Accueil Super GT Super GT 2021 : Présentation de la saison

Super GT 2021 : Présentation de la saison

0
1
PARTAGER
Super GT 2021 Présentation

Après la Super Formula, c’est au Super GT de démarrer sa saison avec la traditionnelle épreuve d’ouverture à Okayama.

Calendrier

Comme en Super Formula, le calendrier 2021 retrouve un aspect familier si ce n’est que les déplacements à l’étranger, Malaisie et Thaïlande, sont annulés. On visitera donc deux fois Motegi cette année, au mois de juillet et au mois de novembre.

  • Okayama 10-11 avril
  • Fuji 3-4 mai
  • Suzuka 29-30 mai
  • Motegi 17-18 juillet
  • Sugo 11-12 septembre
  • Autopolis 23-24 octobre
  • Motegi 6-7 novembre
  • Fuji 27-28 novembre

Engagés

GT500

Ce paragraphe reprend pour base la présentation de la catégorie publiée le 30 janvier 2021.

1. Stanley Team Kunimitsu – Naoki Yamamoto / Tadasuke Makino – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

Les champions en titre reviennent dans une composition inchangée avec Naoki Yamamoto au sommet de sa gloire, à nouveau détenteur de la double couronne Super GT et Super Formula en 2020, bien secondé par Tadasuke Makino qui s’affirme de plus en plus comme le chef de file de la nouvelle génération chez Honda. Makino a eu une fin d’année difficile avec un séjour à l’hôpital suite à une hépatite, et se remet lentement. Après avoir raté la Super Formula le week-end dernier, il sera à nouveau remplacé pour la première manche à Okayama par Hideki Mutoh.

La grande nouveauté pour la voiture no1 est le changement de sponsor titre. La marque Raybrig, qui ornait les flancs de la voiture du team Kunimitsu depuis plus de vingt ans, a été retirée du marché par la maison mère Stanley Electric qui prend le rôle de sponsor titre, dans une nouvelle livrée argentée.

3. NDDP Racing with BMAX – Kohei Hirate / Katsumasa Chiyo – Michelin

Super GT 2021 Présentation

Kohei Hirate et Katsumasa Chiyo ne bougent pas chez NDDP, malgré une saison 2020 assez anonyme, surtout en comparaison à l’autre GT-R chaussée par Michelin, la no23. La pression est sur les deux hommes pour cette nouvelle saison.

8. ARTA – Tomoki Nojiri / Nirei Fukuzumi – Bridgestone

Pas de changement chez ARTA avec la paire constituée par Tomoki Nojiri et Nirei Fukuzumi qui a montré sa valeur en collectionnant les pole positions et de belles prestations en course, dont une victoire en 2020, même si la régularité manque toujours pour la NSX orange dont le sponsor, Autobacs, attaque sa vingt-cinquième année de collaboration avec l’inoxydable Aguri Suzuki, patron de l’écurie éponyme.

12. Calsonic IMPUL – Kazuki Hiramine / Nobuharu Matsushita – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

C’est le gros transfert de l’intersaison : Nobuharu Matsushita, ex-espoir Honda en Formule 2, passe chez Nissan. Revenu au Japon en 2020 après avoir été mis en veilleuse par Honda au profit de la génération suivante et en particulier de Yuki Tsunoda, devenu titulaire chez AlphaTauri, Matsushita a vu son avenir se boucher aussi chez son ex-employeur à domicile.

Il s’est donc présenté chez Nissan pour le test de recrutement d’intersaison et débutera chez Impul aux côtés de Kazuki Hiramine, auteur d’une excellente première saison en 2020. Daiki Sasaki lui passe chez Kondo Racing, et on attend des étincelles de la paire Hiramine-Matsushita pour 2021.

