Accueil F1 F1 Portimao 2021 : Hamilton trop fort

F1 Portimao 2021 : Hamilton trop fort

0
13
PARTAGER

Hamilton remporte le GP du Portugal malgré un début de course « raté ». Il devance Verstappen et Bottas. Portimao moins intense que l’an dernier.

Mise en grille

La F1 revient à Portimao sur un circuit qu’elle a découvert l’an dernier. Peu de grip, pas mal de relief, des virages avec plusieurs trajectoires possibles. On a tout pour un joli grand prix. Bottas a signé la pole pour 7 millièmes devant Hamilton. Vertsappen est en embuscade derrière, mais le bon départ pourrait être pour ceux qui ont choisi de partir en pneus tendres, qui mettent un tour de moins que les médiums pour chauffer.

A l’arrière on surveillera Alonso, Stroll ou Ricciardo mal qualifiés. Le départ devrait être tendu et attention aux limites de piste. Le virage 5 sera particulièrement surveillé. On part pour 66 tours.

Départ

Très bon départ pour les Mercedes et Verstappen. Moins bon pour Perez qui se fait attaquer par Sainz qui passe. Derrière, Norris et Ocon s’attaquent, se passent, se repassent. Kimi passe la ligne avec un aileron avant qui explose littéralement et met du carbone partout. Il semble que Kimi est rentré dans l’arrière de Giovinazzi…. Voiture de sécurité, les voitures devront en plus passer au ralenti par la voie des stands.

Voilà qui pourrait occasionner des surprises à la relance avec des pneus jaunes plus froids que les rouges. Parti 16e, Ricciardo est 13e. La hiérarchie n’a plus ou moins pas bougé. La voiture de sécurité va enfin s’effacer à la fin du 6e tour.

Bottas surprend tout le monde en n’accélérant vraiment qu’à la toute fin du tour. Verstappen fait le freinage à Hamilton et le passe. Norris avec ses pneus tendres passent Perez, puis Sainz. Perez aussi passe Sainz. Le perdant est Russell passé de la 11e à la 14e place. La Williams sur un tour avec le talent de Russell peut faire illusion, pas en course. Ocon a reculé d’un cran, passé par Leclerc. Ricciardo lui est à la porte des points.

Hamilton a été surpris par la relance de Bottas et Verstappen a été très opportuniste. Mais Bottas n’a pas créé un trou de plus de 1 seconde sur Verstappen, de même que le pilote Red Bull sur Hamilton. Le DRS est activable désormais.

Tour 10/66

Verstappen se rapproche de Bottas. Verstappen a fait une petite erreur et se retrouve hors de la zone DRS de Bottas. Hamilton en profite et le passe à la fin de la ligne droite, au début du 11e tour. Hamilton pousse de suite et signe le meilleur tour en course. Il passe sous la seconde derrière Bottas et devrait déclencher le DRS. Verstappen demande plus de puissance de la part du Honda…

Les avertissements pour dépassement des limites de piste commencent à tomber. Au prochain avertissement ce sont des pénalités de temps. Bottas a l’air de « jouer » avec Hamilton en le laissant se rapprocher dans le sinueux avant de recréer un petit écart avant la ligne droite et le DRS. Combien de temps Hamilton va-t-il pouvoir suivre de si près avant de surchauffer ses pneus et ses freins ?

Perez passe Norris au 16e tour et récupère la 4e place. Deux anciens coéquipiers de chez Red Bull se battent pour la 10e place. Ricciardo (McLaren) passe Vettel (Aston Martin). Hamilton est toujours aussi près de Bottas. Au 20e tour, il fait l’extérieur à Bottas dans le 1er virage et prend la tête du grand prix !

Tour 20/66

Hamilton crée un écart de plus de 1 seconde en 1 tour, se mettant à l’abri du DRS. Mais, on commence à entendre la complainte des pneus à la radio… »les pneus sont morts » (mais on connait la rengaine de Lewis). Sainz en tendres est le premier à rentrer au 22e tour. Tsunoda l’imite peu après. Sainz est ressorti 15e ! De la 6e à la 15e place, en plein trafic. Norris rentre pour couvrir la position de Sainz. Ocon aussi s’arrête.

