Accueil VW Volkswagen achèterait des crédits verts à Tesla, en Chine

Volkswagen achèterait des crédits verts à Tesla, en Chine

0
65
PARTAGER

Une coentreprise Volkswagen en Chine aurait accepté d’acheter des crédits de voiture verte à Tesla pour aider à respecter les règles environnementales locales. C’est en tout cas ce qu’affirment trois personnes proches du dossier.

Volkswagen face à une révolution technologique

L’accord, le premier du genre à être rapporté entre les deux sociétés en Chine, met en évidence l’ampleur de la tâche que Volkswagen doit affronter pour transformer son énorme entreprise de production de voitures à moteur thermique en un leader des véhicules électriques capable de rivaliser avec Tesla.

Les actions de Volkswagen, le deuxième constructeur automobile mondial, ont grimpé en flèche cette année alors que les investisseurs se réjouissaient de son intention de passer massivement à l’électrique. Mais en Chine et ailleurs, le constructeur allemand est toujours fortement dépendante des véhicules à moteur à combustion.

Chine : système de crédit pour « verdir » le secteur automobile

La Chine, le plus grand marché automobile au monde où plus de 25 millions de véhicules ont été vendus l’année dernière, gère un système de crédit qui encourage les constructeurs automobiles à œuvrer pour un avenir plus propre, en améliorant par exemple le rendement énergétique ou en fabriquant davantage de voitures électriques.

Les constructeurs reçoivent des crédits verts qui peuvent être compensés par des crédits négatifs pour la production de véhicules plus polluants. Ils peuvent également acheter des crédits verts pour garantir le respect des objectifs globaux. Le commerce se fait généralement entre des sociétés affiliées, fortement impliquées dans la balance énergétique.

FAW-Volkswagen aurait acheté des crédits à Tesla

Pour aider à atteindre des objectifs de plus en plus difficiles, la coentreprise de Volkswagen avec le constructeur automobile chinois FAW – FAW-Volkswagen – aurait acheté des crédits à Tesla, si l’on en croit les sources.

Volkswagen a refusé de commenter l’accord. Il a déclaré dans un communiqué qu’il «visait stratégiquement à se conformer» aux règles en Chine, mais que si nécessaire, il achèterait des crédits. Tesla n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

FAW-Volkswagen très loin d’être « vert »

FAW-Volkswagen a vendu 2,16 millions de voitures l’année dernière. L’entreprise et une autre entreprise de Volkswagen en Chine – avec SAIC Motor – figuraient parmi les constructeurs automobiles du pays les plus mal situés en terme de crédit vert en 2019, selon les données du ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information.

Les berlines et les SUV à essence de la co-entreprise se sont jusqu’à présent révélés beaucoup plus populaires en Chine que ses véhicules électriques.

Tesla/ Volkswagen : ennemis intimes ?

L’accord voit Volkswagen, le plus grand constructeur automobile étranger en Chine, subventionner un rival tandis que le groupe allemand accélère la production de véhicules électriques. Ses entreprises en Chine prévoient de déployer cinq modèles électriques de la série ID cette année.

Aux États-Unis, où les régulateurs fixent également des exigences environnementales, Tesla a vendu des crédits réglementaires à des rivaux tels que Fiat Chrysler, qui fait désormais partie de Stellantis, mais il n’a jusqu’à présent signalé aucun accord en Chine, pays où il a débuté la production fin 2019.

Les revenus de Tesla provenant de la vente de crédits réglementaires ont totalisé 1,58 milliard de dollars en 2020, selon un dépôt réglementaire.

Notre avis, par leblogauto.com

Certains pourraient voir ce rapprochement entre deux rivaux, sur fond de crédits écologiques, comme un premier vers une alliance d’une plus grande envergure. A moins qu’il ne s’agisse tout simplement d’une opération gagnant/ gagnant permettant à VW de respecter la législation chinoise, Tesla pouvant quant à lui engranger du cash fort utile dans la période actuelle.