14. ENEOS X Prime Rookie Racing – Kazuya Oshima / Kenta Yamashita – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

Le team Rookie s’émancipe cette saison de l’écurie Cerumo, et arrive avec sa propre structure d’exploitation. La voiture change également de couleurs. WAKO’S laisse place à ENEOS, le pétrolier qui revient en Super GT avec sa nouvelle marque de lubrifiant.

Du côté des pilotes, la paire titrée en 2019 se reconstitue avec le retour à demeure de Kenta Yamashita. Espéré dans l’équipe WEC, le jeune espoir Toyota devra patienter un peu pour cause de déplacements compliqués entre le Japon et l’Europe. Il se rabat sur une saison complète en Super GT et en Super Formula.

16. Team Red Bull Mugen – Ukyo Sasahara / Toshiki Oyu – Dunlop

Super GT 2021 Présentation

Hideki Mutoh n’est plus pilote officiel Honda en GT500 cette saison et laisse la place au prometteur Toshiki Oyu qui s’est fait un nom la saison dernière en Super Formula, tout en faisant ses classes en GT300. Il est promu aux côtés d’Ukyo Sasahara qui entame une seconde saison sur la voiture aux couleurs de Red Bull.

Après avoir rongé son frein avec des pneus Yokohama peu compatibles avec la NSX GT, le team Mugen passe cette année aux Dunlop. C’est la première fois depuis 2009 que Dunlop équipe deux écuries en GT500.

17. Astemo Real Racing – Koudai Tsukakoshi / Bertrand Baguette – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

En lice pour le titre jusqu’à la dernière épreuve et avec deux victoires au compteur en 2020, Koudai Tsukakoshi et Bertrand Baguette ont l’étoffe de champions, et tenteront de confirmer cette saison.

La grande nouveauté, c’est que la voiture change de sponsor titre. Le sponsor de Real Racing depuis 2009, l’équipementier Keihin, a été absorbé dans une joint-venture avec Hitachi qui s’appelle Astemo. La nouvelle entité devient le sponsor de l’équipe qui revient à sa couleur originelle, le rouge !

19. Racing Project Bandoh – Yuji Kunimoto / Ritomo Miyata  – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Pas de changement chez le petit poucet du clan Toyota. La Supra aux couleurs WedsSport n’a pas fait d’étincelles en 2020, malgré l’arrivée du jeune Ritomo Miyata. Avec la stabilité apportée par une année au compteur, il faudra faire mieux cette saison.

23. Motul Autech – Tsugio Matsuda / Ronnie Quintarelli – Michelin

On garde les mêmes chez Nismo, malgré quelques rumeurs en fin de saison sur la retraite de Matsuda. Mais le pilote japonais, qui reste un des plus titrés dans l’histoire du championnat, sera bien toujours là aux côtés de Ronnie Quintarelli. La paire a remporté deux victoires la saison dernière malgré un début de saison difficile pour une GT-R peu compétitive.

Si la GT-R rouge et noire est au niveau dès le début de saison, Matsuda et Quintarelli ajouteront à coup sûr des lignes supplémentaires à leur légendaire palmarès. Ca se présente bien puisque la GT-R rouge est repartie du dernier test officiel avec le meilleur temps du week-end.

24. Kondo Racing – Mitsunori Takaboshi / Daiki Sasaki – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Daiki Sasaki, en provenance d’Impul, remplace Jann Mardenborough, dont le contrat n’a pas été renouvelé par Nissan. C’est une surprise car Jann a démontré dans le passé être plus rapide que le pilote japonais, mais le recentrage des activités sportives de Nissan sur le Japon y est sans doute pour quelque chose.

Limités par des pneus à la fenêtre d’efficacité étroite, les deux pilotes n’espèrent pas grand chose en dehors de coups d’éclat, absents la saison dernière.

36. AU TOM’S – Yuhi Sekiguchi / Sho Tsuboi – Bridgestone

Le départ de Nick Cassidy vers la Formule E entraîne une restructuration des équipages chez TOM’S. Sho Tsuboi, qui a montré de belles choses la saison dernière sur la Supra no14, arrive aux côtés de Sekiguchi, formant un équipage coriace à surveiller.

