Accueil Legislation Sécurité routière : 223 voitures-radar privées d’ici fin 2021

Sécurité routière : 223 voitures-radar privées d’ici fin 2021

0
45
PARTAGER

Une flotte de 223 voitures-radar confiées à des entreprises privées et utilisant un flash infra-rouge non-visible par les usagers, seront en service dans huit régions d’ici fin 2021 pour traquer les excès de vitesse, a indiqué la Sécurité routière.

Voitures-radar privées : l’expérimentation élargie à toute la France

Prévue par un Comité interministériel de la sécurité routière en 2015, l’expérimentation de ces voitures a commencé en avril 2018 dans l’Eure et concernait début janvier 83 véhicules dans quatre régions : Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire et Centre-Val de Loire. Le dispositif sera élargi progressivement au reste de la France.

Véhicules banalisés, un chauffeur seul à bord

Les véhicules radars, pour la plupart de type berlines, sont banalisés, équipés de caméras posées sur les plages avant et arrière afin de détecter automatiquement et alors qu’elles sont insérées dans la circulation, les excès de vitesse, sans flash visible.

Ils ne circulent qu’avec un chauffeur à bord, alors que dans celles des forces de l’ordre, un fonctionnaire conduit tandis que l’autre relève la vitesse maximum autorisée.

223 véhicules fin 2021

« Fin 2021, le parc de voitures-radar à conduite externalisée sera alors de 223. Il sera alimenté par la reconversion de véhicules actuellement conduits par des policiers ou des gendarmes », indique la Sécurité routière dans un communiqué de presse mercredi soir.

Dans la matinée, Le Parisien avait indiqué que les véhicules radar vont « se généraliser partout en France, avec 450 voitures en tout d’ici 2023 ».

Les autorités n’ont pas confirmé ce chiffre.

4 nouvelles régions concernées par l’expérimentation

Quatre nouvelles régions sont concernées par l’expérimentation, avec des contrôles « opérationnels dans le courant du second semestre 2021 » : Grand-Est, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Nouvelle-Aquitaine.

Pour l’heure, Mobiom, Securitas, OTI France et GSR sont les entreprises retenues via appel d’offre, chacune en charge de deux régions, a précisé à l’AFP la délégation rattachée au ministère de l’Intérieur.

Libérer du temps aux forces de l’ordre

L’objectif du dispositif est de « libérer du temps aux forces de l’ordre » et « faire respecter les limitations de vitesse ».

Pour Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, « il est urgent, si l’on veut améliorer la sécurité routière dans notre pays, de généraliser sur l’ensemble du territoire national le déploiement de ces voitures banalisées et arrêter de faire des expérimentations ».

Radars inutiles selon 40 millions d’automobilistes

En revanche, Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes considère que « ces radars ne servent à rien » car les conducteurs ne peuvent arrêter les contrevenants.

« Le parti pris de la sécurité routière c’est de dire que les gens en excès de vitesse, finalement, ce n’est pas dangereux parce qu’ils acceptent de les photographier sans flash, mais ils continuent à les laisser rouler », a-t-il fustigé.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

45 Commentaires sur "Sécurité routière : 223 voitures-radar privées d’ici fin 2021"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Une belle initiative inutile.
En quoi ça va faire respecter le code de la route ?
Des privée qui vont œuvrer dans le but de ramener du fric sans aucune discussion.

Thibaut Emme
Admin
« Des privée qui vont œuvrer dans le but de ramener du fric sans aucune discussion. » >> En fait, pour rappel, les sociétés privées sont payées à l’heure…qu’elles prennent 1 photo ou 1000000 🙂 Elles suivent un tracé fourni par la Préfecture en lien avec les forces de l’ordre, sur une plage horaire là aussi fournie par la Préfecture. Ainsi, pas de zèle de la part des sociétés qui pv ou pas sont payées pareil. De plus, ils ne touchent pas au radar, ne peuvent donc pas exprès le baisser, ou le monter. Les photos et donnée protégées, sont transmises à… Lire la suite >>
robert
Invité

Thibaut , après lecture de votre commentaire et sur cette base alors , pourquoi ne pas engager directement des fonctionnaires , ou placer des
fonctionnaires qui ne courent plus assez vite , et assermenter pour le coup , au lieu d’une société privée .

Ema_
Invité

parce que les fonctionnaires coutent beaucoup plus chers ! A quoi payer des fonctionnaires pour simplement conduire une voiture, dont le rôle est principalement dissuasif (savoir que ces voitures existent et circulent limitera la tentation de dépasser les limites de vitesse entre 2 radars).

Plutôt simple, efficace, bonne utilisation de l’argent public dans un objectif de sauver des vies (morts et blessés) – certes ce n’est pas démagogique mais à part le reflexe de s’opposer à toute nouvelle contrainte (ceinture de sécurité, ABS, Airbag, radars..) quel est le fond du problème ?

amazon
Invité
le fond du problème c’est la pression continuelle exercée par les forces de l’ordre sur des pigeons très faciles à plumer. aucune prévention, information, mais directement sanction financière. il ne faut pas s’étonner que nos forces de l’ordre ne soient pas spécialement appréciées de la population. Allez au UK, vous verrez la différence sur le comportement des bobbies par rapport à nos chers poulets. et aussi je ne vois pas en quoi le privé est moins cher que le public. la boite privée va payer ses chauffeurs, et faire du bénéfice. il serait plus judicieux que l’état gère mieux ses… Lire la suite >>
lym
Invité

Pas besoin d’être filmé en permanence ala big brother. Une tenue de voie erratique, des clignotants en option…
Tout ceci se voit fort bien de dehors, faut juste troquer le chalut qui choppe le tout venant pour la ligne.

xavier
Invité

Tout de même, peut on imaginer de faire rouler 200 véhicules supplémentaire tous les jours si ce n’est pas pour produire du PV ?
On peut aussi s’interroger sur le bilan carbone de ces autos, seront elles électriques pour en diminuer l’impact ?
Faites ce que je dis et ne posez pas de question semblent dire certains politiques.