Sources : Reuters

Poster un Commentaire

65 Commentaires sur "Volkswagen achèterait des crédits verts à Tesla, en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Francois
Invité

Il me semble que la pratique existe aussi en Europe et que Tesla a vendu des crédits à ce qui est l’ex-FCA, non ?

wizz
Membre

https://pro.largus.fr/actualites/tesla-degage-un-benefice-en-2020-le-premier-de-son-histoire-10528408.html

720 millions de bénéfice en 2020….mais avec 1.58 milliard de vente de crédit carbone

grosso modo, Tesla perd en moyenne 1500$ par voiture, sur la partie activité industrie automobile

zeboss
Invité
@wizz :attention à la compta anglo saxonne, on parle de résultats consolidés ou de résultats nets.. La notion d’amortissements est très différentes dans la pratique comptable anglo saxonne, elle est en standard proche du dépenses / recettes, ce qui inclue par exemple les investissements directs de l’année. Les dépenses de construction de l’usine berlinoise, par exemple, peuvent être compris intégralement dans les résultats de l’année. En France on pourrait amortir sur 15 ans ces dépenses et présenter un résultat positif, vois attendre la finalisation complète de l’usine pour commencer l’inscription du 15ieme des dépenses.. Donc prendre la compta US sans… Lire la suite >>
amazon
Invité

Oui les règles comptables font beaucoup dans la présentation du résultat.
il est facile même en France de présenter un résultat positif ou négatif, avec les provisions pour risque, l’ammortissement exceptionnel, la dépréciation d’actif…
donc dire que Tesla perd de l’argent sur chaque voiture vendue, c’est un raccourci que seul darkargos pourrait faire en parlant de Stellantis

wizz
Membre
ok Lorsque Ford dépense quelques milliards cette année pour développer sa future F150, et compte pour cette année mais rien pendant les 5-10 ans suivantes de sa commercialisation, alors il n’y a pas de lissage de cet investissement. On devrait voir des vagues dans leur bilan, n’est ce pas? (tous les véhicules ne nécessitant pas les même investissements) Est ce que c’est le cas? Est ce cela qu’on a constaté? Ne dis pas que seul Tesla pratiquerait cela??? En comptabilité….et impôts qui en déduisent, lorsqu’on est bénéficiaire, on paie les impôts. Et lorsqu’on est déficitaire, le fisc ne nous rembourse… Lire la suite >>
wizz
Membre
https://www.tacotax.fr/guides/impot-sur-le-revenu/prelevement-impot-sur-le-revenu-etranger/impot-sur-le-revenu-etats-unis Existe-t-il un impôt sur les sociétés aux USA ? Oui, à l’exception des états du Dakota du Sud et du Wyoming. Le taux fédéral d’imposition sur les sociétés varie de 15% à 35% selon les tranches de bénéfices. L’État et les collectivités locales peuvent également appliquer des impôts sur les bénéfices, allant de moins de 1% à 12%. Le taux d’imposition effectif est d’environ 39,5% en moyenne. La loi sur les réductions d’impôts et les emplois (The Tax Cuts and Jobs Act), publiée le 15 décembre 2017, prévoit de ramener le taux de l’impôt sur les sociétés à 21%… Lire la suite >>
zeboss
Invité
tu te contredis tout seul : pourquoi payer plus si on peut rester sous une barre moins onéreuse à l’heure actuelle. Il est plus facile d’effacer des gros bénefs que d’afficher des pertes, et comme l’action est la base de la rémunération, vaut mieux faire des petits bénefs et expliquer aux actionnaires ce qu’il faut enlever pour avoir le net, plutôt que d’expliquer au marché que la truite qu’on présente est en fait un saumon maquillé… Tesla n’est pas en phase de distribuer des dividendes réels sur ses résultats, par contre jouer au yoyo sur le montant de l’action c’est… Lire la suite >>
wizz
Membre
pour effacer les bénéfices, alors il vaut mieux étaler les investissements, non? -supposons que tu dois faire un investissement de 1 milliard en 2020 -puis pendant les 9 années suivantes, tu réalises un bénéfice annuel de 200 millions -les bénéfices sont imposables à 25% ->comment vas tu faire pour minimiser les impôts sur bénéfices??? -option 1: déclarer tout l’investissement en 2020, et rien pour les 9 années suivantes -option 2: étaler cet investissement sur les 9 années suivantes . Option 1. Ne pas étaler les investissements -en 2020, pas d’impôt, puisque 1 milliard de perte, dû à l’investissement -chaque année… Lire la suite >>
zeboss
Invité
@wizz : tu mélanges tout ! une usine c’est de l’immobilier, le développement d’un véhicule c’est de la R&D, donc du mobilier, donc pas forcement les mêmes règles. Et en général ça entre dans un budget lissé sur plusieurs années et donc en % du CA. Ce qui fait qu’on ne voit pas les « bosses » dans les comptes. En plus tu nous fais des raccourcis genre un 150 coute plus cher à développer qu’un autre véhicule, ha bon ? un châssis à échelle usé depuis 70 ans serait donc si cher à renouveler ? je croyais que c’était l’électrique qui… Lire la suite >>
wizz
Membre

