être dogmatique en matière de carburant, il faut utiliser l’un ou l’autre suivant son profil d’utilisation,… Essence, Diesel, HEV, PHEV, VE… Suivant le cas.

Thibaut Emme
Admin
@SGL : je ne suis pas en péri-urbain ni en urbain et j’arrive « les doigts dans le nez » à faire l’autonomie WLTP mixte… C’est sûr que si on se colle à 110 km/h sans bouger, on ne le fera pas. Mais dans la vie de tous les jours pour moi, pas de souci comme on l’avait montré avec l’essai de la Leaf e+ où l’autonomie atteignait les 400 km sur route (sans être à 50 😉 ). La vitesse c’est de toute manière une perte colossale d’énergie…électrique ou thermique (Wizz le dira aussi bien que moi avec le carré de… Lire la suite >>
SGL
Invité

Comme quoi le WLTP n’est pas délirant… et pas si « compliqué » à faire contrairement à ce que disait @zaza. 🙂

Alphasyrius
Invité

La vitesse sur autoroute aux US varie beaucoup d’un etat a l’autre, de 65mph (105km/h) a 80mph (130km/h) voir 85 mph pour certains etats. Et les gens roulent generalement 5mph au dessus des limites. Donc globalement comparable a la plus part des etats europeens.
Hors autoroute, ca va de 45mph (70km/h) a 60/65mph. Comparable a nos limites de 70 a 90 km/h.
Votre argument ne tient pas SGL.

wizz
Membre
https://www.idrivesafely.com/defensive-driving/trending/average-miles-driven-per-year-us Aux USA, on commence à conduire à partir de 16 ans. Chez nous en France (et aussi dans la plupart des pays européens), l’âge est de 18 ans (la conduite accompagnée compte pour peanut dans le kilométrage national). Chez nous, ces jeunes sont toujours en scooter, ou en transport en commun, pour aller à l’école, en ville, voir des copains. C’est peu de kilométrage, et cela ne compte pas dans la moyenne du kilométrage moyen des voitures Aux USA, ces jeunes prennent leur voitures pour faire la même chose. Cela baisse donc la moyenne globale . Ensuite, rouler vite… Lire la suite >>
SGL
Invité

Désolé @Alphasyrius, on venait de m’expliquer que les Américains ne roulent pas vraiment plus que les Européens contrairement aux clichés dans les grands espaces Américains.
De plus, beaucoup d’amis venant des States me disant que là-bas, ils ne rigolaient pas sur les dépassements de vitesse … qui sont plus faibles qu’en Europe, et même en plein milieu du désert où il y a plus de coyotes (des vrais) que de vies humaines.
En France dans le 89, sur les départementales, à 110, je me fais régulièrement dépasser par les autochtones…
Leur VE s’adaptera manifestement encore mieux à eux que notre façon de conduite.

patdpau
Invité

Tu devrais t en faire un collier de tt tes arguments bidons.

patdpau
Invité

Cedt un peu le style sgl de base.. bcp de blabla et d’argument falcieux pour dire des betises.
Mais comme il parle bcp, il fatigue et on le laisse deblaterer

Thomas
Invité

C’est juste pour l’Europe l’alliance VW/Ford ??? 😮

C’est petit joueur quand on sait que côté Stellantis, c’est le monde entier pour « PSA » ET « FCA » 😀

patdpau
Invité

Non non.
Comme quoi quand les usa lance des etudes polutions contre vag + amendes de 25 milliards, les allemands comprennent assez bien le message et donc avec qui ils doivent faire alliance. Ici cest alliance sur la camionette pick up et les bagnoles.

wpDiscuz