Thibaut Emme
Admin
On peut aussi le présenter comme un quadruplement des contrôles. Ces même contrôles que certains trouvent peu nombreux 😉 avec le fameux « ah ils sont jamais là quand on a besoin d’eux ». Sinon pour mettre en perspective les chiffres…223 voitures pour 1,1 million de km de voies routières en France…5000 km par voiture. Ok, virons 700 000 km de voies communales diverses. Il reste 400 000 km pour ces 223 voitures soit 1800 km par voiture. La probabilité pour que vous croisiez ou dépassiez ces voitures est de ? 😉 Il y en aurait 2000….je ne dis pas. Mais à… Lire la suite >>
C Ghosn
Invité

Xavier, tu sais le prefet a eu la bonne idée d’employer l’argent de l’impots des francais à bon escient.

https://www.republicain-lorrain.fr/faits-divers-justice/2021/04/10/covid-19-de-nouveaux-controles-a-la-frontiere

46 agents pour 15 PV ….. Je laisse faire le calcul de l’enorme rentrée d’argent pour la France …..

xavier
Invité

Je ne suis pas contre les contrôles car ils ont un effet dissuasif et c’est nécessaire qu’il s’agisse de conduite automobile comme de la conduite de l’individu.
La peur du gendarme a montré ses effets depuis longtemps.
J’aimerais que parallèlement on sanctionne aussi sévèrement ceux qui laissent s’installer des nids de poule, ceux qui collent des arbres près de la chaussée dont les racines déforment la route, ceux qui installent des ralentisseurs illégaux (hauteur, emplacement), ceux qui n’entretiennent pas la végétation qui masquent les panneaux etc etc..

Jdg
Invité

@thibault : j’entends mais c’est comme pour les autoroutes, ils ont dis qu’une fois remboursées elles seraient gratuites.
On dit des choses au début puis après……
S’ils ramènent aucune amende ils seront plus engagés. Qd a trafiquer le radar j’y avais pas pensé. Je ne doute qu’ils le fassent

Invité

Si seulement on pouvait dépenser autant dans les radars pour sanctionner la vitesse (ce qui, rappelons le, n’est pas un facteur déclenchant d’accident mais aggravant) dans la façon de gérer efficacement les fameux facteurs déclenchant (abus de substances illicites, inexpérience, hypovigilance, conditions climatiques …), on agirait efficacement pour la sécurité routière. Hélas, trois fois hélas, comme gérer tout ça signifie dépenser de l’argent sans que ça rentre … autant en dépenser dans des dispositifs qui permettent d’en faire rentrer un peu !!!!!!!!!!!!

Arthur
Invité

C’est malheureux mais il faut ça pour apprendre aux « mais moi je ne suis pas dangereux car j’ai la maîtrise de mon véhicule » à respecter les limitations….

Klogul
Invité

tu parles des limitations des annee 70? on en reparle des ecarts aufreinage et des eclairages?

Cet espece de dogme religieux de la limitation de vitesse m effare… une vitesse pas adapte est dangereuse et non un potentiel non respect d une limitation de vitesse!

gigi4lm
Invité

Pas adaptée à quoi, à qui, sur quel critère ?

Bizaro
Invité

Adaptée à quoi, à qui, sur quel critère?

Klogul
Invité

niveau de frequentation, visibilite, niveau de concentration etc

Deja si les gens avaient la courtoisie de verifier dans leur retro signale leur changement de direction ou lacher leur telephone…

Bref les vieux rageur du respect de la vitesse a la decimal que je croise sont loin du modele de respect et d attention sur la route

lym
Invité

Les vieux, qui ont connu une autre époque, ne sont pas forcément les pires ayatollah.

lym
Invité

C’est comme marcher au pas. Les rapides au rythme des lents fatiguent/déconcentrent et se foulent un truc rapidement… idem pour le cas inverse.

Chacun son rythme et moins de « bouchons roulants ».

mich1
Invité

Parfait, et il en faut bien plus!

Bizaro
Invité

On aura saisi le second degrés.

AXSPORT
Invité

La priorité absolue en France………

mich1
Invité

Oui! et vous allez raquer sec! Ca en calmera plus d’un!

lym
Invité

Beaucoup me disaient cela… en 2003. Ils ont depuis fait plusieurs stages tandis je n’ai jamais perdu 1 point en évitant de trop dépasser le double des limites. Avec parfois un peu de chance voir d’astuce pour éviter le comité d’accueil, quand même.
Ceux qui étaient le plus entraînés, depuis longtemps, à percevoir la menace ne s’en sont pas sorti le plus mal. Je plains surtout les jeunes conducteurs n’ayant pas eu une période qui pardonnait un peu pour se construire un bon 6ème sens…

AXSPORT
Invité

Effectivement…

Pas simple pour eux

C Ghosn
Invité
Mathieu
Invité

J’ai un ai qui a fait immatriculer sa voiture à Monaco pour pouvoir tartiner sur les routes françaises, il a récolté une interdiction de rouler sur le territoire français, donc bof…

C Ghosn
Invité

Permis albanais, kosovars, montenégrins, c’est tendance en ce moment et cela coute on cher que les permis polonais.

wpDiscuz