ah bon

et lorsque PSA a développé son moteur Puretech, ou VW sa boite de vitesse MQB, ou Renault la plateforme modulaire CMFB, toutes les dépenses auraient été mises sur une seule année??? et non étalées sur plusieurs années???

amazon
Invité
Justement, c’est que le patron t’explique depuis le début. juste pour dire que si il faut faire des bénéfices, et bien on va minorer les amortissements, si on veut faire des pertes (cela peut être intéressant parfois) on va au contraire faire de la dépréciation d’actifs. et il y a des règles pour cela. Actuellement, il semble intéressant pour Tesla de présenter des résultats positifs pour ne pas faire peur aux actionnaires. mais s’ils le souhaitent, le résultat positif pourrait être négatif par un jeu d’écriture. mais la boite aura rentré la même quantité de cash. c’est pour cela que… Lire la suite >>
Jean
Invité

Ca m’étonnerait fortement. Les règles d’amortissement sont assez semblables. Mais j’avoue n’avoir jamais lu les rapports de Tesla, je jetterai un oeil

zeboss
Invité

@jean : il y a plusieurs standard de présentation des comptes en version anglo saxonne.
En France, on pouvait à une époque faire des provisions pour pertes possibles ou investissements futurs, cela a été supprimé et seuls les pertes constatées et les investissements réels en cours sont amortissables. Les anglos saxons ont selon leur fiscalité la possibilité de passer en une fois les investissements de l’année, réellement payés.

wizz
Membre
s’ils ont cette possibilité, ce n’est pas pour mettre tous les investissements sur une année, afin de maximiser les profits futurs (ET de payer les impôts sur les bénéfices!!!) s’ils ont cette possibilité de mettre un max des investissements sur une année, c’est surtout pour amortir un évènement exceptionnel de cette même année genre la vente d’une filiale, ou encore un hausse exceptionnel du pétrole, ou du cobalt, ou du platine, etc…(selon si société dans le pétrole, ou cobalt, ou….). Donc au lieu de payer aussi un impôt tout aussi exceptionnel cette année, alors ils mettent ces profits ponctuels dans… Lire la suite >>
Jean
Invité

J’ai l’impression qu’il confond P&L et cash flow statement

Boris Janssen
Invité

Quelle hypocrisie ce système mis en place par les talibans verts .