Norris est ressorti juste devant Sainz, il ne fallait pas un tour de plus mais l’Espagnol a des pneus plus chauds. Par contre, Ocon se retrouve derrière les deux Williams et va perdre un peu de temps sur Sainz, et sur Leclerc toujours en piste.

Gasly rentre pour changer les pneus au 25e tour. Très bien joué, il ressort devant Ocon. Verstappen se rapproche de Bottas. Il peut activer le DRS. Leclerc rentre à son tour pour les pneus. Il ressort derrière Sainz. Alors qu’il était en mediums, Leclerc n’a pas fait tellement plus de tours que Sainz en tendres… Comme ils ne se sont pas arrêtés encore, Ricciardo, Alonso et Stroll pointent aux 5, 6 et 7e places. Visiblement le moteur Honda donne des soucis de « lag » à Verstappen. Ce n’est pas une première, mais il semblait que c’était réglé depuis plus d’une saison.

Tour 30/66

Tiens, Latifi passe Russell… Bottas fait un bon boulot d’équipier puisque Lewis est tranquille à 3,5 secondes devant et Verstappen a un peu reculé pour reprendre un peu d’air frais. Et Hamilton d’améliorer encore et encore le meilleur tour en course…avec des pneus « morts » il y a 10 tours.

Ocon fini par repasser Gasly au 35e tour. Verstappen rentre à la fin du 35e tour. Il ressort avec des durs, comme tout le monde. Il va tenter « l’undercut ». En gros, on rentre un tour avant son concurrent qui est devant et on claque un chrono en ressortant avec des pneus neufs. Le concurrent (ici Bottas), doit claquer un temps avec des pneus en bout de vie.

Valtteri ressort devant mais Verstappen a les pneus chauds et le passe après quelques virages. Très beau mouvement. Hamilton rentre à son tour et laisse Perez prendre la tête du GP. La preuve que les pneus blancs (durs) sont piégeux en sortant des stands est que Latifi sur la Williams suit Hamilton sur son tour de sortie. Ca ne dure pas et les pneus sont en température désormais. Hamilton reprend sa marche en avant mais Perez est toujours devant. Il faudrait une voiture de sécurité pour que Perez passe aux stands et ressorte premier.

Tour 40/66

Stroll est l’un des derniers à rentrer pour changer de pneus. Il était 7e et ressort 14e. Chez Ferrari on a inversé les positions visiblement entre Leclerc et Sainz. Sainz est sous la menace de Ocon. Alonso rentre aux stands. 2,4 secondes d’arrêt. Joli arrêt pour Alpine. Fernando ressort 11e, devant Vettel. Il reste encore Ricciardo et Perez pour un arrêt et ce sera bon.

Chez McLaren on couvre la position et on fait rentrer Ricciardo. 4,8 secondes d’arrêt pour McLaren. Argh ! Ricciardo ressort 10e, derrière Gasly et devant Alonso. Cela pourrait être intéressant. Sainz a l’air en difficulté et glisse pas mal avec sa Ferrari. Ocon sur l’Alpine fait une première approche mais reste derrière. Pendant ce temps, Hamilton et Bottas se battent pour le meilleur tour en course.

Et si Perez tentait de passer les tendres ? S’il rentre maintenant, il ressortirait juste derrière Bottas, mais pour une vingtaine de tours. Et Ocon passe Sainz par l’extérieur ! Bottas semble remotivé et remonte sur Verstappen. On a failli avoir un accrochage entre Perez et Mazepin qui ouvre la porte avant de se rabattre sur la Red Bull. Ricciardo puis Alonso passent Gasly sur l’Alpha Tauri. Voilà le Français 11e et hors des points.

Tour 50/66

Hamilton passe Perez sur la piste. On a du mal à comprendre complètement la stratégie de Red Bull avec Perez qui n’a toujours pas changé de pneus au 51e tour. A part aller chercher le point du tour le plus rapide avec des pneus tendres, il sera 4e. Alonso passe Ricciardo pour la 9e place.

Perez rentre et change enfin de pneus. Ils ont sans doute espéré une safety car. 2,6 secondes d’arrêt et hop on repart. Mais à 24 secondes de Bottas et 14 tours, cela semble totalement compromis pour un podium. Mazepin prend 5 secondes de pénalité pour sa manoeuvre sur Perez. Il s’en fiche un peu il est déjà à plus de 2 tours le petit Nikita dans sa Haas.

Ricciardo semble avoir tapé dans ses pneus. Il se fait reprendre par Gasly qui entrevoit le point de la 10e place. Vu son weekend, ça serait mérité. Alors que Bottas se rapprochait de Verstappen, voilà qu’il prend une claque et annonce une perte de puissance. Rebondissement à venir ? Visiblement un capteur sur les échappements a sonné l’alerte.

Giovinazzi qui dépasse Vettel c’est quand même « tragique » non ? Bon, l’alerte pour Bottas semble passée. Sans doute trop de chaleur en suivant Tsunoda avant de le dépasser. Alonso se rapproche de Sainz et le passe. Voilà le revenant à la 8e place, derrière Ocon. Les Alpines en sandwich par les Ferrari. Schumacher qui se battait avec Latiffi doit laisser passer du monde et recule un peu. Dommage.

5 derniers tours

Mercedes veut profiter d’un « free stop » pour mettre des pneus tendres à Bottas pour qu’il aille à la chasse au meilleur tour. C’est risqué. En cas d’arrêt raté Perez le passe. Schumacher est revenu sur Latifi. Sous la pression du pilote Haas, Latifi fait une erreur et Schumacher en profite. Ils se battent pour la 17e place, mais pour bien plus en fait. On parle de MSC dans l’Alfa Romeo l’an prochain avec une retraite pour Kimi Räikkönen.

Pneus tendres neufs pour Bottas et un arrêt qui se passe sans souci. Il va avoir 2 tours pleins pour faire le meilleur tour en course. Red Bull réagit un tour après et fait rentrer Verstappen. Pour un petit point du meilleur tour en course ! Hamilton ne rentre pas et entame le dernier tour confortablement en tête.

Pendant ce temps, Ricciardo puis Gasly ont passé Sainz ! Voilà l’Espagnol hors des points.

Arrivée

Hamilton remporte le grand prix du Portugal 2021. Verstappen signe le meilleur tour en course sur le dernier tour et Bottas ne peut pas le reprendre. Voilà le podium du GP. Perez termine 4e devant Norris, Leclerc, Ocon, Alonso, Ricciardo et Gasly.

Ah, petite blagounette de fin de GP, le meilleur tour de Verstappen est annulé pour limites de piste dépassées. Le point revient à Bottas.

Petit debrief à chaud de la course. Verstappen fait encore « trop » d’erreurs pour vraiment aller chercher Hamilton. Il faut un Verstappen au niveau de Rosberg 2016 s’il veut jouer le titre face à Hamilton qui fait peu d’erreur et a en plus la chance du champion.

Bottas un cran en dessous. Son coup d’éclat est la relance où il piège Hamilton. Perez et Norris sont là où on les attends. Leclerc continue de prouver qu’il a la science de la course à défaut d’avoir la bonne voiture.

Dans les bons points on pourra mettre Ocon qui fait une bonne course, Alonso aussi ainsi que Ricciardo. Gasly s’accroche pour le dernier point. Un rythme en course un peu en berne. Sainz, Vettel, Stroll, Tsunoda ont montré un visage pas terrible aujourd’hui. Rendez-vous dans une semaine en Espagne.

