Accueil Actualités Entreprise Le caoutchouc se fait rare, danger pour le secteur auto

Le caoutchouc se fait rare, danger pour le secteur auto

0
63
PARTAGER

Alors que les défis de la chaîne d’approvisionnement s’accumulent, les fabricants ont désormais du mal à trouver le matériau clé pour les pneus : le caoutchouc.

Les constructeurs automobiles aux prises avec des fermetures d’usines causées par une pandémie et une pénurie mondiale de puces sont désormais confrontés à un autre casse-tête de la chaîne d’approvisionnement : la diminution des approvisionnements en caoutchouc.

Le marché du caoutchouc sous tension

Les difficultés actuelles rencontrées sur les capacités de fret aéronautique perturbent la circulation du caoutchouc naturel, un matériau clé utilisé dans les pneus et dans de nombreux composants présents sous le capot.

L’approvisionnement mondial étant d’ores et déjà à court après le stockage par la Chine – après la reprise de son économie – et une maladie foliaire dévastatrice , les prix du caoutchouc sont à la hausse et certains fournisseurs automobiles américains se précipitent pour sécuriser les expéditions avant que le marché ne se resserre davantage.

Le secteur automobile touché par de nombreuses pénuries

Alors que les entreprises de pratiquement tous les marchés sont confrontées à des pénuries, aucune industrie n’est peut-être plus durement touchée que l’automobile. De nombreuses usines se trouvent bloquées par une crise des semi conducteurs qui coûte des dizaines de milliards de dollars en revenus perdus, tandis que les matériaux allant de la mousse de siège au métal en passant par la résine plastique sont également de plus en plus difficiles à trouver.

L’industrie, qui a longtemps compté sur la fabrication juste à temps pour réduire les coûts, constate qu’elle a une flexibilité limitée pour faire face aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement provoquées par la pandémie.

Une pénurie de caoutchouc pourrait perturber la production automobile

La pénurie de caoutchouc menace de perturber davantage la production de véhicules, alors que la demande rebondit et que l’administration Biden arrose l’économie américaine avec 1,9 milliards de dollars de dépenses pour financer une relance.

Les difficultés rencontrées sur le secteur du caoutchouc pourraient s’avérer particulièrement épineuses, les arbres ayant besoin de sept ans pour arriver à maturité, ce qui rend improbable un rebond rapide de l’offre. Mais très probable un phénomène de stockage de peur de manquer.

Le caoutchouc déjà une préoccupation pour les fournisseurs liés aux US

Les constructeurs automobiles, y compris Ford et Stellantis affirment surveiller la situation du caoutchouc mais ne pas avoir encore ressenti d’impact.

De même, General Motors dit ne pas s’inquiéter pour son approvisionnement en caoutchouc. Michelin , l’un des plus grands fabricants de pneus au monde, contourne quant à lui la congestion portuaire en utilisant des expéditions de fret aérien directement depuis l’Asie.

Mais pour les fournisseurs qui dépendent de la distribution américaine, le caoutchouc est déjà une préoccupation.

La Chine stock de peur de manquer

Les problèmes d’approvisionnement n’ont commencé à frapper les États-Unis qu’au second semestre de l’année dernière, lorsque la Chine, le plus grand marché automobile du monde et le premier consommateur de caoutchouc naturel, a profité des prix bas et d’une reprise de son économie pour faire des achats substantiels. L’Empire du Milieu a même stocké du caoutchouc pour ses réserves nationales en partie grâce à des achats au Vietnam, caoutchouc utilisé dans les flancs des pneus.

La Chine était de loin le plus grand utilisateur de caoutchouc naturel au monde en 2020.

Durant les premiers mois de la crise sanitaire, la demande a chuté, les kilomètres parcourus – la principale mesure de la demande de caoutchouc – diminuant à mesure que les pays imposaient des quarantaines.

Mais le caoutchouc s’est vite rétabli. La demande a même dépassé les prévisions les plus optimistes. À leur sortie de confinement, les citoyens chinois ont acheté un très grand nombre de véhicules neufs en raison des inquiétudes concernant la sécurité sanitaire dans les transports publics. Et des tendances similaires sont attendues dans le reste du monde.
Désormais, la demande a dépassé l’offre, provoquant une grave pénurie de caoutchouc les stocks des fabricants de pneus devenant quant à eux très bas.