amazon
Invité

je ne comprends pas la remarque! s’il existe des crédits co2 ou vert, c’est parcequ’il y a des boites qui font l’effort. les vrais hypocrites ce sont ceux qui achètent les crédits pour diminuer leur fiscalité verte, au lieu de faire le travail necessaire pour réduire leur impact CO2

wizz
Membre
ça dépend aussi qui a tiré les ficelles, qui a initié le début du mouvement… -ça pourrait être les Etats, les gouvernements, pour forcer les industriels à diminuer leur impacts sur l’environnement. Sur cette décision, il y a les mauvais et les bons élèves -….MAIS ça pourrait une décision influencée. Par exemple, j’ai d’immenses terrains, à faible valeur ajoutée. Je pourrais me lancer dans l’agriculture. Mais cela demande des moyens financiers, des employés, des machines, etc….et avec des cours fluctuants, selon les aléas. Je pourrais aussi planter des arbres. Il faut attendre très longtemps avant de pouvoir les abattre. Et… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Amazon : des boîtes qui font des efforts : tu dois être le seul à croire que Tesla fait des voitures pour ‘sauver la planète’.

Une model S de plus de 400CH avec sièges et volant chauffants c’est pour sauver la planète ou est-ce pour proposer un engin sympathique qui accélère fort et prend une place sur le marché ?

Demain, le Cybertruck qui sauve la planète…

SGL
Invité

On va arrêter d’être hypocrite et de faire des gros clichés !?
Évidemment que Tesla NE fait PAS des voitures pour « sauver la planète ».
Mais la QUESTION : est-ce que l’équivalent thermique pollue moins ????

wizz
Membre

on ne règle pas le problème des gros SUV thermique par des très gros SUV électrique, ou hydrogène

on règle la boulimie consommatrice des gens par des lois. Il parait que les politiciens, que nos politiciens auraient dû taper sur la table, et sur les têtes, lors des premières délocalisations, avec tous les problèmes dont on paie 40 ans plus tard. Ne pourraient ils pas en faire autant avec cette boulimie automobile???

SGL
Invité
On peut revenir à l’époque des cavernes pour moins polluer @wizz !? Arrêtons d’être hypocrite SVP… Les Tesla polluent… Bien sûr. Mais elles polluent moins ou plus que leurs équivalents thermiques ? Si vous sentez prêt à militer pour que les riches roulent tous en Citroën AMI… Bon courage ! …moi je suis d’accord… Mais on est sous les lois de la RDA ? Ou pire encore de la Corée du Nord ? Pour moi, les Tesla sont une alternative moins polluante qu’aux premiums HdG surpuissante thermique. Comme inversement, les quadricycles électriques et Spring sont une alternative pour les moins… Lire la suite >>
SGL
Invité

« on règle la boulimie consommatrice des gens par des lois. »
Bah oui… Par des contrôles aux frontières et taxant les produits pétroliers qui ruinent notre balance commerciale.
Montrer les maux… C’est bien !
Mais il faut avoir le courage de prendre les décisions.
On ne va pas reprocher aux gens de rouler en diesel ou acheter made in Chinois parce que c’est moins cher… ?
…si !? quand même !?

wizz
Membre

si tu ne veux pas reprocher aux gens de rouler en diesel parce que c’est moins cher, alors c’est à toi aussi de militer contre le malus sur les voitures thermiques, pour subventionner les voitures électriques….

maintenant, si tu veux que le gouvernement impose des lois contre la délocalisation, alors accepte aussi qu’il impose des lois sur la boulimie consommatrice.

Mwouais
Invité

@SGL : l’idée des primes est aussi pour favoriser l’achat sur des véhicules chers car derrière la TVA reprend une partie du don.

Si la volonté était d’aider les plus démunis à passer à l’électrique, la prime serait de 7000 pour la Dacia Spring puis dégressive jusqu’à 39.999€ et pas l’inverse.

Après, imagine le carnage budgétaire avec des dizaines de milliers de primes de 7.000 sur des voitures à TVA de 4.000€ : c’est pas très favorable.