37. KeePer TOM’S – Ryo Hirakawa / Sacha Fenestraz – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

Sacha Fenestraz, après une première saison excellente sur la no36, rejoint Ryo Hirakawa en remplacement de Cassidy sur la voiture soeur. Sur le papier, Hirakawa et Fenestraz sont redoutables et sans doute la paire la plus rapide du clan Toyota. Ils sont sur la liste des prétendants au titre dès maintenant d’autant qu’Hirakawa, ayant raté le titre d’un rien la saison dernière en Super GT comme en en Super Formula, a soif de revanche.

Le pilote franco-argentin est coincé pour le moment à l’extérieur du Japon et devra regarder la série démarrer sans lui à Okayama. Souhaitons-lui de trouver une solution au plus vite. En attendant, c’est Sena Sakaguchi qui est dans son baquet.

38. ZENT Cerumo – Yuji Tachikawa / Hirohaki Ishiura – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

Tachikawa et Ishiura continuent leur association chez Cerumo. Tous deux réputés excellents metteurs au point, ils sont l’équipage de référence pour le développement de la Supra et on peut toujours compter sur eux pour tirer leur épingle du jeu, en particulier à Fuji, si les circonstances sont complexes. Cependant les années s’accumulent au compteur des deux hommes, en particulier Tachikawa, qui n’est plus très loin de raccrocher son volant et se consacre désormais largement à la bonne marche du team Cerumo en temps que directeur de l’écurie en plus d’occuper le baquet.

39. Denso Kobelco SARD – Heikki Kovalainen / Yuichi Nakayama – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

La Supra rouge et blanche a décroché une victoire  la saison dernière, l’écurie semblant avoir mieux pris la mesure de la Supra que de la Lexus LC500 précédente. On verra si cela suffit à Kovalainen et Nakayama pour s’imposer au milieu d’un groupe Toyota très compétitif. L’intersaison s’est bien passée et les le moral semble au beau fixe.

64. Modulo Nakajima Racing – Takuya Izawa / Hiroki Otsu – Dunlop

Super GT 2021 Présentation

Le Nakajima Racing continue avec le même équipage qu’en 2020, où le désormais vétéran Takuya Izawa est en charge de la formation du jeune Hiroki Otsu.

Rapide par occasion, quand les conditions sont favorables aux gommes Dunlop, la voiture no64 n’est en général pas attendue dans la lutte pour le titre contrairement à la Super Formula où l’écurie de Satoru Nakajima connaît depuis quelques saisons une belle renaissance. Mais cette saison le manufacturier dispose de deux autos et sort d’une bonne saison 2020, alors verra-t-on la NSX no64 aux avant-posts plus régulièrement ?

GT300

La sous-catégorie en vogue cette saison est le JAF-GT300. Alors que les autos répondant au règlement Mother Chassis ne sont plus que deux, la Supra GT300 s’est démultipliée et on en compte trois exemplaires cette année. Subaru change également de voiture avec une toute nouvelle BRZ correspondant au nouveau modèle,  et les deux Prius GT sont toujours là. Le reste du plateau est composé de GT3, avec toutes les AMG GT Evo disposant de la dernière évolution et l’arrivée d’une seconde Audi R8 LMS au volant de laquelle on retrouve le grand Satoshi Motoyama, de retour en Super GT.

2 – muta Racing Lotus MC – Hiroki Katoh/Ryohei Sakaguchi – muta Racing Inging – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

On croyait la Lotus Evora MC prête à partir au musée à la fin de saison dernière, mais Inging a approché Dream Car Tokai pour fusionner les deux engagements,  et c’est ainsi que l’on retrouve avec plaisir la Lotus qui reprend les couleurs du sponsor muta d’Inging la saison dernière. Une Lotus noir et or, ça ne peut que marcher !

