Accueil F1 F1 Monaco 2021 : Max Verstappen prince du championnat

F1 Monaco 2021 : Max Verstappen prince du championnat

0
11
PARTAGER

En remportant le GP de Monaco 2021, Max Verstappen prend du même coup la tête du championnat. Une première pour le Néerlandais qui s’affirme comme un prétendant au titre de champion du monde pilote de Formule 1

Gros rebondissement avant même le départ de la course : Leclerc part pour le tour de mise en grille et « oh oh oh »…la boîte à vitesse n’a pas tenu ? Ferrari a fait un pari en conservant la boîte abimée par l’accident en fin de qualifications et il n’a pas fonctionné. Au lieu de perdre 5 place sur la grille, Leclerc perd tout. Il met pied à terre avant même le feu vert !

On apprend un peu plus tard que c’est en fait le demi-train arrière gauche qui pose problème et non la boîte. Pourtant cette pièce n’a pas touché hier dans l’accident et Ferrari ne l’a pas changé.

Départ

Tsunoda et Stroll partirons en pneus durs. Une partie du plateau en medium quand la première partie sera en tendres. Les derniers à se mettre en grille prennent leur temps.

Très bon départ de Verstappen qui couvre sa position rapidement pour empêcher Bottas de prendre l’intérieur à Sainte Dévote. Il y a eu quelques légers contacts mais globalement c’est passé pour tout le monde. L’ordre est resté le même pour les premier. Giovinazzi, qui répondait à nos questions ce weekend, est 9e et a de bonnes chances de marquer des points pour Alfa Romeo.

Bon, on ne va pas se mentir, Monaco c’est un peu LE grand-prix de l’ennui quand il n’y a pas de la pluie ou une voiture de sécurité pour pimenter le tout. Ah, Mick Schumacher nous fait mentir au 6e tour en dépassant Mazepin à l’épingle du Loews (enfin Grand Hôtel Fairmont désormais).

Les écarts ne se creusent pas trop. Il faut dire qu’à Monaco, on n’a pas forcément intérêt à taper dans sa gomme puisque tout peut être annulé par une voiture de sécurité. Bottas reste entre 1 et 1,5 seconde derrière Verstappen, Sainz 2,5 secondes derrière Bottas. C’est pratiquement impossible de suivre la voiture de devant et donc les pilotes attendent le changement de gommes pour tenter un undercut ou un overcut (on change avant ou après son concurrent pour passer « dans les stands »).

Derrière, on retrouve les « gros bras » qui n’y arrivent pas ce weekend comme Alonso ou Ricciardo. Ils sont 14 et 13e. Ah, Mazepin est averti pour avoir plusieurs fois excédé les limites de piste. Si si, à Monaco on peut le faire à la Nouvelle Chicane, à Sainte Dévote, ou aux S de la piscine. Attention à lui où il prendra une pénalité et passera de dernier à…dernier.

Tour 15/78

Les « erreurs » de limite de piste s’enchaînent. Stroll nous gratifie d’un vol plané à la piscine puis c’est Norris qui prend un dernier avertissement avant pénalité. Ce serait un peu dommage car il a une belle 4e place, en embuscade. Ca y est on commence à dépasser les Haas 23 tours c’est déjà bien.

On ne sait pas quelle est la gestion des gommes pour chacun. Mais, Bottas a reculé par rapport à Verstappen à 4,8 secondes. Sainz n’est qu’à 1,8 seconde derrière. Lewis Hamilton ouvre le bal des changements de pneus ! 30 e tour. Il va forcer Gasly et Alpha Tauri à le couvrir au tour suivant. Mais c’est Bottas qui rentre. Et c’est la catastrophe pour Bottas ! La roue avant droite ne se desserre pas. Il perd tout sur ce changement de pneus. Abandon.

Gasly de son côté a réussi à ressortir devant Hamilton. Bravo. Les deux sont derrière Vettel désormais. D’ailleurs la sortie de Gasly avec Vettel était tendue. Lewis est grognon. Il pensait passer Gasly comme cela. Ah tiens, Stroll a failli provoquer une voiture de sécurité. Il a touché généreusement le rail à la piscine mais s’en sort.