Nicolas
Invité

Non, c’est de la stratégie marketing. La Model S a des prestations haut de gamme, et est vendue chère. Elle flatte l’égo de ceux qui peuvent se la payer, fait rentrer un peu d’argent, permet à Tesla de développer son savoir faire…..et donne envie à ceux qui aimerait pouvoir se payer une Tesla.
Et BIM!! Tesla sort une M.3, moitié moins chère, en 10x grande quantité, qui permet à beaucoup plus de monde de rouler électrique.

wizz
Membre

ils auraient aussi aimé pouvoir à l’époque sortir 10x plus de modèle S….mais ils ne pouvaient pas, industriellement. Il n’y a pas plus de stratégie de marketing que ça…

Genre Renault avait sorti la Clio V6, pour l’image etc…pour pouvoir vendre en masse des simples Clio 1.2 et diesel. Mais s’ils étaient des centaines de milliers à acheter la Clio V6, alors Renault n’aurait surement pas craché dans la soupe. Idem pour VW et leur Bugatti. Idem aussi pour tous, en cherchant bien.

amazon
Invité
Tesla ne communique pas sur la réduction du CO2 mais principalement sur les performances et l’économie de carburant. je ne crois pas un instant que la motivation soit l’écologie, mais plutôt la liberté de se déplacer même pdt les pics de pollution qui sont beaucoup plus fréquents et graves en californie qu’en Europe et surtout faire ce que les américains aiment: de la technologie, des accélérations et de l’économie d’usage. il ne faut surtout pas négliger l’aspect « autonomie »: il y a une grande partie de la population aux USA qui refuse les réseaux électriques et qui veulent être indépendant an… Lire la suite >>
SGL
Invité

Justement @Boris Janssen, c’est moins hypocrite !
On se reproche du pollueur-payeur.
Tu (entreprise) n’arrives pas à limiter ta pollution, tu la payes à quelqu’un qui fait l’effort de mieux la maîtriser…Dommage que cela marche uniquement sur le CO2

wizz
Membre
si moi constructeur automobile, je ne suis pas capable de faire une voiture euro6. Est ce que je peux payer des pénalités, payer des crédits euroX aux constructeurs qui en arrivent, et de pouvoir continuer à vendre des voitures euro1 (essence au plomb, pas de catalyseur, pas de FAP, pas de DeNox…) La réponse est, et doit être non. Il y a des limites à respecter. Soit on respecte. Soit on dégage. A la limite, ce seraient des fortes pénalités à l’Etat. La très grande majorité des gouvernements dans le monde est déficitaire. Donc non seulement on permet à certains… Lire la suite >>
Salva
Invité

Pauvres garçons, ils n’ont rien compris au film. C’est comme ceux qui brûle de l’électricité pour se chauffer « c’est plus propre, et ça ne produit pas de CO2 », sauf bien sûr, si ça a été produit avec du fossile ou uranium .
Là, on en brûle trois fois plus que nécessaire.
On demande des cerveaux d’urgence…

Thibaut Emme
Admin

L’utilisation d’uranium produirait du CO2 ? Ah…

rowhider
Invité

Encore quelque uns qui n’ont pas compris grand chose à l’école…

Salva
Invité

Comme pour extraire l’uranium, il y a longtemps qu’on n’utilise plus les petits bras musclés, mais les grosses machines, tout le long de la ligne de fabrication, on n’est donc plus rentable depuis longtemps avec 1 grammes d’uranium = 70 kilos de pétrole. Donc du co2.
Il y a beaucoup de paumés qui ne savent même pas dans quel monde ils vivent.

Thibaut Emme
Admin
https://www.iaea.org/sites/default/files/39205693436_fr.pdf Oui vous avez raison, quitte à dire des trucs, autant en être sûr 😉 Pour les fainéants des calculs et des lectures, voilà la conclusion : « Des études sur les émissions de C02 provenant du cycle du combustible nucléaire dans les conditions propres à deux pays différents montrent que ces émissions se situent entre 0,5 et 4 % de celles imputables à une centrale au charbon de capacité équivalente. Les affirmations selon lesquelles l’énergie nucléaire pourrait produire indirectement d’importantes quantités de C02 reposent sur un scénario hautement improbable. Pour ce qui est du méthane, les informations disponibles indiquent que,… Lire la suite >>
wizz
Membre