Au volant, chaque équipe amène un pilote, Hiroki Katoh, pilier de Dream Car Tokai toujours très rapide malgré ses 52 ans et Ryohei Sakaguchi, qui a décroché son premier podium après 12 ans de carrière la saison dernière.

4 – GOODSMILE HATSUNE MIKU AMG – Nobuteru Taniguchi/Tatsuya Kataoka – GOODSMILE RACING & TeamUKYO – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Taniguchi et Kataoka entament leur dixième saison ensemble. Les multiples champions de la catégorie n’ont pas réussi à être dans la course au titre ces dernières années, mais il faut toujours se méfier de cette paire redoutable, toujours là pour prendre des points dès que la situation le permet.

5. MACHSYAKEN GTNET MC86 MACH GO – Yuya Hiraki/Reiji Hiraki – TEAM MACH – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Machsyaken reste fidèle à la Toyota 86 MC, dernière de son espèce à être toujours en course. Elle sera aux mains des frères Hiraki, tous deux purs produits de la filière F4 et qui extraient avec enthousiasme de la vénérable auto tout ce qu’elle peut produire et même parfois un peu plus.

6. Team LeMans Audi R8 LMS – Satoshi Motoyama/Yoshiaki Katayama – Team LeMans w/MOTOYAMA Racing -Yokohama

Super GT 2021 Présentation

C’était le buzz de l’intersaison. On sentait bien depuis quelque temps que la compétition démangeait toujours le récemment retraité Satoshi Motoyama, vu en Super Taikyu et même en F3 régionale, et il franchit le pas du retour en Super GT en montant sa propre équipe. Disposant d’un des plus beaux palmarès du sport auto japonais, sa réapparition est un événement d’autant qu’il revient en association avec le team LeMans, qui avait cessé son activité sous son nom depuis la séparation avec Toyota.

On attend beaucoup de cette nouvelle équipe, vu le CV des acteurs. Motoyama partagera le volant avec Yoshiaki Katayama, fils du patron de LeMans engagé en F3 et en SF Lights depuis quelques saisons.

7. Studie PLUS BMW – Seiji Ara/Tomohide Yamaguchi – BMW Team Studie X CSL – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Le team Studie continue d’assurer la présence de BMW en Super GT, mais n’a jamais réussi à faire briller la M6 GT3 au même niveau que la Z4 du temps du titre avec Goodsmile Racing. La M6 GT3 est toujours fidèle au poste cependant pour sa dernière saison avec un équipage composé de Seiji Ara et du gentleman driver Tomohide Yamaguchi.

9. PACIFIC NAC CARGUY Ferrari Takeshi Kimura/Kei Cozzolino – PACIFIC CARGUY Racing – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Le Pacific Racing était associé avec D-Station pour faire rouler l’Aston Martin Vantage la saison dernière, mais après le départ du Super GT de la Vantage, l’écurie revient à Ferrari, cette fois en collaboration avec Car Guy. Le patron de cette dernière entité, Takeshi Kimura, revient en Super GT après ses aventures en WEC et Asian Le Mans Series, aux côtés du très bon Kei Cozzolino.

Contrairement à l’image ci-dessus qui date du test d’Okayama où l’auto portait sa robe rouge de sortie d’usine, c’est dans une livrée bleue que la 488 GT3 se présente à Okayama ce week-end.

10. GAINER TANAX with IMPUL GT-R – Kazuki Hoshino/Keishi Ishikawa – GAINER – Dunlop

Super GT 2021 Présentation

Gainer représente Nismo en GT300 et dispose des dernières évolutions de la voiture. Pour cette saison, les deux autos engagées par l’écurie sont chaussées de pneus Dunlop.

La no10 est traditionnellement le baquet de formation des jeunes espoirs Nissan, et accueille cette saison Keichi Ishikawa, qui sera à l’école de son expérimenté coéquipier Kazuki Hoshino.

