Accueil Alfa Romeo GP Imola 2021 : Verstappen émerge du chaos

GP Imola 2021 : Verstappen émerge du chaos

0
14
PARTAGER

Max Verstappen remporte de main de maître le GP d’Emilie-Romagne. Un GP marqué par la pluie et l’énorme accrochage entre Bottas et Russell. Un accrochage qui va laisser des traces dans le clan Mercedes.

La pluie en invitée

Le pré-grand-prix est agité. La pluie est là sur le circuit d’Imola. De quoi dynamiter la course et provoquer des surprises. Lors de la mise en grille, l’arrière droit de la voiture de Stroll surchauffe. On va travailler dans l’urgence sur les freins arrière. Alonso de son côté a fait un tout droit malgré les pneus pluie et cassé l’aileron avant.

Quant à Tsunoda, il aura une voiture quasi-neuve ! A part la cellule de survie et tout l’avant, tout le reste est changé : boîte de vitesse, moteur thermique (ICE), MGU-K (récupération d’énergie cinétique), MGU-H (récupération d’énergie des gaz), turbo, batterie, échappements, ECU (contrôleur électronique). La « petite » sortie du débutant nippon coûte cher.

Ah, Vettel devra s’élancer de la ligne des stands. Les mécanos n’ont pas réussi à préparer la voiture avant la fermeture de la piste. Les pilotes sont tous en intermédiaires ou presque. Gasly et Ocon, ou Schumacher et Mazepin, sont en « pleine pluie ». On échappe au départ derrière la voiture de sécurité. Ouf.

Départ

Lors du tour de mise en grille, Leclerc se fait surprendre par la peinture et a la chance de pouvoir repartir. Combien de voitures out dès le premier freinage ? Vettel annonce un souci alors que la course n’est pas partie. Décidément.

Verstappen s’élance très bien. Il fait l’intérieur à Hamilton qui insiste. Hamilton râle déjà à la radio. Il a abîmé son aileron avant. Latiffi a déjà eu une chaleur mais se sort un peu après en se touchant avec Mazepin. Voiture de sécurité. Ocon est repassé par les stands et repart 19e. L’option « full wet » n’a pas fonctionné. Bon, on a Verstappen, Hamilton (voiture abîmée), Leclerc qui a pris l’avantage sur Perez, Ricciardo, Gasly, Stroll, Sainz, Norris et Bottas pour le top 10. Enorme départ de Tsunoda 14e, ou de Schumacher 15e.

Il suffit de parler de Schumacher pour qu’il fasse une boulette. Il se sort en chauffant les gommes et tape son aileron avant dans la ligne droite.

Tour 6/63

Schumacher repasse enfin au stand pour changer l’aileron. La voiture va rentrer à la fin de ce tour. Attention aux gommes froides ! Verstappen relance tout ce monde. Hamilton tente une attaque mais doit freiner et rester 2nd. La Mercedes semble avoir un souci de sous-virage. Verstappen a déjà plus de 3 secondes d’avance ! En moins de 1 tour.

Gasly est à la peine face à Norris et Sainz. Verstappen enchaîne les records du tour. Il a 5 secondes d’avance en deux tours. Norris passe Gasly pour la 6e place. Sainz passe le Français. Il va souffrir avec ses pneus pleine pluie. La direction de course juge que la touchette entre Verstappen et Hamilton au départ ne mérite pas d’enquête. Le pilote Red Bull s’envole.

Et Sergio Perez reçoit 10 secondes de pénalité pour avoir doublé sous voiture de sécurité. On a du mal à comprendre puisqu’il a repassé deux voitures qui l’avaient dépassé lors d’une petite excursion hors-piste. Et Russell rentre dans les points en passant Gasly. Les pneus pleine pluie sont morts.

A l’arrière on se bagarre. Gasly est en perdition et il n’y a plus guère que les Alpine (!) et les Haas derrière lui. Chez Alpha Tauri on a visiblement parié sur une piste séchante pour mettre des slicks. Mais c’est encore humide et Gasly repart en intermédiaires.

Tour 16/63

Norris demande à McLaren à passer Ricciardo devant lui. Chez McLaren on demande à Daniel de le laisser passer « pour voir ». Il s’exécute. Dur pour Daniel, mais rapidement Norris a plus de 4 secondes d’avance. On sent que les pilotes tapent dans les pneus. La piste sèche lentement (il fait froid, environ 8°) mais les chronos descendent.

Au 22e tour, Vettel rentre et tente le pari des slicks. C’est risqué. Et pas de bol, il prend un stop&go car les pneus de sa voiture n’était pas mis à 5 minutes du départ. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Les pneus mettent du temps à chauffer mais dans le dernier secteur c’est sec. On va bientôt avoir la valse des gommes. La purge pour Vettel qui ressort à un tour de Stroll.

Hamilton revient sur Vertsappen. Les leaders sont dans le trafic des retardataires. 3,1 secondes d’écart. Deux tous après, 1,4 seconde seulement. Le changement pour les slicks va être osé. Fin du 27e tour, Verstappen rentre pour mettre les slicks medium. Hamilton reste en piste et va tenter l’overcut (on reste en piste pour 1 ou 2 tours pour passer le pilote).