à moins qu’il sait parfaitement dans quel monde il vit….mais ignore qu’il est paumé

C Ghosn
Invité

Cela n’as t il pas changé depuis 1997 ? Dans un sens ou dans l’autre

Thibaut Emme
Admin

Vous pouvez vous pencher sur les travaux de Benjamin Sovacool (2008/2009). 😉

Salva
Invité
Il faut être gonflé comme une outre pour prétendre que le nucléaire, c’est du décarbonné. Parce que les mines d’uranium et le traitement du minerai, ça ne se fait pas à la main, à la pic et à la pioche, et la mine de cigar-lake est tellement radioactive que le front de taille est congelé… En outre, l’électricité nucléaire l’hiver en France, consomme une énergie fossile considérable, destinée à permettre l’hérésie du chauffage électrique. En effet, c’est complètement idiot de brûler du fossile, pour faire de l’électricité, destinée à faire de la chaleur. On consomme trois fois moins, en le… Lire la suite >>
wizz
Membre

OK
Tu veux bruler le fossile pour te chauffer. Toute son énergie se transforme en chaleur, et sert à chauffer, plus efficacement.

Mais tes énergies fossiles, est ce que ça coule de source, ou est ce que c’est exploitées avec des petites mains à coups de pioche, transportées avec des brouettes, sans aucun traitement genre une raffinerie? Si jamais tu as une chaudière fuel, rassure moi que tu mets du pétrole brut, et pas du fuel…

j’ai bon là, moi?

Salva
Invité
Le nucléaire est une énergie dépassée du passé. Il n’échappe pas au dilemme d’aujourd’hui ; pour extraire de l’énergie, il faut de l’énergie et si l’énergie extraite est négative, il n’y a pas lieu de l’exploiter. C’est sans doute le cas, dès l’origine, du nucléaire. En matière de fossile , on pouvait fournir. Seulement, on ne le peut plus . Peut on vivre sans clim ? Oui. Sans chauffage électrique ? Tout à fait. Sans appareils suceurs de sang ? Oui. Il s’agit d’un simple travail de normes. Pour Orlov, la civilisation ne peut exister sans fossile. Si. Mais à… Lire la suite >>
wizz
Membre

l’extraction de l’uranium a t il un bilan énergétique négatif?

Thibaut Emme
Admin

Ok donc même avec des études sur le co2 du cycle complet vous continuez. Sans compter les insultes. Ok. Bye.

Salva
Invité
Bon, oublions la donnée de base du nucléaire : les 2/3 de l’énergie chauffent de l’eau. On n’a déjà plus que 30 % d’ utilisation environ. Chose qu’oublient de dire les nucléairocrates. En oubliant aussi que le nucléaire, c’est 4 % de l’électricité. Donc, en faisant 100 % du jus par des centrales nuke, ça nous plus que 4 ans de combustible. Lumineux, non ??? De plus, ça doit être intéressant de construire des centrales sans béton, un béton largement malade au bout de 40 ou 50 ans. « Il n’existe pas d’autre alternative que le maintien du nucléaire ou… la… Lire la suite >>
wizz
Membre

les centrales US ont été prolongé à 60 ans, sans soucis

wizz
Membre

et rien ne nous interdit d’utiliser l’eau chaude des centrales électriques pour chauffer les batiments des villes voisines, via un réseau de chaleur
un batiment isolé par extérieur peut se contenter d’une eau à 30°C à peine
et s’il faut davantage de chaleur, alors cette eau arrivée tiède servira comme source chaude pour une pompe à chaleur, boostant son COP. Une PAC en utilisant l’eau souterraine à 12°C arrive à un COP autour de 7. Alors, avec une eau à 30°C, la consommation de la PAC sera « négligeable »

Thibaut Emme
Admin

Ou de chauffer une « ferme aux crocodiles » comme à Civaux 🙂

amazon
Invité

le CO2 provenant de la fission de l’uranium? va falloir expliquer. le seul CO2 émis c’est lors de la construction de la centrale, l’extraction et l’enrichissement et le démantèlement.
en France, c’est l’équivalent de qq g de CO2 par KWH