Envolée des prix du caoutchouc

Une situation qui se traduit d’ores et déjà dans le prix des contrats à terme sur le caoutchouc. Le caoutchouc naturel a grimpé à environ 2 dollars le kilogramme fin février, un sommet en quatre ans.

Certains analystes voient même les prix grimper jusqu’à 5 $ au cours des cinq prochaines années.

Des problèmes structurels

L’industrie du caoutchouc est dominée par les petits exploitants, ce qui fait qu’il est difficile pour les producteurs de s’adapter rapidement lorsque la demande change, que les prix fluctuent ou que des problèmes de chaîne d’approvisionnement apparaissent.

Les analystes financiers du secteur estiment ainsi que les problèmes d’approvisionnement constatés à l’heure actuelle sont structurels, et qu’ils ne devraient pas être résolus rapidement.

Autre fait notable : le prix du caoutchouc est fixé par le Shanghai Futures Exchange, où les courtiers spéculent sur la valeur du caoutchouc aux côtés de l’or, de l’aluminium et du carburant. Au final, le prix n’a rien à voir avec le coût de production …. Le prix du caoutchouc par tonne peut varier trois fois d’un mois à l’autre et, ces dernières années, il est resté très bas.

Cette situation compromet encore davantage l’approvisionnement en caoutchouc. La faiblesse des prix oblige les agriculteurs à surexploiter leurs arbres pour obtenir plus de caoutchouc, ce qui affaiblit les plantes et les rend plus sensibles aux maladies.

Elle a également découragé la plantation de nouveaux arbres pour remplacer ceux qui sont en fin de vie commerciale, et de nombreux agriculteurs ont carrément abandonné les plantations.

Fin 2019, le Conseil international tripartite du caoutchouc a averti que l’offre mondiale accuserait un déficit d’un million de tonnes en 2020, soit environ 7 % de la production. La pandémie débutait quelques temps après.

Notre avis, par leblogauto.com

La situation met en avant les dangers de pratiques de fabrication en flux tendu qui ont la faveur de l’industrie automobile depuis des décennies. En gardant de faibles niveau de stocks pour contrôler les coûts, les entreprises deviennent vulnérables pendant les périodes de volatilité accrue de la chaîne d’approvisionnement. La pénurie de semi-conducteurs – exacerbée par la réduction des commandes des constructeurs automobiles lors des arrêts de Covid-19 – pourrait coûter 61 milliards de dollars en revenus perdus cette année, selon le cabinet de conseil AlixPartners.

Sources : Bloomberg, BBC

Poster un Commentaire

63 Commentaires sur "Le caoutchouc se fait rare, danger pour le secteur auto"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Croûton
Invité

La perspective du manque, l’incertitude et la baisse de compétitivité qui vont avec, c’est la seule chose qui permettra (peut-être) aux industries d’enfin innover, recycler, réemployer, déconstruire…
Tout ou presque est recyclable, mais si la loi ne l’impose pas et/ou si cela coûte moins cher de ne pas le faire ou le prévoir, on continuera sans rien changer

Jdg
Invité

Les industries automobile sont les plus innovantes et ont investi des milliards dans des tech plus écolo et ce depuis des décennies.
Faut arrêter de tjs critiquer les mêmes.

Klogul
Invité

tout a fait les obligations sont tres nombreuse pour l automobile (bien plus que la majorite)

95% des voitures doit etre recyclable par exemple

seb
Invité

@Klogul
La question n’est pas vraiment de savoir si 95% des voitures sont recyclable mais de savoir si c’est recyclé. C’est bien gentil de pouvoir recycler une brique de lait mais si elle finit dans un incinérateur ça ne sert à rien. Pour une voiture, c’est pareil.
Si j’achète une voiture neuve aujourd’hui, quel pourcentage de cette voiture est en matière recyclée par exemple?

Béret vert
Invité

Avec vos idées (sympathiques, dans l’air du temps et très bien attentionnées) nous allons nous prendre le boomerang du réel en pleine figure.
A force d’augmenter les coûts avec des normes écolo il ne faudra pas s’étonner si tout devient trop cher pour votre bourse.
Méfiez-vous, ventre affamé n’a point d’oreilles. N’oubliez jamais les émeutes de la faim à l’orée de 2010: Proche-Orient, Amérique du Sud, Afrique…