34e tour, Verstappen rentre. 2 secondes pile d’arrêt et le revoilà en piste. Perez a pris la tête du grand-prix mais doit encore s’arrêter. Le voilà qui rentre. Perez ressort derrière Norris mais devant Vettel (pas encore arrêté), Gasly et Hamilton.

Tour 35/78

Pour l’instant, la bonne tactique est celle de Perez qui a passé Vettel/Gasly/Hamilton sans coup férir, sur le changement de pneus. En passant les durs et en ayant du mal à les faire chauffer, ils ont été dépassés « dans les stands » par Perez qui a prolongé la vie de ses tendres. Cette fois c’est Mick Schumacher qui prend un dernier avertissement pour les limites de piste. Vettel, Gasly et Hamilton sont à peu près les seuls à animer un peu le grand-prix en ce moment.

Alonso rentre pour chausser des pneus tendres au 47e tour. Une bonne stratégie ? Il repart 13e. Son coéquipier chez Alpine, Ocon est quant à lui 9e, suivi par Giovinazzi pour Alfa Romeo. Stroll qui est devant à 17 secondes, essaie de creuser l’écart avant son arrêt. Pas gagné mais faisable.

Ricciardo qui se prend un tour par Norris….ouch ! Bon, on arrive dans une zone critique où la fatigue peut faire faire des erreurs, où la mécanique peut commencer à avoir quelques ratés. Bon, vous voulez pas animer un peu la fin de course messieurs ?

Tour 56/78

Norris commence à trouver sa voiture horrible à conduire. Perez peut-il remonter les les 5,5 secondes de retard et surtout attaquer Norris pour le podium ? En tout cas son ingénieur de course l’encourage à pousser. Stroll a presque 22 secondes sur Ocon. De quoi changer de pneus et repartir devant ?

59e tour, le voilà dans les stands. Bien joué Aston Martin et Stroll. Il repart à la même place, 8e. Entre Vettel qui fait l’overcut sur Gasly et Hamilton et Stroll qui qui attend 60 tours pour changer de pneus, belle course pour l’ex-Racing Point après des qualifications un peu en-dedans.

Stroll est sous investigation pour avoir à priori mordu la ligne à la sortie des stands. Il a 13 secondes d’avance sur Ocon en difficulté. Donc au pire, s’il prend 5 ou 10 secondes de pénalité, ça passera. Perez se rapproche fortement de Norris. Il reste encore 14 tours. Mais à Monaco, doubler n’est pas simple. Il faut une erreur devant, ou forcer la porte.

Hamilton a droit à un arrêt « gratuit » et change de pneus. Il abandonne la bataille avec Gasly mais va aller chercher le meilleur tour en course et le point afférant. Ocon a du mal avec ses pneus mediums. Giovinazzi est plus rapide. Mais on est à Monaco…le dépassement est…impossible n’ayons pas peur des mots. Pas de pénalité contre Stoll qui de toute manière a 27 secondes sur Ocon.

Meilleur tour pour Hamilton. Tsunoda a failli taper à la Rascasse. Rien n’est terminé en fait.

5 derniers tours

Perez n’arrive pas à trouver l’ouverture sur Norris mais continue de pousser derrière lui. Il cherche à lui faire faire une erreur et ne pas être tranquille jusqu’à la fin de ce GP. Perez aurait pu tenter de chausser des pneus neufs et d’aller chercher le point du meilleur tour en course.

Arrivée

Max Verstappen l’emporte et prend la tête du championnat 2021. Il s’installe un peu plus dans le fauteuil de meilleur ennemi de Lewis Hamilton pour le tire. C’est la première fois qu’il prend la tête du championnat de sa carrière.

Sainz fait un solide second. Il devance Norris qui complète le podium. Perez a fait une belle course et termine au pied du podium. Vettel aussi a fait une course intelligente, pleine d’expérience. Une 5e place pour Aston Martin, c’est assez inespéré.

