Accueil Actualité Actu sport auto: Melbourne modifié, le WRC pérennisé

Actu sport auto: Melbourne modifié, le WRC pérennisé

0
1
PARTAGER

Les dernières informations importantes du sport automobile.

Un circuit beaucoup plus rapide

Présent depuis 1996 au calendrier du championnat du monde de F1, à l’exception de son annulation in extremis en 2020 au début de la pandémie, le circuit de l’Albert Park à Melbourne a mis à profit son décalage à la fin de la saison 2021, entre le Brésil et l’Arabie Saoudite, pour entamer d’importants travaux qui vont sensiblement modifier son tracé, ce dernier n’ayant pas changé depuis le début.

Le circuit de Melbourne, même s’il propose souvent des courses disputées, n’offre pas beaucoup d’opportunités de dépassement, hormis les lignes droites où se situent des zones de DRS, d’autant plus que la piste n’est pas très large, configuration de circuit « urbain » oblige. Plusieurs virages serrés (1,3,6, 13, 15) vont ainsi être élargis au point de corde pour créer des zones plus propices à des dépassements et offrir aussi plusieurs choix de trajectoires.

Le plus gros changement concerne les virages 9 et 10, puisque la chicane Clark va purement et simplement disparaître pour laisser la place à un enchaînement rapide, ce qui permettrait sans doute de créer une 3e zone de DRS. Dans le prolongement, la ligne droite qui entame le 3e secteur du circuit va également s’allonger. Le virage 6, qui est constitué d’une chicane « rapide » (par rapport à celle de Monaco s’entend), est élargi et devrait permettre une vitesse de passage en courbe plus élevée.

Au final, les simulations tablent sur un gain potentiel de 5 secondes au tour, soit une hausse sensible de la vitesse moyenne. Avec un tracé développant 5,303 kilomètres et des estimations de temps au tour de 1’16, cela donnerait une vitesse moyenne aux alentours des 251 Km/h !

Les organisateurs en profitent également pour ajouter de nouveaux emplacements pour les tribunes et les fan-zones. Les changements sont aussi de nature environnementale, avec une augmentation de 4 000 m2 du parc autour du lac d’Albert Park, ainsi que des infrastructures améliorées pour le cyclisme.

Le WRC peut voir à long terme

La FIA a officialisé l’engagement des trois constructeurs actuellement présents en championnat du monde jusqu’en 2024, soit un cycle de trois ans qui débutera en 2022 avec l’introduction de l’hybride. Une nouvelle rassurante après les incertitudes de ces dernières années, et notamment le retrait soudain de Citroën fin 2019. Le WRC craigniait de subir un sort semblable à l’Endurance LMP avec une désertification progressive des constructeurs.

Le championnat du monde des rallyes de la FIA est sur le point d’atteindre une étape marquante de son histoire avec l’arrivée des voitures nouvelle génération dès 2022″, a déclaré Jean Todt, le président de la FIA. »Ce passage à la technologie hybride rechargeable n’est pas seulement le reflet des tendances actuelles de l’industrie automobile, mais permet également de rendre le sport plus durable d’un point de vue écologique(…)Cela a été rendu possible grâce aux efforts conjoints des constructeurs et de la FIA. Le fait que les trois marques actuellement impliquées aient renouvelé leur engagement pour une période de trois ans est la preuve que le rallye mondial est tourné dans la bonne direction.”

Placée sous le sceau de la maîtrise des coûts et de la durabilité, la révolution hybride du rallye mondial prévue en 2022 passera par une contribution au développement des technologies partagée entre les trois constructeurs (même si le soutien de Ford à M-Sport est assez ténu). Hyundai Motorsport alignera une voiture basée sur sa Hyundai i20 N de série, une citadine sportive inspirée de l’actuelle i20 WRC. M-Sport Ford et Toyota Gazoo Racing n’ont pas encore confirmé le modèle qu’ils utiliseront.

La FIA a par ailleurs annoncé que les partenariats avec les constructeurs seront à l’avenir conclus pour des cycles de trois ans, contrairement à un an actuellement, « ce qui offrira plus de stabilité ». Il faut espérer néanmoins que d’autres constructeurs soient attirés afin d’accroître le plateau WRC qui s’est fortement amoindri.

 

Images : F1 et FIA

 

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Actu sport auto: Melbourne modifié, le WRC pérennisé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

WRC : Est-ce que les écuries devront utiliser des gmp de série modifiés compèt ou utiliseront-ils un gmp hybride rechargeable conçu pour l’occasion.
Car pour l’instant des polyvalentes de série hybride rechargeables chez Toy’, Hyundai ou Ford il n’y a pas foule.

Cela dit si cela ce fait, c’est que certains constructeurs intéressés par le WRC, ont ça dans les cartons. Et qu’ils ont négocié avec la FIA en faveur de ce futur nouveau règlement. Pour ce faire une pub sportive.

wpDiscuz