C Ghosn
Invité
wizz
Membre
https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF Selon EDF, c’est grâce au nucléaire. Les trois quarts de ses capacités de production mondiales reposent sur l’atome. Cette énergie, si l’on fait abstraction des risques d’accidents radioactifs, n’émettrait quasiment pas de carbone. Problème : c’est faux. Le fonctionnement en lui-même d’une centrale nucléaire émet effectivement très peu de CO2 : entre deux et dix grammes de CO2 par kWh d’électricité produit selon les études. Mais ces calculs ne prennent pas en compte l’ensemble du cycle nucléaire : extraction du minerai d’uranium, transport vers les usines de transformation du minerai en combustible puis vers les centrales et, enfin, traitement… Lire la suite >>
Nicolas
Invité
L’article de Bastamag s’appuie, entre autres, sur une étude de l’Ademe. Elle fait 70 pages, je ne l’ai pas lue, je ne peux donc pas dire si sa méthodologie est aussi rigoureuse que sa réputation me laisse imaginer. Mais vous avez raison, pour une étude rigoureuse, il faut prendre en compte la construction, l’entretien, la maintenance et le remplacement des organes « perissables », pour un même service rendu (c-a-d : le nombre de MWh produits, pour une durée déterminée) Après, une centrale nucléaire, c’est pas 0 maintenance non-plus, et c’est également une belle quantité de matériaux, surtout avec les différentes enceintes… Lire la suite >>
wizz
Membre
suite… https://www.bastamag.net/Les-nucleaire-une-energie-sans-CO2-les-intox-d-EDF Comment peut on voir que ce site est très orienté dans ses attaques??? 1: dans un premier temps, ils annoncent qu’il y a seulement 2% d’énergie renouvelable en France, qu’on serait des cancres. 2: puis au bout de la langue, en bon seigneur, ils acceptent d’y rajouter l’hydro-électricité. Sur cela, OK. Pour eux, ils considèreraient que l’hydroélectricité ne serait pas une énergie renouvelable. C’est un point de vue, MAIS qui doit être pareil pour tout le monde. Pas de 2 poids 2 mesures… 3:….mais pour le reste du monde, ils annoncent que la proportion d’électricité renouvelable est de… Lire la suite >>
Nicolas
Invité

Attention, BastaMag dit que les 2% sont les capacités d’EDF, pas de la France. Il n’y a pas qu’EDF en France.
Moi par exemple, je suis abonné Enercoop, qui fournit 100% en renouvelable (majorité hydraulique). Et pour de vrai hein, c’est pas du rachat de titres verts.

wizz
Membre

Nicolas
cette phrase, de bastamag, tu l’interprètes comment???

« EDF : seulement 2% d’énergies renouvelables en France »

Nicolas
Invité

Après, l’argumentaire qui consiste à dire : Y’a pire ailleurs…désolé, ça passe pas.
On est la France, on a(vait) des filières d’excellence qui nous permettraient de montrer l’exemple à suivre.

Il y a + de 10 ans, je visitais l’usine Photowatt de Bourguoin Jallieu, qui fabriquait ses propres cellules PV. Quelques années après, ils ont été racheté par EDF, de force, parce que quand même, ça faisait tâche pour la France d’avoir un précusseur du PV qui faisait faillite, surtout avec les enjeux actuels.

On n’est pas à la hauteur.

amazon
Invité

Soit 66*15kwh/100 km soit 10 g CO2/km pour une electrique.
même avec un gouffre a KWH comme une Taycan ou une chinoiserie mal développée voire une 208 pas faite pour l’autoroute, ca ne fait que 17 g CO2/km, soit 5 fois moins que le meilleur diesel. sans parler d’une hybride..
Donc oui , les crédits CO2 venant d’une électrique, ca veut dire quelque chose

olive911
Invité

Il ne faut dire jamais, jamais 🙂

wpDiscuz