1Lewis HAMILTON Mercedes
2Max VERSTAPPEN Red Bull Racing
3Valtteri BOTTAS Mercedes
4Sergio PEREZ Red Bull Racing
5Lando NORRIS McLaren
6Charles LECLERC Ferrari
7Esteban OCON Alpine
8Fernando ALONSO Alpine
9Daniel RICCIARDO McLaren
10Pierre GASLY AlphaTauri
11Carlos SAINZ Ferrari
12Antonio GIOVINAZZI Alfa Romeo Racing
13Sebastian VETTEL Aston Martin
14Lance STROLL Aston Martin
15Yuki TSUNODA AlphaTauri
16George RUSSELL Williams
17Mick SCHUMACHER Haas F1 Team
18Nicholas LATIFI Williams
19Nikita MAZEPIN Haas F1 Team
20Kimi RÄIKKÖNEN Alfa Romeo Racing

Classement du championnat pilote 2021

Le championnat est encore très long évidemment. Mais Verstappen va devoir être parfait pour s’accrocher à Hamilton. Bottas revient sur Norris après son abandon et le 0 à Imola. Mais le Finlandais a déjà plus d’un grand prix de retard sur son coéquipier avec 37 points de débours. D’ailleurs Norris+Bottas = Hamilton au niveau des points…

Latifi réussit l’exploit d’être derrière Mazepin (une 18e place contre une 17e place comme meilleur résultat respectivement).

PosPiloteVoiturePTS
1Lewis Hamilton HAMMercedes69
2Max Verstappen VERRed Bull Racing Honda61
3Lando Norris NORMcLaren Mercedes37
4Valtteri Bottas BOTMercedes32
5Charles Leclerc LECFerrari28
6Sergio Perez PERRed Bull Racing Honda22
7Daniel Ricciardo RICMcLaren Mercedes16
8Carlos Sainz SAIFerrari14
9Esteban Ocon OCOAlpine Renault8
10Pierre Gasly GASAlphaTauri Honda7
11Lance Stroll STRAston Martin Mercedes5
12Fernando Alonso ALOAlpine Renault5
13Yuki Tsunoda TSUAlphaTauri Honda2
14Kimi Räikkönen RAIAlfa Romeo Racing Ferrari0
15Antonio Giovinazzi GIOAlfa Romeo Racing Ferrari0
16Sebastian Vettel VETAston Martin Mercedes0
17George Russell RUSWilliams Mercedes0
18Mick Schumacher MSCHaas Ferrari0
19Nikita Mazepin MAZHaas Ferrari0
20Nicholas Latifi LATWilliams Mercedes0

Classement du championnat équipes 2021

PosEcuriePTS
1Mercedes101
2Red Bull Racing Honda83
3McLaren Mercedes53
4Ferrari42
5Alpine Renault13
6AlphaTauri Honda9
7Aston Martin Mercedes5
8Alfa Romeo Racing Ferrari0
9Williams Mercedes0
10Haas Ferrari0

Illustration : Mercedes AMG F1

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "F1 Portimao 2021 : Hamilton trop fort"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lovehornby
Invité

Et à la fin, Hamilton…

pas
Invité

Je retiendrai Lando Norris qui confirme une nouvelle fois, sinon rien de nouveau.

ema__
Invité

Sympa de voir les Alpine au contact des Ferraris et McLaren, ça a fait de belles images pendant la course.

Invité

Le midfield de 2020 me manque

C Ghosn
Invité

Grosse victoire d Ham qui après c etre fait avoir comme un bleu au restant a su tuer dans l œuf ces 2 adversaires directs.

Marko doit arrêter de faire sa pleureuse, même un aveugle a vu le hors limite de Vers dans le dernier tour…. cet blagounette….😉

Checo montre qu il n est pas loin d une victoire si on enlève le chat noir de la rb#2 😂

Yorgle
Invité

Le problème de cette règle des track limits, c’est que parfois les pilotes recoivent des pénalités, puis en fait non.
Cette règle est juste inconsistante (Verstappen qui doit rendre sa place, alors qu’Hamilton mangeait tranquillement la track limit à chaque tour).
Si on veut vraiment empêcher les pilotes de sortir des limites, il suffit de faire un bac À sable, des graviers, etc. qui leur fera perdre du temps s’ils sortent de trop.

wpDiscuz