Accueil Constructeurs Arrival va concevoir une voiture pour Uber

Arrival va concevoir une voiture pour Uber

0
0
PARTAGER
Uber / Arrival

Après son fourgon prévu avec UPS, la start-up britannique Arrival trouve un nouveau partenaire de poids. Elle va en effet développer une voiture avec, et pour, Uber.

Un troisième produit va donc venir enrichir l’offre de Arrival. Le fourgon et le bus (qui n’ont tous deux pas encore atteint le stade de la production) vont donc être complété par un modèle destiné aux usages de taxi et de chauffeurs privés, tel que Uber. C’est justement le géant américain qui sera le partenaire de ce projet, dans le développement, puis la commercialisation. A la manière de son homologue chinois Didi qui a fait développer la BYD D1. Le modèle proposé par Arrival participera à l’ambition de Uber d’électrifier à 100% sa flotte en Europe ou en Amérique du Nord d’ici 2030. Mais selon Arrival, le véhicule sera ouvert à d’autres clients.

Les illustrations communiquées ne concernent pour le moment que l’intérieur : instrumentation dépouillée, un siège conducteur annoncé comme conçu pour un confort sur une journée complète de travail, une grande banquette arrière pour les passagers avec de l’espaces aux jambes, un siège passager avant repliable, des rangements… Le dessin final doit être présenté d’ici la fin de l’année, et la production doit débuter au 3ème trimestre 2023.

Arrival espère proposer aux conducteurs, dont certains participeront à la finalisation du modèle, un véhicule électrique abordable. En particulier via son concept de production par des « Micro-usines » locales. Trois d’entre elles doivent débuter cette année la production du fourgon de livraison: l’une en Grande-Bretagne, les deux autres aux Etats-Unis (Caroline du Nord et du Sud).

Notre avis par Leblogauto.com

Les voitures dédiées à l’usage de taxi, et conçues en ce sens, restent rares (Grande-Bretagne, Japon…). Mais le genre pourrait connaître un nouvel essor grâce à la puissance, et aux moyens, de grandes plateformes internationales comme Uber ou Didi. Et comme pour les véhicules dédiés à la livraison de dernier kilomètre, les grands groupes classiques pourraient y perdre de précieux marchés…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz