Accueil Actualités Entreprise Renesas (semi-conducteurs) : reprise d’activité à 100 % en mai

Renesas (semi-conducteurs) : reprise d’activité à 100 % en mai

0
1
PARTAGER

Enfin une bonne nouvelle dans ce monde de brut ! Alors qu’une pénurie mondiale de semi-conducteurs perturbe la production automobile sur tous les continents, Renesas, fabricant japonais de puces électroniques a annoncé lundi que les activités de son usine endommagée en mars dernier par un incendie allait reprendre 100 % de ses acticités en mai prochain. La production a d’ores et déjà pu être relancée partiellement samedi.

Renesas tablait préalablement sur 3 à 4 mois de délais pour une reprise totale

La nouvelle est d’autant plus réjouissante que Renesas avait précédemment indiqué qu’un délai de trois ou quatre mois seraient nécessaires pour une reprise totale après l’incendie.

Un contexte de nature à accroitre les tensions sur l’approvisionnement en semi-conducteurs alors que les constructeurs automobiles tels que Toyota, Honda et Nissan, qu’il compte parmi ses clients, étaient déjà durement impactés par la pénurie mondiale de semi-conducteurs, due à de multiples facteurs.

Les constructeurs mettent la main à la pâte pour permettre une reprise accélérée

Certains des importants clients automobiles que comptent Renesas ont même envoyé du personnel sur le site de l’incendie afin d’aider leur fournisseur à remettre son usine en état dans les meilleurs délais. Le gouvernement japonais mettant lui aussi la main à la pâte.

“Nous avons reçu de l’aide de partenaires non seulement au Japon mais aussi à l’étranger. Et ils ont été extrêmement généreux, au-delà de notre imagination”, a déclaré le président de Renesas, Hidetoshi Shibata, lors d’une conférence de presse.
D’ici à la fin de la semaine, l’entreprise prévoit de ramener la production de l’usine à 30 % de son niveau d’avant l’incendie du 19 mars et le président de Renesas a fait état d’un “plan visant à atteindre 100 % en mai”.

Une pénurie induite par de multiples facteurs

En janvier dernier, les principaux fournisseurs de puces automobiles avaient expliqué la pénurie en indiquant tout d’abord que la production automobile avait rebondi plus rapidement que prévu à la suite de la pandémie, une situation de nature à rendre complexe un rattrapage en terme de volumes. Des inconvénients d’une stratégie de production de type « zéro stock » …

Autre facteur à prendre en compte et non des moindres : alors que la capacité de fabrication de puces se trouvait réduite à l’échelle mondiale compte-tenu des mesures de confinement prises dans les pays producteurs, la vente d’ordinateurs portables, PC et consoles de jeu s’envolaient parallèlement. De quoi conduire les principales sociétés « friantes » en puces telles que Nvidia à avertir de limites d’approvisionnement.

La décision prise par les régulateurs américains de mettre sur liste noire la société chinoise Semiconductor Manufacturing International Corp (SMIC) n’aura rien arranger à l’affaire … il s’agit en effet du plus grand fabricant de puces sous contrat de ce pays. Le contexte aura contraint les entreprises du monde entier à se démener pour trouver de nouveaux partenaires.

Notre avis, par leblogauto.com

Le fait que les constructeurs aillent jusqu’à envoyer leur personnel pour aider à une remise sur pied de l’usine démontre à quel point cet approvisionnement est crucial pour eux.

Sources : Renesas, AFP, Nikkei

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Renesas (semi-conducteurs) : reprise d’activité à 100 % en mai"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

La sècheresse à Taïwan est terminée ?

wpDiscuz