Mwouais
Invité
Si déjà les gens arrêtaient d’user du caoutchouc pour d’autres fonctions d’utilisations ‘one shot’ dites à courte ou très courte vie, ça laisserait du caoutchouc là où nécessaire. M’étonnais de la valeur d’usage en recyclage, c’est vrai que le pneu est une crasse à ce niveau : ce qu’il ne rend pas à la nature en poussières, il ne le recycle pas beaucoup plus. ‘Les pneus MICHELIN sont constitués de 28 % de matériaux durables (26 % de matériaux bio-sourcés, comme le caoutchouc naturel, l’huile de tournesol, le limonène, etc., et 2 % de matériaux recyclés, comme l’acier ou la… Lire la suite >>
seb
Invité

On s’amuse bien à cramer du pétrole pour déplacer 1.5T de métal pour déplacer 70 kg de viande au lieux de conserver cette matière non renouvelable pour l’industrie pétrochimique, on n’est plus à une absurdité prêt. Regardez autour de vous et imaginer ce que ça donnerait sans plastique. Déjà, rien que l’appareil qui vous sert à lire ceci, ça donnerait quoi sans plastique?

Mwouais
Invité
@Seb : le pétrole ne manque pas et des substituts existent (comme pour le caoutchouc utilisé aux applications à très courte vie d’ailleurs). Je n’ai pas compris en quoi l’automobile (qui reste surtout un outil) est moins importante que le téléphone cela dit. J’aime beaucoup l’aluminium aussi sur 6n téléphone et le plastique est recyclable en partie. Mais sans doute qu’il est mieux de ne pas cramer des ressources pour un ratio utilisation fonctionnelle besoin incorrect comme une voiture/thermique type SUV de préférence où à près de 2t avec batteries pour véhiculer madame et ses 48kg ou monsieur et ses… Lire la suite >>
wizz
Membre

il faut réserver le caoutchouc pour ces usages one shot à courte durée de vie, voire même très courte lorsqu’on est à peine ado

si on supprimes ces usages, alors la vie serait très triste, à devoir attendre le mariage…

Mwouais
Invité

@Wizz : parceque tu réagis sur un principe stricte de vie de couplé homme femme uniquement. Hors ceux-ci ne se comprennent jamais.

Essayons autre chose 🙂

wizz
Membre

pas besoin forcement qu’elle te comprenne

juste besoin qu’elle t’obéisse….

KifKif
Invité

TôA, tu cherches les ennuis 😀

wizz
Membre

moi, j’évite les ennuis
ce sont ceux qui oseront ouvrir leur gueule en rentrant chez eux qui auront les ennuis

KifKif
Invité

@Mwouais « Essayons Autre Chose », moi je veux bien, c’est le clébard qui veut pas…
Ok je sors…

Mwouais
Invité

@kifkif. : fallait réfléchir avant de trouver ce chihuahua  » trop mignon tout plein », un dogue ou un lévrier afghan évidemment n’aurait pas même bronché.

Ce blog part en cacahouète au niveau des commentaires…

Christophe
Invité
Il est évident qu’avec x tonnes de caoutchouc je fais plus de petits pneus type 155/70R14 que de plus gros type 205/45R17. Comme avec x tonnes d’acier je fais plus de petits véhicules se contentant de pneus en 155/70R14 que de plus gros nécessitant des 205/45R17. Voilà toute l’aberration de la règle CAFE débile avec son objectif inversement proportionnel à la masse en mouvement et les normes Euro ne prenant pas en compte la source de pollution la plus importante sur une bagnole, la pollution aux particules par abrasion directement proportionnelle à la masse en mouvement. On saborde les bagnoles… Lire la suite >>
Klogul
Invité

pardon mais vous allez un peu vite en besogne… le cafe fixe une valeur de co2 moyenne admissible apres libre a chacun de trouver la solution pour diminuer

Guallaume
Invité
Oui mais, plus la moyenne du poids des véhicules vendu par le constructeur est élevé, plus haute est la valeur de CO² moyen à atteindre. Ce n’est pas pour rien que PSA arrête de produire les 108 et C1, elles sont trop « légère » et font trop baisser la moyenne de CO² du groupe. Autrement dit plus on produit de char d’assaut bien lourd, plus on a le droit de rejeter de CO², ce qui est facilement tenable, alors que dans l’autre sens, on arrive rapidement à une barrière technique sur les moteurs thermiques, qui doivent rejeter beaucoup moins de CO²,… Lire la suite >>
Christophe
Invité
Merci Guallaume La formule est la suivante : CO 2 = 95 × a (M – M0) avec a = 0,0333 et M0 = 1 379,88 kg 108, C1 M = 840 kg –> objectif 77 g inatteignable en th simple, difficilement atteignable en hybride simple –> PHEV ou électrique, au demeurant les 3 derniers augmentent la masse et relèvent l’objectif. si +100 kg –> objectif 80 g, atteignable en hybride simple mais pour quel surcoût. Par contre une version électrique est abusivement considérée à 0, donc même avec une petite batterie atteint l’objectif mais si trop petite batterie invendable… Lire la suite >>
Guallaume
Invité

Merci Chirstophe, d’avoir mis les formules, je les avais vu il y a quelques temps, et je me rappelais juste de l’essentiel.