Belle 6e place de Gasly, mais il y avait sans doute moyen de conserver sa 5e place. Hamilton est 7e, et sans doute un peu frustré par son rythme ici. Il décroche le point de bonus du meilleur tour en course. Stroll, Ocon et Giovinazzi complètent le top 10.

Classement du GP de Monaco 2021

P#NAME
133M.VERSTAPPEN
255C.SAINZ
34L.NORRIS
411S.PEREZ
55S.VETTEL
610P.GASLY
744L.HAMILTON
818L.STROLL
931E.OCON
1099A.GIOVINAZZI
117K.RÄIKKÖNEN
123D.RICCIARDO
1314F.ALONSO
1463G.RUSSELL
156N.LATIFI
1622Y.TSUNODA
179N.MAZEPIN
1847M.SCHUMACHER
19 (DNF)77V.BOTTAS
20 (DNS)16C.LECLERC

Classement du championnat pilote de F1 2021

Verstappen s’installe donc en tête du championnat avec 4 petits points d’avance sur Hamilton. Norris avec son podium passe Bottas le chat noir qui se fait rattraper par Perez. Leclerc recule avec son abandon avant même le départ. Il est talonné par son coéquipier chez Ferrari, Sainz.

PosDriverPTS
1Max Verstappen VER105
2Lewis Hamilton HAM101
3Lando Norris NOR56
4Valtteri Bottas BOT47
5Sergio Perez PER44
6Charles Leclerc LEC40
7Carlos Sainz SAI38
8Daniel Ricciardo RIC24
9Pierre Gasly GAS16
10Esteban Ocon OCO12
11Sebastian Vettel VET10
12Lance Stroll STR9
13Fernando Alonso ALO5
14Yuki Tsunoda TSU2
15Antonio Giovinazzi GIO1
16Kimi Räikkönen RAI0
17George Russell RUS0
18Nicholas Latifi LAT0
19Mick Schumacher MSC0
20Nikita Mazepin MAZ0

Classement par équipe du championnat de F1 2021

Red Bull Honda se porte aussi en tête du championnat 2021 pour 1 petit point sur Mercedes. McLaren continue de résister à Ferrari. Ce sera sans doute la bataille pour la 3e place toute cette saison.

Derrière, on a un groupe désormais constitué de Aston Martin, Alpha Tauri et Alpine, 19, 18 et 17 points. Merci les 10+4 points de Vettel et Stroll ce weekend pour l’ex-Racing Point devenue Aston Martin.

Alfa Romeo grille Williams et Haas dans la course au premier point. Belle course de Giovinazzi qui s’affirme course après course.

PosTeamPTS
1Red Bull Racing Honda149
2Mercedes148
3McLaren Mercedes80
4Ferrari78
5Aston Martin Mercedes19
6AlphaTauri Honda18
7Alpine Renault17
8Alfa Romeo Racing Ferrari1
9Williams Mercedes0
10Haas Ferrari0

Illustration : F1

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "F1 Monaco 2021 : Max Verstappen prince du championnat"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Béret vert
Invité

Commentaire de Hamilton après course: « Verstappen uber alles. »

zafira500
Invité

Bah, il va le remettre en place à la prochaine course. Comme d’habitude.

pas
Invité

une nouvelle fois Norris, il est en contrat jusqu’à quand ?

Jetranger
Invité

@Thibaut C’était l’épingle du Loews, ensuite celle du Grand Hôtel, c’est aujourd’hui l’épingle du Fairmont.

lataupe2B
Invité

Ce n’est pas une course sans réussite qui peut remettre en cause le talent d’Hamilton. Ni sa motivation ni son implication Ce sont les aléas du sport. Et heureusement qu’il y a ce genre de course et de mauvais coup du sort. Leclerc doit être bien plus malheureux qu’Hamilton.

Thomas
Invité

Meilleur classement pour les Alfa-Romeo depuis que les Sauber courent sous ce nom 😮

wpDiscuz