11. GAINER TANAX GT-R – Katsuyuki Hiranaka/Hironobu Yasuda – GAINER – Dunlop

Super GT 2021 Présentation

La voiture de pointe de Gainer est la no11, avec cette année encore la paire Hiranaka-Yasuda, tous deux ex-GT500 et vainqueurs réguliers. A compter dans les candidats au titre.

18. UPGARAGE NSX GT3 – Takashi Kobayashi/Teppei Natori -TEAM UPGARAGE – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

La NSX GT3 Evo d’Up Garage aligne cette année un jeune à surveiller, Teppei Nattori. Débarqué de la filière Honda à la fin de l’année dernière, le jeune Nattori a soif de revanche. Son coéquipier Kobayashi est lui aussi un ex-espoir Honda.

21. Hitotsuyama Audi R8 LMS – Shintaro Kawabata/Takuro Shinohara – Audi Team Hitotsuyama – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Hitotsuyama Racing, le fidèle représentant d’Audi Sport en Super GT, a renoué en 2020 avec la victoire en course après une longue période d’anonymat.

L’équipage est constitué de Shintaro Kawabata, reconduit, rejoint par le champion du TCR japonais Takuro Shinohara, deux pilotes en devenir.

22. R’Qs AMG GT3 – Hisashi Wada/Masaki Jyonai – R’Qs MOTOR SPORTS – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Le R’Qs Racing est l’archétype de l’écurie privée. L’équipage des deux gentlemen drivers Hisashi Wada et Masaki Jyonai est surtout là pour le plaisir et une arrivée dans les points serait un exploit. Les deux hommes ont cependant investi dans la dernière évolution de l’AMG GT.

25. HOPPY Porsche – Takamitsu Matsui/Kimiya Sato – HOPPY team TSUCHIYA – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Le team Tsuchiya a complètement raté la saison dernière sa reconversion à la Porsche 911 GT3-R, à l’étonnement général, mais semble avoir trouvé la solution pendant l’hiver et affiche son optimisme. L’équipage de l’année dernière, Takamitsu Matsui et Kimiya Sato, revient à l’identique.

30. TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV apr GT – Hiroaki Nagai/Manabu Orido – apr – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Les deux Prius GT apr sont de la fête. La no30 retrouve son équipage pro-am avec le vétéran Manabu Orido et le patron de Toyota Corolla Mie, Hiroaki Nagai. La Prius jaune fluo a roulé toute la saison 2020 sans système hybride, et repart de la même façon en 2021, propulsée uniquement par son gros V8 atmo. Eh bien c’est du joli!

31. TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV apr GT – Koki Saga/Yuhki Nakayama – apr – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

La seconde Prius, la no31, est d’une autre trempe, avec ses deux pilotes professionnels et un système hybride sophistiqué. Quand elle fonctionne comme prévu, cette auto peut jouer la victoire.

34. Yogibo NSX GT3 – Ryo Michigami/Shogo Mitsuyama – Yogibo Drago CORSE – Yokohama

Super GT 2021 PrésentationLa Honda NSX Evo de l’écurie de Ryo Michigami change de sponsor cette année et de co-pilote. Shogo Mitsuyama, un pilier du paddock dans les années 2000, ressort de sa semi-retraite pour épauler le patron.

35. arto RC F GT3 – Sean Walkinshaw/Giuliano Alesi – arto Ping An Team Thailand – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

La Lexus RC F engagée par le patron de Toyota Thailand n’aura pas de pilote thailandais cette saison, la faute au Covid, mais l’équipage est intéressant. Sean Walkinshaw, basé au Japon, a de l’expérience et c’est Giuliano Alesi qui arrive à ses côtés en parallèle à son engagement en Super Formula Lights.

