Accueil Toyota Chevron / Toyota : partenaires dans l’hydrogène

Chevron / Toyota : partenaires dans l’hydrogène

0
6
PARTAGER

Le groupe pétrolier Chevron et le constructeur automobile Toyota ont annoncé mercredi avoir franchi une première étape vers une alliance stratégique pour commercialiser de l’hydrogène. Objectif affiché : développer un carburant moins polluant pour le transport.

Reste encore à prouver que cette alternative est réellement moins polluante … Pas gagné si l’on prend en compte l’ensemble des éléments de la chaîne de production.

Politique publique, évaluation du marché et mode d’approvisionnement de l’hydrogène

L’alliance est à l’heure actuelle focalisée sur les États-Unis. Elle devrait se concentrer sur trois domaines en particulier : une collaboration sur les politiques publiques pour promouvoir les infrastructures d’hydrogène, l’évaluation du marché des véhicules électriques à pile à combustible et de l’approvisionnement en hydrogène découlant de ces besoins.

Utilisation de l’hydrogène dans les transports et stockage

Dans un deuxième temps, les deux partenaires vont explorer les possibilités de recherche et de développement pour l’utilisation de l’hydrogène dans les transports et le stockage.

Protocole d’accord non contraignant

Le protocole d’accord annoncé mercredi n’est pas contraignant, mais « trace la voie vers une alliance stratégique formalisée d’ici le début du troisième trimestre 2021 », a indiqué un porte-parole de Chevron dans un mail.

Toyota veut également mettre l’accent sur l’hydrogène en Europe

En décembre 2020, Toyota a annoncé vouloir mettre l’accent sur le véhicule électrique et l’hydrogène en Europe.
Actuellement, Toyota détient 5,3% du marché européen grâce à une gamme hybride et une image bien ancrée sur cette technologie. Pour autant, le constructeur a décidé de mettre l’accent sur l’électrique et la pile à combustible à hydrogène.

Pour ce faire, Toyota lancera une gamme complète de modèles 100% électriques, à commencer par un SUV. Ce crossover sera construit sur la plateforme e-TNGA.

Toyota dévoile sa première gamme mondiale de véhicules électriques à Shanghai

Lors du salon de l’automobile de Shanghai qui se tient cette semaine, Toyota a dévoilé ses plans pour sa première gamme mondiale de véhicules électriques, y compris un SUV qui devrait mis en vente dans un peu plus d’un an.

Inaugurant la nouvelle plateforme électrique du groupe automobile, le Toyota bZ4X Concept est l’un des modèles les plus stratégiques de l’histoire du groupe. Il s’agit de la première voiture électrique produite à grande échelle que Toyota commercialisera. C’est aussi la première à utiliser la nouvelle plateforme électrique e-TNGA, qui servira de base à d’autres modèles Toyota ainsi qu’à Subaru, Suzuki et Daihatsu. On parle de 15 modèles dérivés de cette plateforme sur sept variantes telles que divers SUVs et crossovers, une berline, une compacte et un minivan.

Chevron soumis à la pression des écologistes

Chevron a dû faire face à la pression des écologistes qui pressaient le géant énergétique à respecter les engagements des géants pétroliers européens tels que Royal Dutch Shell et Total, qui se sont fixés des objectifs pour atteindre des émissions de carbone nettes nulles. Le groupe n’a toutefois pas l’intention de fermer ses stations-service.

Chevron loin d’abandonner les carburants pour moteur thermique

« Les carburants ont évolué et continueront de changer au fil du temps et l’offre d’hydrogène sur les sites de vente au détail est un prolongement de ce changement », a déclaré un porte-parole de Chevron. « Nous prévoyons que l’essence et le diesel continueront d’être des offres importantes dont les consommateurs auront besoin », a poursuivi le porte-parole. « Nous restons engagés envers les enseignes Chevron et Texaco et continuerons à fournir de l’essence et d’autres carburants à notre fidèle clientèle », a-t-il indiqué.

Notre avis, par leblogauto.com

L’alliance vise « à faire progresser une économie mondiale de l’hydrogène fonctionnelle et prospère » nous dit-on … Une annonce faite à la veille du sommet sur le climat organisé à l’initiative du président américaine Joe Biden. Loin d’être un hasard de calendrier.

Reste que si Chevron se développe dans l’hydrogène, il est loin d’abandonner pour autant le bon vieux carburant pour moteur thermique. On ne tue pas la poule aux œufs d’or aussi rapidement …

Mais le géant des hydrocarbures se doit de verdir son image : lors de son assemblée annuelle des actionnaires en mai prochain, Chevron devra en effet a se battre contre un certain nombre de propositions d’actionnaires qui exigent des actions précises sur le changement climatique.

Sources : AFP, Chevron , Toyota

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Chevron / Toyota : partenaires dans l’hydrogène"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
samuel
Invité

Une Toyota Corolla Sport alignée par Orc Rookie Racing va disputer les 24 Heures de Fuji ce mois-ci dans le cadre du championnat Super Taikyu Series. La Corolla est équipée d’un moteur fonctionnant à l’hydrogène.

Oui un moteur a piston classique mais avec de l´hydrogene comme combustile

Gilles
Invité

Je ne comprends pas

Invité

Oula j’ai cru qu’on parlait de Chevron le constructeur

Thomas
Invité

J’ai cru qu’on parlait de Citroën pour ma part 😀

ddd
Invité

Volvo Cars France en sueur 😅 devant cette entreprise

C Ghosn
Invité

Les stations service ne fermeront jamais, elle vont juste s’adapter. Total enfin TotalEnergies si tout ce passe à la prochaine AG va mettre en place un réseau de Stations multiproduits.

wpDiscuz