Jdg
Invité

Toutes ces pénuries semblent orchestrées par la Chine.
Sans aller dans la théorie du complot, ça fait très guerre économique préparée par ce pays aux volontés expansionnistes

Béret vert
Invité

La Chine est elle-même en pénurie de produits agricoles (mauvaises récoltes) et a bien compris qu’elle ne peut pas compter avec les baltringues aux commandes à l’Ouest pour assurer ses approvisionnements. Elle prend les mesures indispensables pour assurer sa sécurité alimentaire et stratégique, donc industrielle, pendant que nous nous demandons si l’orthographe et raciste.

seb
Invité

@Jdg @Béret vert
Pardon mais en lisant vos 2 commentaires l’un à la suite de l’autre je me pose une question.

Est ce que c’est un complot chinois la vague de froid qui a parcouru notre pays et détruit nos récoltes?

Je suis déjà loin XD

Guallaume
Invité

Et c’est comme cela que l’on propage des fantasmes, j’en espérait un peu plus du blogauto, mais visiblement il plus tendance et jouissif de croire en ces fadaises.


https://www.youtube.com/watch?v=BoZf9feQATc
https://fr.wikipedia.org/wiki/High_frequency_active_auroral_research_program#Objectifs
https://fr.wikipedia.org/wiki/High_frequency_active_auroral_research_program#Transfert_du_programme_%C3%A0_l'universit%C3%A9_de_l'Alaska_(2015)
https://fr.wikipedia.org/wiki/High_frequency_active_auroral_research_program#HAARP_et_les_th%C3%A9ories_du_complot

Ce sera quoi après, la 5G qui donne la Covid, ou qui va nous contrôler ?
Le vaccin ARNm contre la Covid avec des nanopuces qui vont nous contrôler, ou « modifier » notre ADN ?

Il ne faut PAS regarder les films Bloodshot et Géostorm et croire que c’est la REALITE, ce n’est que du cinéma !!

Béret vert
Invité

Vous savez, c’est normal et classique d’être critiqué dans des commentaires. Si on ne veut pas l’être, plutôt qu’une pirouette, l’abstinence, ce sera mieux pour tout le monde, vous inclus.

Achille Talon
Invité

Il faut une grosse crise pour que le monde aperçoive l’horreur économique de l’ultra-libéralisme. Tant que les états ne mettront pas les mains dans le cambouis pour réguler la spéculation sauvage, on ira dans le mur.
On y est pas encore, mais c’est bien parti.

Guallaume
Invité

Je pense que l’essentiel du problème vient de la production généralisé en « juste à temps », plus personne ne veut avoir des stocks, car cela coute de l’argent, et dès qu’un des acteurs ni arrive plus, c’est toute la chaine qui se trouve à l’arrêt.

Cela fait 30 ans que je bosse dans la maintenance, et même là, souvent on ne peut commander des pièces de rechange, car ce sont les coûts immédiat qui sont regardé, et dès qu’on est à l’arrêt, ces mêmes personnes ne veulent pas comprendre que les pièces n’arriverons pas avant, au mieux, plusieurs jours, voir semaines…

gigi4lm
Invité

@Guallaume
Le principe d’une bonne gestion de stock est de ne rien avoir en stock en ayant tout de disponible.
Ne souriez pas, ça existe !!

Jdg
Invité

@achile : Alalala les commentaires communistes ça me manquait.
L ultra libéralisme n’existe pas tous les pays font du protectionnisme plus ou moins fort. Ça c’est un mot utiliser par les extrêmes pour soulever les gens a critiquer sans voir plus loin.

Jdg
Invité

Au l’horreur du notre économie c’est quoi? Que vous pouvez vous payer plein de choses inutiles et pas chers? Ça ce sont les consommateurs les fautifs, facile de critiquer que les politiques et pas voir sa propre responsabilité

wpDiscuz