48. SHOKUMOU Ks Frontier GT-R – Yuki Tanaka/Taiyou Iida – NILZZ Racing – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

La Nissan GT-R no48 engagée par le NILZZ racing, qui est également une écurie vue en Super Taikyu, est une des deux GT-R privées avec la no360. Les deux pilotes en sont Yuki Tanaka et Taiyou Iida, deux gentlemen qui sont parfois secondés par un pro comme c’est le cas pour la première manche à Okayama, où Ryuichi Tomita prend la place d’Iida.

50. Arnage AMG GT3 – Masaki Kano/Masataka Yanagida – Arnage Racing – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Masataka Yanagida, double champion de GT500 avec Nissan, est revenu la saison dernière au Super GT dans la Lotus Evora MC. Cette année c’est l’AMG GT privée d’Arnage Racing qu’il officiera aux côtés du gentleman driver Masaki Kano. De quoi assurer quelques entrées dans les points pour une auto qui navigue généralement au fond du peloton ?

52. SAITAMATOYOPET GB GR Supra GT – Hiroki Yoshida/Kohta Kawaai – Saitama Toyopet Green Brave – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

L’équipe Green Brave, incarnation du puissant groupe de concessionnaires Saitama Toyopet, a connu une rapide ascension depuis son arrivée dans le championnat, jouant le championnat la saison dernière avec sa très aboutie GR Supra construite avec l’aide d’apr. Suite à ses belles prestations la voiture a fait des petits et cette saison trois exemplaires sont en piste.

La GT Supra GT300 originale revient avec le titre en point de mire aux mains d’Hiroki Yoshida, qui alors que l’on ne l’attendait plus s’épanouit dans la seconde partie de sa carrière, et Kohta Kawaii, une des révélations de la saison dernière.

55. ARTA NSX GT3 – Shinichi Takagi/Ren Sato – ARTA – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

Régulièrement présente pour jouer le titre, la NSX no55 a été un ton en-dessous la saison dernière, surtout après l’absence prolongée de Shinichi Takagi, victime d’un sérieux accident en Super Taikyu. Takagi est de retour cette année, jouant les mentors pour le jeune Ren Sato, placé par Honda pour faire ses classes et destiné si tout va bien au GT500 dans quelques saisons.

56. Realize Nissan Automobile Technical College GT-R – Kiyoto Fujinami/Joao Paulo de Oliveira – KONDO RACING – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

La Nissan GT-R du Kondo Racing, dont l’équipe d’exploitation est constituée d’étudiants de l’école de formation de Nissan, est la voiture championne en titre.

Joao Paolo de Oliveira a été excellent en 2020 tout comme le jeune Fujinami qui, s’il reste au même niveau cette année, a un baquet dans la future GT500 Nissan en ligne de mire.

60. SYNTIUM LMcorsa GR Supra GT – Hiroki Yoshimoto/Shunsuke Kohno – LM corsa – Dunlop

Super GT 2021 Présentation

Après un patient et peu récompensé travail de développement de la Lexus RC F GT3, l’écurie LM Corsa passe à la GR Supra GT300 et revient aux gommes Dunlop en remplacement de Michelin qui n’a plus de client en GT300 cette saison. Le très bon Hiroki Yoshimoto est associé comme la saison dernière au jeune Shunsuke Kohno.

61. SUBARU BRZ R&D SPORT – Takuto Iguchi/Hideki Yamauchi – R&D SPORT – Dunlop

Super GT 2021 Présentation

La deuxième génération de la Toyota 86/Subaru BRZ n’est pas encore dans les concessions, mais sa version de compétition est déjà en piste. La voiture développée par Subaru prend la succession de la première du nom, qui au cours de sa longue carrière a promis et déçu beaucoup, victime de tous les ennuis imaginables. Au niveau des performances elle a toujours été dans le coup, accumulant un joli nombre de victoires éparses. Est-ce que cette nouvelle auto saura être régulière ?

La paire de pilotes est par contre d’une belle stabilité, puisque Takuto Iguchi et Hideki Yamauchi entament leur septième saison ensemble dans le coupé bleu.

65. LEON PYRAMID AMG – Naoya Gamou/Togo Suganami – K2 R&D LEON RACING – Bridgestone

Super GT 2021 Présentation

L’AMG GT noire est aussi menaçante d’apparence que performante. Très régulière, elle a peu à peu remplacé la voiture du Goodsmile Racing en tant que Mercedes de pointe, notamment grâce au très bon travail accompli avec Bridgestone.

Au volant, Naoya Gamou et Togo Suganami, auréolés d’un podium au championnat 2020, seront à suivre à nouveau cette année.

87. GRANSEED LAMBORGHINI GT3 – Kosuke Matsuura/Natsu Sakaguchi – JLOC – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Le team JLOC aime les pilotes Honda. Après avoir accueilli Takashi Kogure, voilà Kosuke Matsuura qui prend un baquet dans l’Huracan no87, aux côtés du jeune Natsu Sakaguchi, en provenance du team Machsyaken.

88. JLOC LAMBORGHINI GT3 – Takashi Kogure/Yuya Motojima – JLOC – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

La Lamborghini de pointe c’est la no88, avec un Takashi Kogure à la motivation retrouvée depuis son arrivée en GT300, bien secondé par Yuya Motojima. Les deux hommes ont fait de bonnes choses avec l’Huracan ces deux dernières saisons, avec un peu plus de régularité ils peuvent prétendre à jouer le titre.

96. K-tunes RC F GT3 – Morio Nitta/Sena Sakaguchi – K-tunes Racing – Dunlop

Super GT 2021 Présentation

Alors que LM Corsa et Max Racing sont passés à la Supra, le team K-tunes reste fidèle à la Lexus RC F GT3 et à l’équipage composé par Morio Nitta et Sena Sakaguchi, jeune pilote de la filière Toyota. Régulièrement aux avant-postes, le team émanant du groupement de concessionnaires Toyopet de la région d’Okayama a eu une saison 2020 plutôt morose et sa performance en 2021 dépendra de la compétitivité de la RC F GT3 qui est en fin de carrière.

A Okayama, Sakaguchi est appelé dans la catégorie supérieure en remplacement de Sacha Fenestraz et laisse son volant dans la RC F GT3 au jeune Hibiki Taira, pilote de la filière Toyota en Super Formula Lights cette saison.

244. Takanoko-no-yu GR Supra GT – Atsushi Miyake/Yuui Tsutsumi – Max Racing – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

Et de trois. L’écurie Max Racing, montée par le flamboyant patron de l’hôtel Takanoko dans la préfecture d’Ehime, adopte elle aussi la GR Supra GT300 pour sa seconde année dans la discipline.

Très bien structurée, cette jeune écurie pourrait se montrer rapidement aux avant-postes avec deux pilotes prometteurs.

360. RUNUP RIVAUX GT-R – Takayuki Aoki/Yudai Uchida – TOMEI SPORTS – Yokohama

Super GT 2021 Présentation

La Nissan GT-R GT3 de Tomei Sports, écurie vénérable, s’est déjà montrée à plusieurs reprises largement au-delà de ce que son statut de team privé laisserait penser. Takayuki Aoki, qui n’est plus de la première jeunesse, est toujours coriace et son nouveau coéquipier le gentleman driver Yudai Uchida a montré des choses intéressantes en Super Taikyu.

Diffusion

A mesure que l’on s’approchait de la première épreuve, l’absence d’annonce d’un diffuseur hors du Japon du Super GT devenait préoccupante et il aura fallu attendre le jeudi avant la course pour avoir la nouvelle. C’est Motorsport.tv qui a décroché les droits et diffusera la saison en direct, qualifications et courses, sur son abonnement premium.

Crédit photos : GT Association, Team LeMans et Red Bull Japan

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Super GT 2021 : Présentation de la saison"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Docteur_Oliv
Invité

1 Heure de lecture pôur essayer de comprendre le GT Japonais et des photos superbes

wpDiscuz