Verstappen a déclenché les hostilités aux stands. Hamilton pousse comme savait le faire Michael Schumacher. Hamilton est aux stands. 4 secondes d’arrêt ! Verstappen est de nouveau leader. La gomme slick a chauffé plus vite que prévu. Perez de son côté observe sa pénalité et change même son volant (il avait des difficultés avec la direction assistée).

Tour 30/63

Verstappen pousse et remet plus de 5 secondes d’écart entre lui et Hamilton. Le DRS est autorisé désormais. Verstappen prend un tour à Bottas. La claque. Hamilton à la faute ! En doublant un retardataire il passe par une partie humide et file tout droit dans les graviers. Quand on vous dit qu’il n’y a que les graviers de valables.

Crash entre Bottas et Russel. Voiture de sécurité. Russell semble furieux contre Bottas. Hamilton passe aux stands pour changer l’avant. Pourtant sur les images c’est Russell qui semble faire la faute. A moins que Bottas n’aie zigzagué. Une roue sur l’herbe et la Williams part en raquette. Le HALO a encore fait son job car une roue de la Williams tape sur celui de Bottas.

Drapeau rouge !

Il y a des débris partout. La voiture médicale arrive enfin à la hauteur de Bottas. Il en a fallu du temps. Les images sont impressionnantes. On va resté bloqué au 34e tour jusqu’à ce que la piste soit nettoyée. On devrait repartir en départ arrêté et remettre tout le monde dans le même tour. On n’additionnera pas les temps.

Sur le replay de l’accident, Bottas se déporte à droite au moment ou Russell le dépasse. La faute semble clairement à Bottas finalement. Ils ne partiront pas en vacances ensemble comme on dit.

Deuxième départ

On repart pour 29 tours et 54 minutes maximum. Verstappen, Leclerc, Norris, Perez, Sainz, Ricciardo, Stroll, Räikkönen, Hamilton, Tsunoda, Giovinazzi, Alonso, Ocon, Gasly, Vettel, Schumacher et Mazepin vont reprendre la piste. Finalement c’est un départ lancé.

Räikkönen faut une boulette en chauffant les pneus. Verstappen lui aussi se sort alors qu’il n’a pas encore relancé la course. Leclerc a freiné. Verstappen finit par relancer la course et surprend Leclerc. Norris passe la Ferrari et est 2nd. Derrière, Tsunoda fait une erreur et part en tête-à-queue.

Erreur de Perez qui part en tête-à-queue. Il était 4e, il repart 17e ! Hamilton passe enfin Stroll grâce au DRS. La Mercedes n’arrivait pas à se rapprocher de l’Aston Martin sans le subterfuge du DRS. Dommage pour Giovinazzi, il avait quelque chose de bloqué dans une écope de frein. Surchauffe, passage aux stands pour nettoyer, et reculade au 15e rang. Hamilton passe Ricciardo pour la 5e position.

Tour 43/63

On a une belle bataille entre Alonso et Vettel. Dommage que ce soit pour la 11e place. Perez se mêle à la bagarre. C’est tendu entre le Mexicain et l’Allemand. Devant, Verstappen est seul au monde. Norris est à 10 secondes et sous la pression de Leclerc, Sainz et Hamilton. Chez Mercedes, on a indiqué que la 2nde place était la cible…

Hamilton passe Sainz pour la 4e place. Il semble déchaîné, mais ses gommes tiendront-elles jusqu’au bout ? Norris bouchonne un peu Leclerc, qui bouchonne Hamilton. Lewis doit passer rapidement la Ferrari s’il veut s’attaquer à la McLaren. 11 tours c’est peu et c’est beaucoup.

10 derniers tours

Au 55e tour, Leclerc est sorti de la zone DRS de Norris. Hamilton a le DRS et passe le Monégasque dans la ligne droite (comme quoi c’est possible de passer à 2 voitures contrairement à ce que dit Bottas pour se justifier). Désormais il va aller chercher Norris. Il a quand même pas mal de chance après sa bévue et son aileron cassé. C’est le signe des champions aussi.

Première attaque (ou feinte du sourcil) pour Hamilton qui déclenche mais de très loin. C’est plus pour impressionner qu’autre chose. Nouveau décalage. Norris tient bon. Il protège bien sa position et sort du dernier virage plus vite que Hamilton. Gasly part dans les graviers sans trop perdre de temps. En tout cas il ne perd pas de place.

Cette fois c’est passé pour Hamilton. Il était légèrement plus près et cela suffit. Norris va-t-il répliquer ? S’effondrer ? Ou réussir à conserver sa belle 3e place. Devant, Verstappen est en roue libre, avec le point bonus du meilleur tour pour l’instant. Ah non, Hamilton avec le DRS l’a repris. Cela pourrait permettre à Hamilton de conserver la tête du championnat.

A l’arrière, on se bat pour le dernier point entre Ocon 10e, Alonso et Perez. Ocon est à l’aspiration de Kimi 9e. Vettel abandonne. Cela permettra de changer la boîte « gratuitement ». S’il avait passé la ligne d’arrivée, il aurait eu une pénalité.

Arrivée

Verstappen remporte le GP d’Emilie-Romagne 2021 à Imola. Il devance Hamilton et Norris. Suivent Leclerc, Sainz, Ricciardo, Stroll, Gasly, Räikkönen et Ocon pour le top10.

La pluie, les graviers, les erreurs des uns et des autres…voilà la recette d’un GP intéressant. A noter deux Britanniques sur un podium de F1, cela faisait quelques saisons (Button + Hamilton ?).

[Mise à jour 20h : Stroll a reçu une pénalité post-course de 5 secondes pour ne pas avoir rendu la place à Gasly lors d’un dépassement fait en coupant un virage. Gasly prend finalement la 7e place, Stroll la 8e.

Räikkönen de son côté a reçu 30 secondes de pénalité pour un dépassement sous safety car après un passage hors piste. Ocon passe 9e et Alonso grimpe à la 10e place. Deux points de plus pour Alpine. Par contre Alfa Romeo retombe à 0.]

P#NAME
133M.VERSTAPPEN
244L.HAMILTON
34L.NORRIS
416C.LECLERC
555C.SAINZ
63D.RICCIARDO
710P.GASLY
818L.STROLL
931E.OCON
1014F.ALONSO
117K.RÄIKKÖNEN
1211S.PEREZ
1322Y.TSUNODA
1499A.GIOVINAZZI
155S.VETTEL
1647M.SCHUMACHER
179N.MAZEPIN
77V.BOTTAS
63G.RUSSELL
6N.LATIFI

Classement pilotes F1 2021

Au championnat pilotes, Hamilton et Verstappen sont presque à égalité de points. Seul un meilleur tour décroché aujourd’hui par Hamiton lui permet de conserver la tête.

Avec son podium, Norris grimpe sur la 3e place provisoire du championnat devant Leclerc. Bottas recule avec son zéro pointé aujourd’hui. Les explications devraient être intenses dans le clan Mercedes et Bottas pourrait avoir la pression.

Côté Français, Ocon marque les premiers points pour Alpine tandis que Gasly en marque 4 d’un coup.

PositionPilotesPoints
1L.HAMILTON44
2M.VERSTAPPEN43
3L.NORRIS27
4C.LECLERC20
5V.BOTTAS16
6C.SAINZ14
7D.RICCIARDO14
8S.PEREZ10
9P.GASLY6
10L.STROLL5
11E.OCON2
12Y.TSUNODA2
13F.ALONSO1

Classement équipes 2021

PosTeamPTS
1Mercedes60
2Red Bull Racing Honda53
3McLaren Mercedes41
4Ferrari34
5AlphaTauri Honda8
6Aston Martin Mercedes5
7Alpine Renault3
8Alfa Romeo Racing Ferrari0
9Williams Mercedes0
10Haas Ferrari0

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "GP Imola 2021 : Verstappen émerge du chaos"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
The Stig
Invité

Encore une fois, Hamilton a le cul bordé de nouilles… Son tout-droit aurait dû le mettre à un tour, au final ça ne lui aura presque rien couté.

Rowhider
Invité

Hamilton a très souvent les faits de course qui tournent à son avantage, c’est récurrent. Schumacher était comme lui, la chance du champion comme on dit.

Invité

Alors la chance qui occupait Vettel à du le quitter trèèès loin alors

C Ghosn
Invité

La 2eme RB est maudite … ou Raikko leur a refilé son chat noir. ^^

Bottas qui a voulu tasser Russell comme Vers sur Ham au 1er tour … Russell doit faire plus preuve de sagesse.

Massepain qui envoie Lat dans le rail . :-/ On a trouvé plus mauvais et plus dangereux que Grojean

Invité

Pour le coup Mazepin à rien fait de mal, Latifi s’est juste déporté sur lui un peu comme Grosjean sur Kvyat, d’ailleurs preuve que Latifi n’était pas au courant de la présence de Mazepin c’est qu’il à cru s’être sortie tout seul en ayant patiné

Rowhider
Invité

Accident Bottas/Russell: tords partagés pour moi.
Certes Bottas dérive sur la droite mais pour aller chercher la trajectoire sèche, pas ostensiblement pour défendre. Quant à Russell, il arrive de très loin quand même et je ne pas certain qu’il n’ai pas été surpris de trouver Russell à côté de lui. Russell n’aurait pas dû insisté et retenter sa chance au tour suivant était la meilleur décision vu la distance avec Bottas en début de ligne droite.

Rsao2
Invité

Faire marche arrière n’est-il pas autorisé que dans la pitlane ? Du coup, retour dangereux d’Hamilton. Je me demande s’il n’y aura pas de plainte d’une autre écurie… En tout cas, cela pourrait faire jurisprudence

Bastardino
Invité

Grand prix sympa, content de voir une McLaren sur le podium, peut être une victoire cette année si quelques faits de course tournent à leur avantage. Et Hamilton mais cette chance insolente malgré son erreur !!!

Sunseeker
Invité

Perez prend 10 sec et Raiko 30? Certe c’est post race mais Perez en a profite (changement de volants et de pneus….)

wpDiscuz